event_voyage

Ose in OZ…

 

Selon les dire de ma maman chérie, j’ai toujours eu une certaine attirance pour l’Australie.

Rien que le nom déjà… Prononcez-le doucement: Australie… Une promesse d’aventure en un seul mot…

Petite, mes livres de chevet étaient « Bernard et Bianca au Pays des Kangourous » et « De l’autre côté de la Terre, l’Australie ». Soit.

Puis j’ai grandi, vécu, je suis allée au collège et j’ai découvert la culture américaine, ses macdo (oui je dis bien découvert, avant 12ans, je n’ai jamais mis les pieds dans un macdo), sa pop, dance et autre musique à la mode, son coca aussi, bien que je n’aime pas ça.

Et mon regard émerveillé s’est tourné vers les « States ». J’y suis allée en vacances d’ailleurs et « j’ai venu, j’ai vu, j’ai été vaincue ». Pas convaincue.

Et un jour, dans mon lycée, en me rendant au club musique, je vois un mec au piano (oui on avait un piano au lycée, la classe hein?).

Andrew qu’il s’appelait. D’Australie qu’il venait.

Il ne m’en fallait pas plus pour l’apprécier.

On a fait vaguement connaissance, et un jour il est repartit (dans son pays loin là-baaaaaaaaas bas bas bas…)

Quelques années plus tard, je le retrouve sur internet. Je suis dans une phase de ma vie ou j’ai quasi fini mes études, vaguement marre de notre beau pays qui part en sucette, je n’ai pas de mec et donc personne pour me dire « Oh non, si tu t’en va, je deviens quoi? ». Mais un Australien qui me dit « You should come to Australia… »

La décision est prise, je vais aller découvrir ce beau pays.

Mon frère en a fait de même 4ans plus tôt en s’envolant vers le Pays du Soleil Levant. Ca ne doit pas être si terrible que ça…

Visa en poche, je décolle donc le 4 Juillet 2008 pour de nouvelles contrées, une nouvelle vie.

Je n’ai pas vraiment de but particulier, je ne planifies rien pour le moment. J’ai, grâce à Andrew et sa copine, un toit au dessus de ma tête, j’ai un peu d’argent pour subvenir à mes besoins en attendant de trouver un petit boulot, j’ai internet pour garder contact avec ma famille et mes amis…

Que demander de plus?

Je compte évidemment aller visiter quelques merveilles de l’Australie, en commençant par les alentours de Brisbane, où j’ai élu domicile. Fraser Island, la Tasmanie et Ayers Rocks sont au programme.

Mais je suis déjà comblée.

Qui peut se plaindre en se levant, en plein hiver, à 18°C, en regardant un perroquet chanter dans un palmier?

Combien fait-il à Paris, en plein mois de Juillet? Ah oui, 22°C… Gniark gniark.^^

Je pense que c’est le moment idéal pour ce genre de voyage.

Je suis jeune, fraichement diplômée, pas encore d’attaches, malgré mes 23ans,je suis à peine sortie de l’adolescence. C’est l’occasion parfaite pour moi de m’émanciper, de me construire, et pourquoi pas de me trouver un nouveau pays, n’en déplaise à mes parents qui auraient alors leurs 2 enfants chacun sur un autre continent…

Au pire, je n’aurais que vécu une expérience incroyable et découvert une autre culture, tout en me faisant plein d’amis…

I’m already a Fraussie…

3 Responses to “Ose in OZ…”

  • Je compte bien y passer une annee, dans un an… en australie. Profite bien.

  • L’Australie…Une pure Merveille…Et si je n’y etais pas actuellement…ton article me ferais partir sur le champs. Bien que maintenant ce soit l’hiver et qu’a Melbourne il fait un peut froid. C’est du pur bonheur. Et tu as raison..c’est une experience absolunent incroyable !!
    Hela bientot de retour dans l’Hexagone… (bac oblige)mais vite tres vite de retour en Australie !!
    =D

  • C’est vraiment un pays magnifique! et magique!
    J’y ai passé 2 mois l’année dernière dans une famille d’accueil (j’ai 16 ans) et franchement je le referais volontiers c’était vraiment génial !
    Profite bien !

Répondre à Jallias Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>