My Space

guide de survie post-avortement

En lisant cet article vous allez vous dire “elle est gonflée la mère Xéna non seulement elle avorte, mais c’est qu’en plus elle le prend avec humour et fait chier le monde”.

Des articles sur l’avortement, je sais vous en avez lus et relus . Quand on doit faire face à ce genre de chose , il y a des retombées c’est à dire le trauma post-avortement qu’il faut surmonter. Forcément il y a certaines situations à éviter.

-Pour le moment je digérais bien mon avortement mais tout à l’heure en sortant faire mes courses entre 16h30 et 17h30, j’ai failli hurler tellement il y avait de femmes enceintes et de nouveaux nés dans la rue, des femmes enceintes avec déjà 2,3 enfants sous le bras et qui plus est pas beaucoup plus vieilles que moi et ça parlait maternité et tout le tralala: césarienne blablabla et épisiotomie blablabla et forceps blablabla et péridurale blablabla , des mamans qui se caressent le ventre toutes les trois secondes et demi et qui caressent leur chères têtes blondes toutes les 3 secondes et demi, toi tu passe tu fais comme si de rien était mais au fond de toi tu es meutri. Au supermarché c’est pareil , les mamans se regroupent entre elles et racontent bien fort pour que tout le monde entende leur dernier accouchement dans les moindres détails même les plus dégueulasses, que Jules était le plus beau de tous les bébés, le plus vif, celui qui pleurait le moins et j’en passe. Comme si avec mes copines, on parlait fellation, sodomie, fist fucking , éjaculation faciale, partouze en plein milieu de Champion. Parce que savoir que l’utérus de georgette s’est dilaté au bout de 3h, je m’en bat les trompes complètement. Pour une fois j’ai même été heureuse que les deux poissonniers me draguent et me disent que je suis pulpeuse , même s’ils avaient des yeux aussi vifs que leurs truites mortes. Au moins ça aura détourner mon attention du groupe “retour de couches”.

Donc conseil n 1 : éviter les sorties d’école et les supermarchés après les sorties d’école

- conseil n 2 : ne surtout pas passer dans le rayon pampers, il y a deux semaines je me suis retrouvée comme une conne en train de faire couiner sophie la girafe avec un air béat sur le visage , même la vieille avec son paquet de canigou à la main qui parle toute seule m’a prise pour une folle

- conseil n 3 : éviter de consulter un psy: vous lui racontez votre vie sexuelle et amoureuse , et cette connasse , il faut toujours qu’elle revienne sur votre avortement

- conseil n 4 : éviter le sujet avec vos parents sauf pour une histoire de remboursement avec leur mutuelle. En effet les parents ont la facheuse manie d’associer une fille qui avorte avec qui fille de la rue.

- conseil n 5: ne pas en parler à la soeur/copine/cousine qui essaie d’avoir un enfant et qui n’arrive pas parce que celle-là c’est la pire c’est celle qui te fait culpabiliser le plus “nan mais tu te rend compte , ça fait 3 ans que j’essai d’avoir un gosse et toi en une fois t’as réussi à être fécondée et t’as tout gaaaaaaaaaaaccccccccchhhhééé , t’as pas de coeur !!” Celle-là je rêverais de lui mettre mon poing en pleine face.

-conseil n 5 : éviter de coucher : la dernière fois que j’ai fait l’ amour j’ai inpecté 4 fois le préservatif pour voir si il était bien solide, je l’ai étiré, trituré dans tous les sens, même chez citroen, il font pas d’aussi bons tests de qualité à leurs voitures . Et puis une fois que le mec a jouit, je lui ai hurlé dessus, le pauvre il a pas compris , je lui ais dit que c’était un gros con et il m’a dit “mais quand on fait l’amour , c’est normal que je jouisse !” “ouais mais t’aurais puis jouir à l’extérieur pauvre naze”. Bref , la prochaine fois je met 3 préservatifs, au moins ça m’évitera de faire une crise d’angoisse après (non, non, non je ne suis pas hypochondriaque)

44 Responses to “guide de survie post-avortement”

  • xena ton article, mélange de douleur et d’humour, m’a à la fois touché, peiné et fait sourire… je te souhaite du courage et d’être heureuse. ma puce.

  • moi aussi ma zan chérie tu es la seule femme enceinte que je supporte

  • tu te rend compte comment je deviens aigrie, c’est grave …

  • j’ai le même poblème, je t’assure… c’est pas cool d’être aigrie : on va friper ^^;

  • je comprends un peu… moi aussi je hais les femmes enceintes ( sauf zan, bien sûr..)

  • hihihi, le gang des aigris. Ok, cette nuit on sort habillé comme catwoman et on règle nos comptes avec tous ceux qui nous tapent sur le système .

  • ah ba Sand aussi, ça me rassure. Moi qui pensais être névrosée au 15 ème degré

  • je pense que c’est d’autant plus normal que cette rancune est une accumulation de petites peines que l’on doit cacher au monde pour ne pas passer pour une HORRIIIIIBLE personne. c’est difficile à vivre et ça pourrie.

  • Philesb

    Je vais me permettre de laisser un commentaire ici et dire que cet article,mélange d’humour et de douleur,m’a touché.
    Bon courage,Xena.

  • merci philesb, ça me touche bcp…

  • Je n’ai jamais traversé cette épreuve (pourvu que ça dure) mais je me retrouve beaucoup dans la parano !!

    Et pourtant à l’époque je prenais la pillule. Mais il a suffit d’une gastro (et des vomissements qui allaient avec – je sais, j’ai le sens du détail) et d’un dimanche matin un peu coquin pour que je panique complètement.

    J’ai même appelé le samu pour qu’il me donne le numéro de la pharmacie de garde. Et en plus je venais d’emménager dans une nouvelle ville.

    Et je suis tombée sur un pharmacien qui ne voulait pas me filer de pillule du lendemain mais un test de grossesse.

    Il a fallut que je lui raconte ma life pour qu’il consente à me la filer cette putain de pillule.

    15 jours après j’ai été faire un test de grossesse (prise de sang évidemment, je voulais pas risquer la marge d’erreur du clearblue). ON SAIT JAMAIS.

    Alors je compatis… :)

  • ba en fait quand on vis ça on en deviens un peu obsédée, j’entends même des pleurs d’enfants qui n’existe pas, je vois des femmes enceinte partout et j’ai tellement peur d’être enceinte à chaque rapport ; La dernière fois j’ai même dit a une copine “je suis poursuivie par mon embryon, tous me ramène à lui”. En fait comme je me sens coupable et qu’en plus je suis ultra-supersticieuse j’ai l’impression qu’on va me punir pour ce que j’ai fait.

  • ben tu sais il va te falloir du temps pour que ca passe. Comme dans un deuil il y a trois etapes avec chacune une duree indeterminee liee a plein de choses tres vagues.
    1/acceptation, realisation
    2/colere
    3/guerison
    comme tu as pu le lire recemment pour moi 18 ans apres la plaie s’est plusieurs fois rouverte et tu ne pourras jamais oublier.
    comme tu l’as ecrit tu as pris ta decision et tu ne peux revenir en arriere. En fonction de tes circonstances tu as juge que c’etait le choix que tu devais faire. Par consequent maintenant le processus a commence et va suivre son chemin.
    A mon avis prends conseil aupres de ton entourage pese le pour et le contre et a la lumiere des differents avis fais ton choix. Les psys se moquent de toi et de tes pb ils veulent juste te faire rentrer des les shemas qu’ils ont appris et puis basta!
    plus tu deprimes plus t’as besoin d’eux.

  • pourtant je ne regrette pas du tout de l’avoir fait, je pense que c’est ce putain sentiment de culpabilité comme si j’avais tuer qq’un , comme dans “souviens toi l’été dernier” (un film d’horreur”) et puis la retombée hormonale aussi, en fait je me sens vide…

  • oui ma cherie c’est ce que je viens d’ecrire. relis mon texte “j’ai trop mal”. en plus dis- toi bien que tu corps vient de prendre une enorme claque interne(enceinte, corps etranger, disposer du corps etranger a l’aide de produits chimiques, stress en tous genre) faut pas t’etonner que ce soit un tel bordel dans ton corps et ton esprit. il va te falloir du temps pour que tout se remettes en place memm si tu es pressee. ce n’est pas un magazine ou tu peux facilement tourner les pages. soit indulgente avec toi meme et ne culpabilises pas car de toutes facons tu ne peux rien y changer. tu sais que ce n’etait pas l’option que j’aurai souhaitee mais rebondis

  • Bonsoir,
    je n’ai jamais pris mon courage à deux mains pour laisser un commentaire, mais là, je n’ai pas pu faire autrement…
    Je me suis fais avorter il y à 20 mois exactement. Je dis exactement car c’était le jour de la naissance de ma nièce…
    Aujourd’hui je psychote un peu beaucoup à mon goût… Je ne regrette pas mon geste, étant donné que je n’aurais pas pu apporter à cet enfant tout ce dont il aurait eu besoin… Mais tout comme toi, je me sens pourchassée par cet embryon… Je n’ai jamais pu en parler réellement, mais au bout d’autant de temps, parfois j’aimerais criéer haut et fort que ce n’est pas une tarre et que l’on a eu le courage d’assumer…
    Bref! j’ai été très touchée de ton article… Merci à toi…
    A l’occasion, un jour, j’essaierais de vous raconter mon histoire… Lorsque je n’aurais plus peur d’être juger :-s

  • merci mystique girl pour ton commentaire, après tout on est humaine c’est pour ça qu’on réagit de cette façon , ça aurait été inquiétant de s’en foutre complètement. En tout cas si tu veux en parler par messagerie je suis là et l’écriture d’un article est à mon gout une bonne idée, il te permettra d’exorciser tes démons. Bon courage ma belle.

  • Xena, d’abord ça fait un bout de temps que je voulais te dire que je comprends ta décision. Pour toi, c’était la moins mauvaise. OK, on peut faire des études avec un enfant mais ça complique sacrément la donne quand même. Je n’ai pas dit la meilleure, tu noteras…. De toute façon, comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, je n’aurais tout simplement pas du intervenir sur ton article, je n’avais pas à cette époque le recul nécessaire. Bref, revenons à nos moutons.
    D’abord, tu es loin d’être la seule à ne pas supporter les femmes enceintes. Perso, j’ai des réactions presque pathologiques quand j’en vois. Je me souviens d’un matin où j’étais allée chercher de l’argent (tu vois, là, je te raconte ma life…) et une nana “exhibait” son ventre sous un mini thee shirt en expliquant à sa copine (avec une claaaasssse que je vous explique pas…) qu’on lui avait fait des réflexions. Bref, la copine répondait “Quoi, c’est beau une femme enceinte !” Désolée, je ne trouve pas ça beau…Et les histoires d’accouchement, c’est bon, je m’en passe volontiers. D’ailleurs, de manière générale, j’évite de parler même d’éducation. J’adore mes mômes mais comme dans ces cas-là, il y a toujours des mères (parce que les pères, c’est quand même moins fréquent..)pour vous dire “le mien, il a 16 de moyenne !” super tu as de la chance, moi le mien, je dois le menacer pour qu’il fasse ses devoirs, tu me lâches la grappe maintenant ou je te parle de ton mari qui discutait avec la blonde aux gros seins à la dernière fête de l’école ?
    Je reprends. Ces filles que tu vois, enceinte du 3ème alors qu’elles sont à peine plus âgées que toi, tu ne crois pas qu’elles sont à plaindre ? Au moins maintenant que tu sais que tu peux avoir des enfants, si tu prends la décision d’en faire un, tu l’auras fait de manière réfléchie et tu le désireras. Crois-moi, c’est quand même le mieux pour un enfant…même si tous les enfants non désirés ne sont pas forcément mal aimés. J’en ai un bon exemple chez moi !

  • @ serena: pas de souci raconte ta vie , j’aime bien que les personne plus mures me racontent leur vécu. Je pense que si j’ai pris la bonne décision (pour moi c’est la bonne car si je n’avais pas fini mes études j’aurais été vraiment déçue, j’ai un projet professionnel bien défini) c’est parce que j’ai cogité et que tout les commentaires que l’ont m’a mis m’ont fait réfléchir y compris le tien . Je veux une vie libre pour le moment et je ne veux pas imposer ça à un enfant. Y’a pleins de choses que je fais et que je veux faire qui sont incompatibles avec une vie de mère et puis je préfèrerais être épauler d’un homme si un jour je décide d’avoir un enfant. C’est juste l’aspect culpabilisation qui me dérange.
    La maternité je pense que c’est quelquechose de beau mais je pense que beaucoup de femmes oublient que nous sommes des femmes avant d’être des mères , donc moi les mamans qui vivent que pour leur momes ne m’inspirent pas du tout ça n’est pas du tout le genre de maman que je veux être.

    sinon je voulais te dire que les parents qui vantent leur enfants concernant les notes , déjà c’est des cons (oui parfaitement) parce qu’un enfant bosse pour lui et pas pour ses parents et puis parce que la situation peut changer très rapidement . Quand j’étais plus jeune mon père était convoqué tout le temps à l’école “votre fille ne veut rien faire, elle écoute pas , elle parle tout le temps, gêne les autres…” sauf que quand j’ai été en âge de rentrer au lycée , il y a pleins d’élève qu’ont vu leur moyenne chutée librement, alors que moi elle ne faisait que montée et puis la je suis en master pour devenir ingénieur agronome alors qu’on voulait m’orienter dans le professionnel (coiffeuse, ou je ne sais quoi…). Le jour ou un enfant trouve sa voie et comprend qu’il travaille pour lui parce qu’il a un projet qu’il lui tient à coeur et pas pour papa et maman , il arrivera. Les enfants qui bossent pour leur parent le jour ou ils seront en age de se rebeller leur notes vont chuter et ce sera pour emmerder leur vieux.

  • mine de rien, tu me redonnes de l’espoir ! ma filleule travaille très bien depuis qu’elle a trouvé sa voie. C’est chouette elle qui ne fichait rien au collège, elle a été orientée et maintenant, elle rayonne de bonheur.
    Franchement, (et là, désolée, je m’égare un peu…) je ne veux pas que mes enfants aient de bonnes notes pour qu’on puisse frimer et que les trucmuche nous cèdent le pas à la messe. Non, mais malheureusement, dans l’état actuel des choses, sans un minimum de diplômes, ils n’auront rien. Mais je veux qu’ils fassent ce qu’il leur plait. Mieux vaut être un balayeur heureux qu’un trader dépressif.
    Et tu as raison, moi aussi les mamans qui ne vivent que pour leurs enfants, ça me chauffe. Elles ne rendent service, ni à elles, ni à leurs gosses. Parce que nous, on est dans la période “le grand préfère ses potes et sa petite copine à nous”. Vous savez quoi ? Faut bien s’y faire…

  • Personnellement, je pense maintenant à la maternité. Mais avant, il faudra que je gagne la confiance de Tiny, car si je fais un enfant, ce ne sera pas sans lui… Je le sais. Et si j’avais été enceinte de mon ex, je pense que j’aurais avorté. Ce n’est qu’une question de moment, on le sent ou on le sent pas.
    J’aimerais te faire voir le film que j’ai réalisé avec mes copines, sur ce questionnement sur la maternité…

  • Les femmes qui avortent mériteraient de mourir avec l’enfant qu’elles viennent de tuer !

  • @ storia: c’est vrai que faire un enfant à 2 c’est mieux
    @ sk8ergirl : écoute ton commentaire pourri j’aurais pu m’en passer, parce que ça vaux dire qu’il faudrait tuer 50 % des femmes car 50ù des femmes avortent une fois dans leur vie

  • xena, ma puce, je crois qu’il y a un mec qui a dit il y a quelques années à une foule qui s’apprêtait à lapider une femme qui avait trompé son mari : “Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre”… Sk8tergirl devrait s’en souvenir.

  • je trouve ça grave de dire des choses comme ça quand même, je comprend qu’il peut y avoir des gens contre l’avortement mais de la à dire ça. C’est vrai qu’on pêche tous ça c’est clair…

  • Storia: vu que c’etait il y a 2000 ans , je pense Sk8tergirl n’etait pas nee. Par contre si elle avait lu la bible elle le saurait!

  • Bien vu, French… Et puis chérie, tu as pris la meilleure solution, ne regarde jamais en arrière…

  • J’ai pas dit ça pour dire que faut vraiment tuer les femmes mais pour dire que faut pas tuer le bébé.

  • miss tu manques cruellement de maturité et (ce qui est antinomique vis à vis de l’anti-avortement) d’humanité. apprend à réfléchir.

  • zan: même comm… je présuppose un age fortement juvénile

  • ça n’excuse pas le manque d’empathie ^^

  • Certaines reactions sont pires qu’exasperantes….
    Presque un mois s’est ecoule, j’espere que tu vas bien.

  • ouais, pareil que zan tiens, des bises meme si on se connait point.

  • merci bcp les filles vous etes super!

  • elle est pas bien, l’autre là…dieu sait que xena et moi on s’est opposées mais il ne me serait jamais venu à l’idée de laisser un commentaire aussi méchant et stupide. Si les connes volaient, tu serais chef d’escadrille !

  • j’adore cette expression, serena ^^

  • Tu connais pas audiard ? Ca vient d’un de ses films, je ne sais pas lequel mais mon homme spécialisé en audiard me renseignera surement !

  • j’aime audiard mais je ne connaissais pas cette citation : je la note ^^

  • @ serena: lol!! je connaissais cette phrase mon père me l’a dite à mainte reprise

  • en tout cas serena c’est la franchise incarnée ; pire que moi

  • on est là pour confirmer

  • Ouais moi aussi j’ai oublie quel film mais c’etait entre autres avec Lino Ventura.
    J’ai mis aussi mon avis a ce sujet sur un autre article mais evidemmment j’ai oublie ou, ZAN a l’AAAAAIIIIIIIIDEUUUUUUUUH!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>