My Space

Le garçon d’Internet

Mélodie était une jeune fille de treize ans et demi. Comme la plupart des filles de son âge, elle passait une grande partie de son temps sur Internet et rêvait du garçon qui lui donnerait son premier baiser. C’était une vraie adepte des tchats en ligne et ne passait pas une journée dans se connecter à sa messagerie instantanée.
Elle avait plus de 250 contacts, mais ne connaissait réellement qu’une dizaine d’entre eux.
Un jour, connectée sur le salon collège/lycée, elle discuta avec Pierre.
Pierre était un garçon de quinze ans, du moins, c’est ce que disait sa fiche. Ce garçon a su la charmer par son discours, lui, ne la considérait pas comme une gamine, mais comme une jeune femme, même si elle n’était qu’au collège.
Ils se sont échangé les adresses de leurs pages “myspace”, ce garçon était vraiment mignon, il était assez grand, avait des cheveux blonds qu’il portait légèrement longs.
Il avait les yeux bleus clairs. Il était vraiment craquant.
Elle se dit qu’il devait avoir des origines scandinaves, mais cela ne se faisait pas de demander.
Une requête s’afficha à l’écran, Pierre venait de l’ajouter sur son “messenger”.
Même si elle ne le connaissait pas, elle ne put s’empêcher d’éprouver une grande joie.
Cela faisait maintenant deux semaines que Mélodie passait son temps à tchatter avec Pierre, ignorant presque les autres.
Quel dommage que ce garçon habite si loin de chez elle !
Bientôt, il lui confia que sa grand-mère habitait près de chez elle. Il lui rendrait visite aux prochaines vacances, peut-être pourraient-il se voir ?
Mélodie savait très bien que si elle le confiait à sa mère, celle-ci insisterait pour venir avec elle. Sa mère n’a pas confiance. Mais elle voulait être seule avec lui Ce sera son premier rendez-vous avec un garçon, et après tout, à presque quatorze ans, on n’est plus une gamine. Elle lui dit que c’est bon, ils pourraient se retrouver en début d’après midi dans le parc.
Un mois, c’est long, Mélodie était toute excitée par cette visite, et c’était dur de garder cela pour celle, mais nécessaire : Personne ne devait savoir, pas même ses amies qui ne manqueraient pas de lui faire la morale sur la sécurité et avertiraient ses parents.
Enfin, le jour tant attendu arriva.
Il était encore plus beau qu’en photo. Il dit la même chose à son propos.
Chose qu’elle ne comprenais pas : Elle ne se trouvait pas bien jolie, elle avait des cheveux châtains qu’elle n’arrivait jamais à lisser, ses yeux n’étaient ni franchement verts, ni franchement marrons, et elle avait horreur de ses bouton d’acné.
Il avait une voix si douce, elle était complètement envoutée. Il mit sa main dans la sienne, une main qui dégageait une agréable chaleur. Ils discutèrent, de tout, de rien… Il lui semblait le connaître depuis une éternité.
A un moment, il lui donna une bise sur la joue, puis lui demanda s’il pouvait l’embrasser.
Elle rougit et hocha la tête, il était si beau, et ils étaient seuls dans cette partie du parc.
Dès l’instant où ses lèvres allaient toucher les siennes, une chose étrange arriva :le visage de Pierre changea, ses yeux devinrent foncés presque noirs, de même pour ses cheveux. Ses traits se durcirent.
Mélodie était terrorisée, elle voulu fuir, mais ne put pas, ce monstre la tenait prisonnière par son souffle, il aspirait son âme.
Pierre était en fait un Démon se nourrissant des espoirs d’amour des jeunes filles. Depuis qu’il s’était mis sur Internet, il gagnait en puissance et son travail en était facilité. Son pouvoir de transformation était épuisant, et grâce à cette technique, il n’avait à l’utiliser que quelques heures.
Autrefois, c’était bien plus difficile, les filles se rendant compte de la supercherie quand les pouvoirs s’affaiblissaient.
Les parents de Mélodie, inquiets de ne pas la voir chez elle pour le diner essayèrent d’appeler son téléphone. Téléphone qui se trouvait par terre, sur la pelouse du parc, non lui du bosquet où giseait le corps de la jeune fille. N’obtenant pas de réponse, ils essayèrent d’appeler ses amies, mais personne ne l’avait vu depuis hier. Ses amies s’accordent à dire qu’elle avait un comportement bizarre ses derniers temps, elle était souvent dans la Lune, mais cela ne paraissait pas inquiétant.
Ils finirent par appeler la police qui ne tarda pas à retrouver rapidement le corps vidé de son âme de la jeune fille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>