cinoche

Harry Potter et le Prince de sang mêlé

C’est devenu désormais un rituel annuel d’aller voir au cinéma le dernier Harry Potter.

Harry Potter et le Prince de sang mêléContrairement aux deux derniers épisodes qui avaient pu me déranger par leur violence, celui-ci se détache véritablement du lot. Les élèves de Poudlard ont grandi (entre parenthèses, D. Radcliffe devient d’ailleurs de plus en plus craquant…), les histoires de cœur et les peines qui vont avec entrent maintenant à part entière dans l’histoire.

Également beaucoup moins d’effets spéciaux ici
(même s’ils restent toujours époustouflants du point de vue du réalisme) au profit d’une étude psychologique des personnages. Il y a du suspens, de la noirceur qui nous emportent pendant les quelques deux heures et demi du film. Malheureusement, le film se termine un peu trop brutalement, nous laissant sur notre faim et quelque peu frustrés… mais c’est le jeu ma pauv’ Lucette !

Et dire qu’il va falloir attendre encore un an pour avoir la suite…

L’étau démoniaque de Voldemort se resserre sur l’univers des Moldus et le monde de la sorcellerie. Poudlard a cessé d’être un havre de paix, le danger rode au coeur du château… Mais Dumbledore est plus décidé que jamais à préparer Harry à son combat final, désormais imminent. Ensemble, le vieux maître et le jeune sorcier vont tenter de percer à jour les défenses de Voldemort.

Pour les aider dans cette délicate entreprise, Dumbledore va relancer et manipuler son ancien collègue, le Professeur Horace Slughorn, qu’il croit en possession d’informations vitales sur le jeune Voldemort. Mais un autre “mal” hante cette année les étudiants : le démon de l’adolescence ! Harry est de plus en plus attiré par Ginny, qui ne laisse pas indifférent son rival, Dean Thomas ; Lavande Brown a jeté son dévolu sur Ron, mais oublié le pouvoir “magique” des chocolats de Romilda Vane ; Hermione, rongée par la jalousie, a décidé de cacher ses sentiments, vaille que vaille.

L’amour est dans tous les cœurs – sauf un. Car un étudiant reste étrangement sourd à son appel. Dans l’ombre, il poursuit avec acharnement un but aussi mystérieux qu’inquiétant… jusqu’à l’inévitable tragédie qui bouleversera à jamais Poudlard…

One Response to “Harry Potter et le Prince de sang mêlé”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>