Humeurs

Cannes, la suite 1

Temps de chien à Cannes. Le beau soleil est allé se cacher…C’est à cause de tous ces Parisiens ! Ils nous ont apporté la pluie ; ) Bon en même temps on est mal placé pour se plaindre avec la moyenne de t° et d’ensoleillement de l’année…

Ce qui est marrant avec la pluie pendant le Festival de Cannes c’est que ça fait fuir les badeaux. Mais pas les starlettes façon rôti qui du coup se retrouvent trempées, frigorifiées, malades… Arborer un joli nez rouge plein de morve est d’un chic tout cannois…

Par contre ça ne fait pas fuir Mme Ha… la productrice. C’est marrant comme elle m’évite. Ça doit se voir que je suis prête à lui sortir mon Katana façon Lucy Liu dans Kill Bill 1 (un peu de culture cinéma mes chères. A voir et à revoir l’expédition punitive de O-Ren Ishii : c’est jouissif). C’est fou parce que c’est une femme que dans une autre dimension j’aurai pu admirer. Belle cinquantaine, classe, elle a réussi dans un monde essentiellement masculin… Il aurait juste fallu qu’elle s’achète des cours de politesse… Elle est conne, ça gâche tout.

Au fait je voulais briser quelques clichés :

- Non on a pas toutes les invits aux soirées de fous. Ça se saurait, je serai pas en train d’écrire cet article mais en train de me préparer à sortir…

- Non on ne voit pas tous les films. C’est frustrant d’ailleurs, savoir qu’il y a des dizaines de films par jour juste là… et ben non faut bien qu’il y en ait qui travaillent.

- Non les hôtesses ne sont pas des greluches. Enfin…pas toutes! et bravo à elles de garder leur patience et leur sourire : pas facile quand il faut travailler avec un minimum d’informations alors qu’on vous en demande un maximum. Sans compter les excités de service qu’il faut calmer.

- Non les prix n’augmentent pas pendant le Festival… Oh merde ça c’est pas un cliché ! Ça augmente grave ! Du 20 à 30 % sans hésiter. Ça fait mal la caesar salade d’anorexique et verre d’eau croupie à 23 euros quand on a pas de vaseline (ben oui les croûtons c’est difficile à faire passer…).

Bon, même si c’est pas toujours facile de bosser au festival ça reste quand même très excitant. On ressent une réelle énergie : tous ces gens rassemblés autour de l’amour du Cinéma (meuh non ils sont pas là pour les millions de $ ou d’euros en jeu… c’est mesquin de penser comme ça…) c’est impressionant.

Objectifs des prochains jours :

- Se faire Angelina Jolie (même avec le bidou qu’elle se traîne)

- Se faire des séances de cinéma (merde quoi c’est la fête du cinéma tout de même)

- Se faire des soirées (merde quoi c’est la fête du string aussi … pardon faute de goût… le string coupe merde c’est out .Vive le shorty qui fait un joli cul!!!)

- Se faire Angelina… bon je peux envisager Brad Pitt : vieillir lui va bien.

- Se faire Mme Ha… un coup sec derrière la nuque ça devrait la calmer non???

- Continuer à perdre 500g par jour. Ben oui courir comme une dératée toute la journée, manger de la merde à midi et s’endormir la tête dans l’assiette le soir ça aide à maigrir. Suggestion pour les magazines féminins : le régime Cannois…crève toi le cul pendant deux semaines et tu perdras tes bourrelets pour le mariage.

Ah oui… si vous êtes sages je vous raconterai les préparatifs que je n’ai pas le temps de faire pour mon mariage dans un mois…

One Response to “Cannes, la suite 1”

  • Je veux des infos sur les préparatifs du mariage! J’adore, c’est mon côté romantique que j’assume et ça me rappellera des souvenirs, je me suis mariée l’an dernier et on a tout bien géré, pas de stress.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>