Humeurs

Petit manuel de zoophilie à ne pas mettre entre toutes les pattes.

Mab

Article sélectionné par La poupée russe lors de sa semaine de rédaction en chef

Le chat est un animal doux et propre, qui sent naturellement bon, son pelage partageant avec votre veste en daim la particularité d’absorber les parfums, le vôtre, par exemple, celui que vous avez vaporisé dans votre cou le matin même, et de les transformer chimiquement en y adjoignant cette nuance subtile de peluche ayant séjourné au soleil.

Petit manuel de zoophilie à ne pas mettre entre toutes les pattes.Vous pouvez renifler votre chat, enfouir votre visage dans l’espace entre ses pattes avant, voire caresser de votre nez son échine et ses flancs, remarquer que vers le ventre, là où les poils deviennent plus doux et plus fous, le parfum prend une nuance plus laiteuse, plus enfantine, plus émouvante.

S’il n’est guère garanti que certaines parties de son corps ne puissent se trouver à un moment ou à un autre en contact avec des substances impures, ses oreilles, en revanche, sont parfaitement intactes. Vous pouvez donc lui mordiller les oreilles. C’est même tout à fait conseillé dans le cadre du rapport amoureux que vous vous efforcez d’établir avec votre chat. Car le chat adore qu’on lui mordille les oreilles. La partie supérieure de l’oreille du chat étant un peu élastique, vous pouvez jouer en même temps à l’étirer légèrement du bout des dents, voire à la plier, à en lécher délicatement le sommet du bout de la langue pour provoquer une petite vibration ou à en mâchouiller la base, voire à franchement attraper entre vos lèvres serrées la partie charnue où le cou joint le lobe inférieur.

Vous absorberez quasiment en direct ses ronronnements, le chat croira à ce moment que sa mère ou son amoureux(se) lui prodigue cette caresse et en sera tout aise. Vous pouvez, pour parfaire l’effet de bien-être obtenu, lui susurrer en même temps des mots doux, mais d’une façon extrêmement délicate, c’est à dire quasi imperceptible ; soyez assurés que votre chat, avec son ouïe parfaite, n’en perdra pas une miette. Son prénom est, bien sûr, le bienvenu, émis d’une voix suave et gutturale que vous aurez copiée sur un miaulement chuchoté, (je suis sûre que vous comprenez ce que signifie un miaulement chuchoté).

Mouillez les consonnes au maximum, ce qui assimilera votre chuchotement à une sorte de simulacre de mastication articulée. En dehors de son prénom, qui peut revenir à intervalles réguliers comme une douce et lancinante litanie, car il faut savoir que le chat ne se lassera jamais d’entendre son prénom prononcé sur tous les tons, du plus grave au plus aigu, du plus bêlé au plus légèrement rugi, vous pouvez aussi tenter des variantes chuintantes. « Mon chacha » provoquera invariablement une amplification des ronronnements, parfois accompagnée d’un petit piaulement de joie, semblable à celui que l’on obtient lorsque l’on marche sur un jouet en caoutchouc rempli d’air. Attention, en aucun cas vous ne devez cracher le « ch », car cela évoquerait trop le chat en colère, votre « ch » doit être rond, tendre, proche du « ch » allemand, ou vous pouvez aussi tenter de la prononcer entre vos dents seules, en collant votre langue en place et en élargissant votre bouche en un sourire, ce qui donnera à votre « chacha » un ton un peu demeuré mais ô combien réjouissant pour votre petit compagnon.

Tous les mots d’amour, les serments, les promesses et les déclarations sont également bienvenues, mais veillez surtout à garder un niveau sonore proche du néant, votre souffle chaud contre son oreille suffisant à amener le sens de vos paroles à son conduit auditif surdéveloppé. Alterner chuchotis et mordillements garantit que vous conduirez votre chat vers un état proche du bonheur absolu. Vous aurez contre vous son petit corps débordant de tendresse, fou de plaisir et cet instant privilégié pourra se prolonger tant qu’il en manifestera le désir.

Nous évoquerons par la suite les « caresses coussinets ».

(cc) ~Kenny

Tags : , ,

22 Responses to “Petit manuel de zoophilie à ne pas mettre entre toutes les pattes.”

  • Avatar of
    La Chieuse

    WHAAA énorme hilarant je vais pas lui bouffer les oreilles mais çà m’a bien fait rire…tu en connais un rayon sur ces sales bêtes…

  • chouuu je vais essayer avec ma nounette d’amour même si je pense qu’elle va me donner des coups de griffes si je l’embête de trop près^^

  • J’ai cherché sur wikipedia la terminologie consacrée quant à la zoophilie et ça m’a ôté le doute qui grandissait en moi. Ton article n’a aucune ambiguïté. On parle bien ici de zoophilie. Bon reste plus qu’à savoir d’où tu tires tes infos…

  • Avatar of Lys
    Lys

    héhé, trop ça…
    Même que des fois mon chat me mord les oreilles aussi.

  • HAAAAAAAAAN la carresse des coussinets, j’attends avec impatience : c’est la partie que je préfère, avec les moustaches :)

  • j’ai un truc imparable qui les rend dingues (j’ai trois cats), c’est gratter le bas de leur dos, juste au dessus de la queue, là où ils ne peuvent pas se laver! dépendance garantie!
    il y a aussi les infantiliser en leur parlant avec une voix hyper aigue à base de minou minou, les voisins veulent me faire enfermer et me jettent des pierres, mais mes catouns adorent!

  • Faudrait que je donne tes cours de zoophilie à mon mec….

  • excellent… moi mon chat est un chat-chien qui répond quand je lui parle et rapplique dès que je dis son nom…

  • woulala, génial cet article, j’ai une envie folle d’aller plonger ma mes doigts dans la fourrure immaculée de mon Felis Catus à moi! Mais je suis au travail, donc pas de chat. Je peux à la rigueur me rabattre sur mon boss, mais je doute qu’il soit en mesure d’apprécier que je lui machouille une oreille.

    Pour ma part J’ai 2 chats dont un complétement guimauve qui se met à ronronner à peine on lui parle. Avec l’autre, c’est plutôt l’amour-vache car au delà d’un périmêtre d’à peine 10 cm² sur sa tête, quasiment toute carresse est proscrite ; à chaque entorse à cette règle, on risque au mieux de se retrouver avec la même cicatrice que Albator, au pire avec un oeil crevé….

    Je vais faire part de ton article à mon mec qui après 7 ans de vie commune continue de me prendre pour une folle quand je sors de la chambre en disant “je viens de faire l’amour avec Chaton, c’était génial”.

  • … désillusion totale.
    le chat qui vit avec moi (c’est la chatinette de ma soeur, en vrai) est le seul chat au monde qui ne se lave pas. Quand je dis pas, c’est pas du tout ; résultat des courses, c’est aussi le seul chat qu’il faut laver tous les quinze jours, à la baignoire et au shampooing, s’il vous plaît. Alors le coup du “qui sent naturellement bon” me laisse perplexe. A moins que ma soeur n’ait été trompée sur la marchandise.

    Je veux un VRAI chat !!!

  • A la base, mon Chaton d’amour ne se lavait pas beaucoup non plus et comme il est blanc, ça faisait vraiment bof. Il a fallut l’arrivée de mon 2ème chat pour qu’il comprenne à quelle espèce il appartenait et quels étaient les us et coutumes de celle-ci.
    Et depuis, c’est un chat qui sent bon, enfin, sauf de la bouche mais ça c’est un autre débat puisque je vous rappelle que le titre comportant le mot zoophilie, c’était pour faire rire : on ne roule pas des pelles à nos chats!

  • Je fais presque tout ça et naturellement, en plus…
    o.o
    (ça (me) fait peur)

  • pas besoin de vouloir rouler des pelles à son chat pour être zoophile… il faut simplement aimer les animaux… c’est pour ça que j’avais un doute, maintenant je sais la différence entre zoophilie et bestialité (qui correspond à l’acte sexuel ou charnel avancé). Mais j’imagine que vu la connotation du mot on est bien dans du second degré…

  • Avatar of Mab
    Mab

    Waw, merci pour vos commentaires. Je les lirai à Petit Loup.
    La Chieuse, je connais bien le mien en tout cas, mais je crois que c’est un cas unique. Il aime aussi être embrassé sur les paupières. Mais ça, il paraît qu’il faut les habituer tous petits.
    Le mal et BritBrit… Non, c’est ça le pire, je crois que je suis réellement perverse. Mais bon, c’est mon chat qui a commencé, il est fétichiste des pieds !
    Madame Pirate Tu me diras si ça a marché ?
    LilyfromNancy La voix aigue, ça le rend fou, essaie un contre fa et là il te fait l’air des clochettes de Lakmé pour t’accompagner..
    Lys, et il te chuchote des mots d’amour ou il se contente de mordiller ?
    Kiboon, le mien fait pareil, et en plus, il rapporte et fait le beau. Euh, c’est bien un tabby doré, pas un chihuahua, pourtant.
    Peepingtommy-gun hiiiiii essaie de donner des cours de fillophilie à ton chat, sinon…
    Miss Lili Oui, il adore les caresses coussinets et la manucure, il ronronne comme un fou suand je lui lime les griffes..
    Clocloclo Faire l’amour avec chaton, j’adore, nous on joue à « ingurgiter le chat » c’est vrai que ça donne des furieuses envies cannibales, ces petites bêtes…
    Rent_a_granny il n’est pas malade, ton minou, au moins ?
    Birdy, C’est sûr, ça fait peur, surtout aux autres… Je me suis déjà fait regarder super bizarrement.
    Le mal, Petit Loup et moi, c’est jamais sessuel, mais des fois, c’est drôlement charnel…

  • En tout cas ça la dérange pas quand je lui sussure des mots doux^^

    Sinon quanf ils “pétrissent” avec leurs pattes (et leurs griffes aussi^^) est’ce que ça a un rapport à quand ils étaient petits, avec leur mère?

    Moi je veux l’article sur les coussinets!!!

    Comment tu sais tout ça au fait?

  • Ah! J’adore les câlins avec mon tigre (ou plutôt ma tigresse) de salon!! Enfouir mes mains dans son pelage, poser ma joue contre elle et sentir cette odeur douce et chaude, c’est un moment de paix et de relaxation privilégié … et elle adore … C’est notre petit rituel du soir et du matin aussi, et elle le réclame! Elle vient se blottir contre mon cou et me file des coups de patte (sans les griffes) si je ne m’exécute pas. Je suis fan de ronronthérapie!! RRRRRRRRRRRRrrrrrrrrrrrrRRRRRRRRRRRRrrrrrrrrrr
    Que dire de ce regard plein d’amooooouuuuuuuuuuurrrrrrrrrrrr qu’un chat vous offre, cet amour inconditionnel dans ces grands yeux insondables …
    Et elle aussi, elle se la joue chat-chien qui veut jouer à la baballe … ;)
    Mais c’est vrai que cet article est quand même ambigu … parler d’un chat comme on parlerait de son amant … J’ai comme l’impression troublante et dérangeante d’avoir lu un extrait d’un manuel de sexualité.

  • Avatar of Lys
    Lys

    Il mordille, il ronronne..Et parfois nous parlons, comme les chattes parlent à leurs chatons, ces miaulements-roulements de gorge.

    Et souvent, on nous regarde de travers ^^

  • J’adorais les chats jusqu’à ce matin. Tête dans le brouillard, comme dans la pub “café grand-mère”, d’un œil j’allume la lumière de la cuisine et là coup de théâtre : un chat inconnu au bataillon dans l’évier qui feule comme un malade… J’suis partie en courant, je ne pense pas qu’il m’aurait mordiller le lobe de l’oreille ce chat là.

  • terrible…
    j’oserai pas essayer quand même

  • Mon p’tit chaton à moi, Plume, elle sent très bon, elle sent le bébé au talc ou encore le pull de grand-mère..bref elle sent le bon et chaud! J’aime ma minette
    J’adore quand elle est dans mes bras et que du bout de la patte elle me caresse, au départ je prenais ça pour une tentative d’agression mais j’ai compris que c’était une caresse en fait :-)

  • Mon p’tit chaton à moi, Plume, elle sent très bon, elle sent le bébé au talc ou encore le pull de grand-mère..bref elle sent le bon et chaud! J’aime ma minette
    J’adore quand elle est dans mes bras et que du bout de la patte elle me caresse, au départ je prenais ça pour une tentative d’agression mais j’ai compris que c’était une caresse en fait :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>