My Space

Il est grand mais il est petit

A vous toutes qui avez engendré des géants ou des géantes, cet article…

Fut un temps, il ne mesurait que 51 cm… Maniable, portable et d’un poids raisonnable,  il était ce qu’on appelle “un beau bébé”…

En CP, sa maîtresse lui a dit qu’il serait responsable de la lumière de la classe-vu qu’il était le seul à pouvoir  atteindre l’interrupteur-.

 En CM1, une dame que je ne connaissais pas m’a abordée à la sortie de l’école pour me demander combien de fois il avait redoublé. 

  A la fin de sa 6ème, on l’a fait passer  en 5ème au bénéfice de la taille “il est trop grand pour redoubler”. 

 Aujourd’hui, il a douze ans, bientôt treize. Il mesure 1m77, chausse du 45. Cet été, il s’est fait embaucher comme plagiste en se faisant passer pour un p’tit gars de seize, dix sept ans. Un copain lui a suggéré de faire pareil avec les filles-qui ont tendance à fuir quand elles réalisent qu’elles sont sur le point de sortir avec quelqu’un de plus jeune que leur petit frère-

Ça fait des années qu’on me regarde de travers quand je demande un “menu enfant “pour lui au resto… 

Depuis toujours, tout le monde s’adresse à lui comme s’il était plus âgé, plus mûr, plus intelligent qu’il ne peut l’être. Moins enfant.

 Les filles ont le même problème : des mètres quatre vingt à treize ans, tout en fesses, en seins, en voluptés et pourtant seulement treize ans pour apprendre à vivre, treize ans de naïveté, d’enfance un peu spoliée…

 Le fils, il ne vaut plus se promener avec ses copains”on dirait que je suis moniteur de colo”; il en a marre qu’on les prenne pour ses petits frères, même ceux qui ont triplé. Quand il est en colère, il me toise. Je suis passée de la plongée à la contre plongée en quelques semaines: tout dans le regard. 

 Il ne rentre plus dans son maillot de bain -ah, la puberté- mais ses dents de lait ne sont pas toutes tombées, et parfois, je ne reconnais pas sa voix rauque dans l’interphone…

Quand je croise ses collègues de classe et que je me penche pour leur faire la bise, que je vois ces petits pots à lait encore dépourvus de forme, la lèvre supérieure rêvant à peine d’un duvet,  avec leurs voix de choristes et leurs pieds minuscules, je me dis que le fiston, il est sorti un peu vite du gynécée…   

 On attend des grosses qu’elles soient joviales, des belles nanas qu’elles soient sûres d’elles, des petits qu’ils soient énergiques,  et des grands, on attend tout, beaucoup trop tôt.

 Je vais m’acheter un escabeau et laisser les nounours côtoyer les photos de bombes sexuelles au-dessus du lit… Mon plagiste avec sa grosse voix et son formidable appétit  pour la vie et les découvertes abrite un enfant qui a encore des larmes comme des petits pois et des rêves en couleur…

6 Responses to “Il est grand mais il est petit”

  • En plus d’aborder un sujet compliqué, je trouve cet article formidablement bien écrit! Je comprends que ce soit si difficile pour lui… Je vous embrasse et vous souhaite bon courage à tous les deux!

  • ça ne doit pas être facile à vivre. Cela peut être un avantage (le boulot de plagiste par ex). Enfin, quand il sera adulte, il n’y paraîtra plus.

  • aaaah le regard des gens ^^
    élever des miniatures comporte son lot de soucis aussi:
    en 4e voir 3e, les pions me minaudaient attendris “ooh tu viens chercher ta grande soeur qui est au collège?” en croyant que du haut de mes 1m30 j’étais encore en primaire.
    Une amie de ma mère me demande si ma 6e s’est bien passée alors que j’étais au lycée.
    bon. Depuis, ça a bien changé :)

  • j’ai le même souci avec le fiston…. pas encore trois ans et 1M10, résultat ds sa classe, il dépasse tout le monde. On pense toujours qu’il est plus âgé, heureusement il est assez éveillé, sinon, il passerait facilement pour le benêt de service…c’est pas évident

  • Et bien je me dis qu’avec mon 1m40 en 6e, j’avais beaucoup de chance, même si on me prenait pour une petite de CE2… Ma soeur, par contre, a connu la même galère que ton fiston. En effet, en arrivant au collège, elle mesurait presque sa taille actuelle (1m72 à 11 ans, faut le vivre), et beaucoup la prenait pour une élève de 3e… Et ça a continué comme ça toute son adolescence. Elle est devenue femme très vite. La preuve : au musée du Louvre et au château de Versailles, on voulait lui faire payer plein tarif alors qu’elle n’avait que 15 ans…

  • C’est super mignon comme article, et super émouvant… Une grosse bise et un gros poutou au grand petit ! et à la maman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>