Humeurs

Richesse, sagesse et top-less

Un matin de grande brume ; devant la machine à café de la fac .
Je mets mon demi euros dans la machine et en route pour mocaccino mi amor…

Sauf que voilà Jackpot, bling-bling mieux qu’au Casino y’a toute la ferraille qui redescend, ça ne s’arrête jamais, moi pas folle, je tends mon sac et il se remplit à vu d’œil (c’est là que tu vois que c’est futé de venir en cours avec un sac à dos…). Punaise mais elle a pas été vidé depuis combien de temps cette machine ???
J’ai un âne mort dans le dos (enfin pleins de sous, tu penses bien que j’ai pas compté parce que les centimes tout ça y’en a des monticules, mais pour le coup l’âne il vaut son pensant de poil d’oreilles).

Alors je sors de la fac (non pas pour arrêter les études, mais pour réfléchir sur mon avenir) , et je me pose deux minutes sur un banc pour voir ce que je vais faire de toutes ces pièces a en faire palir de jalousie David et Bernadette. Puis pour être honnête avec autant de poids je pouvais plus avancer.
Je suis là posée sur un banc inconfortable sur lequel je risque pas de me mettre à rêver… Pas le droit de te coucher sait on jamais.
Du coup le mocaccino il est froid. C’est degueu le café froid !! Tu me diras je peux m’en payer quelques uns oui mais bon là j’ai la flemme faut marcher, et je crois que j’ai fait mon sport quotidien ( je te rappelle que je promène un âne mort !). Je pourrais demander à un étudiant ruiné de m’en apporter un, en échange je lui donnerais une piécette il sera content , en plus l’air de rien j’aurais fait ma BA !!

Après j’irai m’acheter les services d’un homme, (t’emballes pas vicieuse !!) pour qu’il porte mon sac, attend faudrait pas que je me pète le dos avant même d’avoir enfiler une somptueuse robe, et d’avoir tortiller du popotin perché à 15cm du sol.
Le mec il sera beau, quitte à payer on veut du beau !!! , bon après je lui demanderai pas de parler, ça tombe bien tu me diras, il expose sa supériorité physique j’exhibe mon pouvoir (enfin celui de mon fric !!) on est presque heureux comme deux cons tout les deux, mais on sait pas où on va !!

Je donnerai à une association aussi pour qu’il n’ y ai enfin plus de pauvres ; parce que ça m’empêche de profiter de ma fortune, moi, tout ces gens qui me demande des sous, à qui j’ai envie de crier “non mais si t’en as trop tu vas avoir mal au dos” pas sûr qu’il capte.

Ah, puis j’ai toujours dit que lorsque j’aurais de l’argent, en mode trop plein je ferais de grands voyages , du coup on cherche une agence de voyages. Pour me payer un beau tour du monde, pas pour visiter tu te doutes bien, se mélanger à la populasse qui travaille à la récolte du café, non merci, mais pour tester l’eau de la piscine et les bains de soleils, puis la drogue bien sûr.

Bon il a fallut faire un petit passage par la banque parce que l’agence de voyage ils étaient pas chaud pour que je paie le Paris-Rio-Nadoucadou-Murawi beach en jet de luxe en petite monnaie. La banque on y est pas resté longtemps, en ce moment faut éviter de confier ton fric à n’importe qui.
Je me barre avec !!! Mais avec moins de pièces, les billets c’est léger…

On arrive dans notre hôtel de luxe, y’a des fleurs naturelles de partout, ça sent bon l’excés, la moquette est moelleuse à souhait et le matelas à eau me parait appropriée (pour bad tripper et vomir toutes mes tripes, je vous dis pas avoir la tête qui tourne sur un matelas à eau, c’est comme aller faire du matelas pneumatique sur l’Atlantique en pleine nuit avec un mal de cheveux inhabituel) .
Je finirai camée de service mais que du bon !! Mes narines auront sniffé les meilleures poudres, mes veines auront reçu les plus doux liquides et mes poumons seront remplis de fumées rigolotes purement extra.

Le tour du monde ça sera trop bien, l’eau de la piscine sera à la même température dans tout les pays, en fait seule la qualité de la drogue changera .
Le café je le prendrai avec du rhum de vieille cave du meilleur ami du père du gérant de la plus somptueuse rhumerie de l’île, là où on te dégote un bon cru pour une bouchée de pain.

Je finirai en extase dans ma chambre à me dire que le plafond est sublime (le blanc n’a jamais été aussi beau) ; et que ma robe hot couture était vraiment belle avant qu’elle ne soit gratifié d’une déco made in de ma personnalité (le vomi c’est pas classe jamais !! on est tous égo en vomi le fric ça change rien !).

J’aurai amené mon homme beau à montrer avec moi, le pauvre garçon c’est son seul espoir de voir un peu du pays, son souvenir marquant sera sans doute la couleur du carrelage de la piscine dans laquelle il me massait !
Mais à mes côtés la vie parait si aisée qu’il pourra tout simplement plus se passer de moi. Mince c’était clair pas de sentiment !!! ça fait pas bon ménage avec l’argent , et justement le ménage c’est lui qui doit s’y coller.
Une fois le tour du monde fait on reviendrait au point de départ.

Sauf que…

Ce jour là, la bourse serait vide (non pas celle de Mr faire valoir aux muscles plus gros que mon frigo américain !!) .
Y a plus un sou ; pas même de quoi payer un café à ce cher compagnon de fortune.
J’ai dépensé tout l’argent pour ma gueule, et au final il ne m’a servit à rien (la drogue est aussi mauvaise qu’ici, quant à la piscine, dans ma baignoire si j’en avait une et que j étais pas un brin écolo, elle serait encore plus chaude) .
Je n’ai aidé personne, ma conscience est en berne depuis que mes neurones ont grillé sous l’effet des euphorisants ; Le monde m’est passé au dessus de la tête et je n’en suis pas plus heureuse. Je suis limite pathétique .

La personne que je suis ne ressemble ni à celle que j’étais avant de prendre ce moccacino, ni même à celle que j’espérai être un jour si je gagner au loto. Je me dégoûte, je n’aime pas la fille qui est devant moi. A se regarder avec le regard d’une vache épileptique ; dans une vitrine d’un commerce équitable, le teint bronzé et la connerie bien expressive.
J’en ai envie de pleurer, non pas de plus avoir d’argent mais d’avoir perdu tout ce qui est et faisait de moi quelqu’un qu’ au fond j’aimai bien.
On me l’avait dit : “on est riche des biens dont on sait se passer”.

Bip bip bip
Machinalement j’éteins mon réveil, pose le pied sur le plancher, prête à bondir sur mon ami le p’tit dej, et me rends compte que j’ai fais un cauchemar.
Dieu merci c’était un cauchemar…
Je vais pouvoir continuer ma petite vie jolie comme elle le peut. Ce matin la machine à café je vais l’éviter …

Tout ce qui précède n’est que fiction Rhod-Oraily , n’utiliserait pas un homme pour porter son sac à dos, c’est une femme forte. Elle ne se drogue pas plus qu’elle ne prends de bain aussi.
Tout ça pour dire que si l’on croit que l’argent fait le bonheur… , je me permets de douter
Pour tout les sous que l’on te donne en espérant calmer ta souffrance, ceux là même dont tu ne sais que faire tellement ils te paraissent moches et qui ne te rendront pas au grand jamais ce que tu as perdu.
Mais ce n’est qu’un avis…

Tags :

11 Responses to “Richesse, sagesse et top-less”

  • Original ^^ ça ne fait un peu penser à une fable, avec sa morale à la fin. Morale à laquelle j’adhère, car l’argent ne peut pas te rendre ceux que tu as perdus…mais comme tu le soulignes, il te permet d’oublier en te droguant x)

  • Krib merci pour ton commentaire :$ ( c’est la rareté des choses qui font leur valeur…).C’est la qu’on voit que t’es ma fan ( mon unique et fidèle ^^).
    Non mais la drogue c’est déjà fait et ça m a ravagé ( dans le texte hein!!).

  • Philesb

    Rhod-Orailly:”C’est la qu’on voit que t’es ma fan ( mon unique et fidèle ^^).”
    Non,il y a moi aussi :D

  • wahou je vais sabrer le champomy^^ , mon nombre de fans à doubler l’air de rien ;)..
    Merci Philesb tu es bien gentil.

  • Ce texte est passé trop inaperçu à mon goût, pourtant il prend toute sa saveur avec l’histoire de la crise économique ^^

  • ouais moi je l aimai bien ce texte ;p je voulais faire passer un message , je sais mm pas si j’ai réussi a le faire passer mais bon tant pis !!

  • Eh bin je l’ai enfin lu ton texte! Il m’a fait marrer, c’est très bien. Quoique un peu long. Enfin si tu veux un commentaire détaillé jtenverrai un mp :). Sinon, ouais, avec la crise économique, t’a raison de pas mettre ton argent à la banque.. Et moi je veux bien jouer l’éphèbe si j’ai juste à porter, masser, flatter, acheter les billets d’avion et couper la coke.. Euh par contre éphèbe ne veut pas dire eunuque hein, donc il faudra ajouter au contrat la clause qui dit que je suis aussi l’amant privilégié.. :D

  • Je viens de me rendre compte que je m’adressais plus à moi-même qu’à toi dans la première phrase: si j’ai dis ”c’est très bien”, ce n’est pas pour jouer à la maitresse (lol), c’est parce que ma réflexion du moment est: je ne sais pas faire rire avec ma plume: comment les autres qu’ils font? Et toi t’y arrive ”très bien”.. Mais bizarrement, je n’ai aucune idée de comment que je peux faire pour faire rire (dans un texte, à l’oral je me débrouille lol). Et je trouve ça triste…

  • Héhé Le mal merci , mais je suis certaine que tu peux réussir à faire rire ( tu sais cet article j’ai un copain qui ne l’a pas trouvait drôle … comme quoi^^).Bon ça va que t’es drôle a l oral parce que si l’éphèbe peut me faire rire je crache pas dessus ;).

  • Ah bin c’est pas possible: je ne peux pas me taire ET faire des blagues!

  • mais tu aura le droit de parler pour me faire rire darling ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>