Humeurs

Laisse-moi me faire du mal si ça me fait du bien

Alors aujourd’hui donc c’est la journée de la révolte. Des rebelles, des énervés, des excités du bocal.
Franchement, je me force à contribuer à une telle thématique parce que vous me connaissez, je ne suis vraiment pas du genre à m’offusquer.

Laisse-moi me faire du mal si ça me fait du bien Hein ? Quoi ? Pardon ? Qu’ouïe-je ? Je suis du style chiante qu’a toujours un truc à redire ? Ok, parfois. Et maintenant que j’y pense, là, de suite, je sens que si je cherche bien, je vais trouver une raison de m’escagasser. Du verbe escagasser, absolument. Donc. Ma révolte à moi, c’est quoi ?

Et bien je dirais que l’objet de mon énervement est la façon dont la société, qu’il s’agisse des autorités, du milieu médical, des penseurs accrédités etc., s’applique à m’expliquer – et pas qu’à moi bien sûr mais je parle en mon nom, ne représentant finalement que moi même – comment je dois vivre. Il y a peu, j’écrivais sur ces mêmes pages une phrase a priori assez anodine qui me valut une volée de bois vert – hin hin hin – à savoir : “je ne suis pas écolo”. Et bien cette chronique finalement est la suite logique de ces propos outrageux. Non seulement j’en ai assez qu’on me fasse la leçon à chaque bain que je prends mais je ne supporte plus également les incantations quotidiennes et multiples du même acabit. “Mangez cinq fruits et légumes par jour”, “bougez, faites du sport”, “Ne fumez pas”, “Achetez équitable”, “Occupez-vous de vos rides dès 24 ans”, “Pas plus d’un verre de vin par jour”, “Ne vous exposez pas au soleil, même cinq minutes”, “Allaitez votre enfant jusqu’à un an”, “Surtout n’allaitez pas votre enfant jusqu’à un an”, “Surveillez votre cholestérol”, “Evitez le café”, et j’en passe et des meilleures.

Ok, ok, ok, tous ces conseils ne sont pas à mettre sur le même plan. D’accord, dans le lot, il y a forcément quelques avertissements fondés. Mais nom d’un poney, serait-il possible de péter tranquille sans qu’on nous explique comment le faire ? Est-ce que tout doit faire l’objet de prévention ? Est-ce que la vie vaut d’être vécue jusqu’à 120 ans peut-être mais sans la moindre désobéissance, le moindre plaisir coupable, la moindre petite sortie de l’autoroute du raisonnable ? Est-ce que la vie consiste essentiellement à se préserver de tout risque de cancer, mélanome, cirrhose, pollution, allergie et tutti quanti ?

Entendons nous bien, je ne suis pas punk, je ne suis pas adepte du “brûlons la vie par les deux bouts, no future je veux crever comme Gainsbourg”. Mais le monde aseptisé qui se profile peu à peu, la peur de toute contamination – vous avez vu les présentoirs de pharmacie qui regorgent de fioles anti-bactériennes à glisser dans son sac pour se nettoyer après chaque contact suspect ? – la hantise d’avoir attenté à sa longévité me laisse assez perplexe.


Parce que vivre c’est jouir.
Et qu’on ne peut jouir sans prendre quelques risques et donc sans parfois souffrir. Que passer les années qu’il me reste à me priver de tout plaisir de la chair sous prétexte qu’ainsi je gagnerai quelques mois sur l’inéluctable ne me tente pas. Surtout, il en va de nos libertés individuelles. Les autorités publiques s’immiscent peu à peu dans tous les recoins de notre vie intime, avec, bien sûr, les meilleures intentions du monde. Tout ça en continuant bien évidemment d’empocher les dividendes fiscaux de la vente de tous ces produits qu’on est sommés d’arrêter de consommer…

Voilà, mon mai 2008 à moi c’est ça. Qu’on me laisse décider de ce qui est bon ou non pour moi. Et tout ira bien. Ah et aussi j’en ai marre des coachs de vie qui pullulent un peu partout et notamment sur M6. Ceci rejoignant finalement cela mais pouvant éventuellement faire l’objet d’un autre billet.

Photo : (c)Tomatdk via Flickr

42 Responses to “Laisse-moi me faire du mal si ça me fait du bien”

  • J’adhère ! Je ne supporte pas non plus les phrases gnangnan, genre “Si vous achetez ce chocolat, n’oubliez pas quand même de manger des légumes”. Figure-toi que même sur une paire de tongs offerte par je ne sais quelle boîte j’ai trouvé une phrase sur le sucre ! Résultat je ne mets pas ces tongs, déprimantes à chaque pas.
    Ca me fait penser à un épisode du Groland, je suis sûre qu’il te plairait si tu ne l’as pas vu, avec des indications sur tout, genre sur les bouteilles d’eau “attention, boire de l’eau fait uriner”, sur les filets d’oignons “éplucher des oignons fait pleurer”, etc. hi hiiiiii LAS, la réalité est moins drôle !

  • tellement d’accord avec ton billet!!! j’en ai marre de ce monde aseptisé qui nous dicte tout ce qu’il faut faire: ne pas fumer, faites attention à la marche en descendant du train, ne pas boire, bientôt fini les happy hours……………..C’est quoi ce monde de merde?

  • Dans mes bras Marie-Georges et Milan Carlton !!!!

  • je peux venir aussi dans tes bras? Mais bon faut faire attention.. les contacts… hum on risque de se transmettre des trucs non?

  • le monde du tout aseptisé me donne envie de gerber mais j’ose plus gerber parce que j’ai peur qu’on me nettoie le gosier à grand coup d’eau javellisée… bienvenue à gattaca les filles… moi aussi ça me gave tout ce contrôle parental alors qu’on est enfin adulte…
    Surtout qu’en sorcellerie c’est le verbe qui tue et cette vieille sorcière flouze qu’est la société… quand tu vois “fumer tue” sur tes clopes… tu noues le sort et du coup ces enflures nous condamne avec ça. Ton cerveau focalise et tu commence à te faire une montagne d’un bouton… résultat tu tombes malade parce que tu culpabilises… Mai 68 c’était interdit d’interdire… mai 2008 moi je dis que c’est déconseillé de déconseiller!

  • Ah oui ça fait du bien dis donc !
    Je partage totalement tes envies de mini-révolution :)
    (nos ambitions révolutionnaires sont finalement bien sages !)

  • Je vois ma soeur qui a peur du microbe, depuis que mon cousin de 5 ans est décédé d’une leucémie. Nous ne pouvions pas le voir sans être au préalable aseptisés… Aujourd’hui, elle reste traumatisé du microbe. Comme je la plains, elle s’aseptise même la chatte (véridique!) et se plaint d’avoir des infections au moindre pépin.
    Moi j’ai été élevée à la campagne, avec des poules et des lapins. Autrement dit, un risque sanitaire tous les jours. Ma maman m’a même forcée à faire la bise à un copain malade des oreillons, tombant quelques jours plus tard à 41° de fièvre avec quelques hallucinations. Et alors? Est-ce que ma mère en a fait un drame? Non. Maman a préféré que je sois bien malade pour que mon corps soit bien résistant. Maman refuse de se soigner avec les antibiotiques (de toute façon elle y est allergique!) et son corps, avec toutes les merdes qui lui arrivent, tient encore debout.
    Autrement dit, à aseptiser notre société, on la tue à petit feu…

  • Entièrement d’accord avec toi !!! Foutez-nous la paix !!!

  • je suis fumeuse (même pas honte) je n’ai rien contre un verre ou deux de médoc en plus, je suis addict a mon robinet (je fais le plein de calcaire tous les jours) enfin toutes ces petites choses qui me mettent en colère parce que ras la bol d’être une paria comme… tout le monde! ou du moins beaucoup de monde.

  • ah c’est marrant ce que tu dis sur l’eau du robinet, parce que moi je n’ai jamais bu que ça depuis que je suis petite…eh ben j’ai remarqué qu’il y a de plus en plus de gens qui ne boivent que de l’eau en bouteille et que ça les choque de me voir aller me remplir un verre au robinet…du coup je n’ose pas leur dire que pendant des années j’ai bu l’eau de la rivière qui coulait en bas du cabanon de mon grand-père…alors qu’on a jamais su si elle était potable ou pas…jamais fait de test!!! en tout cas je n’ai jamais été malade!

  • ça fait du bien d’entendre ça!!!

    vous verriez la tête de mes collègues/amies quand je dis que je cuisine au beurre et pas à la sacro sainte huile d’olive si riche en oméga 3 qui nous évitera le cancer et le vieillissement…
    à quoi ça sert de vivre plus longtemps si on mange des carottes vapeur et qu’on boit de l’eau?

    à qui je nuit si je bois une bonne bière en rentrant du boulot?

    quant à l’argument: oui mais on soignera ton cancer avec nos sous de la Sécu, j’ai envie de répondre que la dépression et le Prozac coute cher aussi et que boire un ptit coup c’est agréable.

    en plus on ne choisit pas de se faire enfumer par les gaz d’échappement et de se faire irradier le cerveau au Wi-Fi.

  • Et bien d’accord sur le fond….profitons et…abrégeons cette agonie qu’est la vie, parceque finir comme un légume, parcequ’on a pas assez mangé de légumes….c’est pas une sweet-life ça !

    ben en fait je plaisantais, mais….à quoi bon vivre longtemps si c’est pour faire durer les maladies qui nous attendent à chaque virage de l’existence, et le sol est …dérapant !
    alors…profitons de ce qui nous est donné là ici et maintenant, avec modération pour ne pas gâcher (quand-même) le présent !

    vous êtes marrantes les filles, je suis nouvelle sur Ladies et c’est cool !
    http://www.fameusefamille.com

  • Deecurl : ha mais si moi je choisis de me faire irradier le cerveau au Wi-Fi…il n’y a qu’à voir le temps que je passe sur Ladies Room lol !!!

  • tout à fait d’accord, mais j’émets quand même un petit bémol car je suis écolo moi :D
    je pense qu’il ne faut pas tout mettre dans le même panier. ta vie c’est la tienne, t’en fais ce que tu veux, ça c’est clair.
    mais quand tes actes ont des conséquences sur la planète, bah non quoi! il faut trier ses déchets, ect… désolée c’est sur nous que ça tombe, c’est chiant, mais faut bien réparer les conneries à un moment donner! enfin “réparer”… disons, minimiser, parce que de toutes façons dans 50ans on sera dans une belle merde, sachez le!

  • je t’aime caro. Je t’aime, je veux me pacser avec toi et adopter tes enfants et toi les miens, nous vivrons heureuses ensemble, avec nos hommes (ben oui, on va pas les larguer non plus !) dans une grande communauté…
    bon, je rigole, hein mais j’adore ton article et c’est une manière originale de te le dire !:

  • merci encore une qui refuse de se laisser embrigader…et au vu des comms je vois qu’on commence à être nombreuses…allez les filles,haut les coeurs…
    au passage j’ai adoré le “nom d’un poney”,je peux le réutiliser ou il est copyrighté?

  • ah oui moi aussi cela m’a fait rire, cette expression…

  • décidément on est sur le même longueur d’ondes question humour….le spectacle se dessinne…

  • on demande à Caro si elle veut bien nous laisser réutiliser “nom d’un poney” dans le spectacle?

  • on peut même en faire un sketch à part entière non?suffit de trouver moi je connaissais” ça sent le poney”,(odeur peu agréable voire carrément malodorante)

  • Je vous donne le droit les filles pour le “nom d’un poney” !

    Et sinon, je précise que je ne recommande pas non plus de devenir alcolo, de se cramer les poumons et de balancer ses déchets dans la rue ! Je demande juste qu’on nous laisse un peu prendre nos décisions et qu’on arrête de nous infantiliser toutes les cinq minutes…

  • merci !!! (bon Sand, on n’a plus qu’à écrire le sketch, maintenant).
    et sinon Caro, je suis allée lire le Post ce matin (comme tous les lendemains de NS) et j’étais pliée comme d’hab!!! et je partage entièrement ton avis sur Ycare…

  • ben voilà, on n’est pas des gamins et on sait quand même normalement ce qui est mauvais pour nous. Perso, je sais depuis que j’ai 10 ans que la cigarette crame les poumons. Et j’ai lu sur un forum un avis comme quoi on nous avait caché les méfaits du tabac.
    Laissez nous grignoter entre les repas, manger trop gras, trop sucré trop salé, prendre une cuite le 31 décembre (bon, là ok, on reste dormir sur place, pas la peine de mourir non plus ou de tuer quelqu’un.)
    franchement, on doit tous mourir un jour, alors, laissez nous crever comme on en a envie.

  • Pour rebondir sur le propos de serena, connaissiez vous cette pub :
    http://www.crepegeorgette.com/images/02-08/cigarette5.jpg

    Je ne savais pas que la promotion des cigarettes avait eu cette tournure là.

    Pensées de ronde : 100 % d’accord avec ton tres chouette article.

  • penseederonde, saches que péter, c’est mauvais pour la couche d’ozone..;-p
    Pour chaque pet, tu me planteras un arbre…
    sachant qu’on doit évacuer 3 litres de gaz par jour…
    bien, bien, bien…
    je suis sûre que tout le monde appreciera ce petit cours de bio…^^

  • Ouais bon. Vous êtes gentilles les filles mais vous êtes toutes d’accord. Alors ça n’a rien de drôle. Mais ce que je vais dire est sérieux quand même. A vous écouter, on dirait un forum ado.com où des boutonneuses de 14-15ans râlent à cause de parents trop sévères. Le défaut de ces ados est d’êtres un peu trop nombrilistes lisez la BD “Les nombrils”, c’est excellent), et sans aucun recul. Je ne dirais pas que vous avez ces même défauts là (ou du moins vos réactions) mais je trouve qu’on est dans quelque chose d’approchant. problème #1, ces conseils ne sont pas faits pour vous j’entends par là individuellement), mais pour tout le monde, à l’exemple de la lutte contre la cigarette. Problème #2 même si vous vous en foutez de mourir de maladie ou de je ne sais quoi d’autre, tout le monde n’est pas de votre avis. Voila pourquoi il existe des lobbys, qui s’arrangent pour faire passer des lois de santé publiques, et se donnent du mal surtout lorsqu’elles sont contraire aux principe de santé économique.. Problème #3, et pas le moindre, même s’il est un peu HS: si vous mourrez demain, vous n’en aurez rien a foutre, vous serez déjà mortes; mais pensez à ceux debout devant votre tombe: peut-être qu’eux, voulaient vous garder plus longtemps.

  • Excellent article !!
    entièrement d’accord !!
    pour la petite anecdote, ma mère qui a une peur bleue des microbes, m’a depuis toute petite initiée aux…carottes stériles et autres trucs aberrants du genre!!
    elle qui a si peur d’être malade…tombe malheureusement souvent malade, d’angoisse justement ou de surprotection…n’oublions pas que les microbes, c’est la vie! et qu’un système immunitaire trop protégé ne peut rien donner de bon…les anticorps sont nos amis !!
    cependant j’ai conservé une bonne habitude : me laver les mains très régulièrement..mais je ne fais pas une montagne du reste, si on focalise sur les germes qui nous entourent on n’a pas fini de se rendre malade…

    et gros coup de gueule contre l’Etat “surprotecteur” (comme si ça venait d’une intention dénuée d’intérêt…) avec ses mesures déplacées anti-tabac, etc! la fin des happy hours ?? pff mais alors là..! on veut faire de nous des gens responsables mais on nous déresponsabilise… je veux bien qu’on fasse de la prévention, quitte à y aller sans gants, mais interdire à tout bout de champ c’est n’importe quoi !! laissez-nous vivre comme on l’entend, avec tout ce que ça comporte comme dangers..c’est la vie merde!une fois avertis et adultes, la liberté individuelle devrait rester ce qu’elle est censée signifier… arrêtez de nous culpabiliser, et de nous prendre pour des cons! le nuage de tchernobyl qui s’arrête à la frontière de la France mhrrrf bauh ouii bien sûr.. alors si on peut plus cloper tranquille!

  • revendiquer le droit à une certaine liberté de choix me semble en effet assez fédérateur…les filles qui viennent sur ce forum sont certainement déjà plus révoltées que la plupart,plus réfléchies..;alors oui à la santé,mais pas au détriment du plaisir.
    je veux bien être raisonnable mais pas qu’on me force à l’être…
    les conseils me dérangent pas s’ils restent des conseils,mais qd ça devient des ordres,ça me gêne.
    jouir de la vie et de ses plaisirs même si ce n’est pas tjs le plus sain pour la santé c’est qd même ça le but,non?
    sinon,on fait quoi?et justement que ce soit pour tout le monde,c’est un peu n’importe quoi puisque chacun est différent(en dehors du bon sens,se prendre une cuite carabinée tous les soirs c’est de l’inconscience)

  • Même dans la volonté de bien faire il y a dérive, je le conçois. Les lois appliquées à tout le monde, font effectivement fi de la liberté individuelle pour un bien-vivre commun. C’est le principe premier de la société des hommes: le compromis. Et puis la population ne comprends pas que des adultes responsables. Aussi des jeunes individus, qui se forgent des repères et qui malheureusement n’analyse pas tout les messages qu’ils reçoivent correctement. Pas besoin de les infantiliser eux, ils le sont déjà, des enfants. Qui prennent exemple sur les adultes. Et tandis que ces derniers peuvent, grâce à l’expérience connaître leurs limites et être responsable, l’enfant ne connaît pas forcément les siennes, de limites. Néanmoins je comprends que du fait de la progression énorme des technologies de télécommunications, de la mondialisation plus généralement, l’afflux permanent de messages au quotidien peut provoquer la surdose. C’est pour cela qu’en tant qu’adultes responsables et attachés à votre liberté de penser, il ne tient qu’à vous de faire le tri.
    Mais encore une fois, sand81, tchin tchin

  • franchement, j’ai du mal à prendre au sérieux les gens qui ont un pseudo comme le mal ou choléra….lol mais ceci est une private joke !
    ceci dit, je suis d’accord sur un point : mon père est mort d’un cancer et il m’arrive de lui en vouloir. En même temps, on connait tous des gens qui n’ont jamais bu et jamais fumé et qui choppent un cancer et partent en 6 mois. Donc, tu as raison, le mal, on peut se faire du mal mais il faut penser aux autres. D’ailleurs, caro précise bien qu’elle n’encourage pas les gens à rouler sur les trottoirs. On sait toutes que se bourrer la gueule tous les soirs c’est n’importe quoi m

  • ah, ça m’énerve ! Mais boire un apéritif tous les soirs, ce n’est pas être alcoolique (et malheureusement, je connais un peu le sujet…) et à l’heure actuelle, on a quand même l’impression d’être tous alcoolique.
    A toute fin utile, je ne fume, ni ne bois. De plus, quand les fumeurs arrêtent de fumer et me gonflent parce qu’il faut que je sois patiente parce qu’ils arrêtent de fumer; j’ai tendance à répondre : “t’avais qu’à pas commencer…”

  • je suis d’accord avec Sand : les conseils, ok, les ordres, non!!!
    et Serena, je sais de qui tu parles, je viens de découvrir toute l’histoire…

  • eh oui, il y a des sujets qu’on préfèrerait ne pas connaitre….

  • tu sais quoi? c’est le sujet de mon prochain post!!! ça m’a tellement sciée cette histoire de guerre entre sites que j’en ai fait un article !!!

  • je comprends rien à ce que vous dites les filles… vous voulez bien m’initier? ;)

  • attends je poste mon article, tu vas comprendre (si avec ça je ne décroche pas le Pulitzer, lol !! )

  • c’est vrai qu’on frise le ridicule mais je tiens à préciser avant parution de ton article nul doute excellent qu’ON m’a attaqué en premier (en plus sur un sujet pas franchement gravissime) et que je n’ai fait que me défendre…

  • t’inquiètes je sais !!!

  • Caro…bravo! Tes articles sont toujours aussi bons , mais t’es pas écolo c’est maaaaall.
    Trève de plaisanterie, l’écologie est le seul “mode de vie” que je me suis imposé il y a un paquet d’années, c’est pas une question de mode-à-monsieur-Hulot mais tout simplement une conviction.

    Passons l’écologie, ton article illustre parfaitement ce que mon Amoureux et moi pensons depuis des années, on tente de nous culpabiliser de tout pour nous faire oublier que la vie, c’est pas rose tout les jours…
    Mange-ci, mange pas ça, calcule tout ce que tu ingurgites, ne mets pas ça sur ta peau mais surtout n’oublie pas d’acheter le dernier anti-rides Trucmuche qui contient toutes les saloperies possibles que l’on puisse trouve dans un labo.
    Et puis les 5 légumes et fruits par jour : une pub passait à la télé à ce sujet il n’y a pas longtemps, une femme revenait chez elle avec 50% de son caddie rempli de fruits et légumes, je pense que les publicitaires ne savent pas ce que coute la moitié d’un caddie rempli de légumes.
    Qu’on arrête un peu de prendre les gens pour des quiches et laissons les réfléchir et se faire un avis de ce qui est bon ou non pour eux! Miladiu!

  • Et dire que ce midi, une de mes petite collègue bien propre sur elle (c’est le cas de le dire) m’a dit qu’elle ne pouvait pas aller dans une piscine publique à cause des “trucs” (kesako ?) qu’on pouvait attraper (un maitre nageur trop intelligent peut-être ;-) ) ! Moi, je n’ai guère l’occasion de pouvoir mélanger mes microbes avec les gens de mon “Milieu” dans une piscine privée… vous croyez qu’ils sont plus sympas les microbes des bourg’… ? :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>