My Space

Mandela day

Le 18 juillet, Nelson Mandela fêtait ses 91 ans autour de sa famille et de ses proches à Johannesbourg.  Pour l’occasion, partout en Afrique du Sud et même jusqu’au prestigieux City Hall de New York, de nombreux artistes afro-américains et africains lui ont rendu un hommage musical. Même notre première dame de France, Carla Bruni-Sarkozy était de la partie et a poussé la chansonnette. 

Mandela dayDésormais, tous les 18 juillet seront consacrés au Mandela Day. Le but de cette journée est de se consacrer au bénévolat pour lutter contre le Sida qui fait rage en Afrique du Sud. Pendant 67 minutes de cette journée, il faudra se consacrer aux œuvres caritatives. Bien sûr, agir au quotidien est d’autant mieux.

Mais pourquoi 67 minutes ? Le nombre 67 correspond au nombre d’années de lutte contre l’ Apartheid de Nelson Mandela en Afrique du Sud. Pendant plus de six décennies, Nelson Mandela a continué son combat contre l’Apartheid et pour la réhabilitation des noirs. Après ce long emprisonnement, pour avoir lutté pour le droit de son peuple de manière pacifique, Nelson Mandela a été libéré en 1990. Mais ce n’est qu’en 1994 qu’il devient le premier candidat noir à remporter des élections présidentielles en Afrique du  Sud.

Néanmoins  il se retira du pouvoir en 1999. Sa lutte non-violente fut de nombreuses fois saluée par la communauté internationale. D’ailleurs il a reçu le prix Nobel de la paix en 1993. Jacob Zuma, actuel président sud africain a reconnu à propos de Nelson Mandela que s’il n’y avait qu’une seule histoire qui devait être racontée par une icône qui inspira le monde par son humilité et sa vraie humanité, ce serait celle de Nelson Mandela”. Ce bel hommage traduit l’importance de Nelson Mandela dans l’histoire sud africaine.

Grâce à son œuvre, les noirs et les blancs se sont lentement réconciliés et ont réappris à vivre ensemble. Cependant, cette ségrégation a encore des séquelles dans la société sud Africaine. Par exemple au Cap-Vert, la ségrégation est encore de rigueur. Les noirs vivent dans des bidonvilles dans des conditions plus que précaires, très éloignés du centre ville. Au contraire, les blancs vivent dans des appartements plutôt confortables. Ainsi pour effacer les traces restantes de la ségrégation, il faudra encore beaucoup de temps et d’énergie pour combattre les inégalités raciales persistantes.

Ainsi la Fondation Mandela n’est pas au bout de ses peines et à de nombreux défis à régler pour enrayer le Sida et faire que l’Afrique du Sud reste un exemple, où la réconciliation des peuples a pu être possible. Cet exemple montre que le pardon existe et que la démocratie peut vaincre.

8 Responses to “Mandela day”

  • l’apartheid a bien été aboli officiellement en Afrique du Sud mais je ne sais pas si on peut réellement parler de réconciliation des peuples dans ce pays : les gethos s’agrandissent, les blancs vivent toujours barricadés derrière des clôtures hautes de 2,5 mètres… je recommande le film Mon nom est Tsotsi de Gavin Hood pour celles qui veulent un portrait sans fards mais humaniste de la misère de Soweto et de l’incompréhension qui règne entre les communautés.

  • je savais pas qu’il vait été enfermé autant de temps!
    “Par exemple au Cap-Vert, la ségrégation est encore de rigueur. Les noirs vivent dans des bidonvilles dans des conditions plus que précaires, très éloignés du centre ville. ” —> tu es sure que ça n’est pas plutot une sélection, je dirais “naturelle” comme en france ou les émigrés sont plutot dans les HLM, sans généraliser bien évidemment, je ne connais pas le Cap Vert mais ça me parait surprenant quand même!

  • Jess… Je n’aimerais pas être rabat-joie. Mais si Mandela a été enfermé 67 ans et libéré en 1990 (soit il y a 19 ans), il a donc été libéré à 72 ans. S’il a fait 67 ans de prison, cela voudrait dire qu’il a été emprisonné à l’âge de 5 ans. Or il me semble qu’il a été emprisonné en 1961 ou 1964, ce qui réduit sa peine à 26 ans ou 29 ans…

  • Il ya peut être de la sélection naturelle mais cette situation est aussi héritée de l’ Aparheid même si l’ Apartheid a été abolie, la société reste marquée par une certaine hiérarchie sociale. Eh oui Nelson Mandela a été enferné plus des deux tiers de sa vie.

  • EN FAIT IL a été condamné a perpétuité mais il a fait de la prison entre 1962 et 1990 c’es donc tu as raison le vhiffre 67 corresopns en fait au nombre d’années qu’il a lutté je mexcuse pour cette erreur monumentale;

  • je vias crriger cette erreur de suite désolé pour ectte imprecision.

  • voilà erreur corrigée.

  • C’est bien ce qu’il me semblait, Jess… Il a été enfermé en 1963 suite à son implication dans des mouvements anti-apartheid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>