Humeurs

Mais alors, Jack Bauer, il existe ?

Je ne suis pas une spécialiste, hein, et puis encore une fois, que dire ici qui n’est pas mieux expliqué ailleurs sur cette journée historique ?

Mais alors, Jack Bauer, il existe ?Il n’empêche que 24h a sûrement joué un rôle dans cette élection, j’en suis quasi persuadée. Non parce que moi, je voulais avoir David Palmer comme président, personnellement. Et Jack Bauer comme amant. Aussi. Surtout qu’il ne coûte pas cher en nourriture. Ni en papier toilette. Ni en capotes, en même temps. Rapport qu’en six saisons il a dû aller pisser deux fois, manger la moitié d’un hamburger et avoir un rapport sexuel non interrompu par l’explosion d’un virus atomique en plein Los Angeles.

Bref, Obama, Palmer, l’Amérique est pour moi l’incarnation du téléscopage permanent de la réalité avec la fiction.

C’est à la fois fascinant et complètement flippant, non ?

A part ça, c’est un grand jour, même si je doute qu’Obama le “socialiste” puisse changer grand chose au marasme dans lequel l’analphabète alcoolique a plongé son pays et par conséquent le reste du monde.

C’est un grand jour parce que :

- Sarah Palin va retourner branler les ours en Alaska

- Mac Cain restera connu surtout pour ses frites au four

- La femme du président des États-Unis vient des quartiers pauvres mais a en commun avec ses prédécesseurs un brushing parfait.

- Au Kenya, des femmes en boubou tuent le mouton pour fêter l’avènement d’un des leurs à la tête des États-Unis.

- La Floride a voté démocrate.

- Le président des États-Unis a un fort potentiel érotique.

Plus sérieusement, pourvu qu’il “puisse”.

Tags : , ,

2 Responses to “Mais alors, Jack Bauer, il existe ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>