My Space

protestation citoyenne

protestation citoyenne En 2009, on affirme vivre dans un état policier totalitaire et on se congratule entre gens de bonne compagnie de ne point faire partie des salauds qui eux, c’est sûr, en 41, auraient embrassé leur photo dédicacée d’Hitler chaque soir après la prière. En 2009, quand on prend conscience d’une situation infâme et insoutenable (ou peut-être était-elle révoltante et nauséabonde ?) (et Dieu sait qu’elles le sont toutes), on créé un groupe de protestation sur Facebook. En 2009, on aime assez parler sans fin de chose auxquelles on ne connaît rien ; quand un observateur un tantinet plus légitime tente de nous détromper, on le traite de fasciste et on lui demande comment il arrive à se regarder dans une glace. On se fait très peur en imaginant le méchant CRS, on évoque Vichy avec une sombre amertume (celle de celui qui sait) dans la voix, mais on pense que la délation c’est bien si c’est citoyen. En 2009 on sait que ce qui est important dans l’engagement, c’est la visibilité, comme quand les Chiennes de garde décernent le prix du macho de l’année, parce que la prise de risque ou l’intelligence c’est peut-être trop 50’s. En 2009 on est fin, la preuve, on sait bien que TF1 ne dit pas que la vérité (contrairement à canalplus, une chaîne courageuse et objective, et surtout, décalée – ça veut rien dire mais, le décalage, on achète).

En 2009, on se sent très subversif en allant toujours dans le sens du vent.

En 2009, on est des grands enfants, la preuve, on aime toujours autant se faire peur, se prendre pour un super-héros, avant de rentrer manger le chocolat et les tartines au beurre. Mais putain, on est vraiment fini au pipi.

2 Responses to “protestation citoyenne”

  • J’ai beaucoup aimé ton texte que je découvre pour la première fois, et je le trouve très juste. La première phrase est très vraie mais bon s’il il est au pouvoir c’est qu’on l’a élu et moi j’aimerais bien que les gens qui critiquent l’état policier aille faire un petit tour à l’étranger pour voir ce qu’il s’ y passe.

  • Je suis tombé sur ce texte par hasard et j’adhère à 100 % =) Internet = nouveau refuge pour les piliers de comptoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>