Histoires

1923

1923-1924 Ma première rentrée des classes, j’avais cinq ans. Encore aujourd’hui, je m’en souviens… Très indisciplinée, j’avais dit que je n’irais jamais à l’école. Pour m’encourager, ma maman avait pensé que si ma sœur numéro 2, d’un an ma cadette et d’un docile tempérament, y allait aussi, tout se passerait bien.

1923Le matin de la rentrée, j’ai fait la mauvaise tête et un caprice. C’est donc mon père qui fut chargé de nous accompagner mais… pour nous ramener aussitôt à la maison à cause de mes hurlements !

J’ai dû recevoir une fessée, pas très grosse, car je ne me la rappelle pas.

Toutefois, les jours suivants, j’ai obéi.

Je détestais les deux vieilles filles en charge de cette école maternelle, elles nous faisaient asseoir sans parler, dès notre entrée en classe, les mains jointes pour les petites filles, les bras croisés pour les petits garçons et elles en profitaient pour disparaître un moment, nous menaçant d’une punition si elles entendaient le moindre bruit et prétendant avoir des yeux derrière la tête.

Dans ma mémoire, je sens encore l’odeur du café qu’elles devaient siroter alors derrière la porte !

Bref, ma première rentrée ne m’a pas empêchée d’adorer l’école, par la suite – et de pleurer pour la quitter, à douze ans, pour aller travailler à l’usine…

Mais aux premières rentrées de mes enfants, qui se sont passées sans problème, j’avais toujours un petit pincement au coeur.

9 Responses to “1923”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>