My Space

Coco avant Chanel

Coco avant Chanel
Je n’étais pas forcément hyper enthousiaste à l’idée d’aller voir “Coco avant Chanel”. Certes, je me délectais au fond de moi de passer plus d’une heure et demi dans la genèse de la plus importante Maison de luxe, un Dimanche pluvieux du mois d’Avril. Mais j’avais peur. Peur de me retrouver devant une resucée du téléfilm diffusé sur France 2 au mois de décembre ; avec des acteurs un peu plus prestigieux et les moyens qui vont avec. Et puis, de savoir que le film était directement inspiré de “L’Irrégulière” d’Edmonde Charles-Roux que je n’avais pas du tout aimé m’encourageait encore moins à l’excitation.

Et bien, j’ai ressenti un truc assez fantastique que seuls les grands films sont capables de vous procurer. Ce film est formidable, je l’ai adoré – je me suis d’ailleurs faite la réflexion tout au long de l’histoire.

Je me suis totalement reconnue en Gabrielle Chanel, son indépendance, son mauvais caractère mais aussi sa persévérance, sa manière de vivre, ses réflexions sur la vie. J’ai fait des parallèles avec certains événement que je vis depuis quelques mois.
Ce film a résonné au plus profond de mon âme.

Tous les acteurs, sans distinction, sont extraordinaires et d’une grande justesse notamment Benoît Poelvoorde qui m’a époustouflée.

Et puis, je l’annonce ici officiellement. Depuis dimanche dernier, je suis amoureuse! Celui qui a détrôné Barack Obama dans mon coeur, se prénomme Alessandro Nivola et grâce à lui, j’ai décidé de militer activement au retour de la moustache fine, à la Don Diego de la Vega!

Sérieusement, courez voir ce film au plus vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>