My Space

Femme active

Hier, j’ai repris le travail. Oui, un samedi. Il n’y a pas de week-end pour la schizophrénie !

Il existe chez les patients schizophrènes une particularité interessante : ils n’ont pas la notion du temps.

Donc hier, j’ai ouvert la porte du service, avec ces clefs que je n’avais pas touchées depuis 8 mois (mais que je n’avais jamais pu me résoudre à sortir de mon sac, bizarrement, alors que je n’en avais aucune utilité…), et le temps suspendu a repris son cours.

TOUT était comme avant.

Mes patients ont dit “bonjour Maguelone”. Sans une question sur mon absence, sur où j’étais, combien de temps j’avais été absente… Un seul a posé la question.

Aucun ne m’avait oubliée, mais il y a comme un trou dans le temps, qui ne les a pas questionné !

Bébé est restée avec son papa. Elle a senti du changement, car elle a été pénible comme jamais AVANT mon départ. Après, tout a bien été.

Je ne suis pas une mère-poule, donc je n’ai pas pleuré, même si j’ai été émue.

Je suis heureuse d’être redevenue une femme active, en fait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>