My Space

Mais…

J’aimerais être aimée sans des « mais… ». Sans des « mais… » insistants, persistants, inefficaces qui sans cesse vous cassent.

Mais…Je méprise ces « mais… » de mai, d’avril, d’août, de septembre ou de décembre. Bref, ces «  mais, ces doutes, ces mais… de toute l’année».

Face à eux, face à ces « mais, euh… »,  je suis désarmée. Je ne suis pas pour autant alarmée mais je voudrais juste être aimée sans des « mais … », sans « des mais, si … » sans des « mais tu sais…», sans des « mais, ton passé… ».

Personne ne mérite d’être aimée comme une maîtresse, à qui on prétend sans cesse « aimer mais….. », « mais, tu comprends », « mais ce n’est pas le bon moment», « mais, attends…».

J’aimerais plutôt être aimée avec d’autres « mais… » comme des « mais où étais-tu ? », des « mais pourquoi ne t’avais-je jamais vu ? », des « mais, alors…», ou des « mais , encore…».

Vous savez ces « mais … », ces messages, qui vous métamorphosent en mets choisi, en mets séduit, en mets à séduire, en mets d’envie, en mets de désir.

(cc) Rubyran

13 Responses to “Mais…”

  • Etre aimé(e) sans des ” mais… douteux ” ou des ” si… condition(s) “.
    ” Si tu m’aimes, tu dois… ”

    Comme vous le dites si bien, Smile, l’Amour est nourrissant… et fait grandir l’Aimant et l’Etre aimé.

  • Merci pour votre commentaire Kiwette. Jolie conclusion

  • Je t’aime. Sans mais, plus jamais. Je ne savais pas que les “mais”pouvais faire si mal, les “mais” sont là, soi disant pour se protéger, “mais” on ne se protège pas, on ressent, de toute façon, donc, autant donner sans mettre de “mais”; ça n’empêche pas la blessure lorsque l’autre qu’on veut se défendre d’apprécier, dont on veut se prémunir, pour ne plus prendre le mal en face, est dans son mal à elle ; ça n’empêche pas sa blessure, ni la votre ; ça les ouvre d’avantage, ça les creuse, on se sent encore plus mal de ces non-dits. Donc, pourquoi des “mais”? Plus de “mais”, plus jamais, à l’amitié.

  • Merci beaucoup lili-”mai”! c’est le seul “mais qui ne fait pas mal!

  • Joli article. Oui mais non. Peut-être que le mais mmontre que l’engagement n’est pas total ou l’hésitation mais peut etre pas. Il ya peut etre toujours des mais. Certains positifs d’autres négatifs. On reve d’etre aimer sans concessions surtout quand on aime entièrement.

  • Rolala, j’adore…juste j’adore…quel texte!

  • @jess: merci pr ton commentaire.
    quand on aime tout court (pas aimer bien ou aimer beaucoup), on aime en entier, avec défauts et qualités. certes, il y a des “mais” d’hésitations justifiés au départ mais quand ces “mais” deviennent insistants, permanents et qu’ils n’ont d’autres buts que de vous remettre en question, c’est inutile.

  • @mely: merci pr ton commentaire!!

  • Avatar of Lya
    Lya

    ta prose est très jolie et inspirée. C’est tout ce que j’avais a dire, pas de “mais” ;)

  • j’aime, j’adore, j’adule, j’en veux encore! comme quoi, j’ai bien fait de refaire un tour par ici…

  • merci bcp les ladies!!!!

  • Que rajouter après tous ces commentaires. Texte trop réel trop bouleversant c’est pourquoi je dis bravo mais……trop court.

  • Merci pour ton commentaire Lhuitre mais ….désolé pas pu faire plus long!!!! tu peux le compléter si tu veux ;-))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>