My Space

Préparez l’hiver, éliminez les toxines avec la monodiète

Préparez l’hiver, éliminez les toxines avec la monodièteTout au long de l’année, votre organisme est soumis à des agressions extérieures (pollution diverse) mais également intérieures : alimentation déséquilibrée et surabondante apportant avec elle pesticides, additifs alimentaires et autres substances toxiques, excès de graisses, nicotine (que vous fumiez ou que vous fréquentiez des endroits enfumés), stress (source d’oxydation cellulaire ainsi que le processus normal de régénération cellulaire) et tout ces facteurs engendrent des déchets dans l’organisme

Plusieurs organes vont aider notre corps à faire le « nettoyage » ce sont les organes dit dépuratifs : le foie, les reins, la peau et les poumons.
Mais ces organes sont bien souvent trop sollicités et n’arrivent plus à remplir leurs fonctions d’élimination. Résultat, les déchets s’accumulent dans l’organisme entraînant baisse d’énergie, problème de peau, prise de poids, immunité affaiblie et avec l’hiver qui approche il serait bon de mettre au repos notre corps, lui accorder une petite pause avec une monodiète.

Avant de détailler la monodiète, je voudrais évoquer la pratique du jeûne pour bien faire la différence avec la monodiète.
Avant d’aller plus loin je voudrais apporter 2 précisions :
● Cet article a été réalisé suite aux ateliers de naturopathie et aux conseils avisés de Catherine, naturopathe.
● Ces informations sont données à titre indicatives et destinées aux adultes et je vous invite à consulter des professionnels de santé pour pratiquer un jeûne voire une monodiète (si elle doit durer plus de 72 heures)

Le jeûne consiste à s’abstenir de nourriture solide pendant au moins 24 heures. Il existe 3 types de jeûnes :
● le jeûne humide : avec consommation d’eau, de tisanes ou bouillons
● le jeûne sec : avec suppression de toute boisson
● le jeûne mixte : avec combinaison des 2 formes de jeûnes
Les jeûne peuvent avoir des durées variables mais en général et contrairement à la monodiète qui se pratique souvent sur 24 h à 72 heures, le jeûne même s’il peut aussi être court (1 à 6 jours), et plutôt pratiqué sur de plus longues périodes, le jeûne moyen (7 à 14 jours) ou long (15 à 40 jours).
En fait sans le savoir nous jeunons chaque nuit qui est une période naturelle de jeûne mais il faut laisser au minimum 12 heures entre le repas du soir et le petit « dé-jeûner » et le diner ne doit pas être chargé pour laisser à l’organisme de l’énergie pour la phase d’assimilation, de réparation et de détoxination.
Le jeûne peut également être hebdomadaire. Un soir par semaine le soir vous prenez un bouillon de légumes léger, le matin une boisson chaude et au cours de la journée, eau et jus de fruit et le soir suivant reprise alimentaire par un repas léger jusqu’au même soir de la semaine suivante.
Le jeûne peut être annuel : Il s’adresse aux personnes qui n’ont aucun problème grave de santé et nécessite un accompagnement et une préparation. Il se découpe en 3 phases : 7 jours de préparation, 7 jours de jeûne et 7 jours de reprise.

La semaine qui précède le jeûne les aliments devront être supprimer dans cet ordre : viandes et oeufs, produits laitiers, céréales, légumes et fruits et au terme du jeûne les aliments sont réintroduits en sens inverse.
Le jeûne est à pratiquer de préférence dans des centres spécialisés avec un suivi médical

Si vous n’avez jamais jeûner et que vous voulez commencer en douceur, essayer une monodiète sur 24 heures.

En quoi consiste une monodiète ?

La monodiète consiste à consommer un seul aliment simple pendant au moins 24 heures. Le plus souvent des légumes, des fruits crus, cuits ou en jus ou encore des céréales. N’oubliez pas de vous hydrater tout au long de votre cure.

Sur quelle durée pratiquer la monodiète ?

La monodiète dure en général 1 à 3 jours et peut se répèter chaque semaine pendant 3 semaines. Si vous êtes débutant commencer par une monodiète de 24 h. Si vous voulez aller plus, demander un avis médical.

Pourquoi faire une monodiète ?

Pour régénérer l’organisme, éliminer les toxines, les cellules mortes et les réserves de graisses inutiles, stimuler les défenses immunitaires
Vous vous sentez fatiguée ? Stressée ? Vous avez le teint terne et brouillé ? autant de symptômes qui peuvent vous indiquer qu’une monodiète serait la bienvenue.

Quels aliments choisir ?

Le choix de l’aliment se fait en fonction des vertus de l’aliment lui-même, de sa disponibilité au moment de la cure (fruit et légume de saison) et bien sur de vos goûts.
En général en cette période de rentrée, les pommes et le raisin sont les aliments de choix. Si vous optez pour le raisin, mangez et mâchez les pépins source d’antioxydants.
Mais vous pouvez aussi préférez riz, quinoa…
Ce choix pourra se faire également en fonction du besoin d’aliments alcalins ou acidifiants suivant votre terrain (en savoir plus sur l’équilibre acido-basique).
Un seul aliment permet de pas créer des incompatibilités alimentaires et de faciliter ainsi la digestion

Mode d’emploi

La monodiète se pratique en général au changement de saison.
Pour préparer la « descente alimentaire » vous pouvez éliminez pendant les quelques jours qui précédent votre monodiète, les proteïnes animales et les produits laitiers.
Débutez votre monodiète de préférence le soir. Le soir suivant pour une monodiète de 24h, vous pouvez à nouveau manger plus d’un aliment mais il est vivement conseillé d’y aller en douceur, d’éviter viandes, produits laitiers plus difficiles à digérer, il est inutile de recharger votre organisme que vous venez de purifier.
Ecoutez vos envies et vos besoins : monodiète à base d’aliments chauds ou froids. Mangez à votre faim mais n’abusez pas tout de même même si en général aucune limite n’est donnée quant à la quantité.
Choisissez le bon moment : la monodiète ne doit pas générer de stress supplémentaire. Privilégiez donc un jour où vous savez que ne craquerez pas, allez vous ballader, respirez et détendez vous !
et finalement un seul aliment dans la journée : plus de problèmes pour savoir ce que l’on va manger ! enfin si vous avez des enfants et un mari qui n’a pas envie de vous accompagner, n’oubliez pas de leur préparer à manger..

Ne soyez pas étonné de constater des réactions cutanées (boutons,..) car la peau est un des organes dépuratifs, un des émonctoires, et l’élimination va passer aussi par là.

J’ai commencé ma monodiète et j’ai choisi la pomme, si vous voulez avoir pourquoi, rendez vous sur le blog

15 Responses to “Préparez l’hiver, éliminez les toxines avec la monodiète”

  • Je suis pas sûre que le corps apprécie qu’on se mette à ne manger qu’un aliment pendant 24h… Le truc de base de la nutrition, c’est pas “le corps a besoin de toute les familles d’aliments pour fonctionner” ?
    “La monodiète dure en général 1 à 3 jours et peut se répéter chaque semaine pendant 3 semaines” amaigrissement à la clé ? Puis reprise de poids quand le corps se venge en faisant des réserves ?

  • ça marche la monodiète tarte tatin…. ? parce que j’en ai une au four qui cuit là…..

  • Ah, Sand…tu me fais envie, vile que tu es…

  • @Sand : tu me mets une part de côté ?
    La monodiète… rien de tel pour te dégoûter d’un aliment à force de trop en manger…

  • les filles: pour vous faire baver un peu plus, voir look de moi dernier

  • “Je suis pas sûre que le corps apprécie qu’on se mette à ne manger qu’un aliment pendant 24h…”
    mais si justement le corps va être au repos en ne mangeant qu’un seul aliment pendant 24 h, pas de problème d’incompatibilité entre les aliments, la digestion est facilitée, le transit également

    “le corps a besoin de toute les familles d’aliments pour fonctionner” ?” bien sur mais le corps a aussi besoin d’éliminer toutes les toxines et souvent les organes dépuratifs ont besoin d’un petit coup de pouce ! je ne suis pas partisante d’un jeûne trop prolongé mais une petite diète de temps en temps
    rien que le fait de manger léger le soir voire très léger, vous verrez que vous dormirez mieux

    “La monodiète dure en général 1 à 3 jours et peut se répéter chaque semaine pendant 3 semaines” amaigrissement à la clé ? Puis reprise de poids quand le corps se venge en faisant des réserves ?” perte de poids certainement mais il est évident que le but est d’avoir une alimentation équilibrée tout le temps donc le corps ne fera pas de réserves si l’apport alimentaire n’excède pas les besoins

  • heu…. si la barrière lymphatique, et tous les organes font bien leur boulot, genre les intestins, c’est quoi ces fameuses toxines.?… entre parenthèses, on nous dit de les éliminer aussi en faisant du sport…elles passent par la sudation?

  • sand : effectivement Les organes font leur boulot (sinon on serait mort !) mais l’organisme souffre souvent d’un excès de toxines qu’il a du mal à les éliminer et résultat elle s’accumule dans l’organisme, je parle des origines de ces toxines au début de l’article
    et oui tout à fait le sport entraîne notamment une sudation et la peau est un des émonctoires ou organe dépuratif comme le rein, le foie et les poumons

  • naivement je pensais qu’on était un peu conçus pour faire le boulot… mais bon, si y a des intruses de toxines qui s’y mettent….
    J’aimerai qd même un jour avoir une vraie explication de ce que c’est précisément, car tout ça me parait pour le moins nébuleux, et encore plus l’élimination par sudation.
    Serais je une éternelle sceptique?

  • sand : il suffit d’aller consulter une naturopathe qui pourra expliquer tout ça
    pour l’élimination par sudation pourquoi est ce nébuleux ?
    lorsque l’on transpire, la sueur est chargée de toxines, de déchets (comme l’urine si on peut dire sauf que la c’est les reins qui ont travaillé, qui ont filtré ) et donc quand on transpire on élimine des toxines
    La composition de la sueur est dépendante de l’alimentation et de l’état général de la personne : on y trouve
    Eau à 99 % et ensuite des, Sels minéraux (chlorure de sodium), Urée, Acide Urique, Acide lactique,…. et tout ce que le corps veut éliminer (on peut y retrouver des traces de médicaments même parfois !)

  • ah non pas des naturopathes…. j’ai déjà vu trop de trucs barges que préconisent ces gens là…me parait pas très scientifique tout ça

  • tu n’es vraiment pas tombé sur le bon !
    je connais une naturo sur aix qui est très bien
    il faut revenir vers plus de naturel
    je préfère prevenir que guérir et ne pas avoir recours à la medecine allopathique qui est une médecine curative et non préventive

  • Avatar of Vio
    Vio

    hmmmm.
    “alimentation déséquilibrée et surabondante apportant avec elle pesticides, additifs alimentaires et autres substances toxiques, excès de graisses, nicotine (que vous fumiez ou que vous fréquentiez des endroits enfumés), stress (source d’oxydation cellulaire ainsi que le processus normal de régénération cellulaire) et tout ces facteurs engendrent des déchets dans l’organisme”
    - manger équilibré et en quantités normales
    - manger bio
    - arrêter de fumer et de fréquenter des endroits enfumés
    - faire du yoga
    :p
    je suis pas trop convaincue en fait. on ne peut pas conseiller de pratiquer la monodiète quand il y a des gens qui s’affament et mangent une pomme par jour.

  • faut il mieux conseiller de se gaver justement quand des gens s’affament ? de toute façon on mange trop, trop sucré, trop gras dans les pays développés en général, regardez le taux d’obésité qui augmente chez les enfants notamment
    et monodiète ne veut pas dire s’affamer pas du tout !
    manger un seul aliment toute la journée je ne vois comment on s’affamerait on ne mange pas une pomme mais des pommes et on peut manger autre chose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>