Humeurs

La fameuse huile qui tue sa mère

Donc on aurait dit que moi aussi je pourrais parler beauty. Même que j’aurais des conseils à donner. Allez, heu, j’en ai marre, quand on joue à la petite maison dans la prairie, c’est toujours moi qui fait Marie et elle est chiante Marie. Alors pour une fois, ça peut être moi la bitch, la cagole, la dingue de maquillage ?

La fameuse huile qui tue sa mère Bon, super.

Parce qu’en plus le truc dont je veux te parler, il est vraiment du genre qui marche.

Enfin…

Disons qu’il a un effet réel. Après, je ne veux pas te rendre chafouin, mais contre les crevasses dignes de celles du Mont-Blanc faut pas espérer non plus de miracle. Toutefois, cette fameuse huile à propos de laquelle je fais un teasing d’enfer depuis des semaines, a plus d’un tour dans son sac.

On parle donc de l’Huile Tonique de Clarins.

Un produit mythique, un peu de la famille de la crème de huit heures d’Elizabeth Arden, du Blanc de Chanel ou de la Terracota de Guerlain. Un truc sans âge, en somme. Je te rappelle que moi je vaporise mon visage d’eau de rose, alors le vintage de la beauté, ça me connait.

Mais cessons de deviser à tort et à travers et revenons au sujet principal de cet article beauty.

L’huile tonique de Clarins. La promesse de la notice? “Raffermit, tonifie les tissus et prévient le relâchement cutané en améliorant l’élasticité de la peau, ce qui contribue à réduire le risque de vergetures. Adoucit, satine l’épiderme et prévient la déshydratation”. Je suis d’accord, on préfèrera la prochaine fois que l’homme de notre vie nous offre une bague Pomellato.Il n’empêche que si tu fais abstraction du mot vergétures, ce n’est finalement pas si humiliant. Surtout, le truc, c’est que la première fois que tu t’enduis de ce liquide précieux, tu es surprise.

D’abord par l’odeur. La première pensée que tu as n’est pas nécessairement que tu adores ça. Non, tu te dis plutôt que tu en mettrais bien sur la côte de boeuf du barbecue de ton papa. Et puis, petit à petit, le charme opère. Est-ce l’huile de géranium, de menthe ou de romarin ? Est-ce la touche finale de noisette ? Je ne sais pas mais après t’être massée de la tête aux pieds, tu es dans le maquis et tu te prends pour la Casta.

Alors bon, peut-être que moi je kiffe parce que les odeurs de vanille, coco, chocolat ou que sais-je, je les préfère dans mon assiette que dans ma trousse de toilette. Et que donc le côté épicé/salé/méditerranée me sied tout particulièrement. Surtout, ta peau se mélange à ce parfum et il en résulte un truc très sensuel, très oriental, très sexuel. Mais les effluves ne sont rien comparés à la texture de ton épiderme après application. Du velours, de la soie, que dis-je, du vinyl.

La cellulite a tendance à devenir moins apparente, les capitons battent en retraite, et vraiment, oui, vraiment, on peut parler de fermeté. Vous l’aurez compris, moi la bécassine de l’esthétique, je suis conquise. Et pour un long moment vu qu’une petite quantité suffit et que pour une trentaine d’euros tu en as à mon avis pour au moins un an. Voilà, maintenant madame ou monsieur Clarins, vous seriez gentils de me sponsoriser rapport que j’ai donné mon maximum.

Edit: Sur le mode d’emploi ils disent qu’il faut se doucher APRES application pour ressentir la fraicheur et la l’effet “tonique”. Bon, moi perso je la mets en sortant de ma baignoire, c’est trop compliqué dans l’autre sens je trouve.

Edit2: Le truc sur le sponsoring c’est une blague, je préfère le préciser parce que ça ne t’aura pas échappé que c’est très “touchy” ce sujet et qu’il se trouve que je me suis retrouvée dans une polémique à ce sujet ailleurs sur des pages pas recommandables, tout ça pour un pauvre billet sur des oeufs en chocolat qui reste à ce jour le SEUL article sponsorisé jamais rédigé et de toutes façons dûment annoncé. Bref, Clarins ne m’a pas donné un centime et ça ne risque pas de changer.

3 Responses to “La fameuse huile qui tue sa mère”

  • Curieuse du prix que ça peut coûter par chez moi, je gogole et tombe chez Marionnaud Suisse:

    “100 % purs extraits de plantes et huiles essentielles aromatiques, l’Huile Tonic est particulièrement recommandée pour prévenir les marques de maternité et la perte de fermeté durant l’amincissement et les grossesses.”

    C’est pas plus vendeur….

  • Ma mère l’a utilisée pendant ses grossesses, et ça tue sa grand-mère. Elle me l’a filée quand j’ai eu des vergétures because variations de poids, et je cautionne à fond : ce truc marche.

  • Alors la, si t’es conquise faut qu’je teste!! En plus j’ai 20 % chez Sephora aujourd’hui, c’est l’moment où jamais!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>