comingout

Qui sont les icônes lebiennes ?

  • Qui sont les icônes lebiennes ?Katherine Moennig a.k.a Shane McCutcheon

Katherine Moennig, la cousine de Gouinette (quel humour époustouflant) Paltrow s’est un peu fait cataloguée dès le début de sa carrière : elle jouait le rôle de Jacqueline « Jake Pratt » dans la série Young Americans, une jeune fille qui se fait passer pour un garçon histoire de squatter leur internat. Mais ce qui la propulsa au rang d’ultime icône gay est son rôle de Shane McCutcheon dans la série The L Word, où elle interprete la casanova du coin. Le personnage emblématique a complètement pris le pas sur l’actrice : à ce jour il existe moult produits dérivés de la série et de nombreuses lesbiennes arborent des t-shirt « Shane is my homegirl ». La fièvre Shane atteint même les hétéros puisqu’il existe également des « I’ll go gay for Shane » ou « Shane makes me wish i was a lesbian ». Ça n’empêche pas d’autres de ne voir en elle qu’une simple maigrichonne avec une grosse voix de camionneur : un véritable crime de lèse-Shane, mais c’est vrai que ça ne lui ferait pas de mal de manger 12 ou 13 kebabs.

  • Qui sont les icônes lebiennes ?Pink

C’est toujours la même rengaine : un physique un peu carré et affuté, des cheveux courts, des tatouages, et hop on devient une icône lesbienne. Ceux qui se sont par hasard retrouvés dans le métro allant à Bercy le soir d’un concert de Pink savent de quoi je parle : dans la rame, on a l’impression d’être à la Clitorise (soirée lesbienne à Paris ndlr). Pour info, si la chanteuse a été mariée durant quelques années, on trouve aussi pléthore de clichés de paparazzi où elle roule des galoches à divers mannequins filles dans des boîtes de nuit.

  • Qui sont les icônes lebiennes ?Gina Gershon

Depuis son rôle de Corky, la troublante lesbienne en liberté provisoire pour laquelle la maitresse d’un truand mafieux se prend de passion dans le film Bound des frères Wachowski, Gina est définitivement devenue une icône lesbienne. Même si le film date de 1996, elle fait encore rêver les filles (à 46 ans, elle est super bien conservée).

  • Qui sont les icônes lebiennes ?Xéna la guerrière

Encore un personnage dont la popularité a dépassé celle de son interprète. Xéna la guerrière de la série éponyme, interprétée par Lucy lawless, est une guerrière forte, indépendante, stoïque et sombre. Pour renforcer l’ambiguité, elle parcourt la Grèce Antique aux côtés de Gabrielle : l’ultime épisode révèlera qu’il y a bien plus que de l’amitié entre les deux femmes par le biais d’une scène de baiser qui reste anthologique pour les fans de la série.

  • Qui sont les icônes lebiennes ?Angelina Jolie

L’actrice n’a jamais caché sa bisexualité et a eu une longue relation avec Jenny Shimizu, un mannequin de Calvin Klein. Selon un sondage pour le magazine Diva, elle serait le fantasme favori des lesbiennes. En même temps c‘est un peu le fantasme de pas mal de monde, même depuis son « perfect mummy trip ».

  • Qui sont les icônes lebiennes ?Cécile de France

Elle est la preuve que les apparences peuvent être trompeuses en matière de reconnaissance de lesbiennes. Avec ses cheveux courts, sa tendance aux chemises de bucheronnes sur les plateaux télé, son rôle d’homosexuelle dans l’Auberge espagnole, plus le mystère sur sa vie affective, certaines brandissaient déjà le rainbowflag. Mais il n’en est rien, l’actrice est tout simplement discrète…Elle est avec son compagnon depuis plus de 10 ans et maman d’un petit garçon. Ça ne l’empêche pas d’être une très jolie icône lesbienne belge.

La liste est loin d’être exhaustive bien entendu…

53 Responses to “Qui sont les icônes lebiennes ?”

Répondre à Dyns Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>