My Space

un écran s’éteint, un crâne s’éveille

Je n’ai plus la télé. Je fais partie du club des gens très classes, qui méprisent cet instrument abrutissant et préfèrent au choix: lire, s’occuper de leur petit intérieur, pratiquer des activités manuelles, sportives ou culturelles…des trucs classes quoi!

Le problème, c’est que je ne suis pas classe du tout comme fille. Mes ongles sont bordés de cuticules, je n’ai aucun sac à main et quand quelque chose m’énerve, je dis simplement qu’elle me pète les couilles.

Mais mon absence de classitude n’est pas le sujet. Donc, je n’ai plus la télé. Avant, je l’avais et je la regardais. Je regardais tout, bien que j’affirmais, comme 90% des personnes interrogées, que je regardais surtout les infos (pas sur TF1, hein? ouh la honte!) Arte et Canal + pour la sieste du dimanche.

Un beau jour, ma télé a décidé de se révolter et de ne diffuser plus que M6. Elle a dû se dire que ça m’apprendrait et que désormais, quand je regarderais la télé, ce serait vraiment quand je n’aurais plus que ça à faire. En réalité, j’ai continué à regarder la télé autant qu’avant. Vous imaginez, n’avoir que M6 mais regarder la télé quand-même? Parce que oui, la télé, c’est une drogue, c’est mauvais mais on prend sa dose quand-même et comme le joint, c’est pas bon pour la motivation.

Alors, j’ai dit à mon copain de tout couper. Désormais, je n’ai plus la télé. Je ne suis pas plus active, faut pas croire que je lis plus de bouquins ou que ma maison est mieux rangée. Mais je dors une heure de plus par nuit. Mais quand on me parle de la “CRISE”, je ne sais pas s’il faut paniquer, et c’est reposant. Et je me suis rendue compte que finalement, les épisodes de Dr House n’avaient pas changé ma vie.

Bizarrement, la télé ne me manque pas du tout. Les infos si , un peu. “Mais tu n’as qu’à regarder sur Internet ou acheter des journaux, de toutes façons les infos à la télé, c’est n’importe quoi!”  Mais les informations, soit on me les donne toutes cuites et j’essaie de comprendre et de mes faire un jugement un peu personnel et objectif (la tâche est rude) soit je les laisse où elles sont et je vis dans une sorte d’ignorance irresponsable mais bien agréable. Je n’ai pas envie de faire l’effort d’aller chercher. Mais j’espère que cela reviendra et je fais confance à mon entourage pour me tenir au courant des choses essentielles.

 Voilà, si je me permets de vous raconter ma vie même si je sais qu’elle ne va pas changer la vôtre, c’est parce que je pense que beaucoup de gens me ressemblent, qu’ils se sentent intoxiqués mais qu’ils n’osent pas jeter leur télé, sous prétexte qu’il y a quand-même quelque fois des trucs intéressants. Mais en attendant les trucs intéressants, vous devez supporter les pubs lancinantes, les séries mutli-diffusées, les infos remaniées, le tchiki-tchiki, les sourires hypocrites et les programmes décérébrants. Alors bon courage!

Tags :

5 Responses to “un écran s’éteint, un crâne s’éveille”

  • au fait: le titre n’est pas de moi, je ne sais plus trop où je l’avais lu, mais je félicite et remercie le cerveau qui l’a conçu ( à propos des ordis je crois)!

  • Philesb

    Leda je suis comme toi,je ne regarde plus la télé.De toute façon avant je l’allumais uniquement pour les informations.Aujourd’hui pour me tenir au courant de l’actualité je vais sur Yahoo où il y a vraiment TOUTES les infos.

  • Je n’ai plus la télé non plus, et ça ne me manque pas. Si j’ai vraiment envie de regarder une série ou un film, je la regarde sur internet (pas bien, je sais). Quand aux infos, je les trouve sur internet aussi, et ça m’évite d’entendre jp pernaut parler de l’éleveur de chèvres en auvergne, ou du temps qu’il fait à trouduculdumonde.

  • Je ne sais meme pas comment je faisais AVEC la tele. Sans, je n’ai deja pas le temps de faire tout ce que je voudrais, alors… Et puis, la tele, c’est aussi et surtout l’obligation d’etre a l’heure. Et ca, me magner de finir mon dessert juste parce que ‘ca commeeeeeence’, j’en serais incapable aujourd’hui. Les films et series ‘extraits’ du net -ouh que c’est mal, Krib ;)- ont au moins la politesse de vous attendre !

  • C’est marrant, je me suis fait la réflexion ya quelques jours à peine.

    Moi qui était Média-addict (au point d’être devant la télé et sur le pc en même temps), je me suis grandement calmée.

    Enfin, pas pour le net, mais en même temps, ça me sert à rester en contact avec mes proches.

    En ce qui concerne la télé, j’ai vraiment été accroc, si bien que pendant l’adolescence mes parents m’imposaient un quota de 5heures par semaine, le clavaire.
    Quand je vivais seule à Paris, la télé était devenue ma compagne de repas, je prenais même mon petit déjeuner devant avant d’aller bosser. Une révolution pour moi qui ai grandit dans une famille où télé et repas étaient incompatibles (voir interdit).

    Depuis que j’ai changé de pays, je ne la regarde quasi plus, c’est juste devenu une excuse pour passer un peu de temps hors de ma chambre et faire semblant d’être sociable avec mes colocs. On se réunit devant South Park ou les Simpsons, on parle même pas, ou si peu.
    Les infos? 5 mois que je les ai pas regardées.Ou si, pour les JO et les élections américaines. C’est tout.

    Résultat? Même constat que plus haut, je ne suis ni morte ni en crise de manque, et le monde ne s’est pas arrêté de tourner pour autant.

    Mais j’avoue que mes émissions préférées me manquent un peu parfois ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>