My Space

MGMT au Bataclan

Singulier désir de faire partager aux Ladiesroomettes(eurs) un moment exquis: le live des MGMT au Bataclan. Mardi 28 mai, 19h, les collègues et moi-même sommes tout excités à l’idée de voir le concert des MGMT (prononcez “management” ou “m-gi-m-ti”) au Bataclan.


MGMT au BataclanJe suis la seule fille du groupe et toute euphorique à l’intérieur entourée de mes quatre collègues mâles. Arrivée au Bataclan, je chaparde quelques gorgées de bière dans les verres des garçons, on papote, on regarde les filles (surtout moi), il commence à faire un peu chaud dans la salle. J’ai la peau moite.
Et puis, une fille avec un ignoble micro-short rouge à froufrous dévoilant des bleus sur les jambes passe, on se moque, il est vraiment moche son micro-short rouge à froufrous. Les lumières s’éteignent, la foule se noie dans l’obscurité et elle monte sur scène, c’est la première partie.

Je reconnais ses cheveux roux, c’est la fille au micro-short rouge à froufrous, mais cette fois en robe blanche à froufrous, elle est belle. « Bonsoir, je suis Florence & The Machine ». Elle entame le show avec “Hospital beds” et là je suis désorientée, stupéfiée, des frissons tout partout, la chair de poule, je regarde Frackette à ma gauche, on se sent un peu bêtes de l’avoir critiquée la fille au micro-short rouge à froufrous, elle est juste exceptionnelle, une voix, une présence, un charisme, une femme, une vraie. Elle enchaîne les chansons et nous émerveille un peu plus à chaque note. On t’aime Florence.

Entracte.

MGMT arrive, Andrew porte une longue robe à fleurs, un bandeau dans les cheveux, Dieu qu’il est beau ! Ah mais en fait ils sont pas deux les MGMT, ils sont cinq, et cinq fois plus de talent, je suis en extase. “Time to pretend”, “Electric feel”, “The Youth” (même que Frackette l’a écouté huit fois de suite hier), le groupe nous pourvoit de tout son répertoire, des improvisations absolument transcendantes, le guitariste est déraisonnable et dément, nous sommes au Paradis avec JiceM, Balb, ibelieveicanfly et Frackette.

Et puis la revoilà, Florence, et voilà qu’elle slam, et voilà qu’elle se rapproche de Frackette et moi et puis Dieu seul sait comment ses jolies et douces petites fesses se retrouvent confortablement calées dans nos mains, toujours est-il que nous lui avons sauvé la vie.

Il faisait chaud et outre les relents de sueur l’atmosphère était très sensuelle, une musique psychédélique et enivrante, des corps humides, des souffles, j’ai vraiment aimé ce concert. A très vite MGMT !

MGMT sont en concert avec les Kings of Leon le 8 juillet au Zénith de Paris.

3 Responses to “MGMT au Bataclan”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>