Humeurs

Allumeuse

Allumeuse !
J’aime séduire. Pas comme une mante religieuse, pas comme une catalogueuse, pas pour consommer ni pour détruire, mais pour le plaisir de l’instant. Je crois que j’ai toujours aimé ça, et que dans une certaine mesure, c’est un jeu de domination. Pas tout à fait innocent.

AllumeuseSéduire c’est presque une question de politesse. C’est ma manière très basique de montrer que je suis là, que je fais attention, que la personne qui me parle n’est pas n’importe qui. Je séduis les vieux quand je demande mon chemin, autant que le boulanger dont je n’attends rien. Je lance mon grand sourire parfois parce que j’en ai besoin, parfois gratuitement. Mais comme je le disais, ce n’est pas si innocent : je sais que j’aurai plus facilement ce que je veux si je souris.

Je séduis, ou du moins je tente de séduire, un peu tout le monde. Mais pas les femmes. Ou rarement. Je suis plus timide avec les filles, j’ai l’impression qu’elles lisent dans mes pensées, et je ne retrouve pas la légèreté des rapports avec les hommes. C’est très bien comme ça. Et puis ça me repose.

Séduire, c’est avoir le beau rôle. On a les cartes en main, on joue comme on le souhaite, ça dégénère finalement peu, ou pas du tout. C’est une relation sociale comme une autre. Dans mon cas, plus efficace qu’une autre. Je ne suis certainement pas un canon de beauté, mais les hommes se laissent faire, alors je continue. Un peu par amusement, un peu par habitude.

Les séductrices façon glamour, Marilyn ou Greta, sont très loin de mon univers. Elles sont moins charnelles et trop sérieuses : avec les héroïnes de film, tout est possible… avec moi, pas franchement. Mon sourire se moque aussi de moi-même. Sans second degré, ce petit jeu ne m’intéresserait pas – je n’ai aucune envie de coucher avec le premier venu.

Allumeuse, c’est un mot compliqué. Au sens strict ça fait plutôt envie : on apporte un peu de lumière. Au sens figuré c’est plus douloureux. On se prend dans la tête tout l’imaginaire de relations brisées, de mariages foutus, d’égoïsmes mal gérés. Je me verrais mal assumer ce qualificatif. Pourtant, techniquement, séduire sans passer à l’acte, c’est être une allumeuse.

Allumeuse, ça dramatise un jeu pas très grave. Mais ça humanise le côté superglamour des séductrices. Il manque un mot pour les situations plus douces, la petite séduction du quotidien, celle à laquelle on ne réfléchit même pas. Alluctrice ? Sédumeuse ? Ou tout simplement, joueuse.

(c) (-(-TchiTcha-)-)

8 Responses to “Allumeuse”

  • Pour moi le nom approprié est charmeuse.

  • On m’a dit ça plusieurs fois “allumeuse”, ça fout un coup à l’ego. Charmeuse (voire juste “charmante” ?) c’est beaucoup mieux.

  • Le mot allumeuse est en effet souvent mal connoté, ça fait genre je te fais croire que je vais coucher avec toi alors que non. Et moi je dis… et quand bien même, où est le mal ?

  • J’aime beaucoup quand tu dis allumeuse: on apporte de la lumière ( parce que dans ta façon de faire c’est ça !!) ; mais ce mot a mal tourné le pauvre!!
    Charmeuse ,j’ai l impression que c’est totalement involontaire… mais c’est plus agréable a entendre!

  • jsuis très joueuse aussi. Cetet description est bien sentie ^^

  • J’aime ton écriture! Il m’arrive, mais pas tout les jours, d’avoir envie de séduire, d’envoyer de grands sourires, parce qu’on a envie d’être bien, et qu’il vaut mieux s’entraîner à être de bonne humeur (et alors on le devient plus facilement, de bonne humeur). Et cet article me semble faire – aussi – l’éloge des rencontres quotidiennes (le boucher?), où tu voies dans le regard de l’autre le reflet d’un petit pouvoir (pas toujours innocent)et ça fait du bien à l’égo. En tous cas, ça fait pas de mal! Un sourire qui illumine le visage de l’allumineuse (la lumineuse), finit bien souvent par illuminer l’instant de celui qui est séduit… On fait du bien, donc, pour conclure, c’est faire du bien autour de soi – je pousse, mais, voui, voui, c’est tout à fait ça! lol; Mais bon, moi j’ai du mal à allumer dans le sens classique du terme, l’homme qui me plaît, mais je séduis quand même, ouf!

  • Bonjour,

    Je travaille comme journaliste à la préparation d’une série de documentaires pour M6 consacrée à l’amour et la sexualité.

    A travèrs 4 documentaires de 80 minutes, notre intention est d’aborder nombre de sujets sur le thème.

    Dans cette optique nous nous intéressons à la séduction féminine. En découvrant cette discussion, je me permets de laisser un commentaire.

    Je souhaiterais discuter avec celles qui se considèrent séductrices/charmeuses/… pour étoffer mon enquete journalistique. Aussi, n’hésitez pas à me contacter pour en parler et pour tout complément d’information. Vous trouverez mes coordonnées en signature.

    Cordialement,

    Ghislain de Lecluse
    01 53 17 99 20
    castintv@gmail.com

  • Il est tellement plus agréable de sourire et d’en recevoir en retour, même dans le quotidien le plus banal. Et puis, il est vrai que l’on obtient plus facilement les choses avec un sourire et de la gentillesse.

Répondre à Ipomee Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>