Histoires

Japon : L’ultra moderne

Le Japon, c’est les temples extraordinaires et les sanctuaires shinto pleins de charme, c’est les néons et les buildings ultra-modernes, c’est les jardins magnifiques en toute saison, les cerisiers en fleurs, les montagnes sauvages, c’est les échoppes traditionnelles et les grands restaurants raffinés.

Japon : L’ultra moderneEt puis c’est Yoshinoya.

Yoshinoya, qu’on trouve dans toutes les villes, et dans toutes les campagnes, qu’on reconnaît à son enseigne orange lumineuse, mais aussi à l’odeur alléchante qui l’enveloppe.

Yoshinoya, dont la spécialité est le gyûdon : un gros bol de riz surmonté d’une généreuse couche de boeuf sauté, qu’on peut agrémenter d’un oeuf cru mélangé à de la sauce de soja.

Yoshinoya, où l’on peut bien manger pour moins de quatre euros.

Yoshinoya, qui est ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

Yoshinoya, qui passe toujours de la pop japonaise sucrée en fond sonore.

Yoshinoya, où l’on est servi en deux minutes, avec le sourire et poliment.

Yoshinoya, dont la décoration est plus que minimaliste (et très très orange).

Yoshinoya, où l’on peut choisir parmi une petite dizaine de plats.

C’est le Yoshinoya dans lequel je m’arrêtais en rentrant le soir du cybercafé où j’avais passé deux heures à discuter sur msn avec mon amoureux à l’autre bout de la terre, et dont je ressortais bien lestée mais consolée, prête à affronter le quart d’heure de marche dans le noir le long de la nationale jusqu’à chez moi.

C’est le Yoshinoya de Kabukichô, dans le quartier de Shinjuku, à Tokyo, où j’ai mangé un gyûdon à quatre heures du matin, avec mon amoureux, il y a un an, alors que le jour était déjà bien levé, et où j’ai vu des prostituées, des escorts-boy et des souteneurs faire le bilan de leur nuit, ou de leur vie.

C’est le Yoshinoya de Kyoto, où j’ai amené mes parents et où j’étais très fière de pouvoir passer commande en japonais sans me tromper, en vraie habituée.

Parfois, le Japon, c’est une bête chaîne de fast-food qui rend nostalgique.

10 Responses to “Japon : L’ultra moderne”

  • Oh bin tiens, je connais pas Yoshinoya.. Une raison de plus pour moi de retourner au japon.. Moi le nom que j’ai retenu c’est tokyo-inn. Partout partout partout partout. Et l’hôtesse d’accueil était super sympa dans le premier où je suis allé. Et t’as raison: putain que c’est beau le japon! Surtout lorsqu’on a pris un direct de paris..

  • Je veux y alleeeeeer… Mais pas sûre de convaincre Tiny Boy de m’accompagner. Pourtant, il est baroudeur comme moi…

  • Je suis complètement fan du Japon et j’avais effectivement adoré Yoshinoya quand j’y avais été… Bouhouhou je veux des udon.

  • le mal > Dans quel cadre tu as été au Japon ?

    Storia Giovanna > Evidemment, je te conseille d’y aller, mais il faut s’attendre à ce que la communication ne soit pas toujours évidente.

    Mamzelle > Ah ? Moi, les udon, j’ai jamais trop aimé. Ni les ramen, ni les soba, d’ailleurs (sauf les yakisoba, mhmhmmhmhhmhm).
    C’était un voyage ? Tu étais où ?

  • @Daifuku: Oui j’y ai passé 2 semaines 1/2 l’an dernier, une semaine a Tokyo, une a Kyoto et les qqs jours de rab autour d’Osaka. J’aurais tellement aimé retourner a Tokyo avant de rentrer… mais bon, next time, j’essaierai d’y repartir l’an prochain :)

  • Daifuku: en vacances, avec mon père. On y est allé pendant l’expo universelle c’est d’ailleurs pour ça que je n’ai pas eu le temps de tellement visiter. J’ai vu Tokyo, Kyoto, Osaka, Hiroshima (putain c’est trop propre, j’en reviens toujours pas), Haichi, et je sais plus quelle ville. Mais je n’ai pas encore visité en profondeur, je n’ai pas encore dormi chez l’habitant, ou fait des trucs comme ça donc j’y retournerai…
    Effectivement la communication est peu aisée, surtout que les japonais sont assez moyen en anglais globalement (je n’ai pas dit que les français étaient mieux). Mais on repère vite les signes “toilettes” et “sorties” lol. Sinon pour les trains faut utiliser les codes couleur, c’est super pratique, ça m’a évité de me perdre Parce que je ne lis ni ne comprend le japonais… quoique le pays m’a tellement enthousiasmé que je me suis entraîné tout seul… je sais maintenant compter et je connais globalement la construction d’une phrase, les pronoms et les indicateurs d’appartenance, de direction etc

  • Mamzelle > C’est chouette, j’espère que tu pourras y retourner bientôt.

    le mal > Pareil, ça doit être super de pouvoir y aller en vacances.
    Haichi, je connais pas, c’est pas plutôt le département d’Aichi, avec la ville de Nagoya ? Il me semble que c’est à Nagoya qu’était l’expo universelle. Moi, j’habitais pas loin de là (mais j’étais pas encore là au moment de l’expo.)
    Oui, les Japonais en anglais, c’est à peu près aussi dramatique que les Français, le problème que c’est pas le même genre de fautes, et que les accents sont mutuellement incompréhensibles.
    Personnellement, j’ai étudié un an et demi le japonais avant de partir, et je vais reprendre en septembre. Maintenant, je me démerde bien à l’oral, mais j’ai encore beaucoup de boulot à l’écrit… Heureusement, c’est une langue et une culture dont je ne me lasse pas, et puis de toute façon, je ne sais rien faire d’autre…

  • oui Aichi effectivemment. Je prendrai peut-être des cours de japonais aussi (je ferais tellement de chose si je m’écoutais).

  • Ce qui est aussi fascinant c’est de voir les femmes en kimono et en tongs en bois (connais pas le nom) qui courent dans les halls de gare entre les hotels de luxe et les supermarchés où on peut manger debout… Non mais franchement, dès le début, j’étais accro.

  • les soba, etc, ce sont des sortes de nouilles? c’est ça ? moi evidemment c’est la cuisine japonaise qui me fascine, tellement de variété et bien autre chose que les sushis…..j’aimerai mieux la connaitre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>