My Space

Rewind : Christiane F, 13 ans, droguée, prostituée

Zou

Christiane F. Ce nom vous évoque peut-être quelque chose. Peut-être avez-vous été adolescente dans les années 90, élevée à Nirvana et adepte de lectures un peu trash donnant l’illusion de franchir des lignes interdites par procuration… Peut-être avez-vous lu Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée, fascinée par le Berlin des années 70, à l’époque où Bowie y enregistrait Heroes accompagné de son fidèle compère Iggy Pop.

christiane_f2Si ce nom ne vous évoque rien, voici un petit résumé. En 1978, deux journalistes du magazine Stern partent à la rencontre de jeunes adolescents autour de la gare de Zoo dans l’idée de faire un reportage sur la scène de la drogue à Berlin. Au cour de leur enquête, ils vont croiser Christiane F., dont l’histoire va devenir emblématique d’une ville et d’une génération. Au lieu d’un reportage, c’est un best-seller qui va naître de cette confession.

Christiane F. habite dans une cité de Neukölln dans les années 70, avec une mère dépassée et un père violent. De déménagements en crises familiales, elle connaît à 13 ans son premier amour, son premier acide et sa première piqûre d’héroïne. Rien de cette descente aux enfers ne nous est épargné, sur fond de Berlin gris et bétonné où la “scène” de la drogue se concentre autour de la gare de Zoo et du Sound. Christiane F. est entourée d’une bande de bébés zombies qui vont tomber les uns après les autres, palliant à l’absence d’autorité parentale et à l’abandon de l’école par toujours plus de drogues. L’histoire de Christiane F. a également donné lieu à un film, Wir Kinder vom Bahnhof Zoo, avec en guest star David Bowie jouant son propre rôle, comme une figure emblématique du Berlin de cette époque.

Cette histoire a donné lieu à certaines dérives, de l’utilisation du film comme pamphlet moralisateur anti-drogue à la fascination morbide de certaines adolescentes pour cette “héroïne” (lu sur un forum : “Christiane F. est mon idole ! Son histoire est formidable, j’aurais aimé avoir eu sa vie”…). La vie de Christiane F. a donc été largement exploitée, elle-même ayant passé plusieurs années de sa vie à faire la promotion du livre et du film sur des plateaux de télé.

Si je vous parle de ça, c’est que Christiane F. a refait surface il y a quelques jours dans les journaux à scandales allemands. Le livre s’achevait sur un paragraphe de rédemption où l’on apprenait que Christiane F. s’en était sortie, qu’elle avait définitivement abandonné la drogue et vivait à Hamburg une vie clean et saine. Sauf qu’on apprend aujourd’hui que Mme F. vient de perdre la garde de son fils, qu’elle a replongé dans la drogue et que personne ne sait vraiment où elle est. Elle aurait été vue du côté de Kreuberg, la “scène” s’étant déplacée de la gare de Zoo à Kottbusser Tor. 30 ans plus tard et 7 km au sud-est, la photo floutée de Christiane F. se retrouve aujourd’hui dans le Bild entre la pin-up dénudée et les résultats du foot…


9 Responses to “Rewind : Christiane F, 13 ans, droguée, prostituée”

  • Oh j’ai adoré le livre… Je l’ai relu il y’a pas longtemps d’ailleurs

    Ben c’est triste pour elle en tout cas =(
    J’avais lu sur un site qu’elle avait replongé 5 ans après je crois… comme quoi on s’en débarrasse pas de cette merde…

  • Avatar of Lya
    Lya

    quand j’étais adolescente, j’ai un comme un période où je lisais les livres sur ce genre de sujet par exemple “l’herbe bleue”. J’étais comme fascinée. Je me demandais comment on pouvait en arriver la. C’est triste qu’elle ai replongé… Ça doit être bien dur de se défaire de cette m…

  • Avatar of Zou
    Zou

    Moi aussi j’ai adoré ce livre. Je l’ai lu plusieurs fois quand j’étais ado, j’étais fascinée par cette histoire. Pour moi elle existait à peine en fait, et j’apprends dans un mauvais journal qu’elle se drogue de nouveau, et à quelques mètres de chez moi (j’habite près de Kottbusser Tor à Berlin)! Très bizarre et super triste… Effectivement, elle avait déjà rechuté plusieurs fois et les journaux allemands lui avaient collé une image de junkie incurrable…

  • Personnellement je n’ai aimé ni le livre, ni le film… Contrairement à l’herbe bleu, on y retrouve les “stéréotypes” sur la drogue. Si je me souviens bien, Christiane F, se drogue parce que c’est la mode et se prostitue pour se payer sa drogue.
    Le cauchemar qui a hanté tous les parents du monde.
    Evidement , cela ne se passe pas à notre époque, la mentalité devait être différente mais bon.
    J’ai préféré l’herbe bleu car j’ai trouvé qu’il y avait une réelle réflexion derrière, parce que l’histoire était différente que ce qu’on peut lire généralement.

  • par Octave | posté il y a 15 heures |

    Evidement , cela ne se passe pas à notre époque, la mentalité devait être différente mais bon.

    ___________________________________________________

    Oooh si ça se passe encore comme ça, je t’assure. Les gens ont juste les yeux encore plus fermés, c’est tout. Mais des gamins qui se droguent comme ça, je t’en trouve à la pelle.

    Ce livre est bouleversant, c’est triste pour elle d’avoir replongé…

  • Pour moi cela reste toujours un peu un stéréotype. Il y a toujours des jeunes qui se droguent pour faire leurs intéressants c’est sur, mais ce n’est malheureusement pas toujours aussi simple.

  • Je ne pense pas qu’on puisse se débarrasser de la drogue… je crois qu’on subit trop la dépendance. Je suis peut-être un peu pessimiste mais je ne pense pas que ce soit possible d’arrêter entièrement et définitivement.

    Pour ce qui est du livre, je ne l’ai pas lu, parce que je trouvais ça un peu morbide. Je pense savoir l’essentiel, les drogués il faut les regarder en vrai et en face, pas les lire dans un bouquin. Ils ne manquent pas ; enfin, je dis sûrement ça parce que je suis au lycée…

  • franchement, tous ces livres me gonflent…et j’ai été une fumeuse d’herbe genre militante !

  • @serena : heu, c’est pas de l’herbe là, quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>