My Space

Quand(R) c’est fini

Les garces de petites bêtes viennent d’achever leur tâche malsaine…
Comme des pucerons dévorant la moindre particules de chrysanthème.
Ce que je redoutais est arrivé, elles ont gagné …
Les teignes ont tout ravagé allant même jusqu’au bulbe ; de vrais bulldozers obstinés…

Mes larmes ne les atteint pas, abritées de la pluie cachées dans cette grotte thoracique elles se reposent enfin !
Qu’elles crèvent ; asphyxiées dans ce corps auquel elles ont ôté la vie.
J’ai beau hurlé tout est calme dans leur coin.
J’avais tellement de chose à leur dire
A lui dire…

Sa tendre épouse est là dévastée
Faisant face à son mari trop étrangement serein !!
Elle crie que c’est pas possible…lui demande comment peut-elle survivre sans qu’il soit parmi les siens.
Il ne lui répondra pas ; jamais, le silence est devenu son habit d’éternité !
Elle déverse un torrent lacrymal
Il a le sourire figé, comme pour dire que pour lui c’est mieux ainsi même si c’est fatal.

Sur sa tombe je ne veux pas voir de chrysanthèmes…
Mais des pensées par milliers ;
De celles qu’on garde dans nos mémoire à jamais…
Et des tonnes de je t’aime

Tags : ,

3 Responses to “Quand(R) c’est fini”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>