My Space

Maman…

Si seulement…

Si seulement ce simple petit mot de maman ne t’allait pas aussi mal… Toi qui es tout sauf maternelle.

Si seulement je n’avais pas compris aussi vite à quel point je t’embarrassais (oh, pas que moi, mes sœurs aussi, mais moi tu m’as suffisamment répété que tu ne m’avais pas voulue…).

Si seulement au lieu de me répéter à longueur de conversation téléphonique tes « hum hum » tu m’écoutais, juste une fois.

Si seulement, toujours, en permanence, tu ne prenais pas la défense de mon père, quand il s’énerve, se met en colère, dit des choses qui dépassent sa pensée et blesse tout le monde.

Si seulement, maman, tu t’intéressais un peu à ma vie, à mon travail, à ce que je vis.

Si seulement tu pensais à autre chose que de me faire la morale sur mes sœurs.

Si seulement tu étais juste un jour dans ma vie fière de moi, ou me disais que je suis jolie, ou gentille ou intelligente.

Si seulement, maman…

Si seulement tu avais pu m’aimer mieux, je ne dis pas m’aimer plus, puisque je sais que tu m’aimes…

 

Peut-être que tu saurais ce que je fais comme travail depuis 7 ans et ne me poserais pas tout le temps les mêmes questions auxquelles je te donne toujours les mêmes réponses que tu n’écoutes pas.

Peut-être que j’aurais eu plus de facilité à m’aimer et à trouver ma place,

Peut-être alors que ça m’aurait coûté moins cher en psychothérapie,

Peut-être que mon cœur serait moins blessé, moins lourd, moins douloureux quand je pense à toi.

 

Mais tu es comme ça, que veux-tu ? Je vis avec depuis 30 ans, je ne suis plus malheureuse.

Ce qui est bien avec toi, c’est que je n’ai pas eu besoin de couper le cordon : il n’y a jamais eu de cordon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>