Back Room

SENXUEL

J’ai découvert les écrits de Lolipop avec délectation. Je ne sais pas qui est ton Mister Joy, mais cela me rappelle des aventures avec quelqu’un rencontré il y a plusieurs années. 

SENXUELUne rupture douloureuse après 7 ans d’amour, de passion, de déchirures, d’espoirs, de déceptions. Mon égo et ma confiance demandaient un coup de boost. J’avais envie et besoin de plaire, de sentir sur moi le regard des hommes, de susciter le désir et plus si affinités.

Inscription faite sur un site de rencontres, avec la ferme intention d’agir en chasseuse, je voulais partager une expérience sexuelle avec un homme que j’aurais choisi. J’ai conversé avec plusieurs candidats afin de déceler leur potentiel. Rapidement, l’un d’entre eux est sorti du lot. Nos échanges sont devenus suggestifs très vite. Nous avons même inventé un terme pour les qualifier : senxuels. Je n’avais pas mis de photo, mais tous les renseignements physiques étaient véridiques.

Lui en avait et ce que j’en voyais me plaisait assez. Brun, yeux clairs, bien fait. J’ai proposé de lui envoyer une image de moi, il a refusé, préférant m’imaginer. Distance de l’écran et désir mêlés. Nous évoquions nos fantasmes, nos expériences passées, usant parfois de mots crus, tout en utilisant le vouvoiement… délicieux ! Après plusieurs jours de chats assez longs et prometteurs de sensualité, nous avons échangé nos numéros de téléphone. Ce fut le début d’heures entières de conversations, de plus en plus chaudes parfois.

Nous parlions de plein de choses. Il avait le chic pour deviner mes pensées, précéder mes dires. J’avais l’impression qu’il lisait en moi, c’était assez troublant. Sa voix, chaude, grave, était un atout supplémentaire.

J’étais très attirée par lui et je me sentais totalement prête à m’exécuter quoi qu’il me demande. Je découvrais une volonté de soumission qui m’était inconnue et qui l’excitait. J’ai explosé mon forfait ! Je passais mon temps les yeux rivés sur mon téléphone dans l’attente d’un texto, d’un appel. Je suis devenue esclave du moindre des signes qu’il m’envoyait. Il jouait parfaitement avec moi, distillant sa présence avec parcimonie. Il n’y avait aucune régularité dans tout cela. Il me rendait folle. J’étais sous son emprise, consciente et consentante.

Un sms est arrivé, me demandant de me préparer pour lui : il voulait me faire l’amour au téléphone dans la soirée et je devais me tenir prête. Nos échanges avaient largement dépassé le stade de la conversation mondaine, mais nous n’étions pas allés jusqu’à mettre en pratique nos délires. Bien entendu, je m’étais souvent masturbée après avoir raccroché, mais nous n’avions pas partagé ces moments en live. Je suis rentrée chez moi ventre à terre, effrayée à l’idée de rater son coup de fil. Qu’entendait-il par soirée, c’était quelle heure ? Enfin, j’ai entendu la sonnerie et me suis empressée de décrocher.

Bonsoir, comment allez-vous ?

- Bonsoir, je vais bien.

- Comment êtes-vous installée ?

- Sur mon canapé, en nuisette.

- Et en dessous ?

- Rien.

- Vous attendiez mon appel ?

- Oui.

- Que pensez-vous de ma proposition ?

- L’aveu de l’attente devrait vous répondre.

- Vous êtes-vous caressée en imaginant ce moment ?

- En effet, je continue d’ailleurs en ce moment.

- Vous avez envie que je vous fasse jouir ?

- Oui, c’est indéniable.

- Racontez-moi ce que vous vous faites.

- Ma main sur ma vulve, je titille mon bouton avec l’index et le majeur.

- Caressez-vous les seins… descendez sur le ventre. Faites-moi visiter votre corps… Tu me sens ? Tu me veux ?

- …oui

- Touche-toi. Tu me rends fou, je suis tout dur, tu me fais bander. Je me branle en même temps que toi. Je vais te mettre ma queue et tu vas jouir, parce que c’est ce dont tu as envie. Je vais te prendre comme une chienne et tu vas aimer ça. Tu vas m’obéir…  Avec tes 2 doigts rentre en toi. C’est bon ?

- …..

- Réponds !

- C’est bon, je suis…. J’ai envie…

- De quoi as-tu envie ? Dis-moi !

- De toi, de tes mains sur moi, de ta queue en moi…

- Elle est là, tu la sens… Elle rentre doucement, te pénètre jusqu’au fond et bouge lentement en toi. Je veux t’entendre !

- (soupirs d’excitation)…

- Ne va pas trop vite, nous avons tout notre temps. Je te veux obéissante.

Tout ce qu’il me disait, les mots crus, m’excitaient au plus haut point. Je frémissais et j’ai senti monter la vague, par à-coups, lentement mais sûrement, tandis qu’il continuait à me parler. J’ai accéléré le mouvement de mes doigts, je n’en avais pas assez tellement j’avais besoin de sentir un sexe en moi. J’étais en feu et mes soupirs sont devenus des cris. Je me trémoussais sur le canapé comme une possédée. C’est cela, il me possédait dans tous les sens du terme. Quand j’ai joui, je l’ai entendu gémir, jurer et souffler tout à la fois. Il était venu lui aussi… ? Après quelques minutes de respirations saccadées des deux côtés de la ligne, il m’a souhaité une bonne nuit et a raccroché. Je me suis sentie frustrée et remplie à la fois. Je le voulais, là tout de suite, pour éteindre l’incendie qui brûlait en moi…

J’étais totalement sous son emprise et j’en redemandais.

(cc) Vali… almost back

19 Responses to “SENXUEL”

  • Cool, c’est avec plaisir que je constate que Lolipop fit des emules, continue c’est tres bon

  • Je rosis sous le compliment, merci. J’ai adoré ce qu’a écrit Lolipop.
    Mon “histoire” a duré un moment et il y a pas mal d’épisodes possibles à rédiger.

  • j’aurais prefere que tu rougisses completement lol
    je te promets de suivre tes perigrinations avec assiduite……

  • Je rougirai lorsque nous aurons fait plus ample connaissance!

  • @coppelia, merci pour les compliments… ça fait plaisir de voir que, comme dit Frenchi, je fais des émules… bon faudrait faire gaffe à ne pas transformer Ladies Room en site coquin, lol…
    @Frenchi:ça va t’en faire plein des histoires “coquines” à suivre… n’oublies pas ta vraie vie!

  • @Lolipop : site coquin non, mais il y a bien une rubrique fesse à nourrir ? ;-)
    Sérieusement dis-moi si je continue.

  • @lolipop : t’en fais pas ma vie est bien remplie, le reste est vide regulierement par celle qui est ma femme depuis 25ans :p
    toutefois c’est bien de lire des histoires qui peuvent donner des idees meme si comme Aud ca me decoit un peu de devoir attendre pour connaitre la suite.
    Notre maison est de plain-pied mais on se va se faire notre suite a ton article ;-)

  • J’ai eu un amant de la sorte… Je l’ai toujours… C’était un vrai bonheur de l’avoir au téléphone…

  • Très joli texte…. J’ai même cru un instant que c’était moi à l’autre bout du fil… ^__^

    (soupir)

  • Mais tu l’as eu en vrai? moi je veux savoir ça vite….

  • @mistermowax : un instant…?? Alors toi ou pas? (lol)
    @mely : la réponse à ta question pourrait bien arriver dans un autre post…. il y a eu plusieurs épisodes avec cet homme-là…

  • Un peu comme moi avec un certain ami toulousain, que même mon mec actuel l’a en horreur tellement il me dévergonde…

  • @storia : Tu gères les 2?

  • il m’est arrivé également la même aventure plusieurs fois dans ma vie mais au bout d’un moment j’ai été vite soulé car faire travailler l’imagination c’est bien mais bon rester sur sa faim à chaque fois ou se finir seule ca m’a vite soulé, donc la prochaine fois j’accpte que si le gars assume derrière!

  • Et non, ma chère coppelia. Car ce petit amusement a fait capoter mon vrai couple. Heureusement que mon vrai amoureux m’a repris. Mais ce toulousain me parle encore de faire de moi sa maîtresse officielle.

  • @xena : lis la suite, tu verras qu’en dehors de l’imaginaire (que nous avons expérimenté à plusieurs reprises), il y a eu du concret!
    @storia : il est peu courant de pouvoir fonctionner sur 2 fronts sans blesser personne

  • Je sais. C’est pourquoi j’ai dit à mon Toulousain de se concentrer sur sa vraie femme.

  • Je sais pas si le fait de le voir en vrai serait mieux! c’est tellement bon le secret

  • @Nahele : comme tu l’as lu sur “Dans le noir”, la rencontre a tenu ses promesses!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>