My Space

Mais pourquoi avoir honte ?

J’aimerais vous dire que l’argent ne fais pas le bonheur oui, j’aimerais. Même si c’est vrai, j’aimerais vous dire que sans argent on est quand même reconnu socialement, ce qui est en revanche, archifaux. Ce que j’essaie de vous exprimer, c’est ma honte de ne pas avoir d’argent. J’en ai de l’argent de côté quand même, mais disons que comme tout étudiant je galère, je tire des croix sur certains projets parce que financièrement je ne peux pas.

Mais pourquoi avoir honte ?La semaine dernière j’ai eu honte et puis après j’ai eu honte d’avoir honte. J’ai eu honte d’être une stagiaire non payée qui n’a pas les moyens d’aller manger à la cantine. Parce qu’actuellement, je fais mon stage en Irlande (qui soit dit en passant est en pleine récession économique) avec des doctorants et chercheurs qui EUX ont un salaire. Et bien payé en Irlande.

La cantine c’est 7 euros le midi, mais moi je ne peux pas débourser une telle somme pour chaque lunch, je ne gagne pas 2500 euros par mois, j’ai juste une bourse de 350 euros par mois, je paye un loyer de 500 euros par mois, je paye 75 euros de transports/mois, 200 euros de bouffe/mois et je ne compte pas les extra là dedans (les bières quand je vais au pub, l’équipement que je dois m’acheter pour mon stage que je trouve honteux d’être à ma charge, les fringues de temps en temps, les musées, le tramway…).

Donc le midi, je me cache. Oui, je me cache pour manger mon sandwich ou ma salade, parce que j’ai honte, j’ai honte de ne pas avoir assez d’argent pour manger le midi à la cantine, j’ai honte d’être une étudiante sans salaire qui fait ses courses à Aldi, Lidl alors que les autres vont à Superquinn et autres grandes surfaces super chères.

Tout ça m’a fait me rappeler de vieux souvenirs quand j’étais en primaire et que je payais la cantine à un tarif différent des autres. Du coups mes tickets de cantine n’étaient pas de la même couleur que ceux des autres écoliers, alors quand la maîtresse collectait les tickets le midi, j’avais honte parce que le mien c’était le « ticket des pauvres ». Heureusement, je n’étais pas la seule dans ce cas là sinon je crois que je ne m’en serais pas remise.

Ce que j’aimerais comprendre c’est pourquoi cette honte ? Alors que certains ont honte d’avoir de l’oseille moi j’ai honte d’être fauchée. Par exemple, j’ai le souvenir d’une amie qui avait un niveau de vie plus que honorable et qui sans cesse disait qu’elle n’avait rien, qu’elle galérait comme tout le monde. Mouais. Et elle allait même jusqu’à dire à son père de ne pas venir la chercher en voiture à la sortie du lycée pour ne pas qu’on voit que son père avait un super 4×4. Comme quoi, être riche peut aussi être une source de honte.

En ce qui me concerne, je crois que la gêne que je ressens est due au fait qu’à la fac, nous sommes tous étudiants donc nous avons tous plus ou moins de difficultés. Or, là, je me retrouve dans un milieu où les gens ont l’air a priori de s’en sortir financièrement et ça, ça change la donne et je me sens un peu au bas de l’échelle. Ce que j’essaie de me dire c’est que avant d’en arriver là peut-être qu’ils ont galéré, ils ont été un jour étudiant et ont peut-être un jour trouvé que la cantine était chère, eux aussi. Ce qu’il faut c’est ne pas oublier ce que l’on a été et comprendre le manque de moyens qu’on peut rencontrer pendant cette période.

Dans mon bureau, un mec a eu le culot de me dire que « la vie est chère pour tout le monde », moi je veux bien coco, mais la différence c’est que toi t’as un salaire et moi j’en ai pas et la différence elle est quand même de taille.

(cc) Carly Jane1

16 Responses to “Mais pourquoi avoir honte ?”

  • Comme je te comprends… Maintenant que je gagne mes propres sous, je reste encore dans cet esprit d’économie…

  • @xena: je te comprend a fond car a mon boulot je suis un des rares a apporter ma bouffe.
    Ici le niveau de paresse est tel que les distributeurs automatiques se font des c*****lles en diamant. Pour un americain moyen il faut qu’il ait tout sous la main quand il en a envie. Il ne veut meme pas se rendre compte que le rachitique paquet de chips coute facile le double de ce que tu le payes au supermarche.
    Quand nous on pense , prevoir , economie, eux pensent comme les chiens: lorsqu’ils ont une envie pressante ils s’accroupissent et se soulagent.
    Pour ce qui est du gland qui t’as dit que la vie etait chere pour tout le monde, c’est surtout un manque de tact car il faut se rendre compte que tu t’adaptes tres vite a tes moyens. Lui qui semble avoir un revenu 5 fois superieur au tiens n’habites surement pas dans un studio ou une chambre de bonne, s’il est en couple avec gosses il a p-e une ou deux voitures plus d’autres trucs qui ne me viennent pas trop a l’esprit pour l’instant. Dans son cas aussi il risque de dillapider son salaire tous les mois sans etre en mesure de faire des economies.
    si le mec etait malin il aurait du prendre en compte la difference de statut en lui et toi.

    J’ai trouve ton poeme a luciamel sur son blog vraiment tres sympa, je suis tres touche..

  • Tu devrais pas avoir honte, si t’as le budget pour manger un sandwich personne n’a le droit de te faire de remarques.
    Etant étudiante c’est “normal” que ce soit la dèche, après si eux dans leurs jeunesse avaient papa maman pour subvenir à leurs besoins, bah c’est qu’ils manquent de largeur d’ésprit.
    Quand bien même tu aurais le budget, là encore c’est ton choix de ne pas mettre 7€ pour un repas en apportant un truc fait maison qui te coûte moins cher mais te permet d’investir cet argent ailleurs (plus de pintes, des sorties…Etc).

    J’ai vue un collègue se faire dénigrer à cause de ça par d’autres collègues, ces cons avaient pas compri que ne pas mettre 10€ dans un repas moyen permet d’économiser pour un weekend avec sa belle, un nouveau siege bébé…Etc

    Assume ta dèche (dans un sens tu les vois que pour 3 mois).
    Quand tu auras de l’argent tu finiras par manger pareil parceque c’est aussi bon que dehors et que finalement ça permet de faire de vraie économies (j’ai passé d’un budget de 10€ par repas à moins de 3€).

  • @ storia : merci de me comprendre, ma douce
    @frenchi : idem en irlande le coca dans un distributeur c’est 1euro 50 , les cafés 2,5 euros, c’est franchement archi cher et en plus pour 7 euros tu as une pizza ou chiken nuggets et des frites san desserts sans rien, je préfère manger sainement et pas cher, je joins l’utile à l’agréable. Le gars est pour moi un sombre con (c’est pas un irlandais qui m’a dit ça mais un français ;-)) et j’ai trouvé ça très déplacer de sa part de se comparer avec une étudiante.
    Pour Luciamel, ça m’a bcp touché, j’ai trouvé ça normal.
    @bakeneko:je suis d’acc, même une personne qui a les moyens et qui apporte sa nourriture au travail ça ne me choque pas, quand tu vois ce que tu bouffes dans les cantines et l’hygène… je comprend les gens qui ramènent leur gamelle!

  • Et mes patrons ont eu la bonne idée d’installer une cuisine pour les employés. Résultat : tout le monde ramène sa gamelle et aucune discrimination (sauf moi quand je mange une tranche de jambon : je suis entourée de végétariennes, voire de macro-bio ^^). On rigole même quand le graphiste mange ses trois steacks avec légumes…

  • 7 euros, c’est pas donné. Et puis il n’y a aps de honte à avoir. Au moins tu sais ce que tu peux faire et ce que tu ne peux pas faire. C’est toi qui a raision de moins dépenser pour manger après tout toutes les économies sont bonne à prendre. Au moins ce que tu ne dépenses pas en bouffe tu le dépenses ailleurs. Et puis en plus quand tu auras réussi tu n’auras pas oublié d’ou tu veint et tu ne jugeras surement pas les gens qui ne mangent pas à la cantine de l’entreprise.

  • @ Storia : je trouve ça bien de faire des installations pour les employés et en plus sa ressert les liens entre les employés comme ça ils vont pas manger chacun de leur côté.
    @Jess : j’aimerais pouvoir faire des économies mais même en apportant ma bouffe j’en fais pas quand on a pas de salaire c’est pas évident.

  • Oh la! la galère du stage non payé! Pas de bourse mais en France. Stage à temps plein donc plus le temps pour le job étudiant. J’ai ressenti la même honte quand tout le monde sort se prendre un dessert et que toi tu prétextes un mal de ventre pour ne prendre qu’un café (1€ qd même!). Puis j’ai découvert que mes collègues du job étudiant pourri (femme de chambre) étaient presque toutes étudiantes Bac+4, soit plus que notre supérieure=> le savoir n’a pas de prix (j’espère qu’un jour on nous le rendra bien $$).

  • Oui finalement après la phase loose estudiantine t’as assez d’argent pour faire de “vraie” repas mais finalement tu fais plus de restos le midi, soit trop cher pour une qualité médiocre ou alors trop cher tout court…
    Me rappel les looses thon-mayo/baguette quand j’étudiais (mais avec la meilleur ambiance repas du monde) et la première année de boulot à enchainer les brasseries pour le plaisir de la bouche.
    Maintenant je suis plus raisonnable (surtout qu’à la défense il n’ya rien de bon).

    D’accord avec jess sur le fait qu’au moins plus tard tu sauras d’où tu viens.

  • Cette honte, sur le coup c’est pas marrant mais elle te servira plus tard. Au moins, tu ne feras jamais de remarque aussi stupide que celle de ce mec. Et en plus, le bento, c’est super tendance ;-)

  • Ho oui un bento laqué avec des tempuras! Dans la même tendance t’as le bibimbap!

  • @ Mielpops: alors là je suis bien d’accord surtout quand tu vois que tu bosses plus que les employés!
    @bakeneko : ouais c’est sur, mais tu vois manger tous les midis dans une brasserie même si j’avais du fric je le ferais pas tous les midis, de temps en temps, certes. N’empeche quand on apporte sa bouffe, on gagne un temps fou dans son travail et on a pas de spasmes d’estomac parce qu’on a trop bouffer.
    @Zolie : c’est quoi le bento ???

  • Lorsque j’étais stagiaire dans ma première boîte d’édition, je suis restée 6 mois à 32h/semaine. La loi décrétant que tous les stagiaires de plus de 3 mois devaient être payé environ 400€/mois venait de passer. La politique de ma boîte était de payer les stagiaires 300€/mois+150€ en tickets repas. Résultat, on mangeait tous les midis au restau, et il n’y avait pas de discrimination entre stagiaires et employés. Résultat, l’ambiance était même plutôt familiale (il faut dire que nous étions 8 employés+3 stagiaires…)

  • xena> un bento c’est gamelle japonais (définition au catapulté).
    c’est généralement une boite contenant ton déjeuner. Avec des ingrédients variés.
    Au japon tu trouves des “bentos” à emporter, généralement un petit repas dans une petite boite de bois (pas dégueu en plus).
    http://frenchbento.canalblog.com/

  • @SG : cool!!!
    @bakeneko : ok, merci pour l’info!!

  • T’as peut-être honte – même s’il n’y a pas de quoi, mais dans quelques années, tu seras fière.

    Pendant que mes potes de fac partaient pour beaucoup en vacances après les examens, je servais des cafés, déplaçais des palettes, récurais des sols, faisais la plonge, repassais des chemises, etc., pis j’y suis arrivée pareil, certes, un peu plus fatiguée, mais avec un sens des réalités, une bonne dose de débrouillardise, plein de bon sens… et un sacré respect des jobs dits “de merde”.

    Je dis: tout bénèf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>