My Space

Fuck friend is overrated

Eh oui ! J’ai expérimenté ce que certains cherchent comme le Graal : le fuck friend ! Le vrai ! Avec qui l’on s’entend bien, pour le côté « friend », et aussi celui avec qui on couche pour le coté « fuck ». Celui avec qui on ne s’engage surtout à rien et avec qui on baise joyeusement !

Et pourtant je vais te faire une confidence : ca ne peut pas marcher. Je sais, je viens de détruire ton monde et tu sens que tous tes repères viennent de voler en éclat.

J’aurais du savoir mieux tu vas me dire, mais figure toi que non ! J’ai vraiment cru que lui et moi on pourrait continuer comme ça, même si des sentiments pointaient le nez des deux côtés. Et en fait non, qui dit « friend » veut aussi dire attachement et c’est là que la descente commence. La jalousie pointe son nez quand l’un ou l’autre drague ailleurs, les gâtés au lit sont plus longs et plus tendres.

Fuck friend, sur le long terme, ce n’est tout simplement pas viable. On essaye de se persuader que ca ne nous fera absolument rien que l’autre drague et peut-être ai un coup d’une nuit, et bien, quelle belle bande de menteurs !

Il veille à ce que mes décolletés ne soient pas trop plongeants, je veille à ce qu’un autre décolleté ne lui fasse pas trop d’effet. Je le regarde du coin de l’œil en soirée pour savoir à qui il parle, lui me suis dehors pour fumer une clope et ainsi s’assurer qu’aucun canon sexuel ne m’approche trop.

Et là, c’est vraiment l’enfer qui commence. Tu te retrouves à surveiller un mec avec qui tu ne sors pas, qui d’ailleurs fais bien ce qu’il veut, tu te retrouves parfois à le regarder draguer ouvertement une autre fille et tu as mal au ventre mais tu n’interviens pas. Lui fait de même. Des fois, confidence sur l’oreiller, on s’avoue que tel ou tel soirée on a été jaloux, qu’on a failli péter les plombs. On se dit que ca va mal finir mais on continue quand même.

Evidemment, la situation dégénère, et voila le coté « fuck » qui s’en va.

Ensuite, on se demande quoi faire. Après tout, il y a toujours le coté « friend », mais est-ce vraiment une bonne idée de continuer à se côtoyer quand l’on sait qu’en fait, la frontière « love » n’est plus très loin. On pleure ensemble et chacun de son côté, en se demandant pourquoi on n’a pas pensé aux conséquences avant, pourquoi on a laissé les sentiments s’installer.

Et voila le coté « friend » qui s’en va aussi.

Alors, entre nous, ne te lance pas dans cette aventure, ou alors avec quelqu’un avec qui le coté « friend » est quasi inexistant.

One Response to “Fuck friend is overrated”

  • Hello

    Moi je comprends ton fuck friend puisque j’etais dans le même cas. Je pense en effet qu’il a bien fait car tu avais des sentiments et dans ce cas tu souffres sur le long terme et ca t’empeches d’avancer, de passer à autre chose…Le mieux moi avec le recul même si c’est pas facile pour ne pas donner de faux espoirs c’est d’arreter completement tous contacts même si c’est domage.
    J’espere que tu as reussie

    Cyril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>