Humeurs

Cry to the river

Cry to the riverIl est des larmes dignes. Celles qu’on verse à l’enterrement d’une personne chère. Celles qu’on verse en écoutant un poème superbe ou à la fin d’un film sérieux et concerné comme “Entre les murs.” (NB : je n’ai  pas vu “Entre les murs” et n’ai pas l’intention de le voir, donc, si on ne pleure pas à la fin, je croirai sur paroles ceux et celles qui me diront le contraire.)

On peut pleurer en regardant un émouvant documentaire sur les enfants malades de Colombie que le gentil Manu Chao aide grâce au fric qu’il a encaissé en ruinant les Boucheries Production…

On peut aussi pleurer après une engueulade passée par son patron. Il est d’ailleurs recommandé de se sauver à toutes jambes des locaux pour que personne ne vous voit, les larmes au boulot étant très peu recommandées.

On peut (et il est même bien vu) essuyer une larme quand, jeune maman, on amène l’enfant à sa première maternelle. Je vais me faire haïr mais ces mères pleurnicheuses, elles m’horripilent. J’ai la nette impression qu’elles pleurent parce que ça fait bien. Mieux en tout cas que de dire “ça y est, il est à la maternelle, je vais pouvoir respirer !”

On peut même pleurer quand la tornade ravage Wisteria Lane. On peut pleurer aussi quand à la fin de “Cold Case” la victime revient “remercier” Lili Rush et son équipe de lui avoir rendu justice. Personnellement, je n’y manque jamais ce qui fait que je ne regarde presque plus “Cold Case.” Quand vous aurez fini de lire cet article, vous comprendrez en quoi la charge émotionnelle de cette série est trop forte pour moi.

Mais il y a aussi les larmes qu’on n’ose pas avouer. Parce que, celles-là, elles sont trop guimauves. Et vous passer direct dans la catégorie “nunuche.”

Eh bien, mes soeurs, comme je n’ai rien à vous cacher, j’avoue tout. J’avoue ces larmes que certaines cachent. Ces larmes honteuses qu’on fait passer pour “des poussières dans l’oeil.”

Je pleure quand Peyton dit à Lucas qu’ils ne pourront jamais être ensemble car elle veut faire passer son amitié pour Brooke avant tout.

Je pleure quand Keith meurt, tué par son méchant frère. Mais je pleure aussi quand le méchant frère, seul face à son infamie tente de se pendre.

Bon, ça, vous me direz, c’est pas si honteux. Après tout, “OTH, ” c’est pas une mauvaise série (et c’était pas non plus un mauvais groupe, uh, uh…). Mais rassurez-vous j’ai des larmes bien plus honteuses en réserve.

Je pleure en écoutant “my number one” de…mPokora. Oui, ça c’est vraiment vraiment la honte. Donc, je me précipite sur le bouton de la radio/télévision quand cette fichue chanson passe car je vous dis pas comme mon fils se fiche de moi quand il me voit essuyer une larme discrète…ou pas discrète du tout.

Je pleure aussi en écoutant “je lui dirai” de Céline Dion. Donc, j’ironise à voix haute sur la nullité des paroles sans mentionner que “qu’il est beau, que je l’aime, qu’il est ma vie, ma joie..” me noue la gorge et me fait déverser des rivières en douce.

Je pleure en regardant la fin de ‘”High Scool Musical.” Il faut dire que les émotions sportives, je marche à fond. Les larmes de Dugarry à la fin de France 98, outre l’indiscutable sexytude de l’intéressé font partie de mon panthéon d’images sportives.

Et récemment, j’ai refoulé mes larmes à la fin du dernier “disney chanel original movie” “Camp Rock” quand la jolie héroïne aux beaux cheveux lisses entonne sa chanson “this is me.”

Parce que ça touche une partie de moi qui doit être peinte en rose guimauve. Et le pire est que ma fille en a hérité.

Je me souviens de ses larmes lors de “High School Musical 2” quand “Troy a perdu son amoureuse !” (Gabriella pour les mères qui ont des filles insensibles au charme de Zac Effron…) C’est émouvant car au cinéma, tout le public la regarde, attendri. Mais c’est parfois excessif quand elle pleure quand Marge et Homer se réconcilient à la fin des “Simpson…

Je suis ainsi, je pleure pour des broutilles. Et parfois, pour les grandes peines, mes larmes restent coincées dans ma gorge. Et c’est souvent ces larmes que je ne verse pas qui me font le plus mal. Car on a beau dire, mais les larmes, ça permet au chagrin de partir. Et au moins, on n’est pas des robots, c’est toujours ça…

(c) via flickr

60 Responses to “Cry to the river”

  • ton tout dernier paragraphe me résume, serena (moi je pleure même en regardant la pub de l’an dernier pour Clairefontaine avec la nana et les deux mecs eet qu’elle imagine toute sa vie dans un tourbillon d’images)

  • Etant donné mon hérédité ( on remercie au passage mon père qui pleure devant la télé … limite même quand elle est eteinte!!; genre une patineuse chute et lui c’est ses larmes qui la copie..) , ben du coup des fois je chiale pour rien devant la télé.

    Et en effet il y a des larmes de celles qui sont réelles et profondes qui ne faut pas garder en soi sinon c’est tout le système qu’on innonde.

  • c’est pour ça que les poulies et les rouages s’abiment. et le jour ou la coque se fend, c’est tout une mer qui s’écoule en de hautes vagues incontenables. dur dur

  • le dernier grand chagrin que j’ai eu, j’ai versé des tonnes de larmes. Au boulot, je pleurais, je pleurais le soir, je pleurais partout. Et ça m’a permis d’évacuer. Car il n’y a rien de pire que des larmes de douleur qui restent coincées dans la gorge.

  • Philesb

    Moi j’ai la larme à l’oeil lorsque je lis le dernier chapitre consacré à la fin de la vie du chien.Je pense à mon York qui a 12 ans.Heureusement qu’il est encore aussi vif qu’un jeune.

  • ben voilà pourquoi mon dernier grand chagrin que j’ai eu, trop longtemps contenu par la honte, je continue de le verser la nuit, et au bureau jusqu’à fraichement (puisque maintenant je suis au chômage) ^^ tant mieux parce que comme tu dis, les larmes au boulot, pas cool.

  • *c’est sain une larme*

  • mais quand c’est trop on se noit…
    les histoires de chiens, c’est l’horreur, je n’ai jamais pu supporter “l’appel de la forêt !” mes parents m’interdisaient de le regarder.
    Et je ne parle même pas de la nuit après france-allemagne 82 à Séville….une vraie crise que j’ai piqué !

  • moi c’est pour les élections que j’ai pleuré à n’en plus finir lol

  • Ah moi non mais j’étais tellement en colère que ça a bloqué ma peine. A moins que ce soit des larmes de joie, zan, je te comprends ! Et si c’étaient des larmes de joie, je respecte…mais je ne comprends pas !

  • plutôt des larmes de rage et de peur

  • ok donc je comprends ! au fait, zan, si ce modeste article sur les larmes peut te permettre d’évacuer les tiennes, n’hésite pas !
    et si ça continue, un de ces quatre, on va être deux à pointer au chômage…

  • Je ne suis pas du genre à pleurer très facilement, et surtout pas pour une chanson de matt pokora ou une pub ^^ Mais quand je pleure, c’est tout ou rien…Soit juste la larme à l’oeil, et la goutte au nez, soit un vrai torrent. Je n’arrive pas à m’arrêter…Dans ce cas là, les larmes sont libératrices, on se sent mieux après ! En tout cas, je déteste pleurer devant quelqu’un.

  • franchement, krib, j’ai plutôt honte de pleurer sur une chanson de matt pokora ou de céline dion, mais c’est plus fort que moi. Une sorte de masturbation lacrymale…une pulsion irrésistible, quoi. Et je suis arrivée à un âge où je me fiche pas mal qu’on me voit pleurer sauf si la personne en face a tout fait pour en arriver là dans quel cas je me retiens pour ne pas lui faire plaisir.

  • pleurez les filles , je vous amène les mouchoirs ( moi je dis si j’ai de si jolis yeux :p en admettant qu’ils soient beaux c’est parce que mes larmes les nettoient!!).
    Mais souriez vous êtes filmées;).

  • C’est marrant, ton histoire de nettoyage, parce que mes yeux, qui sont assez changeants (ils s’amusent à devenir ambre, marrons, verts^^), deviennent d’un vrai très clair, très lumineux, quand je pleure ^^

  • Ca dépend de mon état, mais je fais plutot partie du clan des pleureuses. Je pleure au moins toutes les semaines et parfois c’est tous les jours. Et bien sur, quand je suis down, émue ou à fleur de peau, on peut m’appeler fontaine.
    Ainsi, aujourd’hui, je dois me retenir de ne pas pleurer sur cet article qui donne le droit de pleurer, simplement…

  • eh bien miss lili, je suis tout à la fois désolée et ravie. Désolée de te faire pleurer, et ravie de ta réaction qui me montre que je ne suis pas la seule.
    Le pire c’est quand je vais avoir mes règles. Alors là, si je regarde “la croisière s’amuse,” je suis capable de pleurer si le commandant stobins se dispute avec Goffer….

  • Tu sais, je crois qu’il ne faut pas pleurer et déconstruire un peu les principes sociaux à la con. :) Aujourd’hui, on doit tout planquer : la misère, la ruine, le malheur, la colère, la hargne, le chagrin au profit d’une bienséance émotive de bon aloi entre gens distingués. Faut aller bien, faut sourire, faut rire (mais pas trop fort) et on a jamais autant consommé d’antidépresseurs.
    Alors moi, je le revendique : la colère, la haine et la tristesse sont des émotions humaines indécrottables et n’ont rien de honteux. Et moi, je pleure POUR aller bien. D’ailleurs, après une bonne séance, je vais beaucoup mieux qu’avant! C’est comme quand je prends une douche : après, je suis plus propre qu’avant. Laissez moi me décrasser les yeux et l’ame :)

  • miss lili, je te plussoie : on vit dans la tyrannie du bonheur, au point que des gens vont chez le psy car ils sont tristes de la mort de leur père ! mais nom d’une pipe, pleurer après un deuil, après une rupture, après un film triste, c’est normal et même saint ! Comme tu dis, il faut tout planquer. Seulement, à force de tout refouler sous des cachets, on devient dingue et on explose.

  • c’est que les gens s’imaginent heureux par le matériel aussi. et que la “raison” et la société font des gens, des gens qui portent le masque du bonheur. mais quand tu es sincèrement heureux, du coup, on te moque aussi. par jalousie.

  • Pleurons en choeur, mes soeurs :)

  • J’avoue que j’ai pas mal ri, pas par méchanceté mais c’est vrai que des gens qui pleurent devant des trucs qu’on peut qualifier de nunuche c’est assez horipilant. personellement je baille devant OTH mais j’ai pleuré devant Gossip Girl parce que Dan il est vraiment trop chou et parce que S&B sont vraiment inséparables et on est triste qu’elles se disputent…
    Enfin bref, pleurer devant une série y’a peut-être pas de quoi être fier mais bon après tout, chacun sa sensibilité. Les mecs pleurent bien quand leur équipe perd un match de foot…

  • Octave, je pleure aussi pour les matchs de foot. Par contre, le dernier enterrement auquel j’ai assisté, je n’ai pas versé une larme. Parce qu’il y a aussi des moments où les larmes sont dérisoires. Comme je l’ai déjà expliqué, pleurer devant des séries ou une chanson débile, c’est un réflexe conditionné. Je n’y peux rien, même si c’est horripilant, c’est comme ça. Et je pleure comme une madeleine à la fin de “au milieu comme une rivière.” Je ne contrôle pas plus ces larmes que je contrôle ma faim ou mon envie de dormir. Ca s’apparente plus à un besoin qu’à une émotion pure.

  • Et zan, je pense que le bonheur pur et simple, ce n’est pas l’exaltation ou l’excitation. C’est un moment de plénitude. Je l’ai connu un jour sur la dune du Pyla en contemplant un couple de mariés face à l’océan atlantique. Mon fils était petit, mon mari était à mes côtés, on venait de grimper les marches et là, à contempler ce panorama extraordinaire, avec ce couple de mariés de carte postale, ce que j’ai ressenti à cet instant, c’était du bonheur pur. C’était court mais extraordinaire.

  • plénitude
    c’est le terme parfait
    je l’ai vécu pendant plusieurs mois sans instant flanchant, juste à travers l’amour échangé avec cet homme que j’aimais. j’avais une plénitude sereine dans mon cœur. c’est énorme, d’y repenser. et ça ça me fait monter les larmes aux yeux ^^;

  • Et imaginez vous quand on est un mec et que toute sa vie on lui a repete qu’un mec ca doit pas pleurer.
    A cote de la tele c’est simple y’a la boite de kleenex et c’est ma femme qui se moque de moi lorsqu’elle voit les larmes rouler sur mon visage

  • C’est mignon tous ces commentaires, nous sommes tous de petits coeurs guimauve !

  • Moi, je pleure devant les Disney… j’ai pleuré à torrentd evant Pauline et Paulette… j’ai pu su où me mettre à la fin de “ensemble c’est tout” (détresse intense à bonheur pas possible en 2 chapitres, c’est trop pour mes nerfs), ou dans “Ana et Mister God”. J’ai pleuré au tome 6 d’Harry Potter, au 5 aussi en fait, soyons honnêtes, et au 7 évidemment quelle question.

    Les chansons ausis me font pleurer, et franchement, je te soutient à mort… n’aie pas honte!!! Assumons notre sensibilité!!!

    La seule fois où jai vu mes frères pleurer devant un film, ils ruisselaient devant “la ligne verte”… tout n’est pas perduuuuuuuuuuu!!!

  • En même temps, “La ligne verte”, je vois pas comment on peut ne pas pleurer devant ^^

  • ah nan nan nan les filles…le plus lacrymal de tous c’est “La route de Madison”. torrent assuré.
    ah et “Million Dollar Baby” aussi.
    Clint, si tu m’entends… ;)

  • tiens, j’ai pas envoyé mon commentaire. Je disais que “la ligne verte” est à la limite du supportable. J’ai du mal à le regarder.
    A vrai dire, clint me laisse un peu insensible. Par contre la fin de chaque épisode de “cold case” alors là, c’est les kleenex à chaque coup.

  • Juste une question ça veut dire quoi “bookmarker ?” j’ai deux articles qui ont été boomarker et je sais pas ce que ça veut dire !

  • ca veut dire que qqun a decide de mettre tes articles dans ses favoris(bookmark) et peut ainsi suivre l’evolution des com’ meme apres plusieurs jours/semaines sans ramer a mort pour retrouver le ou les articles

  • Merci frenchi de res explications ! Wahou j’ai deux articles que des ladies ont mis dans leurs favoris….

  • celui-ci c’est moi qui l’ai bookmarke car avec le decalage horaire, j’arrive sur LR il est environ 16h et la majorite des articles se fanent a la fin de la journee. je voulais donc savoir si qqun avait rebondi sur mon post. c’est tout simple

  • Eh bien je te remercie en tout cas ! ça fait plaisir de toucher quelqu’un.

  • a voir les post tu as touche pas mal de gens qui se retrouvent dans ton article

  • Je viens de trouver un autre film qui fait pleurer : Neverland ! Difficile de retenir ses larmes à la fin..

  • qui a déjà pleuré devant un match de foot??? moi … en voyant une équipe argentine chanter son hymne … mon copain assis a coté n’en revenait pas….

  • La encore, je me retrouve parfaitement dans cet article….

  • @missgrr: les matchs de foot, pas trop…
    mais alors les jeux olympiques…j’étais en larmes quand j’ai vu le dernier combat de Steeve Guénot, je aussi suis capable de pleurer pour l’arrivée du marathon ou du 50km marche (tellement d’émotion et d’efforts…)
    et puis alors les podiums, quand ils jouent les hymnes, je pleure comme si c’était moi qui avait gagné :p

  • et en plus, il est tellement canon, steeve guénot, ça aide !
    je me souviens de la victoire de douillet à sydney quand tout le monde disait qu’il était cramé…c’était grand !
    et comme je le dis dans mon article, les larmes de dugarry dans les bras de zidane (érotisme à peine soutenable…) à la fin de france-brésil 98… et le pire : france-allemagne séville 82. Là, même mon père trouvait ça excessif !

  • ohlala oui Steeve Guénot, grr…

  • et son frangin pas mal non plus !
    en fait, je pense avoir été fascinée par la relation homo-érotique entre zidane et dugarry…. j’ai pas dit qu’ils étaient homos, hein ! mais quand même ces sportifs qui s’enlacent, qui se tripotent, nus sous la douche tous ensemble…..bon, ça y est; je pars en live, moi….

  • Personnellement, je pleure tout le temps : devant les séries et les films, en écoutant de la musique (je n’ai jamais pu écouter un album de Muse en entier sans pleurer ^^)… Et même quand je jouis. Là c’est honteux… Tiny se demande encore pourquoi…

  • Ca dépend des fois.

  • Je pleure (assise sur un banc) regardant ma petite maman faire son jogging quotidien, elle fait ses petits tours et à chaque fois qu’elle passe devant moi elle me sourit…

  • elle m’a émue, allez savoir pourquoi à ce moment là : en tenue de jogging transpirante, se frayant un chemin entre deux chiens, évitant des poussettes…

  • c’est mignon ces larmes, The Sweet Fairy…
    @storia, moi aussi il m’est arrivé de pleurer en faisant l’amour. j’ai aussi pleuré de bonheur, d’Amour ^^; et comme ce n’est plus d’actualité, ben du coup, je pleure !

  • @ storia : ça prouve qu’il est bon, il devrait plutôt être flatté s’il arrive à te faire pleurer…
    @ sweet : peut-être que tu as senti à cet instant là qu’elle était vulnérable ?

  • Oui, serena, seulement deux mecs m’ont fait jouir à en pleurer : le meilleur coup que je me suis tapé et mon Tiny…

  • moi aussi, deux mecs : tope la copine !

  • C’est dommage pour Entre les murs, parce que c’est super bien.

    ;)

  • Mais on ne pleure pas à la fin…

    Top 3 des films qui m’ont fait pleurer :

    Le Nouveau Monde de T. Malick…Tant de beauté concentrée en un seul film, ça me fait chialer, que voulez-vous…

    Tous les autres s’appellent Ali de R.W. Fassbinder, un film très simple, mais très juste et très très beau.

    The Fountain, de D. Aronofsky : d’aucuns le qualifieront de “kitsch”, moi j’adore, j’y ai vu la parfaite transposition au cinéma d’un de mes romans préférés (L’Ecume des jours).

    +

    Heureux qui comme Ulysse :D Oh ça va hein…Mais comme certain-e-s d’entre vous, la mort d’un animal (ou la possibilité de sa mort dans le cas d’Ulysse :o) me fait fondre en larmes…

  • Et Dee Curl m’a rappelé La route de Madison, mais pour celui-là (sublime mélo, encore une fois, sublime Meryl Streep, sublime Clint), les larmes restent coincées…C’est ptêt le pire de tous en fait…

    Et cela me fait penser qu’à chaque fois que je regarde Million Dollar Baby, ça loupe pas :(

  • Moi, le pire film que j’ai vu (j’en ai pleuré une journée après), c’est “La liste de Schindler”… Sinon, je pleure aussi pour des matches de foot… Comme le coup où j’ai piqué ma crise d’hystérie lors de l’élimination de la France en demi-finales de l’Euro 1996 par la République Tchèque…

  • storia, je crois que les matchs de foot c’est le pire pour moi.
    “Heureux qui comme ulysse” je ne le montrerai même pas à ma fille. Je pleurais trop quand cette abrutie de jument a quitté fernandel !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>