Actualités

Les français consomment trop de psychotropes

Quinze médecins ont lançé un appel dans Psychologies magazine pour inciter les français à moins consommer de médicaments antidépresseurs.

Parmi ceux-ci, on retrouve les grandes personnalités du monde de la psy française : les psychiatres Boris Cyrulnik ou David Servan-Schreiber ou encore le pédopsychiatre Marcel Rufo.

Ils dénoncent tous la part de responsabilité des médecins généralistes qui prescrivent ces psychotropes aux patients traversant des périodes difficiles mais n’ayant pas de troubles psychiatriques, sans que ceux-ci soient avertis des effets secondaires.

Les français consomment 3 fois plus d’antidépresseurs que les autres pays européens.

lullapaf pour Equipe Ladies Room

Via Europe 1

26 Responses to “Les français consomment trop de psychotropes”

  • Je suis assez dubitative, parce que parmi ces patients, il y en a tout de même qui souffrent de troubles psychiatriques, non détectés, et ceux-là, on ne les prend pas en charge autrement que par antidépresseur. Parce que les généralistes, je les admire beaucoup, au passage, pas facile tous les jours, eh bien ils ne peuvent pas toujours déceler une maladie mentale. Et puis il y a également ceux qui disent “non mais j’ai pas besoin d’un psychiatre” et qui auraient peut-être besoin d’une thérapie, même s’ils n’ont pas de troubles psychiatriques.

  • Ah, et puis ça va bien de mettre ça sur le dos des généralistes, mais il y a également beaucoup de psychiatres qui prescrivent des antidépresseurs sans thérapie psychologique.

  • la fille: je t’ai déjà dit que j’adore quand tu râles? surtout quand tu as raison !

  • Sand, erf. Surtout sur ce type de sujet, en plus. Pas que j’ai raison, hein, que je râle. Enfin, j’me comprends.

  • c’est une solution de facilité pour certains médecins (généralistes ou psychiatre) peut-être ? j’en viens à me poser des questions parce que ma nouvelle généraliste a l’air de rien en avoir à foutre de ma petite personne (qu’elle voit somme toute assez rarement) et est presque désobligeante avec moi. une faciliter à remplir l’ordonnance de tas de noms omprononçables sans m’écouter un instant et avec un air de dire “oh eh ça va bien j’ai pas que ça à faire moi, de recevoir des gens qui ont des problèmes”. (en fait je me dis que je suis peut-être juste mal tombée et qu’ils sont pas tous comme ça à Paris mais j’en suis pas encore sûre).

  • Ils ne sont pas tous comme ça, je te rassure. Mais bon, trouver un médecin qui a le temps, c’est difficile, ils sont souvent overbookés. Cela dit, je ne m’y connais pas trop en généralistes, mais j’en ai consulté trois, dont mon médecin de famille, que je vais voir de temps en temps, un médecin/acupuncteur chinois très attentif, qui a déménagé, dommage il était juste à côté, et un vieil ours qui a la tremblote mais qui essaie toujours de trouver les médocs les mieux adaptés. J’ai de la chance, hein.

  • Zan, je trouve que les noms des traitements sur l’ordonnance sont plus illisibles qu’imprononçables, ah ah.

  • et le médecin/acupuncteur il a déménagé où ?
    oui c’est vrai : plus illisibles d’imprononçables. mais l’illisibilité gêne d’autant plus à la prononciation ^^ (oh comme elle se raccroche aux branches ! une vraie gymnaste ! aurait dû faire les JO)

  • Ah ça, j’en sais rien. Un jour j’ai voulu aller le voir et il n’était plus là. C’est triste.

  • Quand je vois comment les psychotropes ont détruit mon père… D’ailleurs, il va beaucoup mieux depuis qu’il a tout arrêté.

  • C’est sûr que si ce n’était pas accompagné d’une psychothérapie, ça ne pouvait pas donner grand chose…
    Mais ça aide quand même, quand c’est bien dosé, bien suivi, etc.

  • Oui, mais les psychiatres ne sont pas forcément de bonne formation…

  • Alors, les psychiatres sont avant tout des médecins, ils sont formés pour soigner des troubles mentaux, et pour prescrire des traitements adaptés, enfin pour suivre leurs patients dans leur thérapie médicale. Ensuite, ils peuvent orienter leurs patients vers d’autres thérapies, individuelles, en groupe, etc. qui sont elles assurées par des psychologues (cliniciens ou indépendants). Ca c’est pour la partie hospitalière. Les psychiatres indépendants ne font pas tous du clinique, et certains sont meilleurs “psychologues” que d’autres, c’est là que le bât blesse, à mon sens.

  • Pff je vois pas comment des médicaments peuvent résoudrent un problème une thérapie peut-être mais ce bourré de cachetons n’as jamais aidé personne… à mon avis du moins.

  • Je le répète : s’ils sont dosés correctement et que le traitement est suivi par le psychiatre, ça aide. Certains ont besoin de revoir plus clair pour entamer leur thérapie, d’autres ne pourraient tout simplement pas vivre normalement sans traitement. C’est du cas par cas qu’il faut faire.

  • oui. dire que ça sert à rien serait un tantinet catégorique. mais penser qu’un médicament suffit ne serait pas plus fin. enfin bon, encore faut-il que tout cela soit adapté à chacun et ça c’est pas gagné.
    moi j’ai une question con : les vermifuges pour enfants vachement gros, vachement rouges et qui avaient un goût de bonbon à la fraise, ils existent encore ? (je vous avais dit que ma question était con)

  • le pire c’est qu’il en font même consommer à de jeunes enfants, mais ou vas-t’on franchement ?
    moi ayant longtemps eu des troubles du sommeil (terreurs nocturnes, cauchemars, insomnies, quand on dors 3 h par nuit et de qualité médiocre c’est très gênant ) , tout de suite on vous fous sous lexomil, heureusement mon père c’est opposé à ça et finalement tout est rentré dans l’ordre naturellement (pour les insomnies) , pour le reste , je prend des plantes et je pense que je vais tenter l’hypnose

  • 16 ans et les cauchemars , ça fait 22 ans que ça dure et puis tjs les mêmes

  • t’inquiètes : moi ça fait 26 ou 27 ans lol

  • ba ça me rassure car selon les médecins ça n’est pas normal, ah zan heureusement que t’es là

  • on a les mêmes pb au même moment c’est un signe !

  • et moi alors, et chuck qui me poursuit…. si c’est pas du cauchemar balèze

  • @ xena : oui enfin j’ai pas dit que j’étais normale non plus hein ^^
    @sand : j’avoue moi je rêve pas (encore) de chuck… comme quoi ça pourrait être pire ^^

Répondre à sand Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>