Humeurs

“Buvez, éliminez”: c’est ça, ouais…

Une nouvelle fois à la ramasse, je voulais tout de même revenir sur un scoop tombé il y a quelques semaines et qui n’a, je trouve, pas fait beaucoup de bruit, probablement parce des intérêts plus grands que toi sont en jeu. De quid parle-je ?

« Buvez, éliminez »: c’est ça, ouais…Du fait que depuis vingt ans on nous serine qu’il faut picoler des litres de flottes par jour si on veut être en bonne santé/maigrir/entretenir ses reins/s’hydrater correctement/avoir une belle peau.

Or, ma soeur, c’est faux faux faux. Beh oui. Sorry. Ces journées passées à siffler tes bouteilles d’eau minéralisée n’ont servi à rien. L’humililation d’aller tous les quarts d’heure aux wouah wouha juste en face du bureau du patron non plus. Le bide gonflé à force d’ingurgiter ta contrex encore moins. Et je ne te parle pas du fric dépensé à acheter toutes cette flotte. Ni de la nuisance environnementale de tout ce plastoc.

Pourquoi ça ne marche pas ? Parce que premièrement, 80% de tes besoins en eau sont pourvus par l’alimentation. Donc en gros, le simple fait de boire quand tu as soif – à savoir peut-être un ou deux verres par repas – suffit à t’apporter le reste. Deuxièmement, l’idée selon laquelle boire fait pisser, donc maigrir, est certes séduisante mais totalement… conne. Et oui, comme m’avait un jour demandé, alors que je lui confiais mon incapacité à m’enfiler le fameux litre et demi, la seule nutritionniste censée que j’ai jamais rencontrée : “Vous avez déjà uriné du gras, vous ?”.

Heu…La réponse est non. Enfin, si dans tes WC après la miction du matin il y a des grosses taches d’huile, un conseil file aux urgences, parce que ça n’est pas NORMAL.Bref, oui quand tu bois, tu fais pipi. Mais en gros il ne ressort de ton corps pas plus que ce qui y est entré. Sauf pour la bière, j’en conviens. Mais là non plus a priori ça ne t’aide pas trop en ce qui concerne la balance.

Revenons à nos hamsters. On nous a rebattu les oreilles avec le coup du 1,5 L par jour. Alors que ça n’était que du baratin. Et quand les résultats de l’étude ont été communiqués, qu’ont dit les docteurs, les dieux de la graisse ?

“Ah mais on le sait depuis toujours !”.

Ben voyons ! Et qu’est-ce qui les empêchait de le hurler sur les toits alors ? Peut-être tous les séminaires merveilleux financés par Danone et cie sous les tropiques ? Naaaaaan, je suis quand même d’un mauvais esprit, pffff…

Enfin moi maintenant j’attends le jour où on nous expliquera que le le coup des 5 fruits et légumes par jour pour pas avoir le cancer c’était une bonne blague. Et je prévois une attaque à coup d’endives contre tous ces salopards qui nous ont fait bouffer du vert rien que pour nous emmerder.

Edit : Vous m’aurez comprise, ce qui me met hors de moi c’est la façon dont le milieu médical a relayé une idée fausse pendant des années pour faire vendre… de l’eau.

Photo : (c) Toma01 via Flickr

19 Responses to ““Buvez, éliminez”: c’est ça, ouais…”

  • ouf et moi qui ai du tjs me forcer pour boire de l’eau en quantité recommandée,je vais pouvoir arrêter de me prendre la tête….youpie

  • J’ai bien fait de ne jamais suivre les recommandations de mes médecins, tiens.

  • Quelle coincidence, j’ai justement appris cette nouvelle hier soir, chez une copine…Moi qui paniquais déjà en pensant à tous les soucis de santé dont j’allais écoper après 60 ans pour n’avoir jamais bu assez…

    Et bon sang, je te suis à fond sur l’attaque à coups d’endives!!

  • Mouais bon c’est toujours mieux de boire de l’eau que des sodas mais je bois pas mal d’eau et je suis touuut le temps aux toilettes c’est vrai… Hum

    Mais je bois de l’eau pure du robinet donc je ne nuis pas a l’environnement… Enfin pas pour ça en tout cas :)

  • ben moi je bois pratiquement 2 litres par jour (eau et thé vert)…et oui je campe dans mes toilettes, n’empêche que ça m’a bien aidé dans mon régime…même si avant de le commencer je buvais déjà autant (rapport qu’à neuf ans j’ai eu un problème aux reins et l’urologue il a dit que je devais boire)…alors je bois. mais pareil que Madame.Pirate, je ne bois que l’eau du robinet.

  • Ben si ce sont des sodas allégés, de toute façon y a de l’eau dedans. Vive le Coca Zéro, je dis.

  • Je suis d’accord avec l’arnaque du corps médical sevré d’invitations au soleil au frais des grands groupes. Du coup, c’est curieux tout de même, il n’y a quasi plus de pub pour l’eau à la télé, alors que c’est la période où on nous bassinait pour qu’on boive et croie maigrir avant l’été… relation de cause à effet??

  • Je viens de lire aussi dans le Vogue US special forme que faire du sport ne servirait finalement a rien non plus au niveau amaigrissement, tests a l’appui de femmes qui ont arrete de faire quoi que ce soit apres 10 ans de footing et pilates intensifs. Il servirait juste a entretenir le coeur. Si en plus on peu bazarder le commandement des 2 L par jour, moi je dis, tout ca me va tres bien :-)

  • Gné ? C’est quoi ces tests ? Ils ont vérifié si ces femmes reprenaient du bide après avoir arrêté le sport ? En même temps, une nana qui a fait 10 de footing et de pilates intensifs est forcément plus musclée. Et le muscle, même au repos, a un métabolisme bien plus actif que la graisse.

  • Est-ce que tu pourrais nous citer la reference de cette etude, ou du moins ou tu en a entendu parler? Personnellement, j’aimerais en savoir plus.
    Les choses ne sont pas “binaires” et j’imagine que l’etude scientifique en question introduit quand meme un peu plus de nuance (et d’explications) que “ca marche” ou “ca marche pas”. Dans quel contexte, sur qui, pour quels problemes, etc..
    Le fait que ca n’aide pas a maigrir, je peux effectivement le comprendre. Encore que peut etre que bien sur, ca n’aide pas a pisser de la graisse, mais peut etre a elimier des toxines responsables du stockage de graisse. Bon bref, mais en revanche, j’aurais tendance a continuer de croire que boire plus de 2 verres d’eau est quand meme bon pour les reins. Et puis c’est toujours pareil, la quantite d’eau dont ton corps a besoin depend de plein de facteurs : ta masse corporelle, si tu habites dans un pays chaud, si tu te deshydrates facilement, si tu fais du sport, si tu manges ou bois beaucoup de trucs duretiques…
    Donc si tu peux nous dire ou est-ce qu’on peut en savoir davantage, ca m’interesse.

  • Moi aussi, je continuerai à boire 2l d’eau par jour après avoir lu cet article. Parce que non seulement ça aie au fonctionnement rénal (comme le souligne BeV), mais c’est salvateur en cas d’infection urinaire. Comme j’en fais beaucoup…
    Le fait de boire dans ces cas-là permet d’”apporter de l’eau au moulin”, si tu peux me permettre l’expression. Comme de toute façon, tu as tout le temps envie de pisser, autant que tu pisses quelque chose et que ça ne te brûle pas.
    Donc oui, ça ne m’a jamais aidé à maigrir, mais ça aide tout de même au fonctionnement du métabolisme, quoi qu’il advienne.

  • @storia:essaie le jus de canneberges,ça marche super pour ces petits probs

  • J’ai testé, sand, oui ça marche, mais quand c’est sérieux, rien de tel que l’eeau

  • Que ça n’aide pas à maigrir, je veux bien le croire. Mais quid de la rétention d’eau ?

  • En tant qu’ex-sportif de haut niveau, et ayant fait quelques recherches sur l’alimentation et le sport, je crois que je peux apporter quelques lumières sur le sujet.
    Catimini666 est dans le vrai selon moi. On parle de biologie et ce n’est pas réellement une science exacte. Il faut comprendre que tous les scientifiques ne sont pas des passionnés qui passent leur journée à tenter de préserver l’humanité. Ce sont des hommes et femmes, qui gagnent de l’argent pour nourrir leur famille, et dont le laboratoire est financé par de grandes entreprises. Alors ne croyons pas que les scientifiques sont tous mauvais ou tous de bonne foi: l’argent vient y mettre son grain de sel.
    D’un côté les scientifiques font des études très sérieuses sur des sujets précis qui permettent d’apporter des réponses concrètes: d’où viennent nos apports hydriques, quel est notre beoin journalier en fonction du poids/âge/état de santé/activité physique etc.
    D’un autre les fonds permettant de mener ces études sont financés par de grosses firmes telles que Danone, Pepsi etc, qui évidemment recherchent un retour sur investissement.
    Qu’en résulte-t’il? et bien que les scientifiques nuancent leurs résultats, les atténuent fortement ou les exagèrent, de façon à ce que leurs bienveillants parrains puissent tirer profit des pseudo-résultats. Ainsi, après récupération et encore déformation par les médias, on se retrouve a boire des litres d’eau par jour sans que ça ait un réel intérêt pour tout le monde. Sachant que le litre d’eau minérale est toujours plus cher que le litre de pétrole, il est compréhensible que des gros intérêts (et donc de grosses pressions) sont en jeu. Néanmoins ça ne fait pas de mal, les scientifiques gardent un minimum d’éthique -et s’abstiennent d’être passibles de prison.
    Mais des déviances plus graves peuvent-être observées dans d’autres secteurs de l’alimentation, à l’exemple du marché du lait.
    Et là je vous renvoie au livre de Thierry Soucar & Isabelle Robard, “Santé, mensonges et propagande”, dont le premier chapitre s’intitule, “Nutritionnistes et agrobusiness, le grand flirt”. En voici une citation:
    “A partir de 1954, tous les écoliers de France se virent ainsi servir tous les jours un grand verre de Lait. Pour quelle raison? L’initiative est présentée dans les livres d’écoles comme une mesure sanitaire. Pourtant dans l’esprit dans l’esprit des artisans de cette idée, “il s’agissait de stimuler la consommation de lait et de certains produits laitiers par les enfants en créant une habitude alimentaire de consommation”, ainsi que l’a reconnu, le 4 novembre 1997, le ministre de l’agriculture Louis le Pensec. Objectif accompli: les rayonnages des produits frais ont explosé dans les supermarchés, et la consommation de laitage a augmenté de de 220% depuis les années 1960 selon un rapport récent de l’Insée [...] Plusieurs études ont explicitement accusé l’introduction du lait de vache dans l’alimentation du petit-enfant
    d’être à l’origine du diabète. Certaines protéines de ce lait, comme la bêta-caséine AI, sont en effet soupçonnées de déclencher la production d’anticorps affectant les cellules du pancréas et conduisant à l’apparition du diabète de type I. Mais ce n’est pas tout.”
    Bref, si vous avez bu du lait en primaire, dans les petits cartons avec une paille (sponsorisés par Danone, encore elle, mais ce n’est pas la seule), vous êtes dans la merde. 34% de chances en plus de développer un cancer des ovaires par exemples. Et j’en passe des bonnes et des meilleures. Mais le lait a quand même de bonnes propriétés, et une forte consommation de lait n’a pas des effets néfastes sur tout le monde.
    Pour finir avec le sport, je suis sceptique par rapport à ce que dit JelizaRose. Tout est une question de moyenne. Trop de sport augmente la masse musculaire qui est plus lourde que les graisse? Cela compense donc rapidement la perte de poids occasionnée. Sachant qu’on ne commence à brûler les graisses qu’après 45minutes de footing, 30min de marche à pied 2fois par semaine n’a pas vraiment d’intérêt. Et je doute de la fiabilité des sources de Vogue et /ou de celle de son interprétation.

  • Moi aussi je suis trrrrès sceptique sur ce que dut JelizaRose sur le sport. D’où sort cette étude? Pour moi on grossit quand l’apport de nourriure est supérieure à ce que l’on dépense, à partir de ce principe l’étude est valable si la personne qui arrête le sport continue de manger exactement la même chose que quand elle en faisait. Ensuite il faut voir combien de temps a duré l’observation car dans un 1er temps si on arrête le sport on perd du muscle, donc oui on peut maigrir mais après? Une fois que la personne a perdu ses muscles et a gagné en graisse…
    Pour moi ce genre d’études ne vaut rien, il y a trop de facteurs en jeu. Et pour moi c’est juste évident que plus on se dépense moins on grossit (si on mange de la même façon).

    Personnellement je fais du sport à haut niveau, lors de mes grossesses j’ai arrêté le sport et oui j’ai perdu pas mal de muscles, j’avais des jambes plus fines, mais au bout d’1 an d’arrêt je sentais qu’il était temps que je reprenne le sport car mes cuisses commençaient à grossir et là ce n’était plus du muscle et c’était nettement moins joli…

    Pour l’histoire de l’eau, ouaip, là encore je suis sceptique, ok ça ne fait pas maigrir (mais bon ça c’est pas vraiment étonnant), mais quand même ça reste bon pour les reins!
    Et là encore il y a bcp trop de facteurs en jeu, un sportif a besoin de bcp boire, qq’un qui a souvent des infections urinaires aussi… Ca me paraît dangereux de dire que l’eau contenue dans notre nourriture est suffisante.

  • La nutrition est loin d’être une science exacte, plus une science “à la personne”. C’est seulement dans ce cas qu’elle est réellement intéressante.
    Anneso elle n’a pas dit que l’apport hydrique de la nourriture était suffisant vu qu’elle a précisé qu’il fallait boire lorsqu’on a soif. Néanmoins, un argument comme celui-ci correspond peut-être à elle, qui est allée voir une nutritionniste qui a établi son profil, et lui a donc donné des conseils adaptés, mais sûrement pas à tout le monde. Je crois que le défaut de cet article, très intéressant toutefois, est de ne pas nuancer les propos tenus: tout n’est pas noir ou blanc, si les scientifiques étaient complètement indépendants de l’industrie agro-alimentaire, il s’empresseraient de publier des articles rigoureusement juste et d’éviter qu’ils soient déformés par les médias de masse -question de crédibilité. Mais c’est rarement le cas, et c’est comme partout, la loi du plus fort, les industries font du profit, les scientifiques se font taper dessus…

  • Bah tu sais quoi, moi depuis que je suis gosses je boit des litres et deslitres d’eau, tout simplement parce que j’aime ça, et un jour mon médicin m’a dit qu’il fallait que je boit moins parce que ça me gonflait l’estomac…
    En ce qui concerne les fruits et legumes je ne sais pas si ça empeche le cancer mais moi ça me fait allé plus souvent au woua woua, et je digère mieux. Alors ça me suffit pour le moment

  • J’ai bien rigolé en te lisant.
    Mais enfin, on fait quoi maintenant ??
    Moi, qui achète en plus des litrons de trucs qui drainent, détoxent, font éliminer, avec en prime des anti-oxydants.
    Alors, ça sert à quoi ??

    De toute façon, moi j’ai remarqué que quand j’arrête de bouffer tout ce qui est à base de sucre, et bien, je maigris !

    Alors, conclusion, pour maigrir, faut rien manger !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>