My Space

Le mag des petites femmes vertes

Oui, il a neigé sur Mars. La nouvelle est tombée hier.

Des flocons ont donc saupoudré les petits hommes verts. Mais pourquoi les Terriens ont-ils toujours supputé que les Martiens étaient verts? Parce qu’ils – Les Terriens – ne l’étaient pas? Que la couleur verte était “bizarroïde”?

Il n’y a pas seulement la couleur qui a longtemps semblé incongrue. L’attitude “verte” ou “écolo” a sacrément tardé à apparaître comme normale…Réservée aux extra-terrestres sans doute, aux petits hommes verts!

Mais qu’ai-je découvert, à mon grand plaisir chez ma boulangère préférée? Un nouveau magazine féminin gratuit, femininbio.com, qui célèbre la femme “bio”. Un feminin pour les petites femmes vertes! Pour les femmes qui aiment et prônent cette couleur martienne…

Je crois que j’y avais un peu rêvé, à ce magazine féminin plein d’astuces naturelles et glamour, de bio-tips, de vrais conseils pour se sentir bien et en harmonie avec son environnement.

Bien souvent les mags féminins ont bondi sur le créneau bio/naturel. Mais ça sentait l’opportunité, la petite incursion verte au milieux des platées de luxe et de  people.

Femininbio ne se cache pas, non au contraire, elle est fière : elle est bien verte. Et je suis sûre qu’elle n’a pas d’antennes. Quoique, ça peut être chou, des petites antennes! Le mag des petites femmes vertes

http://www.femininbio.com/magazine/.

2 Responses to “Le mag des petites femmes vertes”

  • Perso, ton article m’a tapé à l’oeil car ayant repéré le mot “vert”. j’ai tout de suite capté qu’il s’agissait d’un sujet bien ancré dans nos têtes , tellement on nous le rebiffe: l’écologie (à noter cependant quelques résistants à la question qui s’en contrefichent d’ailleurs, pour ne pas être vulgaire, qui s’en battent les …
    pour revenir dans le vif du sujet, je suis , ou plutôt j’apprends à être “copine” avec ma planète, ma terre, mon pays, mon quartier, et à une moindre échelle, mon chez-moi. Car oui, disons-le, la charité bien ordonnée commence par soi même ou encore que chacun balaie devant sa porte!
    Cependant, le concept bio est à prendre au “vert”, je veux dire par là, qu’il faudrait peser le pour et le contre quant à être une femme bio, tel que le décrit cet article. Il faut d’&abord se faire plaisir, je ne vais pas me priver des bonnes choses de la vie, et acheter que ce qui est bio, qui de plus est plus chère, pour f

  • Perso, ton article m’a tapé à l’oeil car ayant repéré le mot “vert”. j’ai tout de suite capté qu’il s’agissait d’un sujet bien ancré dans nos têtes , tellement on nous le rebiffe: l’écologie (à noter cependant quelques résistants à la question qui s’en contrefichent d’ailleurs, pour ne pas être vulgaire, qui s’en battent les …
    pour revenir dans le vif du sujet, je suis , ou plutôt j’apprends à être “copine” avec ma planète, ma terre, mon pays, mon quartier, et à une moindre échelle, mon chez-moi. Car oui, disons-le, la charité bien ordonnée commence par soi même ou encore que chacun balaie devant sa porte!
    Cependant, le concept bio est à prendre au “vert”, je veux dire par là, qu’il faudrait peser le pour et le contre quant à être une femme bio, tel que le décrit cet article. Il faut d’&abord se faire plaisir, je ne vais pas me priver des bonnes choses de la vie, et acheter que ce qui est bio, qui de plus est plus cher et ne fai que donner le sourire à d’inconnus porte-monnaies!!!! Soyons vigilants. Et en plus, et en plus, tout ce qui est bio, n’est pas toujours( voire jamais) beau, sens très rarement bon, et a un goût souvent indigeste.
    Tout vient à point à qui sait attendre. Ne nous précipitons pas, au risque d’être très déçus ou déçues.
    Je pense , et ça n’engage que moi, qu’il ya de petits gestes écolos à faire au quotidien au lieu de “se faire plaisi”r en faisant plaisir à d’autres qui n’enpensent pas moins à leurs bourses, en vous encourageant à acheter des choses “bio” , je parle par exemple de certains outils de communications, tels les magazines pour femmes (comme c’est le cas dans l’article, ah !les femmes…on nous a trop souvent, non? et trop facilement), les publicités etc… Je trouve qu’il existe des engagements bio plus à notre portée.
    Attention je suis pro développement durable, mais je ne me laisse pas influencer!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>