Actualités

Les militaires américains se trompent dans le manuel

Ça se confirme : les militaires ne sont pas des grands littéraires. Pour preuve, cette information sortie hier par le NY Times, qui revèle que les techniques d’interrogatoire utilisées à Guantanamo sont sorties tout droit d’un essai écrit dans les années 50 et qui décrivait les méthodes qu’utilisaient les communistes pour recueillir de faux aveux des prisonniers de guerre.

Oui, c’est bien ça, de FAUX aveux.

Le responsable des affaires de l’armée au sénat lui même avoue être un peu troublé … “Les gens disent qu’on a besoin d’informations, et c’est vrai. Mais nous n’avons pas besoin de fausses informations”.

Pas mieux.

BienBienBien pour Equipe Ladies Room

Via NY Times

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>