My Space

“Dois-je déballer mon godmichet?”…

            Mes amies, -mes filles-,        je me tourne vers vous pour vous demander, au nom d’une amie chère mais trop timide pour s’exprimer ici, un conseil. Je vois que parmi vous, il y a des championnes du corps, que du poil au SPA, en passant par le clitoris, la vulve et le mâle nécessaire, rien n’a de secret pour vous. Hélas-mille fois hélas -, je ne peux conseiller mon amie au sujet de son problème de godmichet,-god save the michet-, n’ayant qu’un ex mari et quelques amants en mémoire, et privée de sex toys par les joies conjuguées de la ruralité, de l’accroissement de la connerie et de la saine fatigue qui naît des deux autres, je n’ai rien à dire à mon amie à qui l’on vient d’offrir un godmichet.Enfin, quand je dis “on vient”…    Une autre chère amie à elle lui a offert NOEL DERNIER!!!!, un god enveloppé dans un beau paquet cadeau.  Elles ont bien ri toutes les deux, et puis mon amie s’est retrouvée avec c’t'engin sous blistère dans son armoire, le plus loin possible de ses enfants, elle l’a même remis dans le papier cadeau.  Quand elle est un peu ivre, elle le montre à ses potes, que ça n’inspire pas non plus.  Au passage, elle en perd quelques-uns qui lui disent que “c’est pas leurs femmes qu’auraient des trucs comme ça”-hé hé, ils sont trop forts- et elle ricane, parce qu’elle sait bien qu’elles ont ça et bien d’autres trucs polymorphes, sautillants, vibrants, tourneboulants sans parler des amants. Et qu’elles adorent ça!   Elle me demande avec insistance-depuis des mois- ce qu’elle doit en faire. Evidemment,  je lui ai suggéré de commencer par enlever le blistère. Pour pas s’faire mal. Ensuite… j’sais pas. J’ai un … trou.     J’aurais pu lui répondre sur comment régler le problème de l’envahisseur mâle -se branler, comme ça on n’est pas obligé de faire la conversation, d’écouter l’histoire de la vie de cet homme qui n’en sera jamais un tout à fait à cause de sa maman, de son papa ou de leur absence et on peut éteindre la lumière quand on veut-, au pire, prendre un livre… au moins, on voyage…   Mais l’accessoire, je sais pas gérer! L’idée de la pile- y en a t-il sur secteur?-, du bruit que ça doit faire, du fait qu’il manque un gros morceau au bout-le reste du mec-, moi, ça me fait poiler. Ça me couperait tous mes effets, de rire comme un mulet! Je peux vraiment pas la conseiller, et dans les trucs à découvrir j’ai d’autres trucs en vue en ce moment. Je ferai sûrement les TP un jour, juste pour pas mourir avec une expérience en moins, mais là, j’suis pas d’humeur… -songeuse, j’imagine poutant le god à l’énergie solaire, le god au colza, le god  à l’adrénaline….le god de demain?-.. Alors si quelqu’un voulait bien me donner des réponses pour ma copine qui a son god sous blistère dans l’armoire et qui est  terrorisée à l’idée que quelqu’un pourrait le trouver avant qu’elle s’en serve, je lui serais infiniment reconnaissante de nous faire partager ses conseils avisés, que je me chargerai de transmettre in extenso.  Par avance, merci….. 

23 Responses to ““Dois-je déballer mon godmichet?”…”

  • si t’en a jamais utilise, tu peux lui demander qu’elle te le donne.
    Sinon je pense bien qu’elle doit savoir quoi faire avec(indice:ca se met pas dans l’oreille lol)

  • sûr…. mais la question c’est pas “où faut l’mettre?”, c’est “alors, on fait quoi avec?” On lui paie un verre? on lui donne un ptit nom?….on imagine que c’est autre chose?…-)

  • bah ca depends des femmes certaines prefereront le mettre a l’interieur, d’autres sur le clito, et enfin un peu des deux9un coup j’te vois, un coup j’te vois pas) mais bon chui pas experts chui qu’un mec et ma langue ne vibre pas aussi rapidement lol

  • On n’imagine rien, un sextoy reste un sextoy. ça permet plein de trucs et aussi de mieux se connaître (hédoniquement parlant). On peut s’en servir lors d’une masturbation à moins que ton amie ne s’autorise pas ce genre de “déviance” ou avec un partenaire.

  • Bah, si il est encore sous blistère elle peut le revendre sur Ebay… sinon je crois que c’est à elle de savoir si elle veut le tester et comment: ce ne doit pas être ton imaginaire, ou le nôtre, qui passe au travers de conseils mais ça doit être son imaginaire à elle…

  • aubepine,en fait, le partenaire est celui qui est peut-être le moins capable de supporter l’idée d’un concurrent sur piles.Inusable. Indéfectible.Un vainqueur. dure d’établir de la complicité avec quelqu’un qui se sent concurrencé-et non aidé-dans ses prouesses perso.

    Il semble que les mentalités soient moins mobiles que la pensée elle-même. Incroyable le nombre de propos rétrogrades malgré les décades d’explications sur le plaisir des femmes ou au moins sur l’explication de certaines façons de voir le monde, leur corps etc On peut envoyer un homme sur la lune, mais dur d’expliquer des choses simples et salubres à des champions de l’”amour libre” auourd’hui rapetissés dans les méandres sphynctériens de ce qu’ils consentent à accorder aux femmes.

  • ps. Mes potes me disent de vous dire qu’on a déballé le god. Qu’il pue-mais on n’arrive pas à savoir quoi, on n’a pas réussi à tomber d’accord-; on a mis une pile1,5v , découvert qu’il y avait des vitesses. Refoutu le blistère et spéculé sur la virginité de notre supérieur hierarchique.
    Ensuite, tout le monde est rentré baiser chez soi.
    Sauf moi. J’attends vos réponses.

  • C’est sur que ça dépend beaucoup de la mentalité du partenaire et du “grand tabou” de la masturbation féminine. Genre s’il y a besoin d’un toy c’est révélateur d’un “dysfonctionnement” ou d’un manque alors que ce n’est pas seulement ça.
    Au fait c’est quel type ? C’est un vibro ou un toy type rabbit ? En gros c’est plus adapté à la stimulation interne ou externe ? Il a l’air glauque pseudo réaliste ou il est classe, type Lelo ?

  • c’est un vibro, glauque pseudo réaliste… plutôt noir… “lelo”? kesako?

  • vas voir sur google, lelo c’est un truc esthetique a piles. en fait il semble y avoir plusieurs modeles

  • ah oui forcément ça donne moins envie.
    Lelo c’est une marque suédoise de vibros, qui estime que ça doit être aussi beau qu’efficace et c’est très réussi ! Et ils font aussi un effort sur le niveau sonore qui est assez “destabilisant” en début d’utilisation de vibros.
    Sinon frenchi ils sont rechargeables sur secteur, pas à piles :-p

  • “Lelo c’est une marque suédoise de vibros, qui estime que ça doit être aussi beau qu’efficace et c’est très réussi ! ”
    tout a fait d’accord ce que j’ai vu flatte l’oeil et comme chui qu’un mec je ne suis pas specialiste de ce genre de produit mais merci pour l’info
    La cock ring avec tout petit vibreur est absolument geniale!

  • frenchi à ton service ;-)
    La marque est globalement géniale. Un peu (beaucoup) chère au fait mais elle vaut vraiment le détour. Elle évite le coté parfois glauque et pas très engageant du sextoy, sans tomber dans l’aspect jouet en plastoc qu’on trouve également. (hum hum non je ne tiens pas un sexy shop !)

  • frenchi je t’ai répondu mais je n’ai pas l’impression que ça ait fonctionné..?

  • si ca marche au poil et je t’ai mis une reponse biz’

  • Je viens d’aller sur le site de lelo et de découvrir que j’en suis restée à l’âge de pierre du gode. Pour le canard, mon fils avait un fly comme ça au-dessus de son bureau et je viens de comprendre que c’était pas saturnin… quant à l’usage, pas sûre d’avoir compris quel bout du canard faut essayer. Mais bon, pour l’esthétique, vous avez raison, y a du progrès – àcôté du gode cromagnon- .Du coup, j’ai vu qu’il y a des godes en verre?-jespère qu’il est incassable- en bois… en tout ce qu’on veut…La province est sous le choc…

  • Calamity c’est vrai que tout ca c’est bien joli, mais un homme c’est pas mal non plus lol en plus il t’apporte ce qu’un objet ne peut pas : des caresses et de la tendresse! Tu peux aussi choisir une femme, c’est aussi un etre humain

  • ça, frenchi, c’est vraiment tout ce que je savais avant de poser la question…! même si l’homme commence à devenir aussi abstrait parfois….

  • frenchi : oui mais au moins s’il te soule,le gode, tu vires les piles, point barre. lui au moins il te blablatera pas et tu n’attendras pas de lui qu’il te fasse la conversation après l’amour.

  • @zan:n’etait-ce pas toi qui ecrivais il n’y a pas si longtemps que tu ne cherchais pas a tirer un coup mais qque chose de durable?
    La tendresse n’a pas besoin d’etre exprimee verbalement a mon sens c’est plutot dans les actes et les gestes

  • zan et frenchie, on va tomber d’accord: c’est vrai que le gode tu peux l’arrêter qd tu veux et ça c’est un privilège, c’est sûr!-tout plutôt que d’avoir à faire la conversation, les hommes ont raison de ne pas chercher des intellos quand ils cherchent juste un ..soulagement-
    ….mais l’amuuuuuuur! la complicité!du rire, du sexe et de la pensée, avec un peu de confiance…. c’est génial.
    D’un point de vue pragmatique, quand on aime,on se dépasse aussi au lit ou ailleurs! -j’ai rien contre les portes-.En fait, tout ça, c’est la vie!

    et puis, franchie, les mots, c’est pas le problème… même si on réussit à aimer des abruti-e-s, c’est quand même lourd, ton mec ou ta nana qui te prend pour un déversoir à conneries…ou qui comprend rien à ce que tu fais dis ou penses…-ça casse un peu, non?-

  • Et sinon, j’ai une question à propos du Gode… Est-ce qu’on peut lui dire, quand on l’entend se mettre en “branle”… “Non, chéri, pas ce soir, j’ai une migraine”… ??

  • @ willow dans ce cas t’enleves les piles lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>