Histoires

Profession : soldeuse !

Premier jour des soldes, se réveille “La soldeuse”, organisée ou irréductible.

Profession : soldeuse !L’organisée aura fait attention à ne pas trop veiller la veille au soir, réveil à 7h, histoire d’être la prem’s des prem’s !    Profiter des petits déjeuners qu’organisent certains grands magasins… Profiter, non. Les vraies de vraies ne prennent pas le temps de petit déjeuner, ou se sont levées encore plus tôt, pour petit déjeuner chez elle, histoire d’être à l’abri de toute crise d’hypoglycémie !

L’irréductible, quant à elle, aura également mis son réveil, juste avant l’ouverture des magasins, bondira de son lit, enfilera un jogg et ira se lancer dans les boutiques, pas maquillée, pas caféïnée, priant de ne croiser personne, mais elle ne laissera RIEN passer !

Et oui, braves gens, soldeuse, c’est tout un métier !

Règle d’or : ANTICIPER.

  • La soldeuse s’habille en conséquence : une tenue simple à enlever et à remettre, histoire de ne pas passer trois heures dans les cabines d’essayage, d’une, parce que c’est chiant, y a pas à dire, et de deux, pour ne pas laisser, en une seconde trois quart de plus dans le boutonnage d’un chemisier, une bonne affaire lui passer sous le nez !
  • La soldeuse met des chaussures dans lesquelles elle est à l’aise, généralement à plat, et si possible, pas avec des lacets (perte de temps). Alors quand je vois un banc de midinettes sur des échasses entrer d’un pas bancal dans un magasin, je me dis : même pas peur, si tu veux la même chose que moi, j’te grille ! “L’homme est un loup pour l’homme”… Et il avait raison !
  • La soldeuse se munit d’un sac en conséquence. Deux alternatives s’offrent à elle : énorme sac à main du type sac de shopping ou tout petit sac en bandoulière. Les deux peuvent être très pratiques : le grand, bien vidé, pour pouvoir le remplir des poches des emplettes et le petit, justement pour ne pas être trop chargé et pour pouvoir ramener facilement les poches de ses emplettes.
  • La soldeuse doit être ultra réactive : action, réaction. Rien ne doit lui échapper. Elle entre dans le magasin, elle a l’œil, elle repère, selon ses besoins, ses envies, elle fonce. Un article lui plaît, elle le prend, prend également la taille au dessus, parce qu’on ne sait jamais…
  • La soldeuse doit être feinteuse. Elle fait du 38, il n’y a plus sa taille… Excepté dans les mains de la charmante jeune femme (dit-elle d’un air si aimable!) juste à côté, qui tient d’ailleurs l’article devant elle et hésite à le prendre pour aller l’essayer. Alors là, pas de panique, La soldeuse reste civilisée!!!! Elle prend une autre taille, se met tout prêt de la charmante jeune femme en question, et s’arrange pour attirer son attention. Elle y est arrivé ? Le tour est joué. Petite moue d’hésitation, touché de l’article, puis grimace, puis un non qu’on laisse INNOCEMMENT échapper… Y a plus qu’à partir à peine plus loin. La jeune femme vous regarde, puis reposera l’article (cette technique marche à 98%!). A ce moment là, go go go! La soldeuse court récupérer l’article !
    Note pour plus tard : veiller à ne pas se faire avoir par ce même procédé par une soldeuse, une vraie !

 

Mercredi, je n’ai pas fait les soldes. Cette année, je n’ai pas posé de jour de congé. Mais je les ai vu, dans le métro, mercredi matin, Les soldeuses… Ça m’a fait chaud au cœur! Y a pas à dire, les soldes, c’est la guerre. Mais ça fait tout de même sourire de se dire que toutes ces femmes ont les mêmes préoccupations, au même moment, préoccupation complètement futile et superflue que l’on aimerait bien avoir plus souvent ! C’est chouette les soldes !

(cc)  jamelah

Tags : ,

5 Responses to “Profession : soldeuse !”

  • Ah oui je connaissais pas la technique du lâcher prise de l’objet de convoitise !
    Merci pour ce tuyau. Mais bon en même temps, les soldes en ce moment ça me tente pas trop, il y a trop de monde et personnellement j’aime pouvoir regarder, toucher les matières sans me faire piétiner et/ou bousculer

  • j’aurais du lire ça avant d’aller faire les soldes parce que ce matin à la défense j’ai cru mourir déjà je suis venu en talon et qui plus est avec pleins d’affaires puisque je vais dormir chez ma soeur ce soir, bilan j’ai falli faire 3 syncopes, j’ai failli mettre 2 coups de poings, j’ai hurlé sur le vigile à auchan parce que le cellage de sac plastique ne marchait pas alors qu’il fallait ABSOLUMENT celler son sac, je lui ai dit qu’ils allaient perdre une bonne cliente s’il me laissait pas rentrer, ensuite chez darty le gars s’y connait même pas en ordinateur soit les ordis c’est des ecrans plasma soit c’est des mini ecrans mais pas d’intermédaire! je crois que les soldes c’est pas fait pour moi …

  • @ Lydie: Le lâcher prise… Quasiment à tous les coups gagnants!!
    @ Xena: Mais non, Xena, ne dis pas ça! C’était juste un mauvais concours de circonstances… Mais surtout ne pas oublier d’anticiper en cette période de foule. Comme dit un ami à moi (et ça le fait beaucoup rire, d’ailleurs): rien n’est laissé au hasard! ;-)

  • J’avoue je me reconnais dans la description ;-) Je repère et essaye après Noël, ainsi je jour J, j’achète direct. La veille, je me pointe une 1/2 heure avant la fermeture (dans “la” boutique où je “veux l’article”) parce que les vendeurs sont en train d’étiqueter et légalement ils n’ont pas le droit de me refuser l’achat! Et hop!!
    Et puis cette année, il y a du stock donc je n’ai eu aucun mal à trouver ma taille, chouette! Je valide en effet la ruse du lâcher prise, ça marche!
    Je prépare la deuxième razzia lors de la seconde démarque, pour les petites choses pas indispensables mais sur lesquelles on tombe par hasard et qu’il nous faut absolument!

  • Faut vraiment aimer faire les soldes pour y aller dés le matin ou prendre un congé ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>