liste du jour

Le dimanche après-midi, rue Oberkampf

Il y a des filles et des garçons… et des boutiques qui ont tiré leur rideau de fer… alors moi j’en profite pour leur  voler quelques images bien sympathiques. 

 

  • Le dimanche après-midi, rue OberkampfElle c’est la fille qui te salue, Mr Lolo l’a bien croqué… elle te dit “santé !”, et s’enivre (avec un “n”) allègrement, normal c’est la devanture du marchand de vin !
  • Le dimanche après-midi, rue OberkampfEux, c’est Blanchette et Firmin qui visitent Paris, représentés sur le rideau de fer du boucher. Blanchette elle est fière car elle arrive à Paris, elle est tout émoustillée.
  • Le dimanche après-midi, rue Oberkampf

    Elle s’est même acheté des boucles d’oreille en forme de Tour Eiffel. Mais le pauvre Firmin, lui, est bien triste, car, encore une fois, il va falloir qu’il l’amène à l’abattoir sa belle Blanchette, et c’est là l’éternel dilemme de nos éleveurs : entre l’amour et la mort… leur cœur toujours doit trancher.

  • Le dimanche après-midi, rue OberkampfLa déclaration de Firmin est poignante : “mais la pauvre bête innocente ignore encore qu’il s’agit de son ultime transhumance et que jamais plus elle ne reverra sa Normandie… Firmin a le cœur serré car sous ses dehors bourrus, il cache un cœur gros comme une bavette à l’échalote et de secrètes tendances végétariennes refoulées”
  • Le dimanche après-midi, rue OberkampfEt voici la signature de l’artiste :
  • Le dimanche après-midi, rue Oberkampf

    Alors, je vous le dis, la vie est trop courte, et comme on le raconte par chez moi (loin d’ici…) : mange et bois tant que tu es en vie car tu passeras beaucoup de temps mort…

pochoir (?) signé Mr. Lolo…

photos Luciamel (c)

4 Responses to “Le dimanche après-midi, rue Oberkampf”

  • tu sais que j’aime à flâner dans les rues de Paris, Paname… autour du métro Temple… Filles du Calvaire…

  • première photo j’adore … mais t’ habite pas aux Etats Unis Luciamel ?

  • @Xena : merciiiii. Ben non j’habite pas à NYC, j’y suis allée que 6 jours (pour la première fois) fin septembre, mais j’en rêve depuis de longues années… Sinon, pour la première photo, presque à l’angle de la rue de la Folie Méricourt, le “marchand de vins” sur le trottoir de droite, en regardant vers Parmentier, le boucher c’est juste après.

Répondre à xena Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>