Humeurs

Flics, la nouvelle série policière de TF1 vaut-elle le coup ?

Quand on dit ” une série de TF1 “, tout de suite, ça marque, ça a un côté ringard, convenu et commercial qui rappelle qu’en France on est loin d’être les meilleurs en série. Les flics français sur TF1, c’est Julie Lescaut depuis 16 ans, Navarro depuis 19 ans et le Commissaire Moulin depuis, tenez vous bien, 32 ans !!!

Flics, la nouvelle série policière de TF1 vaut-elle le coup ?Besoin de renouveau, c’est le cas pour toute la production de série française, qui en ce moment cherche à se renouveler, on l’a vu notamment avec l’abandon du format 90 minutes pour le format 52 minutes à l’américaine (ex : RIS police scientifique qui est loin d’être un chef d’œuvre par ailleurs.).

La nouvelle série de TF1, on en entend parler plutôt comme de la série d’Olivier Marchal, réalisateur et acteur, mais surtout ancien flic, dont les films traitent toujours du milieu de la police, que forcément, il connaît bien. Serait-ce donc la série du renouveau ?

” Flics “, c’est son nom, apporterait donc enfin un peu de modernité, et surtout de réalisme dans la série française (parce que oui, retrouver ses propres enfants mêlés dans plusieurs affaires qu’on traite, c’est pas réaliste, n’est-ce pas Julie Lescaut).

Je me suis donc rendue pour Ladies Room avec la charmante Netzah à l’avant première des deux premiers épisodes de cette première saison, qui compte 4 épisodes de 52 minutes.

J’espérais un genre de The Shield français avec des flics moins ripoux (TF1 oblige…). Je crois que j’ai quand même un poil été trop optimiste…

L’histoire repose sur la rivalité de deux flics, Yach (Frédéric Diefenthal) commandant à la BRB (brigade de répression du banditisme) et Constantine (Yann Sundberg), commandant à la brigade criminelle. En gros avant ils étaient trop copains de la vie mais une affaire qui a mal tournée les a rendus complètement dépressifs déjà, mais les a poussé à se détester aussi. Comme dans 36 Quai des Orfèvres cette rivalité illustre aussi la concurrence entre les deux services de police qui se tirent dans les pattes.

Commençons par les points positifs de cette série

C’est extrêmement bien réalisé, on sent qu’ils y ont mis le prix à la production. Les scènes sont séparées par des petits jingles avec Paris filmé d’hélicoptère quand c’est une scène extérieure ou le fameux 36 quai des orfèvres (bâtiment de la Direction régionale de la police judiciaire) quand la scène se passe au sein du 36. Les petits effets de caméra sont efficaces et modernes, sans pour autant être (complètement) copiés/collés des séries américaines et ça, c’est chouette. Rien à voir donc avec les séries policières de TF1 à la papa.

On sent que c’est un vrai flic qui a écrit la série, car effectivement les dénominations des personnages sont exactes (par exemple, les personnages sont commandants et non pas commissaires, ces derniers en réalité n’allant que peu sur le terrain et ne faisant quasiment que de la paperasse) et cette opposition entre services de police étant tout à fait réelle. On dit que la ménagère qui veut se divertir s’en tape, mais moi je trouve ça beaucoup mieux pour entrer dans une histoire même si certes, beaucoup de choses sont aménagées.

Les acteurs jouent bien. Frédéric Diefenthal avait déjà fait ses preuves avec le héros torturé David Nolande, Yann Sundberg est charismatique et crédible et il y a tout un tas de rôles secondaires tenus par de jeunes acteurs plutôt bons.
Le générique n’est pas dégueu. On sent bien qu’il y a une volonté d’action, la musique est de Calogero, pour info…

Les points négatifs

Aouch. Au début ça partait pas mal. J’y croyais. Mais à un moment, tout bascule.

Des scènes complètement invraisemblables et des dialogues même pas dignes de sous le soleil viennent te faire décrocher, comme une grosse claque : la chef qui veut muter une ” stagiaire ” parce qu’elle ressemble trop à l’ex copine morte de son commandant, ce qui va le replonger dans la dépression tu comprends, alors qu’elle a réussit à le ” ramener dans le monde des vivants ” (bein voyons) ou bien une réplique d’anthologie du commandant Constantine (censé être bourru et dépressif donc) à cette fameuse stagiaire qu’il va bien sûr draguer sur le toit, en regardant le ciel (il n’y a pas d’autre mot que ” lol “): ” Tu crois qu’une nouvelle étoile apparaît dès que quelqu’un meurt ? “.

A ce moment toute la salle a éclaté de rire. Sauf que dans le scénario, c’était complètement premier degré…

Que dire aussi d’une scène clé, où la BRB team pique un indice à la Crim team en reconnaissant un témoin d’une affaire lorsque la stagiaire photocopie la feuille de fichage de police de quelqu’un… N’importe quelle nunuche sait que pour faire une photocopie on met le côté à photocopier contre la vitre, et que par conséquent, la personne qui passe derrière toi ne peut pas voir ce que tu photocopies, c’est basique !!

Il y a aussi beaucoup trop de clichés. Et puis faire fumer clope sur clope aux héros pour montrer qu’ils sont pas au top moralement, passe encore, mais filmer plusieurs fois assez longtemps pour qu’on reconnaisse la marque du paquet de cigarettes (toujours la même, curieusement !), pour moi c’est de la pub déguisée…

A la fin de la diffusion, lors du cocktail où toute l’équipe de la série était présente, je voulais absolument rencontrer un des scénaristes, pour comprendre pourquoi ce scénario avait été bâclé comme ça. Mon vœu fut exaucé grâce à Netzah qui a eu la bonne idée de demander au canon de la série, le commandant Constantine, qui étaient les scénaristes, et il nous a gentiment répondu… elle a même eu un clin d’œil en cadeau grrrrr !

Après une vingtaine de minutes fort enrichissantes avec ledit scénariste, il m’a été confirmé qu’en réalité, nos séries françaises ne seront jamais au niveau des séries américaines.

Déjà pour une question de budget (un épisode des Experts = 10 épisodes des ” bleus ” la série policière française de M6), mais aussi pour une question d’organisation : alors qu’aux États-Unis les nombreux scénaristes se regroupent ensemble autour d’une table pour bosser, en France tous les scénaristes (qui sont en freelance) retouchent des trucs à droite à gauche sans aucune réelle cohésion. Puis vient le pouvoir de modification du diffuseur pour qui la ménagère compte plus que tout (alors que sur les chaînes câblées américaines, presque tout est permis).

En gros c’est comme ça qu’on finit par avoir une grosse scène qui tache au milieu d’un truc qui avait vraiment de la gueule et qui aurait pu être vraiment chouette (le pauvre scénariste, tout le monde lui a parlé de cette fameuse scène atroce des étoiles). La version finale des deux premiers épisodes doit donc être fortement différente de ce qu’Olivier Marchal avait écrit intégralement à la base…

Le scénariste nous a aussi révélé qu’Olivier Marchal avait tapé une crise à propos de la série et des modifications TF1esque, il a même failli se retirer du projet, ayant peur que le produit final soit naze.

Je pense que c’est un peu ce qui est arrivé.

Sans pour autant que ce soit pourri puisque cette série a quand même quelque chose. Elle n’est pas mon ” The Shield ” à la française rêvé, certes, elle a de grosses lacunes certes, mais elle mérite quand même d’être regardée, ne serait-ce que pour lui laisser une chance d’avoir le même budget (audience = investissement) pour la saison 2, qui est déjà prévue, et de pouvoir garder ses bons côtés de ” western urbain ” mais rattraper ses erreurs ubuesques !

Tout ça dépendra finalement de TF1 et peut-être aussi des centaines de courriers de lecteurs qui demanderont si la chaîne nous prendrait pas un peu pour des cons en ayant cru qu’on aurait pas remarqué cette histoire de photocopieuse ;)

Vous pourrez vous faire une idée sur cette nouvelle série sur TF1 en prime time à partir du jeudi 9 octobre…

Vous trouverez la bande annonce ici.

Pour la petite histoire, j’ai appris par le scénariste qu’Olivier Marchal préparait une nouvelle série pour Canal +, intitulée Braquo, et qui devrait être…un The Shield à la française avec un casting de choc (Karole Rocher, Jean Hugues Anglade et Nicolas Duvauchelle). Donc même si Flics se plante lamentablement, tout ne sera peut-être pas perdu pour la série policière française !

Tags : , ,

8 Responses to “Flics, la nouvelle série policière de TF1 vaut-elle le coup ?”

  • C’est bizarre que TF1 qui diffuse quand même plein de séries américaines exige des transformations pour la ménagère dans les séries françaises. C’est un peu nul!
    En même temps, les dialogues des séries américaines sont édulcorés à la traduction mais quand même diffusés en VO sur la TNT pour certaines séries (et ça c’est plutôt bien). Des fois je pense que ce sont des stagiaires qui traduisent tellement les erreurs sont grosses!!!

  • N’empêche ce qui est vraiment important dans cette histoire et dont on ne parlera jamais assez… c’est que Yann Sundberg m’a fait un clin d’oeil ! :p

  • @salesgirl : je pense que ça tient plus d’un immense bordel de communication entre les différents acteurs du projet, les scénaristes chacun de leur côté et apparement chez TF1 ça n’a pas l’air super organisé non plus, d’où qu’on arrive à n’importe quoi… Je suis d’accord avec toi pour les traductions des séries en tout cas, dès fois je me demande s’il ne pique pas les trads dispos sur le net faites par des amateurs !

    @Netzah : je n’assume pour ma part pas mon côté groupie, l’effet du vin (oui il m’en faut peu) est passé :D Je préfère…Guy Lecluyse !!! (mo-mo-motus)

  • Hahahaha ! Je te comprends en même temps c’est vrai qu’il est… irrésistible !

  • @lullapaf: c’est sûr que si tout le monde bosse dans son coin sur un même truc, on arrive pas à grand-chose. Je me demande quand même comment, dans un monde de mutualisation et de globalisation de la communication, y a encore des mecs qui arrivent à ne pas se parler sur un projet commun. Faudra qu’on m’explique.
    Et Guy Lecluyse, LOL!!! ;-))

  • awè “the Shield”, mon mec regarde ça des fois. m’a dit que c’était pas idiot et plutôt réaliste… m’ensuis tapé que dix minutes, j’ai quand même trouvé ça très, euh… couillu, c’est ça qu’on dit, hein.

  • Moi je suis devenue fan de Marchal après avoir vu MR 73 et 36 quai des orfèvres.
    J’aime son univers malsain, dépressif, noir…du coup même le stéréoptype du flic qui fume trop et qui boit trop ne me gêne pas dans ce contexte là. (et pourtant je suis une vraie plaie pour les séries je yeute tout).
    Ce sont des thèmes qui font partie de l’engrenage Marchal : les flics qui déraillent qui dérapent..
    Le casting n’est pas si mal et j’avoue trouver absolument sexy “le flic qui bade, qui entretient une relation ambigue avec LA stagiaire).
    Mauvais casting pour les deux petites “poulettes” fades, rien..
    Difental (je ne c meme pas comment ça s’écrit) je n’en pense rien normalement mais là je trouve que c’est correct surtout que la dernière fois que je l’ai vu il annonçait à ses parents qu’il été gay.
    Je n’ai pas vu les deux derniers épisodes.
    Pour guy l’écluse cette fameuse off de Motus pourquoi se retrouve t il toujours ds tous les projets de Marchal?
    Pote? ou Marchal est fan de sa voix et de sa répartie?

  • @ Netzah : Fichtre un clin d’oeil
    you’re so lucky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>