My Space

Portrait du con n°1 : Le con de constructeur

Nous sommes tous entourés de cons : des cons de constructeurs, des cons de conducteurs, des cons de conseillers financiers, des cons de convives …. Chacun à leur manière se démarque dans la connerie et nous marque à vie. D’où mon envie tenace de leur consacrer un article entier. Ainsi, je peux  les remercier de m’avoir autant fait ch….. durant ces temps derniers !Voici  le premier portrait : le con de constructeur.

Certains constructeurs  sont, sans doute ( enfin , … j’espère),  de bons réalisateurs de projets de vie mais, jusqu’à aujourd’hui, ceux que j’ai connus ou croisés n’ont été que des cons, des cons de constructeurs qui envient plus votre compte en banque que votre envie de construire un nid !

Pour reconnaitre un vrai con de constructeur, il faut qu’il corresponde à au moins 3 des qualités suivantes :

 Qualité n° 1 : Le con de constructeur est toujours masqué.En effet,  on ne peut  jamais  voir le con qui se cache derrière un constructeur, du premier coup d’œil, ni du 2ème d’ailleurs. Il  apparait toujours masqué, au sens figuré bien sûr ! Ce serait trop beau s’il portait un loup comme Zorro ! Un con de constructeur, c’est un peu comme un stéréogramme. Avant de voir à quoi il ressemble réellement, il faut vraiment se concentrer, prendre du recul et garder  les yeux bien ouverts! 

Qualité n° 2 : Le con de constructeur est un beau parleur. Dans les premiers temps, il se montre  toujours très rassurant, plein de bonnes intentions. Il propose  des « monts » et laisse rêver de « merveilles » ; Le génie aux 3 souhaits de la lampe magique, c’est lui ! Il suffit de demander et tous les vœux sont exaucés. Enfin, ce qu’il a oublié de préciser, c’est que cela ne marche que si on s’appelle Aladin ! Sinon, il se fait  « vache qui rit » et vous répond : « je ne parle pas aux gens que je ne connais pas ! »

Qualité n°3 : le con de constructeur souffre de crises d’amnésies sélectives.Quand il doit se souvenir de ce qu’il doit (à savoir, un toit, une maison !) il souffre de défaillances mnésiques importantes, par contre lorsqu’il s’agit de se remémorer ce qu’on lui doit (soit des sous, nos sous, notre endettement sur 20 ans) , au centimes près,  il sait où il en est !

 Qualité n°4 : le con de constructeur est un fin manipulateur.Il ne se déplace jamais sans ses accessoires de manipulations !  Tout d’abord, il s’assure toujours  que l’on soit  bien un novice en matière de construction, puis il  emploie, le long des conversations,  des termes  flous, ambigus qu’il s’empresse d’expliquer avec citation d’articles à la clef. Tout ça pour que l’on n’ait pas la peine d’aller rechercher l’information ! Quel homme prévenant ! Quelle chance avons nous, pauvres ignorants ! Imaginons une seconde, qu’on ait eu la bête idée d’  ouvrir  un dictionnaire  ou de surfer sur un site juridique et que l’on ait découvert,  dès le départ, qu’il était entrain de nous berner, nous duper, nous arnaquer ! Ce ne serait pas assez marrant !  A sa manière, il nous ouvre au monde : grâce à lui on  découvre tout un univers encore méconnu jusqu’alors, peuplé d’avocats,  d’experts, de juges, de paperasses en tous genres, de fils d’attentes interminables…

Qualité n°5 : le con de constructeur est un expert en marchand de tapis.En plus de concevoir des maisons, il vend tout un panel de matériels pour les équiper, allant de la casserole en émail renforcé  au jacuzzi dernier cri et passant par l’aspirateur antibactérien… Avec lui, vous avez tout sous la main, pas besoin d’aller faire les magasins ! Pourquoi le ferait-on ? Pour  comparer les prix ? Pas besoin, il nous l’a dit ! Pour comparer la qualité ? Toujours pas besoin, il nous l’a dit .Pour comparer les garanties ? Mais la surdité ça se soigne…pas besoin ! Il l’a dit !!  Dit c’est dit, un point c’est tout !!

Qualité n° 6 : Le con de constructeur est un dyslexique du temps.Il  souffre très souvent de grosses lacunes concernant la mesure du temps. Il lui arrive de confondre  1mois avec  1 an, ou  encore demain avec jamais ! Le pauvre ! Il faut être indulgent ! Ce n’est tout de même pas de sa faute, si tout au long de  sa scolarité, il a eu à faire à de mauvais enseignants pour qui la mesure du temps n’était pas au programme pas plus que l’enseignement du calcul aussi, apparemment !

Qualité n° 7 : Le con de constructeur est la mauvaise foi personnifiée.Il n’a jamais tord. C’est nous qui avons mal compris, mal écouté, mal vu… Lui a toujours été clair ! D’ailleurs, quelle preuve pouvons nous apporter ?  Sa parole ?!  Impossible,  il n’en n’a pas ! C’est après avoir connu des personnages comme ceux-là qu’on comprend mieux  pourquoi Horace disait en latin : Verba volant, scripta manent  (les paroles s’envolent, les écrits restent! »)

 Qualité n° 8 : Le con de constructeur est un gros radin.Au départ, tout est possible, tout est négociable, tout est faisable mais au fur et mesure de l’avancée des travaux, il se rétracte, devient injoignable. Et quand enfin, on y arrive, celui-ci a le regret de nous annoncer qu’il n’y a plus assez de temps, par conséquent, on doit se contenter de ce qu’il propose ou sinon payer un surplus. Après tout, nous ne sommes pas à quelques centaines voir milliers d’euros près ! L’autorisation de découvert ça sert à ça non ?

Qualité n° 9 : Le con de constructeur est un visionnaire hors pair.Quand il est acculé dans ses derniers retranchements, il ne s’avoue jamais vaincu ! Il a toujours une dernière carte, un jocker, dans sa poche !

1ère possibilité : s’il ne fait pas le travail comme il faut, et que l’on se plaint de lui un peu trop,  il fait appelle au « gogo-gadget assurances », c’est qu’elles ont besoin de travailler, elles aussi ! Rien ne sert d’être égoïste, surtout dans le partage des ennuis !

2ème possibilité : S’il ne fait pas du tout le travail prévu, il fait tout simplement un abandon de chantier  et laisse ses clients se débrouiller seuls comme des grands (quelle estime !), pendant de longs mois voir de longues années !

3ème possibilité : Même s’il n’a plus le droit d’exercer, par excès des faits précédemment cités, il n’est toujours pas inquiété car il sait qu’il pourra toujours compter sur l’aide « conditionnée » de ses proches pour une future réouverture d’entreprise de construction…à la con, bien sûr ! 

Qualité n° 10 : le con de constructeur est un constricteur.Enfin, tel un boa constricteur, pour parvenir à ses fins, il ne va jamais mordre ses victimes et leur injecter son venin. Ça laisserait trop de traces ! il sait être malin !  Il préfère mille fois, les  comprimer, les étouffer à coup de promesses non réalisées,  de compromis (de « comme promis ») pas respectés, de rendez vous pris, mal pris  ou manqués, de travaux non effectués régulièrement ou encore de « vous savez vous devez encore…. » alors que tout est réglé…. 

Dernier petit conseil : Si en ce moment vous fréquentez un constructeur répondant aux qualités précédentes, même si vous ne vous appelez pas Forest Gump, prenez vos jambes à votre cou et courez loin, très loin de lui, le plus rapidement possible. L’avenir (il faut entendre par là : votre porte-monnaie, votre tranquillité, vos nerfs …) saura vous récompenser !

6 Responses to “Portrait du con n°1 : Le con de constructeur”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>