event_causette

Il faut qu’on parle !

Je te quitte.

Voilà c’est dit, sans plus de fioritures avec un beau point à la fin. Un «je te quitte» ne se suffit pas à lui même, il impose une ou des raisons. Le plus dur étant de les exposer, à cet autre qui prend la nouvelle comme un pain dans la gueule.  Ce soir je te les expose, ces raisons si chères à ton cœur masochiste.

Je te quitte, pour le désir dans tes yeux quand tu regardes d’autres femmes. Je te quitte car je t’aime trop, et que je préfère choisir la fin de l’histoire avant de la subir.  Je te quitte pour tes mensonges mêmes les plus petits. Je te quitte pour de mauvaises raisons, et pourtant je te quitte. Je te quitte car j’ai envie de mélodrame.  Je te quitte car tu aimes que je flatte ton ego. Je te quitte car tes retards m’ angoissent.  Je te quitte pour nos ébats trop passionnés qui me laissent désemparée lorsque tu t’éloignes.  Je te quitte aussi pour lire sur ton visage; la déception peut-être, de la tristesse aussi, et ce sentiment d’abandon s’il y a. Je te quitte pour ta nonchalance, ta non- jalousie. Je te quitte car dans tes yeux je ne me sens pas LA fille. Je te quitte comme je t’ai trouvé, en douceur. Je te quitte car tu ne me connais pas. Je te quitte pour tout ces «je t’aime », que tu débites comme un « bonjour , ça va ». Je te quitte car tu en fais trop. Je te quitte pour t’avoir à éviter de le faire. Je te quitte pour ce futur que tu prétends vouloir vivre avec moi un jour…  Je te quitte car tes yeux ne brillent plus quand tu m’aperçois. Je te quitte pour ce «  un jour, plus tard, demain ». Je te quitte pour ces mystères que tu me fais. Je te quitte car l’appartement est en désordre. Je te quitte car tu ne poses jamais de questions à mon sujet. Je te quitte car c’est l’été, et que c’est plus facile pour se re caser. Je te quitte car tes exs tiennent trop de place dans ta vie. Je te quitte car mes exs, tiennent trop de place dans ma tête. Je te quitte car il fait un ciel bleu, et que je suis triste. Je te quitte car tu es rancunier. Je te quitte car tu as minci, et que tu n’es plus confortable comme oreiller. Je te quitte car tu ne connais pas mon numéro de téléphone, ni ma date de naissance, par cœur.  Je te quitte pour la douceur de ta peau. Je te quitte car tu ne me surprends pas.  Je te quitte car tu as besoin de séduire, et de t’exciter sur des points com. Je te quitte car tu cuisines trop gras.  Je te quitte pour ta réputation d’infidèle chronique.  Je  te quitte car je voudrais un enfant, une maison, un jardin. Je te quitte car tu n’écoutes pas assez. Je te quitte pour ton côté enfantin si mignon et si exaspérant parfois.  Je te quitte car tu es trop parisien. Je te quitte à cause de tout ce vice qui nous entoure. Je te quitte car sur le fond tu es d’accord avec moi , mais sur la forme, tu te mets des barrières. Je te quitte car je voudrais que tu me retiennes et me dises que j’ai tort, que toi et moi, on sera bien aujourd’hui…et demain … JE TE QUITTE

Tags :

3 Responses to “Il faut qu’on parle !”

  • Très chouette. J’aurais pu écrire le même. J’aime surtout le “parce que je ne me sens pas LA fille dans tes yeux” et aussi parce que “je t’aime trop”. Dur de quitter quelqu’un qu’on aime. Et la solitude qui s’en suit, dur aussi.

  • Quelle déclaration, j’en suis sciée. Une déclaration de rupture plus belle que bien des déclarations d’amour : j’adore. :) Presque trois ans après la messe, merci !

  • J ai moi aussi beaucoup aimé ton article j espère juste que depuis, quand le ciel est bleu tu n es plus si triste :)
    S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>