My Space

Encore et toujours… Weeds, évidemment.

De temps en temps je devrais lire mes mails ! Si j’avais lu mes mails j’aurais su qu’aujourd’hui c’était la journée “séries” sur Ladiesroom, j’aurais essayé d’écrire un bel article, j’aurais fait des efforts.

Au lieu de ça, je me retrouve à écrire un truc à l’arrache, comme une malheureuse, ça m’apprendra à être pas du tout organisée.

Les séries… franchement, j’en ai bouffé pas mal, comme tout le monde j’imagine. Ca a commencé avec Manix !  pas les préservatifs hein, mais la série Manix, le héros était un peu âgé pour moi, mais, la vérité, j’y croyais dur comme fer.

Après, on a eu (liste non exhaustive), L’homme qui valait 3 milliards (réévaluation à prévoir selon l’indice insee), Super Jaimie, Drôles de dames (énorme, drôle de dames), Starsky et Hutch (surtout Starsky, à vrai dire), bref, on a été élevés au jus de séries, 100% cathodique.

Puis vinrent les séries pour lesquelles j’ai moyennement accroché. “Lost”, bon ok, la 1ère année, on veut savoir si ils se bouffent entre eux ou un truc comme ça, mais après, franchement, c’est pas clair, moi, il me faut des gentils et des méchants, là je mélange tout, je suis pas assez assidue.

“Heroes”, là, je dis non, y en a marre des séries faisant appel au surnaturel, où tout est possible, moi je veux du concret, du tangible. (Cela dit, je fais une exception et une concession au surnaturel, pour, évidemment, “Supernatural” )

Puis, vint mon âge mûr… et vint la série que j’attendais, ma série à moi dont je suis l’héroïne (taux d’identification au personnage principal très élevé), la série dont l’héroïne est une quadragénaire, mère de famille, certes elle habite près de Los Angeles, certes elle vit dans une banlieue bourgeoise, certes elle mesure 1,75 m pour 50 kg, certes elle a des jambes d’1,35 m, certes… elle a épousé Jeffrey Dean Morgan (!!! enfin disons plutôt… veuve de “Judah”, la pauvre, donc, là… elle est hors concours),

mais, quand même, cette héroïne, c’est trop moi.

Bref, “ma” série, je réitère, je confirme, je paraphe, et je signe c’est Weeds.

Weeds, la tonitruante série dont Mary Louise Parker tient le rôle principal.

Weeds, la cohabitation du subversif et du quotidien.

J’adore. point barre.

8 Responses to “Encore et toujours… Weeds, évidemment.”

  • Oh la la toutes ces séries! Moi aussi je suis fan de Weeds, HIYM, Grey’s and…Ugly Betty (en VO s’il vous plaît). A chaque fois je tente la VF et me dit “bof”, mais en VO…génial :)

  • C’est clair que Lost, passé la 1ere saison on comprend plus rien. J’ai abandonné aussi ^^

  • bah Lost j’ai réussi à ne pas décrocher jusqu’au début de la saison 4 où là je n’en pouvais plus. Ils sont tarés ou quoi les scénaristes?

  • merci pour vos commentaires.
    J’ai oublié une petite mention spéciale à “Friends”, qui m’a quand même beaucoup fait rire. Je les aime bien.

  • weeds dont canal plus abandonne lâchement la diffusion comme celle de big love !!! je suis furieuse !

  • @serena, tant pis pour canal+, on se débrouillera autrement…:)

  • ouais mais ce manque de respect des téléspectateurs, ça me rend dingue comme quand la une a arrêté sans prévenir la diffusion d”ugly betty.” La loi de l’audience, c’est bien gonflant.

  • Friends, friends, friends: j’oubliais ma série préférée, dont je ne me lasse pas de revoir et re-revoir les épisodes, et me délecte des répliques cultes! Comme toi véro freud, j’affectionne tout particulièrement cette petite bande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>