My Space

Mireille Darc n’a pas toujours été ringarde

flo

{Collection “Le saviez-vous ?”, premier article.}

C’est en regardant le film “Laisse aller, c’est une valse” réalisé en ’71 par Georges Lautner et avec les très bons dialogues de Bertrand Blier que je me suis fait cette réflexion “Tiens, Mireille Darc n’a pas toujours été ringarde”.

En effet, même si elle a tourné dans des films aux noms plutôt douteux comme “Réveillon chez Bob” ou “Fantasia chez les ploucs”, Mireille Darc a aussi participé à de tout bons films comme ceux de l’équipe Lautner/Audiard. Elle était dans les cultissimes “Les tontons flingueurs” et “Les barbouzes”, dans le drôle et délicieux “Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas mais … elle cause!”, et d’autres encore. Dans tous ces films, Mireille est simplement sublime* et à part peut-être son prénom, elle a tout d’une super actrice : belle plastique du style “icône des sixties”, répliques percutantes et personnalités de ses personnages alliant la beauté, le caractère, l’intelligence et l’ironie. Elle était au top, vraiment ! Un véritable fantasme vivant.

Mais voilà, à partir de ’87 notre chère Mireille ne fera plus de cinéma et se montrera principalement à la télévision dans de grosses productions insipides comme “Terre indigo”, “Les coeurs brûlés” ou “Franck Riva”. Sa beauté s’atténuera, ses personnages seront gnan-gnan et pleurnichards et Mireille passera ainsi du statut de bombe légendaire à celui de ringarde. Alors qu’elle aurait pu rester dans la mémoire collective comme une actrice in avec des rôles géniaux et un physique de rêve, on ne retiendra finalement d’elle que des séries à la con, un physique de vieille blonde avec une coupe au carré et des bouquins écrits pour les ménagères de 50 ans. Dommage, mille fois dommage Mireille. Si seulement tu avais conservé ton éclat d’antan en continuant de faire des productions de valeur, je n’aurais jamais même osé apposer le mot ringarde à ton nom, j’aurais eu bien trop de respect.

*une petite recherche dans Google images vous le prouvera, ainsi évidemment que la vision des films précités

4 Responses to “Mireille Darc n’a pas toujours été ringarde”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>