Coeur

Le souffle magique de LR

Chère Mademoiselle,

(Je m’excuse mais à votre si jeune âge le Madame pourrait s’avérer très vexant; Ah si je vous connaissais un peu plus je m’oserais à un “mignonne”, ou un “macare” comme je le dis aux filles de votre âge… M’en voulez pas le MA demoiselle n’est pas non plus approprié vous n’êtes pas à moi mais je ne trouve rien de mieux…) ; Mademoiselle donc, on a pas encore eu l’occasion de faire les présentations, la rencontre datant de peu il faut bien l’avoue mais j’ai toutefois quelques petites choses à vous dire.

Le souffle magique de LRAujourd’hui n’est point le jour à parler de moi, mais bien de vous, car c’est votre jour,  celui où pour la première vous offriez aux regards des autres tout ce que la femme pense généralement. Il y a tout un tas de filles qui risquent de venir tour à tour pour vous inonder d’éloges et même peut être vous dire à qu’elle point leur vie avec vous est agréable qui sait.

Vous qui êtes si courageuse d’être le témoin de toutes leurs folies, de leurs envies et désaccords,de toutes ces filles qui vous ont choisit comme leur porte parole ! Parce qu’il est vrai que de toutes celles-ci, aucune ne se ressemble, chacune avec son caractère (parfois bien trempé, vous vous amenez la serviette…), son parlé (franc, direct et souvent poétique, vous tendez le mouchoir ), mais avec toujours cette immense envie de s’exprimer. Ces pipelettes en puissance qui se trouvent des points communs avec d’autres et qui se lieraient presque d’amitié ont sûrement comme d’accoutumée beaucoup à vous dire.

Mademoiselle; vous êtes à peine née que vous êtes déjà le miroir de cette liberté !!

Puis il a y ces hommes peu nombreux mais dont la rareté fait la richesse (mais qu’est-ce que nous ferions sans les hommes…Ah toi tu es encore si jeune, tu verras, les hommes on passe notre temps à les pourrir mais on peut pas se passer d’eux, enfin au moins pour changer une roue; Je sais que tu as de l’humour, ne me prend pas au pied de la lettre, non les hommes sont souvent utiles à notre bonheur, même si nos différences sont un grand mystère) pour poser sur vous un regard différent, ces hommes je leur ai demandé de vous apporter des fleurs, parce qu’on apporte toujours des fleurs aux grandes dames.
Pour ce qui est du thé et des biscuits je crois que l’on peut compter sur toutes les ladies (faites péter les macarons et autres douces sucreries), bien sur que non pas d’alcool vous êtes encore trop jeune pour ça; déjà que vous lisez pas mal de propos qu’a votre âge on ne devrait pas lire… M’enfin j’imagine que ça vous instruit bien !

Alors avant que vous ne souffliez votre toute première bougie qui triomphe encore toute neuve et belle sur ce gâteau d’affection, je voudrai lever mon boudoir et mon verre de Champomy à vos concepteurs pour leur patience évidente et leur très grande motivation.

Sur ce je vous laisse souffler la bougie avant que la cire n’atteigne le glaçage, moi je m’en vais retrouver les ladies pour bavasser un brin….

Et n’oubliez pas de faire un vœux, bon anniversaire.

Longue vie à vous webement,

Rhod-Oraily.

(c) brunkfordbraun

Tags :

10 Responses to “Le souffle magique de LR”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>