event_fessecachee

Ambassadice cul… turelle pour vous servir


En tant qu’envoyée cul… Turelle de Ladies Room, il me semblait tout naturel de devoir écrire un article de cul, de fesse, de sexe et de jambes en l’air (oui tout ça à la fois) pour cette journée thématique. Le fait est que je n’ai pas participé à un gang bang à trois ans et demi, que je n’ai jamais eu plusieurs partenaires sexuels à la fois, incluant un chien et un tigre du Bengale, jamais essayé de relation homosexuelle avec un transsexuel qui finalement avait changé d’avis et voulait revenir à son sexe d’origine et tombait dans une dépression, ni eu de tendance à la paraphilie.

En fait, j’suis une personne plutôt lambda en terme de sexualité: première expérience sexuelle a 17 ans, c’était désastreux, puis du gros n’importe quoi pendant un an avec un mec différent chaque semaine, puis un mec plus ou moins sérieux, punk, tatoué, pierceur, qui aimait le death métal alors que moi j’aime la musique acoustique, que j’ai quitté pour le dernier en date, Connard Premier (depuis il y en a eu d’autres mais méritent-ils vraiment d’en parler hein?).

En fait, je ne peux pas dire non plus que je ne suis pas expérimentée en matière de sexe. Je dois être une des rares filles a avoir regardé mon premier porno à 14 ans, j’ai su très tôt comment arriver à l’orgasme seule, en général je suis beaucoup plus demandeuse de sexe que mes partenaires sexuels et j’ai expérimenté le kama sutra avec beaucoup d’assiduité, souplesse innée aidant.

Mais voilà: au final qu’est-ce que c’est être expérimenté en matière de sexe? C’est connaître sur le bout des doigts son partenaire, ou savoir plus ou moins s’y prendre avec une multitude d’entre eux? C’est avoir déjà essayé des pratiques sexuelles « hors normes » comme le sado-masochisme ou le libertinage, ou alors connaître le missionnaire et les préliminaires sur le bout de la langue? J’avoue que je suis un peu perdue dans les méandres des standards sexuels d’aujourd’hui, je me demande si pour parler de sexe correctement il faut l’avoir expérimenté dans ses moindres recoins ou tout simplement connaître comment faire et se faire plaisir.

Et puis il faut se rendre à l’évidence, une personne qui aura tout essayé de la sodomie des fourmis à l’aiguille a tricoter au tournage d’un film porno avec Philippe Gildas aura peut être un certain vécu des choses, mais si cette même personne s’y prend toujours aussi mal à la fin à quoi bon? Ne vaudrait-il pas mieux quelqu’un qui a toujours eu des relations sexuelles dans un lit, et qui s’en sort très bien, plutôt que quelqu’un qui a des relations sexuelles disons « sauvages » et qui s’y prend comme un pied?

Alors voilà, le deal est là: non je n’ai pas gang bangué avec toute ma classe de CM1, non je n’ai jamais tourné de film porno avec Claire Chazal (Philippe Gildas était déjà pris), et non je n’ai jamais nourri en moi le fantasme de la chèvre en porte-jarretelles. Mais aux dernières nouvelles, j’suis plutôt douée dans ce que je fais, alors on se sert pas de mon manque d’expériences tordues ou hors normes pour critiquer mon point de vue sur le sexe et tout ira bien, votre ambassadrice spéciale cul… turelle se fera un plaisir de vous informer sur ce qu’elle pense du sexe, des sexes, et même de votre sexe (envoyez des photos en message privé).
Le mot de la fin sera donc: mieux vaut un super coup mais puceau qu’un vieux pied expérimenté. Je vous aime, protégez vous, et savourez la dernière pub durex, c’est cadeau:

C’est là

Tags :

12 Responses to “Ambassadice cul… turelle pour vous servir”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>