event_revolte

Bouclez-la !


Article sélectionné par La poupée russe lors de sa semaine de rédaction en chef
Vous passez votre temps à râler, rouspéter, ronchonner et protester, vous les Français. Et, moi, Française, ça me fait hurler ! Je ne suis pas la seule à penser cela de vous. Hélas, vous vous montrez arrogants et méprisants ou que vous vous rendiez et vous me faites honte. Si si.

Bouclez-la !Prenons l’exemple du bon franchouillard que vous êtes lorsque vous voyagez à travers le monde. La première chose que vous affirmez sans vergogne est : “Qu’est-ce qu’on mange mal dans ce pays !”. Pardon, je reprends, vous préférez ce genre de formule, plus stylée : “Qu’est-ce-qu’on bouffe mal ici !”. A croire que vous déjeunez chez les étoilés du Guide Michelin tous les jours et que vos compétences culinaires rivalisent avec celles d’une Anne-Sophie Pic ou d’un Jean-Luc Rabanel. Mais rétablissons la vérité pour une fois : votre seule prouesse en matière de cuisine est de savoir faire fonctionner un four micro-ondes et, le plus souvent, vous remplissez votre estomac de sandwichs et de plats tous préparés insipides, gras et hyper-caloriques. Vous êtes la reine de la malbouffe alors, un peu de décence je vous prie.

Vous vous exclamez à la vue des Américains : “Comme ils sont gros !”. Il est vrai que chez nous, nous n’avons pas de problèmes de poids : on préfère parler de rondeurs. Assez ! Il est temps d’appeler un chat un chat ! Oui Marilyn Monroe était toute en courbes et en rondeurs, oui Scarlett Johansson est pulpeuse. Mais non, une femme qui pèse xxx kilogrammes pour un mètre soixante n’est pas ronde, elle est obèse ! Regardez cet été sur les plages : vous verrez un nombre impressionnant de personnes obèses. Oui, j’ose l’affirmer, le français est en surpoids ! Chez nous aussi c’est devenu un problème de santé publique, ne nous leurrons pas.

Votre bêtise va jusqu’à vous faire dire : “Ils ne savent même pas un mot de Français ! “. Vous êtes à l’étranger, la moindre des choses est d’apprendre à dire bonjour, merci et au revoir dans la langue du pays ou vous avez décidé de voyager. Vous verrez, les habitants seront tout de suite plus aimables avec vous. Ces règles de base, que vous semblez avoir oubliées, voire ne pas connaître, sont valables également sur notre bonne terre de France.

Hélas, vous vous comportez comme des malotrus dans votre propre pays. Votre caractère outrageusement râleur vous autorise à tout critiquer. Commençons par la politique. Le Français moyen semble doté du gène du mécontentement politique qui pousse l’individu à se mettre en grève dès qu’une décision est prise par le gouvernement, quel qu’il soit. Vous remarquerez au passage que le français s’est fait greffé, dès l’adolescence, un piquet de grêve dans la main droite, un sifflet dans la bouche et une banderole dans la main gauche avec, au choix, “Sarkozy, la France c’est pas Neuilly ” ou “Sarkozy, facho, la France aura ta peau.”

Ainsi, environ deux à trois mois par an, la France est paralysée. Manifestations étudiantes alternent avec les grèves de la RATP, de l’Education Nationale ou encore des routiers, d’Air France, etc. Il y en a pour tous les goûts. Mais plutôt que de passer son temps à hurler entre Bastille et Nation, à pester devant le Journal Télévisé à chaque allocution du Président et à refaire le monde avec Dédé au zinc du coin, pourquoi ne pas entrer en politique et agir ? Ce serait sans doute beaucoup plus efficace et éviterait que mes enfants soient interrompus dans leur sieste à chaque défilé sous mes fenêtres. Merci d’avance.

Passons à la plus élémentaire politesse. Visiblement, votre Maman a oublié de vous faire la leçon quand vous étiez petite. Vous vous plaignez de la vendeuse qui n’a pas été aimable. Mais vous ne lui avez même pas dit bonjour et lui avez aboyé dessus pour qu’elle aille vous chercher la bonne taille de jupe tout en la toisant d’un air condescendant. “Je la paye, j’ai le droit !” dîtes-vous, confondant larbin et vendeuse. Si vous vous étiez adressée à elle en disant “Bonjour Madame” et “s’il vous plait” avec un joli sourire, vous seriez repartie avec des échantillons de crème et de parfum. Mais vous êtes vraiment trop stupide pour comprendre cela. Vous vous êtes enrichie, vous avez les moyens d’employer une femme de ménage. Mais là encore, vous faites l’amalgame entre femme de ménage et bonniche. Vous n’avez pas à lui demander de ramasser vos culottes sales et vos vieux cotons à démaquiller de souillon. Votre défaut est de croire que tout vous est dû. Vous vous moquez bien d’autrui.

Votre façon d’éduquer votre chien est révélatrice : vous râlez quand on vous prie de ne pas laisser les crottes de Titus sur la voie publique. Rien à secouer que les excréments de votre animal chéri souillent les trottoirs, que les enfants des autres marchent dedans. ” Titus a autant de droits que votre Antoine ” rétorquerez-vous à une Maman. Sauf que vous seriez outrée si Antoine faisait un petit caca sur le trottoir. Alors, la prochaine fois, pensez à ramasser les déjections de Titus !!! Vos relations avec vos voisins en ressortiront améliorées.

Vos amours également pâtissent de votre caractère exécrable. Il vous faut tout et tout de suite. Pas un seul homme n’est digne de vous. Vous pestez contre la gent masculine à tout bout de champ. Premièrement, il doit vous donner un premier rendez-vous dans un bar d’hôtel, sinon, c’est forcément un ringard. Moi je n’aimerais pas être assimilée à ces jeunes call-girl qui hantent le bar de l’Hôtel Costes à le recherche du client qui leur paiera le dernier Hit bag de chez Chloé en échange de quelques faveurs. Je ne trouverais pas cela très flatteur. Rien à faire de ces bars ou l’on boit un quart Vittel à 10 euros et ou l’essentiel est d’être vue arborant une J-12 au poignet. La prétention vous perdra.

Deuxièmement, si L’Homme n’est pas parfait, on le jette. Ah bon, vous êtes parfaite vous ? Troisièmement, vous avez raison de laisser choir ce charmant garçon, une autre fille un tantinet plus intelligente vous en remercie d’avance, mais apparemment elle sait voir un petit peu plus loin que le bout de vos escarpins Louboutin (au fait, au passage, vous savez que ce modèle d’escarpins n’est plus à la mode depuis un bon mois déjà ? Dommage !)

Maintenant que votre aigreur chronique et ses conséquences ont été mises au grand jour, il serait temps de laisser votre bonne humeur reprendre le dessus. Allez, souriez !

P.S. : Si mon article vous a déplu, vous pouvez toujours adresser une lettre de réclamation.

166 Responses to “Bouclez-la !”

  • Analyse intéressante. Je note juste que le titre s’adresse aux français, hommes et femmes donc, puis à partir du paragraphe sur l’amour l’article ne semble s’adresser qu’aux françaises. Mais bon, c’était juste histoire de râler un peu^^
    Quoi qu’il en soit t’as raison, le français ronchon moyen a beau avoir plus de libertés que le chinois réduit au silence moyen, tandis que le premier se lève pour allumer sa cafetière, le deuxième se lève pour faire avancer son pays… Mais bon question de culture, ne soyons pas trop critique.
    Et puis, tu nous fait chier toi aussi, à râler comme ça! Si t’aime pas les ronchons, boucle la, ça en fera une de moins!^^

  • On va supposer que c’est un texte humoristique.
    Ca évitera de s’énerver.

  • Wahou, pourquoi tant de haine ?
    Y’a bien sur du vrai dans ce que tu racontes, en particulier les grèves, les crottes de chien, etc.
    En revanche, c’est plus qu’une généralité de croire que tous les francais sont mal polis et prennent les autres pour des subalternes. J’espere que tu ne crois pas ca sincerement. Enfin, c’est pas possible quand meme que tu n’aies pas rencontre des fancais polis et respectueux, car il y en a beaucoup.
    Et puis je ne sais pas qui est-ce que tu cotoies, mais qu’est ce que c’est que ces histoires de rendez vous dans des bars d’hotels ?? Personne ne fait ca a ma connaissance.
    Et puis c’est vraiment injuste ce commentaire concernant les langues etrangeres. On n’est peut etre pas des fleches en anglais ou autres, mais en tout cas, ca fait des annees maintenant que les langues vivantes sont enseignees a l’ecole et que tous les francais connaissent les rudiments des langues des pays qu’ils visitent. Et si effectivement on a peut etre tendance a prendre notre cuisine comme reference, jamais on n’a eu la pretention de le faire pour notre langue, ni de croire que tout le monde devrait la parler ???
    Moi ca me fait vraiment de la peine de voir ce cliche persister sur la soi-disant arrogance des francais. Bien sur on apprecie et on est fier de notre culture (fier, dans le bon sens d’aimer), mais c’est pas pour cela qu’on cherche a l’imposer, qu’on meprise les autres ou qu’on ne s’interesse pas d’autres facons de vivre. Y’a quand meme tout une graduation entre l’arrogance et le fait de se sentir une sous-merde.
    En tout cas, moi ce que je retiens de ton article, c’est que si nous les francais nous somme TOUS arrogants et raleurs, TOI personnellement, quelle que soit ta nationalite tu aimes bien donner des lecons de morale!
    J’espere que tu auras l’occasion de faire d’autres experience de la France et de changer d’avis.

  • Marrant, je trouve. Evidemment, on peut pinailler sur certains trucs comme les vendeuses. Enfin, les caissières. A la supérette à côté de chez moi, les caissières arrivent régulièrement à ne pas du tout me parler, alors même que je dis bonjour, merci et au revoir. Je suis toujours tentée de rajouter un va te faire f**** quand elles n’ont pas ouvert la bouche…

    Sinon, pour le chapitre Etats-Unis, faut souligner qu’en Californie, les gens font beaucoup de sports grâce aux appareils qui sont sur la plage et en général, y a du muscle, de la finesse et de la peau dorée.

  • J’adhère sur le comportement de CERTAINS Français à l’étranger car je l’ai hélas vu.
    Le reste, c’est du grand n’importe quoi, de l’amalgame naïf, de la caricature. A moins que tu ne sois de sang royal, il en a fallu, des gens qui râlent, pour que tu puisses ne serait-ce qu’étendre ta prose ici ou gagner ta vie sans mourir au travail.
    Dire aux manifestants d’entrer en politique, c’est une blague ou quoi ?! Ceux qui se bougent encore pour garder les droits acquis pour tous (santé gratuite, retraite) n’ont pas de leçon à recevoir de ceux qui ferment leur fenêtre ! De plus, la majorité prend part, via des partis et des associations, à la vie publique.
    Pink Lady : c’est très bien de dire bonjour, mais si c’est pour avoir envie d’envoyer f*** les gens qui ne répondent pas, surtout les caissières qui ont dix mille trucs à gérer à la seconde et une pause de 20 minutes par jour, autant garder ta “politesse” !

  • PinkLady > une nuance sur la Californie… Pour y avoir passé quelques mois, je me suis rapidement demandé où était les gros. Parce que quand je marchais dans le rue, courrais au bord de la baie, flânait au sur la plage, tous fit, les Californiens. Jusqu’à ce que je regarde les gens qui faisaient la queue au drive-in de Jack in The Box…

  • En tant qu’expatriee, je voudrais juste souligner qu’en Angleterre, la nourriture n’est vraiment pas tres bonne. Et je parle en connaissance de cause puisque j’adore faire la cuisine. Il y a des fois du vrai dans les cliches ;-)
    Quand aux langues etrangeres, il est vrai j’ai pu constater que les francais sont souvent nuls en anglais mais les anglais ne font pas enormement d’efforts non plus pour apprendre d’autres langues. Ils n’en ont pas besoin apres tout, ils parlent le langage international….

  • J’adhère, parce que d’un certaines choses sont vraies, de deux, on sent quand même un certain second degré, donc pas de quoi se vexer :-) Et le français à l’étranger, j’en ai vu des cas en effet…La critique permanente. On sait tout mieux, on a tout vu, on est trop intelligent, on donne des leçons….M’enfin. Les Français ne sont pas les seuls à avoir ce genre de défauts, heureusement !

  • Ben dis donc Louise tu dois être française… vu comme tu râle!
    Mais tu n’es pas du tout, du tout arrogante toi! hein?!
    Quoiqu’il en soit le français moyen est ethnocentriste d’après toi…
    mais dis-moi quel est ton centre du monde?
    - ton nombril comme tout le monde!
    à part qu’apparemment ton nombril se promène plus dans les classes labellisée “haute bourgeoisie” qu’au pays du français moyen que tu juges allègrement et don tu fais un portrait biaisé par des amalgames déversés par une pluie torrentielle d’erreurs…
    Alors, pour ta gouverne (non pas ta gouvernante!), le français moyen ne sait pas ce qu’est Louboutin toi si! Ce qu’est l’hotel Costes, le hit bag, Chloé… en revanche il sait, lui que tous les défilés n’ont pas lieux entre bastille et nation… contrairement à toi qui voit midi qu’à ta porte (qui parlait d’ethnocentrisme?!) et que le problème des plats cuisinés ne se pose même pas parce que c’est trop cher alors il sait faire à manger avec des matières premières… je m’arrête là parce que je peux reprendre chaque phrase de ton article et te montrer à quel point ton monde de têtes qui en d’autres temps auraient gouter au métal de la guillotine ne caractérise pas le français moyen mais celui que tu cotoie Louise…
    Mais, je te l’accorde ton monde est bien triste!

  • Franchement, je me demande bien ce que fait cet article en UNE de Ladies Room. Ce genre de généralités stupides ne devrait pas avoir sa place en première page (ni ailleurs).
    Je passe sur le problème de rédaction déjà souligné par ~le mal~ pour en venir au fait que ~Louise~ est visiblement une personne très frustrée et très malpolie puisqu’elle n’hésite pas, par sa généralisation, à insulter un peuple entier.
    Alors je suis désolée, mais s’il y a une chose dont les français peuvent être fiers, c’est bien la nourriture; je vis en Allemagne et j’ai fait l’effort d’apprendre la langue (et je suis loin d’être une exception, le français sont en général très contents de connaitre quelques mots dans une langue étrangère); les américains SONT gros, et ce n’est pas la peine de faire la compétition avec eux : au lieu de perdre ton temps à dire que les français sont gros commence par apprendre à tes enfants comment manger équilibré; la plupart des gens sont polis (et j’en sais quelque chose, j’ai été caissière pendant deux ans) et la politesse est une valeur plutôt mieux défendue en France qu’ailleurs. Le passage sur les rendez vous amoureux est vraiment bizarre : tu es sûre que tu ne t’adresse pas à quelqu’un en particulier, parce que je n’ai jamais rencontré personne qui se conduise comme ça.

    Quand au passage sur la politique ~Marie-Georges Profonde~ a bien résumé ma pensée “Ceux qui se bougent encore pour garder les droits acquis pour tous (santé gratuite, retraite) n’ont pas de leçon à recevoir de ceux qui ferment leur fenêtre !”

    Tu vis visiblement entourée de beaufs, de poufs et d’obèses, un conseil, déménage, là tu es vraiment en train de devenir aigrie.

  • Eh, bien, on donne à Louise l’occasion de vider son sac et elle le fait! c’etait le jeu ma pauv’lucette!
    En tout cas c’est particulièrement vrai pour le con de français de base, passé du côté obscur de la force et de la politesse et “dieu” sait qu’il y en a!
    Je ne suis juste pas d’accord avec le “vous êtes la reine de la malbouffe”, nous autres français avons une gastronomie mondialement reconnue et enviée par tout le système solaire! (eh,oh, un peu de chauvinisme…)
    Je crois que pour mieux vivre il faut garder en tête le “ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse”, et puis lorsqu’une caissière, un commerçant, un voisin, ne répond pas à mon bonjour, je respire un grand coup, et je lui laisse le “bénéfice du doute” ; la caissière vient de se faire emmerder par un client, le commerçant a fait un mauvais chiffre d’affaire, et mon voisin est sourd…en tout cas, tout passe mieux avec le sourire, on peut radoucir même les plus récalcitrants! Le but est de ne pas, à son tour, passer du côté obscur!
    Bravo pour ton article fort en gueule, tu peux être consacrée reine des râleuses!

  • @ catimini666: j’étais guide de voyage, et hélas si, le Français est condescendant à l’étranger: il juge la nourriture qui est forcément moins bonne que chez nous, les coutumes, la langue, ne fais pas d’effort, est radin et critique tout sur tout…

  • Avatar of Vio
    Vio

    J’ai trouvé l’idée géniale et très originale ! Merci bcp pour cet article.
    J’avais peur de ne trouver que des trucs de politique pour cette journée, et si j’avais participé j’aurais écrit quelque chose sur les grèves, en particulier sur celle des étudiants. Mais tu as bien résumé cette partie. (saviez vous que certaines entreprises refusent de s’implanter chez nous car il y a trop de grèves?)
    Le but était bien de râler et elle le fait, il y a quand même du second degré et de la généralisation, il faut pas s’offusquer comme ça mesdames. ;)

  • Je fais actuellement mes études en Allemagne. Un jour où il faisait particulièrement beau, tout le monde était évidemment en terrasse, j’ai entendu un français s’exclamer haut et fort “p***, les Allemands, dès qu’il fait 12° ils bouffent une glace !!!”
    Ce qui n’est pas forcément de la râlerie, mais prouve que premièrement, le Français à l’étranger croit être le seul à parler sa langue, deux, il a une fâcheuse tendance à généraliser puisque j’étais dans la file d’attente du glacier, et aussi française que lui !
    Cela dit, honnêtement, on n’est pas les seuls… Il y a des touristes qui ne se montrent pas plus civilisés que nous à l’étranger. Et puis j’ai crû détecter un petit côté râleur chez les Allemands aussi. Il faut les voir à un arrêt de bus. En même temps, ils ont leurs raisons, mais bon, la râlerie est peut-être une spécificité européenne ?

  • la râlerie est une spécificité humaine… arrêtez l’auto-flagellation ça ne vous rend pas plus tolérante… moi je dis stop à la mauvaise fois on peut être conscient de ces petits défauts sans faire de quelques cas une généralité pour se donner bonne conscience!

  • je suis à la fois d’accord et très énervée par ton article…d’accord parce que c’est vrai que nous les Français avons un peu tendance à nous croire supérieur, on a la “meilleure” cuisine, la “plus belle” capitale du monde, etc…on est chauvins et parfois condescendants avec les étrangers.
    en revanche, là où tu m’énerves c’est quand que tu dis que nous ne sommes pas polis : eh bien moi j’ai vécu en Irlande et je suis allée 2 fois en Angleterre, eh bien chaque fois que j’entrais dans un magasin et que je lançais un “Hello” toutes les vendeuses me regardaient bizarrement et AUCUNE NE REPONDAIT !!!
    et ici , c’est pareil : ma mère m’a bien élevée et m’a appris à toujours être polie et souriante avec les vendeuses et les caissières, eh bien souvent celles-ci ne répondent pas, ne me regardent même pas et parfois même sont désagréables alors que je ne leur ai rien fait!!!
    ensuite en ce qui concerne notre propension à râler et à faire la grève, ben comment tu crois qu’on a obtenu tous nos avantages sociaux ? certes je ne suis pas d’accord avec la grèsve d’aujourd’hui par exemple, je ne comprends pas pourquoi certains ne devraient cotiser que 38 ans alors que mon père doit cotiser 41, mais passons…cela dit, d’accord ou pas avec le sujet de la grève, encore heureux qu’on en ait toujours le droit de la faire!!! à t’entendre, on dirait que tu préférerais vivre dans une dictature où dès que le peuple fait seulement mine de protester, on envoie les chars!
    dernière chose : j’ignore dans quel milieu tu as été élevée mais moi des nanas qui ont une femme de ménage et qui portent des escarpins de créateurs, perso je n’en connais aucune!

  • Excellent article, il fallait le faire et le dire.
    Ce qu’il faut dire aussi pour rétablir la vérité c’est que nous n’avons pas le monopole de la mauvaise éducation.
    Et le côté râleur nous vient a priori de notre lointaine parenté avec ces chers italiens, excessifs et généreux à l’excès en bien et en mal. Tout le reste est made in France : comportements irrespecteux de touristes bedonnants, aussi mal sappés que les touristes néerlandais (vous savez, Birkenstock et chaussettes blanches) sauf que nous nous pensons meilleurs.

    Mais bon, fort heureusement cela n’est valable que pour une petite proportion de notre bon peuple, soit moins de 80%, ouf. Les autres sont juste prétentieux et narcissiques, convaincus que nous sommes les meilleurs en tout… mais à la mode.

    Merci pour ce bel article qui me remémore ma honte farouche d’être français.

  • Cet article et surtout tous les commentaires qu’il suscite me font gentiment sourire. Le but des articles du jour étant la révolte et les coups de gueule, je trouve que ce genre d’écrit à tout à fait sa place ici. Et je tends à supposer que la rédactrice du dit article sait très bien que ce sont des clichés qui ont été soulevés et que chaque Français n’y correspond pas à 100%.

    Habitant Lausanne en Suisse, nous et nos voisins Français avons de nombreuses occasions de rire des petites habitudes de chacun. Le second degré est évidemment de mise, c’est pourquoi j’ai du mal à saisir comment un tel article peut être pris si personnellement par certaines lectrices ;)

    (Tiens je pourrais aussi dresser la longue liste des défauts suisses ^^…)

  • @malilou: si tu y tiens tellement et que c’est à cela que se résume le sens de la révolte pour toi…

  • vas-y pour les pseudo-défauts des suisses…

  • “Excellent article, il fallait le faire et le dire.”
    ah. Doc toi une nana qui résume le droit de grève à “ouin mes gosses peuvent pas dormir”, c’est excellent ?
    Je me moque complètement que ca soit de l’humour ou pas, son article.
    déjà faire grève est faire de la politique ; l’auteur est visiblement passée à côté de ca.
    On a bien compris que l’augmentation des années de cotis, ou les classes surchargées ne concerneront jamais Louise. Ca en concerne d’autre.

    Et je suis plus que surprise que vous ne réagissez qu’aux niaiseries de l’article et pas sur les propos sur les grèves et leur implicite remise en cause.

  • @ valerieCG: perso si je n’ai relevé que les niaiseries c’est parce que je voulais éviter d’en écrire des pages mais le goût du métal de la guillotine était justement une allusion… ;)

  • mais si on réagit sur leur implicite mise en cause…comme je l’ai dit, encore heureux qu’on ait le droit de faire grève en France !!! même si pour l’augmentation des années de cotisation je ne suis pas d’accord avec les revendications : pourquoi mon grand-père qui était maçon a dû cotiser plus de 40 ans et pourquoi mon père qui bosse dans le BTP devra cotiser plus de 40 ans alors que les fonctionnaires ASSIS DANS UN BUREAU ne devraient cotiser que 37 et demi? je trouve cela juste et normal que tout le monde cotise le même nombre d’années…

  • Avatar of Vio
    Vio

    Les français ont leur petite réputation de grévistes … oui c’est un droit très important, mais à force de faire la grève tout le temps, elle perd de son sens, ça devient quelque chose de banal, qui revient tous les ans. c’est d’ailleurs pour ça qu’on parle de service minimum …

  • Faudrait voir à ne pas faire de généralités non plus. Maintenant je pense qu’il y a beaucoup de 2e degré dans cet article, n’est-ce pas Louise?

  • Je revendique le droit d’apprécier un article polémique juste parce qu’il me fait rire. Le fond de vérité et la dérision sont quand même un bon point non ?

    Qu’est-ce qu’on s’en fout de savoir pourquoi on trimme ? de toute façon on trime toujours pour de mauvaises raisons. C’est comme ça, on est né pour se faire ch** au boulot et quand même bien se marrer entre amis. Tout le reste on s’en cogne.

    Cet article me plait, j’insiste.

  • Avatar of
    La Chieuse

    non elle a tout a fait raison nous sommes comme çà (sauf moi bien sur) mais le pir c’est quand les français se rendent dans les pays genre le magreb là çà devient des enfoirés mais d’une force pas tous hein mais une bonne grosse partie quand même se comportent comme si ils étaient en terrain conquis pas tous hein mais une bonnne grosse partie

  • ah ben oui mais qu’est-ce tu veux ma puce, il y en a qui s’imaginent encore être au temps des colonies…

  • > vous vous montrez arrogants et méprisants ou que vous vous rendiez et vous me faites honte. Si si.

    Bon, avec une intro comme celle là, cela à le mérite d’être clair :-)

    > “Qu’est-ce-qu’on bouffe mal ici !”

    Personnellement, dans d’autre pays, j’ai toujours affirmé le contraire.
    C’est bien simple, mon estomac en France crie toujours de douleur, à croire qu’ils foutent des “choses” dedans pour que j’ai constamment des maux d’estomac.
    Lorsque je me retrouve à l’étranger, c’est rarement le cas. Et généralement, c’est souvent “goutû” (j’aime bien ce mot …)

    > “Comme ils sont gros !”

    Le dernier pays que j’ai visité, j’ai dit exactement … le contraire ;-)
    Mais je suis d’accord avec toi: l’obésité devient un véritable problème en France (j’ai plus les stats sous la main, mais c’est effrayant, surtout dans la nouvelle tranche 5-10 ans)

    > “Ils ne savent même pas un mot de Français ! “

    Ah ? t’as déjà entendu cela ?!! (réellement, je suis étonné)
    J’ai un énorme doute. Quand je me retrouve à l’autre bout de la terre, je me vois mal reprocher à mon interlocuteur de pas savoir parler le français.

    > des malotrus dans votre propre pays. Votre caractère outrageusement râleur vous autorise à tout critiquer. Commençons par la politique. Le Français moyen semble doté du gène du mécontentement politique qui pousse l’individu à se mettre en grêve dès qu’une décision est prise par le gouvernement,

    Je pense que c’est une mauvaise vision de la chose.
    Généralement, les personnes qui font grêve sont du secteur public.
    J’ai jamais fait grêve et je trouve le principe complètement idiot, c’est pas en bloquant “quelque chose” qu’on arrive à des discussions saines.
    Généralement, cela n’apporte pas d’amélioration hormis de la frustration de chaque côté.

    Ce n’est pas parce que une minorité visible fait du bruit, qu’il faut confondre toute la majorité silencieuse (non gréviste en somme)

    > Ainsi, environ deux à trois mois par an, la France est paralysée.

    Même point qu’au dessus, c’est la minorité qui emmerde la majorité.

    > Passons à la plus élémentaire politesse.

    Ah ? déjà vu dans un magasin ou autres ? Non, franchement je demande, je veux bien croire, je me souviens du blog d’une caissière qui racontait que la plupart du temps les gens ne répondent pas à ses bonjours/au-revoir.
    Bon, personnellement, j’ai une tendance à dire bonjour/au-revoir, mais suis-je un être à part dans ce pays de fromage et de vin ? (même cela, c’est un stéréotype … un pays de fromage et de vin … comme ci on en trouvait à chaque coin de table [de bureau] … et encore, je vous ai pas fait le topo sur le moulin rouge et edith piaf …)

    > Votre façon d’éduquer votre chien est révélatrice

    Rien à redire.
    Même si je suis pas dans “la cible” (jamais eu de chien) je dois admettre que parfois, certains maitres auraient besoin d’un bon coup de pied dans le derrière.

    > Vos amours également pâtissent de votre caractère exécrable. Il vous faut tout et tout de suite. Pas un seul homme n’est digne de vous. Vous pestez contre la gent masculine à tout bout de champ.

    Bon, vu que cela s’adresse à la gente féminine. J’essaye d’avoir mon point de vue masculin là-dessus: Tu as complètement, et horriblement …. raison.
    Les filles de maintenant sont devenues des vraies petites princesses où tout doit leur être donné sur un plateau.

    > Deuxièmement, si L’Homme n’est pas parfait, on le jette.

    Relation direct avec le point précédent. Y’a rien de pire que se faire larguer par une fille qui te balance un “tu correspondant pas à mes critères” après quelques semaines de romance.
    “A tes critères ?!!!” Suis-je devenu un produit de consommation avec un code barre inscrit dans le cou ou dans le bras et dont la couleur ou la forme ne te correspond pas/plus ?

    Je continuerais sur cette vague: les filles de maintenant sont devenues de plus en plus exigeantes, mais de façon complètement déraisonnable.
    « – mon mec doit être comme ci et comme cela, il doit pas faire ceci et lorsqu’il m’aborde la première fois ca doit être comme cela, s’il fait ca, alors je l’ejecte »
    (généralement le dernier “ca” correspond à une liste en 15 tomes)

    Vous pensez que j’exagère ? même pas :-)
    Notez que cette réflexion a été validée par pas mal de d’amiEs. Je me souviens même d’une qui – ayant fait un long voyage en dehors de France (quelques années) – et en ait revenue m’a dit
    « Mes copines sont devenues complètement folle, elles ont une telle somme d’exigence envers les mecs … qu’elles restent finalement seul depuis des années, et les mecs sont mort de trouille maintenant »

    Bon, après cette conclusion, vous avez le droit de me jeter des tartes tatins sur la tête … visez bien la bouche quand même ;-)

  • “pourquoi mon grand-père qui était maçon a dû cotiser plus de 40 ans et pourquoi mon père qui bosse dans le BTP devra cotiser plus de 40 ans alors que les fonctionnaires ASSIS DANS UN BUREAU ne devraient cotiser que 37 et demi?”

    Parce qu’on ne compare pas des choux et des carottes.
    http://www.prs12.com/article.php3?id_article=509

    Les annuités ne sont calculés de la même facon nulle part (voir article qui le dit mieux que moi). Les annuités d’un smicard ne seront pas calculées comme celle d’un cadre. Une femme avec gamin, ca différera dans le publie et dans le privé (à l’avantage du privé).
    etc etc.

  • (bon, bizarre, tout le “design” de mon commentaire est passé à la trappe .. c’est devenu illisible :-(

  • dois je te rappeler mon petit coeur que toi aussi tu fais partie de ces français sur lesquels tu craches ?
    perso, je préfère faire partie d’un peuple de râleurs que d’un peuple capable de revoter pour un type dénué de cerveau qui leur a imposé le patriot a

  • c’est pas grave earl ça fait pas parti des “critères”… hihi! ;)

  • patriot act..de plus, je trouve que nous sommes de plus en plus aseptisés et de moins en moins râleurs..avec de tels raisonnements, on serait encore sous un régime royaliste.

  • et évidemment, comme toujours dans ces cas-là, la haine anti fonctionnaire, anti obèses, anti toutes les haines classiques fusent !
    qu’est-ce que ça me fatigue tout ça…

  • bon je vois que Valérie n’est pas d’accord avec moi et qu’elle est pour que certaines personnes cotisent moins que d’autres…pour moi le problème est simple : ou tout le monde cotise à 37 ans et demi ou tout le monde à 41…je ne vois pas pourquoi certains auraient des privilèges, surtout que, surprise, surprise, ce sont toujours les gens qui ont le travail le moins pénible qui râlent…et moi ça m’agace

  • Fallait pas m’inviter !!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • ah oui, j’oubliais la pire annerie : la malbouffe. désolée mais la gastronomie française est encore la meilleure au monde. alors, bon, on se renseigne un peu..de plus je suis allée avec un groupe de français en turquie et la guide disait qu’il n’y avait que les français pour aller visiter les sites antiques par 40 degrés quand les allemands, les américains et les anglais restent près de la piscine..

  • bleue et Violette … mais tu as lu l’article ? Le système de cotisation ne se réduit en aucun cas à privé/public. L’article est long mais il vaut le coup.
    Un cadre du privé – je répète hein – est sur un système ou il bosse moins pour cotiser plus. Un smicard du même secteur n’est pas sur le même système.
    Ce que je soulève donc ; c’est que tu ne peux comparer des systèmes qui ne peuvent l’être.
    Je conseille vraiment de lire l’article hein.

  • Française, je ne le suis que de nationalité au final, vu que depuis ma naissance j’ai passé les 20 premières années de ma vie à l’étranger.
    J’ai en plus la chance de pouvoir voyager très souvent, pour des raisons pros ou des raisons persos, et donc de pouvoir faire d’un côté un rapide comparatif entre d’autres cultures et la culture française et de l’autre, croiser des français à l’étranger.

    Et sérieusement, je ne peux que soutenir cet article, un peu teinté de parisiannisme (les bars des grands hôtels etc…) il faut le reconnaître, mais à peine caricatural.

    Il suffit de taper “french people rude” dans Google pour s’apercevoir obtenir 522 000 résultats sur le sujet, regroupant aussi bien des articles de blogs, des questions inquiètes de voyageurs dans des forums, et des articles de journaux pointant sur le rapport du French Hotel Trade, qui publie des résultats assez édifiants sur l’état de l’hotellerie en France, sur l’incompétence et l’accueil désagréable réservée aux touristes par les employés de ces établissements.

    Il serait donc peut-être temps d’arrêter de se draper dans sa dignité offensée et d’ouvrir les yeux sur l’image que cette propension nationale à râler (dont le français semble si fier, d’ailleurs) donne de nous.

    Et je dis “nous”, dans ce cas, parce qu’étant française je suis souvent sujette à plaisanteries sur ce sujet par mes amis ou collègues à l’étranger.

  • Valérie, mon père est cadre moyen dans le privé et je te garantis qu’il ne bosse pas moins, il fait même plus que les 35 heures de la fonction publique et en plus il devra cotiser plus longtemps !!!

  • Hum je trouve qu’on confond deux choses… D’abord merci Serena et Valérie de remettre les pendules à l’heure sur les systèmes de retraite. Puis faut pas confondre c’est pas parce que le voisin a éventuellement une demi miette de plus qu’il faut le traiter de privilégier. Il faut juste se battre pour la même chose.
    On sera bien avancé quand on lui aura piqué sa demi miette….

    Par contre, si je trouve plutôt plaisante la capacité à lutter pour des conditions de vie correctes… l’autosuffisance de mes compatriotes m’exaspère au plus haut point… Non nous ne sommes pas mieux que les autres… Je sais pourquoi j’ai fui la majorité du milieu français quand j’habitais à Berlin…

  • Oui alors le problème avec les généralités, c’est qu’elles sont TOUJOURS fausses. Il faudrait y penser plus souvent.

    Quant aux clichés, ils sont parfois justifiés. Et d’autres fois pas du tout : la France N’EST PAS le pays européen où il y a le plus de grèves. Là tout de suite je n’ai pas le temps de retrouver les références, mais j’ai lu récemment une étude qui indique que notre pays est 3° ou 4°, derrière l’Italie notamment. Et de toute façon, se plaindre de la grève de façon systématique, c’est ignorer les revendications qu’elle porte. C’est donc n’avoir aucune conscience politique, et perso, c’est plus ça qui me donne envie de pousser un coup de gueule. Au premier degré, d’ailleurs.

  • Vive le Roi !
    Ave Caesar !
    Votez Nul, c’est toujours lui qui gagne !
    Mangez Bio, vous ferez caca pareil.
    Libérez les moules du bassin d’Arcachon !
    Tendez l’autre joue …

    Voilà, pour moi c’est la journée des slogans idiots.

  • Valérie : je viens de lire l’article (merci pour le lien) et ça m’a fait bondir au plafond…”dans le privé, il est souvent plus facile d’obtenir une annuité”, ha ha ha, je vais faire lire ça à mon père et à d’autres gens que je connais, ça va les faire rire…non mais on se fout de la pomme de qui, là , au juste?
    Lilochka : ce n’est pas une question de piquer quelque chose à quelqu’un mais enfin moi ça me dépasse de voir que personne n’est d’accord avec moi (ou alors il y a beaucoup de fonctionnaires ou d’enfants de fonctionnaires ici) : pourquoi il y en a qui devraient cotiser plus que les autres? c’est une simple question d’équité et de justice à mon sens et ça me stupéfie de voir que je suis la seule à penser ainsi !!!

  • En remarque au commentaire de Malilou… Et sans vouloir généraliser encore. Mais le fait d’être Suisse, suivant où en France, n’a pas DU TOUT la même réaction. Pour *caricaturer*, à Paris, on va te répondre “Haha, ouais, y’a pas le feu au lac” (ou “j’ai 10 secondes pour vous dire…”) avec un pseudo accent que je n’ai jamais entendu en Suisse et un dédain non dissimulé alors qu’à Lyon, ben, tu as plus de chances d’entendre “Ouais, je suis allée me faire une soirée à Genève, c’était bien cool, pis Lausanne, c’est chouette, j’ai un pote qui y a ouvert un shop”, on est à moins de 2h de train, et on est potes et c’est la fête.
    Pis Vio, oui, la réputation de grévistes est bien ancrées. Conséquence typique par ici: ne pas voyager avec Air France pour éviter les escales à Paris… mais plutôt passer par Francfort , Amsterdam ou même Heathrow et son terminal 5…
    Bon, après, née française mais élevée en Suisse, je vais éviter de trop l’ouvrir :-D

  • Moi ce qui m’énerve, c’est les gens qui disent “que les gens sont cons” et qui s’incluent pas dedans. Genre: “que les français sont cons”! Ah oui, je suis Française moi, tiens…

  • au fait, j’ai quand même oublié de répondre à celui qui se plaignait que “les femmes sont de plus en plus chiantes” en résumé que les hommes sont eux, de plus en plus lâches.

  • @ Serena : tope là !

  • “non mais on se fout de la pomme de qui, là , au juste?”
    ben de personne et ca n’est pas un jugement. Il est juste dit qu’un cadre du privé obtient plus facilement une annuité qu’un smicard du privé.
    Je ne comprends pas pourquoi tu tentes la culpabilisation “je suis la seule à vouloir la justice” alors que personne n’a dit le contraire.

    J’essaie juste d’expliquer que le système de retraites est complexe, infiniment plus que la caricature “privé grand travailleurs, fonctionnaires gros branleurs”.
    Aparemment tu t’es arrétée au seul chiffre 37 ans/40 ans. Il ne suffit en aucun cas à expliquer les choses.

    Je reprends un exemple. Une femme avec enfants de certains secteur privés est avantagée face à une fonctionnaire. C’est à ce genre d’exemple qu’on voit que la situation est complexe et qu’on nous roule dans la farine en nous montant les uns contre les autres. (et non je ne sous entends pas que la femme du privé doit être nivellée vers le bas).

    Lilochka ; et la demie miette on ne la lui pique même pas ! C’est juste histoire de dire “ah je suis dans la merde ? il faut que tu y soies aussi !”
    Il n’y a pas à dire on a bien réussi à monter les francais les uns contre les autres.

  • Hé, ValerieCG, il te manque un T. Hi hi.

  • Valérie, je ne tente pas la culpabilisation, lol !et peut-être que j’ai une vision effectivement simpliste des choses…
    seulement tu ne vas quand même pas me dire que les fonctionnaires (et je tiens à dire que ce n’est pas là de ma part un “racisme anti-fonctionnaires, certaines de mes meilleures amies le sont) n’ont pas d’avantages!!! et je comprends tout à fait qu’ils fassent la grève pour les conserver, c’est leur droit le plus strict et je le répète, heureusement que ce droit, ils le possèdent!
    tout ce que je dis c’est que ce n’est pas équitable, c’est tout…et je ne pense pas qu’on monte les Français les uns contre les autres, je crois simplement qu’il est difficile pour quelqu’un qui trime énormément de concevoir que quelqu’un d’autre qui a un métier moins pénible devra cotiser moins longtemps que lui! les chiffres et les stats c’est bien joli mais de temps en temps faudrait se mettre à la place des gens!

  • bon, la fille, je reconnais qu’elle n’est pas mauvaise ta vanne mais en même temps, elle a raison, valérie. Il est temps que tout le monde comprenne que “diviser pour régner” n’est pas une nouveauté, Louis XI l’a déjà appliqué.
    ceci dit, je voudrais tout de même demander à l’équipe ladiesroom de cesser cette agaçante habitude de ramener le second degré dès qu’une personne fait un article polémique. Car il est évident que Louise pense tout ce qu’elle dit et qu’il n’y a pas la moindre miette d’humour et de second degré.
    En plus comme dit incountea, le con est toujours l’autre.
    Dyns, je tope avec toi mais non sans tristesse car les hommes me navrent chaque jour un peu plus.

  • Ah mais je dis rien, moi, je fais des blagues.

  • Pas besoin d’être à la CGT pour voir que ce qu’elle avance est juste et argumenté…. je suis atterrée par le fait de voir les unes et les autres croire au mythe des privilégiés et se mettre en concurrence.. ( Con – cul – rance).

    Il y a un truc dont j’ai particulièrement marre aussi, c’est de voir des discours invalidés juste par une catégorisation… et quand bien même elle serait à la CGT? Cela rendrait il ce qu’elle dit moins valable et moins digne d’intérêt?
    Pourquoi rester dans la reprise d’un discours général fait se croire neutre et objectif? Je rappelle que s’il y a des engagés il y a aussi des désengagés… et que ces derniers n’en sont pas moins porteurs de systèmes de pensées même s’ils refusent de le voir

  • je suis bien d’accord avec serena: il n’y a pas de second degré dans cet article… y’a qu’à lire les autres articles de Louise…

  • Lilochka : croire au mythe des privilégiés? ce n’est malheureusement pas un mythe….je suis stupéfaite !!!

  • total respect lilochka !!!! et merci kyboon de ton approbation !

  • C’est sur, chaque français qui nait aujourd’hui n’aura pas la même chance que ses compatriotes nés à la même époque. Mais comme vous avez raison!!! pourquoi ces différences? Nous voulons l’égalité pour tous, fonctionnaires / salariés du privé. Riches / pauvres. Célibataires / en couple,….
    Tous au même niveau. mais attention en tirant les gens vers le bas bien sûr! Non mais pourquoi se battre pour obtenir tous une retraite à 37ans alors que c’est si facile de tous ternminer sa vie d’actif à 41 ans et des brouettes? Et pourquoi laisser vivre des SDF dans des tentes (pour les plus chanceux) alors que nous pourrions tous vendre nos superbes appartements parisiens et tous vivre dans des HLM? Et pourquoi porter des Louboutin alors que nous devrions tous nous chausser à la Halle aux chaussures? TOUS AU MEME NIVEAU!
    C’est idiot ce que je dis? Je le conçois, mais je me mets au même niveau….

  • mais qui a dit qu’égalité signifiait la nivellation par le bas?!!! et je regrette, mais ceux qui se battent pour garder la cotisation à 37 ans c’est pour eux qui le font, j’en ai pas entendu un seul dire : on se bat aussi pour les gens du privé qui eux cotisent à 41.
    mais si on obtient tous la durée à 37 ans, moi je n’aurais plus rien à dire…sauf que c’est pas pour ça qu’ils font la grève, ils la font pour garder leur 37 ans dans un monde où les autres seront passés à 41…

  • Le problème, si j’ai bien compris un enseignant à la radio hier soir, c’est que si on allonge les annuités, avec cette histoire de décote que j’ai pas tout compris, sa retraite perd un peu plus de 400 euros… Donc bon, je comprends qu’ils veuillent rester à 37 dans ce cas-là. Parce qu’aussi les salaires et donc les cotisations, ne sont pas les mêmes entre privé et public.

  • “les chiffres et les stats c’est bien joli mais de temps en temps faudrait se mettre à la place des gens”
    Je ne comprends pas cet argument.
    Les chiffres avancés aident justement à se mettre à la place des gens, à comprendre que la situation n’est pas si manichéenne.

    Je répète un extrait de l’article
    “Surtout, cela permet d’occulter le fait que les inégalités au sein du privé sont bien plus criantes qu’entre le privé et le public. Dans le privé, tout va dépendre de la convention collective, de la taille de l’entreprise ou encore du temps partiel subi ou choisi. Vaut-il mieux être employé à temps partiel subi d’une PME du nettoyage ou à temps plein d’une grande entreprise, avec un accord 35 heures, un CE et une convention collective très favorables ?”

    On ne peut pas faire l’économie des chiffres sinon on ne peut comprendre la situation.
    37.5 ans de cotisation ou 40 ans, ou 50 ne veulent rien dire en soit. ca peut etre du temps effectif de travail, ou pas.
    ex “C’est ainsi, pour prendre un exemple, qu’un cadre qui a travaillé 3 mois dans une année civile obtiendra une annuité entière (alors qu’un smicard qui a travaillé 3 mois n’obtiendra lui que 0,5 annuité : est-ce bien équitable ?).”
    c’est pour cela qu’on parle en annuité et pas en années travaillées.

    C’est pour cela qu’il est difficile de comparer des systèmes qui ne sont pas équivalents.
    En caricaturant.
    Machin est cadre sup ; Truc est smicard ; les deux dans la meme entreprise.
    Truc travaillera plus de 40 ans pour avoir ses annuités. Machin, moins. Parce que le temps effectif de travail ne veut pas dire “annuités”.

    (je parle chinois ou quoi ?)

  • Ce qui serait cool c’est qu’on en revienne au sujet de l’article au lieu de s’enliser dans un débat autour des retraites, qui, si vous souhaitez continuer à défendre vos points de vue, mériterait un post consacré.

  • J’ai pris un malin plaisir à rédiger ce texte en cette journée des râleuses. Et je prends un plaisir encore plus grand à lire tous vos commentaires car j’ai réussi parfaitement dans ma démarche qui était de vous faire enrager : il n’y avait pas de raison que je sois la seule à pester aujourd’hui !!!
    Si je ne suis pas une révoltée dans l’âme, sachez quand même que parfois je sais aussi me mobiliser … à condition bien sûr que la cause soit juste et noble.
    Et oui, le milieu germano-pratin connaît aussi ses révoltes ! Il fallait voir les réactions violentes lors du cocktail d’inauguration de la nouvelle boutique Sonia Rykiel ! Et maintenant, on se mobilise dans le quartier en prévision de l’ouverture prochaine d’une immense boutique Ralph Lauren. Rendez-vous tous au Café de Flore !!!

    Vous avez le droit de m’appeler Louise Michel …

    Sans rancune !

  • Oui, oui, alors, on disait, les Français sont des cons nombrilistes. Moi je veux bien, mais je crois aussi qu’on a le droit d’être fier d’être Français. Ou Chinois. Ou Italien. Ou Norvégien. Ou Américain (quoique).
    Mais un Américain, il va avoir exactement les mêmes réactions qu’un Français : pourquoi ils parlent pas anglais, ces cons ? où est le ketchup ? ce qu’ils sont laids !

  • La Fille > c’est marrant, en ayant vécu sur place, j’avais plutôt eu le droit à tout un tas de questions sur ma culture, mes habitudes de vie, etc, des américains qui m’entouraient. Et je précise quà cette époque là je ne vivais pas à Boston entourée de gens éduqués, mais dans le trou du cul des Etats-Unis où les gens sont plutôt réputés être des bouseux/rednecks totalement obtus à ce qui se passe à l’extérieur.
    Et je n’entends pas non plus mes amis américains se plaindre du manque de ketchup pour arroser leurs frites en France.

    Tu as des exemples pour étayer ce que tu avances ?

  • Bon, on s’éloigne du sujet et franchement, je ne suis pas sûre d’en penser grand chose, mais j’aimerais, pour comparaison, donner quelques chiffres. En Suisse, selon l’âge de l’entrée dans la vie active, on commence à cotiser entre 17 et 20 ans. C’est-à-dire que même les étudiants de plus de 20 ans cotisent sous forme d’une prime annuelle d’environ 400€ et ensuite par déduction sur le salaire dès entrée dans la vie active. Et l’âge de la retraite en 65 ans (possibilité de retraite anticipée avec une rente réduite). Au dessus d’un certain revenu, on cotise pour un deuxième pilier qui vient compléter la première rente. Et il est possible de cotiser dans un troisième pilier – auprès d’une banque ou un assurance – pour augmenter encore son capital.
    Sinon, la durée officielle de la semaine de travail est de 42.5h.
    On vit de plus en plus longtemps, il est inévitable de devoir augmenter l’âge de la retraite à un moment donné.
    My two cents.

  • Tu l’as pas pris par le bon bout : je disais juste que peu importe la nationalité, il y a des gens qui se comportent de façon idiote à l’étranger, ou avec des étrangers.
    Je suis la première à râler quand j’ai pas de ketchup dans un restaurant en France.

  • (Donc ce que je voulais dire c’est qu’on cotise 45 ans… juste pour la perspective)

  • eh les filles faites vous naturaliser belge…le sens de l’humour ,le surréalisme c’est ds notre identité nationale…comment on peut s’en sortir autrement qd ds un pays grand comme un mouchoir de poche,on a trois langues officielles?et le belge à l’étranger,je vous dit pas,on a un prestige!!!La plupart des pays non européens savent pas nous situer sur une carte et l’exotisme c’est tjs payant…et puis on a le meilleur chocolat(avec ce dernier argument je suis sûre que je vais convaincre un max!)mdr

  • Surtout, la Belgique a les moules-frites. Rien que ça, hein.

  • sand81 > en vacances, quand des Belges rencontrent des Suisses.
    - Salut, vous venez d’où?

    - On est suisses. Pis vous?

    - Belges.

    - …

    - …

    - Bon, apéro?

  • Pour en revenir à l’article, je crois que le dernier commentaire de Louise est révélateur du ton employé: non elle n’est pas royaliste ou pro-dictatoriale (certains en doutaient?), et je trouve qu’elle répond comme il le faut à de telles “agressions”.

  • et la bière,et les créateurs belges (vermeulen,pompilio,natan…),le waterzooi,le sirop de liège,la maqueye,le peket,les chanteurs (the tellers,une bombe,hooverphonic,ozark henri…)la bd,le manneken pis,la grd place de bruxelles,le carré à Liège….et du vin aussi(ça me fait penser que j’en parlerais bien à l’occasion…)

  • @m’dame jo…qd tu veux l’apéro…comment ça c’est pas l’heure,y a pas d’heure pour la fête et ça on le sait bien ici!

  • @louise:chapeau pour ton article provoc,t’as réussi à avoir un max de réactions on dirait….

  • je trouve que la provocation gratuite, louise c’est stupide.
    et je voudrais quand même dire que militer pour l’égalité des chances et le droit au travail pour tous, oui. Militer pour le droit aux appartements somptueux et aux louboutin, non….

  • Mais on l’agresse pas, Louise! Louise, on t’agresse? On dit juste ce qu’on pense!!!
    Sand81 : le chocolat belge, ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii…………

  • @serena:c’est peut être stupide,d’après ton point de vue,mais tu as vu toutes les réactions intelligentes que ça suscite….alors,si la bétise amène à l’intelligence,est ce toujours de la bétise?

  • du coup, je vais avoir l’air con mais les deux derniers paragraphes sont plutôt marrants..sauf que des filles comme ça, c’est dans ton monde pas dans le mien..les filles que je connais n’ont pas de rendez vous au bar du costes et ne portent pas de louboutin…

  • @serena:et oui c’est la magie de lr,des filles qui à priori n’ont aucunes chance de se croiser cohabitent de façon plus ou moins harmonieuse,tu vois au fond de ma cambrousse,toute seule avec mes vaches,des louboutin,on n’en voit pas passer bcp non plus…

  • pourtant, je te vois bien arpenter les petits chemins de campagne en louboutin et tu as tout à fait raison, c’est plutôt chouette toutes ces filles qui se croisent sur un sîte quand même super intelligent…

  • Bon tu voulais faire se révolter les gens devant tes clichets, tu as réussi, mais pas avec moi, je trouve ça juste pathétique, c’est de la fausse révolte, de la caricature grossière. Tout le monde n’est pas parfait, quelque soit le pays, quelque soit la langue parlée. Et comme un autre article le dit si bien, je revendique mon imperfection, je revendique le fait de me plaindre si je le veux, de faire grève pour de bonnes causes si je le veux ou bien d’être grosse ou maigre & de boycotter les fast food et les rayons à viande, et de critiquer qui je veux. Et je revendique aussi le fait d’être respectueuse & de ne pas tomber dans les clichets insalubres comme tu as pu le faire.

  • en tout cas moi je dis merci à Louise et à Ladies Room, parce que j’ai les nerfs depuis hier soir à cause de la Nouvelle Star et que grâce à cette journée révolte, j’ai pu me défouler !!! en plus j’adore me disputer !!!

  • c’est vrai que moi qui passe de sales moments depuis quelques temps, ça fait du bien de s’énerver ici…

  • voui !!! on devrait peut-être écrire un article sur la fonction défoulatoire de LR

  • yes les filles!
    mais quand même j’ai hâte de croiser louise dans les comm d’un article qu’elle n’aura pas écrit… oh juste pour le fun… pour échanger des points de vue… parce que j’ai envie!

  • allez louise je t’invite chez Angelinaa c’est elle qui me régale!
    http://ladiesroom.fr/2008/05/20/keny-arkana-ou-l%e2%80%99urgence-de-desobeir/

  • Houlala, j’ai pas tout lu. Mais on est sincèrement désolées que ton pauvre petit bébé ne puisse pas dormir à cause de ces branleurs en grève! Merde alors, ta vie est palpitante tu dois en chialer tous les jours ma pauvre. C’est facile de larguer un article pareil et de fermer sa gueule ensuite. C’est minable. D’autant plus que tu es largement détestable que ces français que tu décris. Ca, pour péter plus haut que ton cul tu es très forte.

  • ceci dit, j’ai relu l’article et il pue du bec quand même….

  • Pepite2choco ; toi je taime :o))

  • je vous suis les filles, quand on déclenche une telle polémique, on revient se justifier, sinon ce n’est que de la provocation gratuite et ça ne sert à rien.

  • @Ouais, d’accord avec Serena!

    @Valérie : Toi aussi jt’aime, j’ai pas lu tous tes com, pas le temps, mais je vais m’empresser de lire le truc sur le privé/public. Mon homme bosse dans le public, il se fait deux fois moins que certains de ses potes de promo, alors faut pas déconner, faut bien compenser quelque part. Et puis j’en ai marre d’entendre que les fonctionnaires sont tous des branleurs qui passent leur temps à se plaindre. J’en ai marre qu’on remette en cause le droit de grève. Et j’en ai ras la couette de Louise et de sa prétention. Son article m’a ulcérée, je le trouvé méprisant et détestable.

  • sand81, je dis bingo pour le sens de l’autodérision des Belges, eux ont sû prouver qu’ils n’avaient pas un égo surdimensionné :-)

    Pour l’anecdote, une remarque faite par un suisse que j’ai croisé à propos de notre pseudo-symbole national :
    “le coq c’est quand même bien le seul animal qui chante encore quand il a les deux pieds dans la merde”. Remarque significative.

    Encore un petit tour sur Google pour voir que c’est une citation largement utilisée !

    Au lieu de monter sur vos grands chevaux (tant qu’on est dans les métaphores animales…), pourquoi ne pas se poser 5 minutes et se demander pourquoi le reste du monde nous perçoit ainsi ? Et s’il n’y a pas un minimum de justification derrière cette perception partagée par un nombre suffisamment élevé de personnes pour qu’on y prête attention ?
    Plutôt de se braquer, est-ce qu’il ne serait pas plus constructif d’avoir un peu d’empathie et d’accepter de se voir à travers le regard de l’autre ?

    Est-ce que ce ne serait pas là la preuve que le français n’est pas un con arrogant, suffisant et incapable de se remettre en question ?

    La lecture de “Sixty Million Frenchmen Can’t Be Wrong: Why We Love France but Not the French” pourrait être un bon éclairage, aussi, les étrangers que je connais qui vivent en France et qui l’ont lu le trouvent plutôt fidèle à leur réalité :-)

  • désolée, jen’ai pas de chevaux môa!

  • J’ai bien un Petit Poney, mais je le prête pas.

  • Je trouve quand même que cet article et les commentaires qu’il a suscité sont assez révélateurs.
    On dit, en substance, les français sont comme si et comme ça parce que les étrangers nous perçoivent comme ça.
    OK.
    Mais les français (et les autres pays) ont également des a priori sur les étrangers “les américains sont des gros beoufs, les anglais des gros snobs…”
    Et pourtant, quand on recontre des américains et des anglais, on se rend bien compte qu’il ne faut pas les réduire à leur étiquette.
    Alors pourquoi un français serait il forcément le râleur et l’éternel insatisfait décris par les étrangers?
    C’est un peu con quand même.
    Oui il y a des râleurs, comme partout, c’est un défaut qui en vaut un autre.

    On est tous l’étranger de quelqu’un.

  • @pointge:j’y peux rien c’est naturel chez moâ….mdr

  • J’applaudis le commentaire de Malilou qui résume, je trouve, très bien la situation, le billet de Louise et les commentaires qu’il a suscité :)

  • Ouah, tu arrives à être à la fois populiste, démago, sexiste et simpliste dans le même billet. Moi je dis chapeau. Personnellement je n’appelle pas ça de la révolte, j’appelle ça de la généralisation caricaturale et je suis limite gênée que ces propos soient laissés en une du site.

    Après, si c’était du second degré alors je suis navrée de ne pas l’avoir perçu mais il est bien caché…

  • Pour info, voici le commentaire dont Cachemire et soie parle
    Malilou
    “Cet article et surtout tous les commentaires qu’il suscite me font gentiment sourire. Le but des articles du jour étant la révolte et les coups de gueule, je trouve que ce genre d’écrit à tout à fait sa place ici. Et je tends à supposer que la rédactrice du dit article sait très bien que ce sont des clichés qui ont été soulevés et que chaque Français n’y correspond pas à 100%.
    Habitant Lausanne en Suisse, nous et nos voisins Français avons de nombreuses occasions de rire des petites habitudes de chacun. Le second degré est évidemment de mise, c’est pourquoi j’ai du mal à saisir comment un tel article peut être pris si personnellement par certaines lectrices ;)”

  • > PenseeDeRonde : Vous avez oublié RACISTE, mais il est vrai que vous m’aviez déjà affublée de cet adjectif à propos de mon article Boboland. Dommage que vous n’ayez pas aussi la largesse … d’esprit !

  • Valrie CG, Lilochka, pis Serena: Love sur vous

  • Je reprends en écho le commentaire d’Antigone de Chabat, en ajoutant Pépite2choco ;)

  • @Marie Georges Profonde & Antigone : Je mets un bémol .

    Que vous puissiez avoir des revendications, ayez envie de débattre et de remettre en cause un texte qui se veut (il me semble) caricatural, tout cela est on ne peut plus logique pour une journée de la révolte.
    Par contre que certains commentaires soient à la limite de l’insulte ne correspond pas à la vision que que nous avons du débat d’idées sur LR.

    @Toutes : Merci de continuer à montrer ici tous les jours, que les filles ont bien des choses à dire et souvent avec beaucoup de finesse.

  • Je n’insulte pas Louise et ne cautionne pas non plus les commentaires où on le fait, je témoigne juste de ma solidarité aux filles qui ont la même opinion que moi sur les questions relatives au droit de grève et au soutien des revendications des travailleurs. J’ai pas vraiment d’avis sur le reste, c’est caricatural, oui et ça concerne peut être certains êtres humains, français ou pas,rien de plus à dire.

  • “qui se veut (il me semble) caricatural”
    moi il ne me semble pas.

    Son texte est infiniment plus insultant que ne le seront jamais les commentaires cités.

    “Dommage que vous n’ayez pas aussi la largesse … d’esprit !” et c’est sur que ceci est d’une classe internationale.

  • @anne-h: je crois que le fait que louise ait des clichés aussi puissant que ceux de Bigard pour fond de commerce, c’est pathétique mais le fait que les seuls moments ou elle daigne nous donner une quelconque réponse soit pour dire ceci:

    > PenseeDeRonde : Vous avez oublié RACISTE, mais il est vrai que vous m’aviez déjà affublée de cet adjectif à propos de mon article Boboland. Dommage que vous n’ayez pas aussi la largesse … d’esprit !

    tend quand même à nous faire sortir les dents… je crois être restée correcte… mais j’admet que si on regarde à l’insulte….

    je pense qu’elle a un peu chercher.
    Et non je maintiens que cette personne n’a pas de second degré au regard de ses autres articles. Où alors, elle est incapable d’écrire ce qu’elle a réellement à écrire!

  • Oui, sur ce coup là, je pense que Louise vient de nous faire la démonstration que son second degré n’existe que dans l’esprit de ceux qui veulent y croire. D’ailleurs à aucun moment je crois Louise ne revendique ce second degré…

    Et je n’avais pas pensé au racisme spontanément, édifiant finalement que Louise me le suggère…

    Je persiste à affirmer que de telles allégations faites sans un gramme d’humour sont totalement déplacées. Si un tel texte avait été écrit sur, genre, un pays musulman, il aurait été censuré. Mais là, comme c’est la France, alors on peut l’accepter en disant que c’est du second degré ? On peut accepter que les grévistes soient traités de faineants, les femmes de putes tentant désespérément de se faire acheter des sacs de luxe, les beaufs sur la plages d’obèses et j’en passe ? Franchement, ou est LA phrase qui dirait que ces propos sont à prendre au second degré ?

  • PenseeDeRonde ; fais gaffe dans deux secondes on va te dire que tu es jalouse. Ou que tu manques d’humour. ;o)

  • Merci Kyboon et ValérieCG…

    Et totalement d’accord avec Antigone également.

    Enfin si le but était de polémiquer pour polémiquer, il est atteint.

  • Ou alors que mon humour ne fait pas le poids, Valérie ? hin hin hin…

    Roh, calme, second degré…

  • Non mais moi je propose qu’ensuite on fasse un billet sur les italiens voleurs, les noirs qui savent bien danser, les américains va-t-en guerre, les antillais fainéants, etc.

    Sans, à aucun moment préciser qu’on fait de l’humour. Etrange mais quelque chose me dit que ça ne passerait pas…

  • et sur les Grecs homos, sur les Arabes terroristes, les Roumains mendiants…on pourrait continuer toute la nuit comme ça !!!

  • je viens de voir sur son blog qu’elle comptait dépasser les 100 com avec cet article… elle les a, elle doit être contente… elle va pouvoir en discuter une semaine avec ses copines à l’heure du thé dans le 5ème … de paris…

  • Ben oui, absolument, Bleue et Violette ! Entendons nous bien, évidemment que les malotrus qui ne ramassent pas les crottes de chien existent, de même que les pimbêches dans les magasins ou les bimbos assoiffées de fric et j’en passe. Mais cette façon de dénoncer tout en bloc en s’adressant à tous les français et en s’extrayant de cette population abjecte est vraiment criticable.

    Et j’en profite pour dire que je soutiens plus que jamais le droit de grève et de manifestation. Louise, si tu veux que ta fille ne soit plus réveillée par tous ces parasites, un conseil, file en Corée du Nord ou en Birmanie, là bas tu ne devrais pas avoir ce genre de problème. Et puis tu sais ce qu’on dit des asiatiques, ils sont tellement polis…

  • Oui Kyboon, d’ailleurs c’est ce qui va me pousser à me taire…

  • hihihihihihihihiiiii! ;)))

  • punaise, j’hallucine !!! je viens d’aller voir son blog et le moins qu’on puisse dire c’est que Louise est tout sauf modeste !!!

  • 1140 lectures, 119 commentaires : j’appelle ça la rançon du succès.
    merci à toutes pour votre participation active.

    bonne nuit les filles.

    louise, qui vous aime.

    demain : journée de l’amour !

  • Mouais. Moi ce que j’en dis c’est qu’un tel texte ne fait pas honneur à LR. Mais ce n’est que mon avis. Surtout si le but était de péter les scores. La prochaine fois ce sera quoi ? Je hais les homos, tous des tapettes ? Là je pense que ça devrait bien marcher.

    Allez, je jette l’éponge.

  • 120 commentaires, dans ton cas j’appelle ça de la provoc gratuite…
    Bigard aussi a plein de fans pourtant il a un humour qui n’atteint pas la fleur d’une pâquerette…

  • on a l’impression d’être chez Cocorette ici , hummmmm relaxxxx ;-)

  • ps ; Louise je t’aime

  • @ Anne-H pour LR : j’ai pas tout compris, sans doute mon manque de finesse mais je ne vois pas où je suis “à la limite de l’insulte” ; très énervée à la vision de cet article à la une, oui certes et ça se sent, ok. Au temps pour moi si j’ai réagi au quart de tour avant d’avoir bu mon café ce matin. Mais l’insulte faut pas exagérer, je critique certains propos qui me semblent généralisants et irrespectueux voire méprisants envers des couches entières de la population.

  • @PenseeDeRonde : peut-être que cet article ne fait pas honneur à Ladies Room. Mais ses commentaires non plus… Mais au moins pour une journée révolte ça a plutôt bien fonctionné :)

    L’important est que chacun(e) puisse exprimer son opinion, et que cette opinion soit respectée, même si elle n’est pas partagée.

    La fin de la journée arrive, le débat va se clore, Mesdames, Mesdemoiselles, Françaises, Suissesses et Belges, que diriez-vous de revenir à quelques papotages de nanas autour d’un verre ou d’une tasse de thé? ;)

  • ou d’un verre de vin….et puis soyons folles…champagne!!!

  • Génial, plus de 120 commentaires et j’ai été le premier à poster…hin hin.
    Bon quoi qu’il en soit, la révolte demande des changements, c’est un fait, il faut commencer par dénoncer ce qu’on estime qui doit changer, autre vérité, les changements demandés doivent pouvoir être argumentés, sans aucun doute. MAIS comme l’ont dit certaines, une opinion reste une opinion, rien ne sert d’attaquer la personne, les arguments sont la pour être combattus -ou défendus. Par ailleurs, il est utopique de croire que révolte implique UNIQUEMENT bonnes revendications (et par la suite bon changements), relisez l’histoire de france, ça aide à prendre du recul. Je parle de recul parce que beaucoup de commentaires tenaient plus d’une réaction épidermique que d’autre chose… Rares étaient les contre-argumentaires construits et objectifs.
    Alors on pourra toujours dire que certaines révoltes valent plus que d’autre, que certains arguments n’en sont pas réellement…ça reste une question de point de vue selon moi. On pourra toujours dire que cet article était plus là pour créer la polémique, le chaos (un troll quoi), la révolte…n’était-ce pas le but de cette journée? Car entre se révolter et créer la révolte, seul le second implique de faire bouger les gens… ^^
    Peace

  • bon normalement on fête ça entre filles ms si tu veux champ pour toi aussi!

  • Outre l’arrière-plan sarkophile rampant de cet article (c’est vrai, son auteure aurait tout aussi bien pu râler contre certains cadeaux fiscaux, injures présidentielles et revirements calamiteux), on découvre de fort malencontreuses fautes d’auretaugraffes.

  • sans vouloir défendre une seconde les arguments je pense qu’elle a été assez incendiée la louise,non?elle l’a peut être un peu cherché ms bon,….

  • ok champagne sand81, même si je ne suis pas fan, mais bon c’est la boisson consacrée.. d’ailleurs je ne suis pas fan de vin aussi, toi qui est une l’oenologue attitrée de LR…mais bon j’en ai pas goûté tant que ça et c’est une autre histoire. Trinquons après cette journée riche en émotion!
    tryphon > c’est un peu facile de dire: tout ceux qui critiquent le peuple sont sarkophiles (et inversement, tout ceux qui critiquent sarkozy sont socialistes).
    Mais je m’arrête là, vu que je dois faire tchin tchin avec sand81…

  • Le Mal > Je ne savais que Barouin et Devedjian étaient socialistes…

  • J’avoue ne pas avoir lu les …135 commentaires :-D
    Je réagis donc juste à la lecture de ton texte…que je trouve bien agressif et généralisateur, d’autant plus que je ne me sens visée par aucun des stéréotypes exposés ici, pas même à celui du jeune “né avec la pancarte de revendication à la main.
    Certes, il y a des cons, mal élevés, irrespectueux, pénibles…mais d’un cas particulier il est injuste de faire une généralité…un peu d’eau dans ton vin t’apporterait une vue plus juste de la société et de tes (con)citoyens.

  • attendez là les amis vous avez le droit de la défendre mais si son article pue quelque chose, c’est le mépris du peuple ! elle a la peur du peuple des gens de son monde, c’est tout !

  • C’est vrai qu’on rigole bien à la lecture des commentaires. Encore une raison de râler : le Français a perdu son délicieux sens du second degré !

  • Youhou les filles , marrant les crepages de chignons !

    personnellement j ai vecu deux ans a montreal , et je suis a NY depuis 3 ans . Et pas du tout envie de revenir en france …..les francais ici sont du genre j ai tout vu , j ai tout lu , j ai tout bu et je reste entre francais ….j aides amis francais que j adore mais j essaye d aller vers d autres horizons .
    L article de Louise est malheureusement assez juste , meme si elle exagere un peu .
    en temps que pere celibataire , j aime bien les francaises pour leur culture et leur imagination ( surtout a l horizontale …) mais elles sont tellement pessimistes et raleuses que j y ai renonce .

    hors sujet : depuis bien longtemps maintenant , au bout de qq jours ( generalement 3 ) sur Paris , j etouffe , je m ennuie et NY me manque , suis je le seul ??

  • essaie les belges alors…voir devenez belges!

  • j’ai tout vu, j’ai tout lu, j’ai tout bu, et je reste entre français==> trop drôle.

  • En tout cas, pour un article qui s’appelle “bouclez-la”, il y a beaucoup de commentaire :P

  • @ valerieCG: “ex “C’est ainsi, pour prendre un exemple, qu’un cadre qui a travaillé 3 mois dans une année civile obtiendra une annuité entière (alors qu’un smicard qui a travaillé 3 mois n’obtiendra lui que 0,5 annuité : est-ce bien équitable ?).””

    En même temps, le cadre sup n’est pas aux 35h (mais souvent 50, 70…). J’veux pas me faire l’avocat du diable, mais bon, quand même, hein…C’est peut-être ça qui joue aussi ? Et le fait qu’être cadre, ça implique d’avoir une vie en général moins pépère que celle d’un smicard, vu qu’on t’envoie en déplacement n’importe où, n’importe quand, et ce même le we…Maintenant c’est un choix de vie, hein. On va pas les plaindre.

    Sinon, l’article est nul. Tout simplement. Et ne dépasse certainement pas en qualité la conversation du pilier de bistrot de mon village natal :):):)

  • @shen te:ça c’est un avis tranché au moins!

  • Je me suis forcée à lire tout l’article qui s’est avéré affligeant du début à la fin…
    Va vivre en autarcie Louise, et, ouais j’ai envie de râler -toute française que je suis- contre ce ramassis de préjugés.

    Pour finir, et rire un peu, je te cite : “Hélas, vous vous comportez comme des malotrus dans votre propre pays. Votre caractère outrageusement râleur vous autorise à tout critiquer.” Ah oui?

  • Bah moi j’ai bien aimé ton article ! je le trouve marrant et assez vrai. Que celui qui ne trouve pas le français raleur s’interroge sur son objectivité… J’ai survolé vaguement les commentaires et je vois que tu t’en prends pas mal dans les dents ;) alors je tenais à t’envoyer mon soutien ! (et je félicite LR de t’avoir citée dans le best of)

  • Ouais, de toute façon ici, dès qu’on s’enerve, on est tout de suite accusés d’insulter. Je suis entièrement ok avec Pensée de Ronde, un article du meme ressort sur un autre pays aurait enflammé la rédaction. Mais ça finit par ne plus m’étonner.

    Juste, chère Louise, la prochaine fois que j’irai manifester, je te promets que je gueulerai a tue tete en espérant bien réveiller ta fille. Et j’espère que tu t’enerveras toute seule dans ton appart’ contre ces gros cons de français qui râlent. Mais crois moi, tu en fais partie, a plus juste titre que ceux qui manifestent.

  • Avatar of LN*
    LN*

    Un article qui râle sur les gens qui râlent … Z’êtes bien française vous !

  • excellent pepite, je gueulerai à tes côtés !!!
    et shen te, voilà ce que ça me rappelait…les discussions du café du commerce. Merci pour cet éclaircissement.
    Et félicitons louise pour son “courage” qui ne revient même pas défendre son “opinion !”

  • Finalement louise après avoir éructé cet article, c’est bel et bien toi qui l’a bouclé assez rapidement ta bouche en cul de poule!

  • “J’veux pas me faire l’avocat du diable, mais bon, quand même, hein…C’est peut-être ça qui joue aussi ? Et le fait qu’être cadre, ça implique d’avoir une vie en général moins pépère que celle d’un smicard, vu qu’on t’envoie en déplacement n’importe où, n’importe quand, et ce même le we…”
    hum ?
    pépère la vie d’un type en usine aux 3/8 ?
    d’une caissière ?
    du personnel de nettoyage ?

    Non la vie d’un smicard n’est pas pépère, non.

    On peut aussi comparer l’espérance de vie d’un ouvrier à la chaine avec celle du pauvre cadre au dessus de lui. Bizarrement la vie pepere du smicard doit le fatiguer ; il meurt vite, l’idiot.

  • Louise devrait aller faire un tour sur le forum “glamour” où elle retrouvera ses soeurs spirituelles…

  • Cest beau, la haine.

    Et très intéressant de comparer la réaction des français qui vivent/ont vécu à l’étranger et les bons franchouillards qui n’ont jamais foutu les pieds en dehors de chez eux suffisamment pour envisager de voir les choses par l’autre bout de la lorgnette.

    C’est évident, c’est ainsi que la France réussira à s’adapter à un monde qui ne l’attend pas pour changer !

  • et toi pointge, pour sortir des lieux communs directement issus des inrockuptibles, tu es très fort ou forte…

  • M’dame Jo > merci de ramener des études qui illustrent ce point :-)

    Mais je crois que face à la mauvaise foi, on ne peut pas faire grand chose :-D
    Quelle que soit l’étude, le sérieux de l’organisme, ou la crédibilité des témoignages, il y aura toujours des aigris et des râleurs (bizarrement les traits qui leur sont justement reprochés, tiens…) pour protester haut et fort contre tous ces affreux lieux communs qui clouent au pilori le peuple français !

    Serena > sachant que je ne lis pas les Inrockuptibles, ni aperçu une de leur couverture ces 20 dernières années, je dois prendre ça pour un compliment d’avoir plagié sans le savoir ce magazine ? Un autre commentaire constructif, peut-être ?

  • J’arrive bien après la bataille mais ai consacré une bonne heure à lire cet article et les dizaines de commentaires (sur mon temps de travail de pauvre salariée du privé)(suis pire qu’une feignasse de fonctionnaire, dis donc).
    Je suis française. J’ai un peu vécu en Allemagne. Mon métier d’agent de voyages et ma passion perso m’ont amenée à pas mal voyager. J’ai d’autre part été réceptionniste et j’ai vu passer des wagons de touristes étrangers.
    Bref, je pense pouvoir me prononcer sur le sujet.
    Alors oui, les Français sont râleurs. Je n’aime pas la condescendance de certains à l’étranger (ce qui ne m’empêche pas moi-même de me surprendre, parfois, à faire montre de cette même condescendance .. fouettez moi !) Et je suis une râleuse patentée (mais je râle dans ma tête, je n’agresse pas les commerçants).
    Mais je ne vois PAS le rapport avec le fait de descendre dans la rue pour défendre les retraites ou le système de santé (au passage, mille mercis à ValérieCG pour ce lien !!!)
    Et puis, c’est de voyager et de vivre à l’étranger qui m’a fait réaliser à quel point j’aimais mon pays – avec ses qualités et ses défauts. Je ne pense pas que la vivacité de nos luttes sociales en soit un.
    Enfin, j’ai rencontré cet été dans les Balkans deux jeunes Tchèques qui voyageaient comme moi sac au dos. Ils avaient pas mal bourlingué en France. Je leur ai demandé s’ils pensaient qu’on était de sales cons arrogants. Ils m’ont dit qu’ils avaient rarement été aussi bien accueillis qu’en France, par des jeunes qui leur ont ouvert leur clic clac sans rien demander en retour, et que l’autostop était plus facile que partout ailleurs.
    Mais c’est vrai qu’entre gens de la bonne société, c’est tellement facile de faire le consensus en parlant de la beauferie et de la connerie des Français … J’ai jamais vu si con, si prétentieux et si arrogants que des expats français à Bali qui n’avaient pas mis les pieds dans leur pays depuis 15 ans !

  • Avatar of kim
    kim

    Comme dit Kyboon, ” le français moyen ne sait pas ce qu’est Louboutin toi si! Ce qu’est l’hotel Costes, le hit bag, Chloé…”

    eh bien moi qui suis de Bretagne, qui ne vais jamais à Paris, je ne connais pas l’hotel Costes,chloe, etc…je connais par contre les balades dans les rochers, les restos sur la plage où tu manges les pieds dans le sable, etc…

    J’ai juste le sentiment d’être une bouseuse de provinciale quand je lis certains articles…

  • tu vois kim c’est ça le second degré et l’humour exquis que certains apprécient tant visiblement…

  • > Kim : quel endroit de Bretagne ? Moi, c’est Audierne !!!! je suis pro en ce qui concerne les chemins douaniers, mon fils va pêcher des bigorneaux aux vacances et j’adore manger un pique-nique sur la plage.
    Quant aux Costes, ce sont des Auvergnats !

    Et oui, l’un n’empêche pas l’autre !!!

  • Avatar of kim
    kim

    Je suis du 44 donc pour les Bretons ce n’est pas la Bretagne mais pour nous, opf on se considère comme Bretons, de la Bretagne Sud quoi…
    Je ne connais pas du tout Audierne, je vais plutôt vers Rennes, ou dans le Morbihan, ou St Malo, ville magnifique !

  • > Kim : tu vois, on peut vivre à Paris et aimer aussi la province, ce qui ne m’empêche absolument pas de me moquer des deux : parisiens ET provinciaux, y a pas de raison ! je pourrais même dire des trois, car je ne m’oublie pas : je suis française comme vous et je râle, comme toute bonne française que je suis : c’est écrit noir sur blanc dans l’intro de “Bouclez-la” !

    On peut recevoir des gens sans leur préparer à chaque fois une quiche; quand je reçois en Bretagne, je vais pêcher des crevettes avec mes deux garçons et nous les servons à l’apéritif : nos invités sont alors très touchés et ça ne coûte rien.

    Oui, il faut parfois aller au-delà du texte !!!!

  • Avatar of kim
    kim

    Ton côté bretonne ne saute pas aux yeux en lisant tes lignes, il faut l’avouer ! j’étais loin de t’imaginer en bottes (ou en baskets ou en chaussures en plastique pour ne pas se blesser..) dans les rochers à chercher des crabes !

    Bon, je te vois sous un jour nouveau du coup.

    Pour les quiches, comme je le disais l’autre jour sous ton autre article, quand on est 20 à manger chez moi c’est vrai que je ne me foule pas vraiment. (même si je préfère faire des bons cakes)
    Mais à 4, 6, 8, j’aime bien faire des bons plats, ça me fait plaisir, même si je sais que si j’avais fait des pizzas mes amis auraient été contents aussi.

  • je pioche un texte de temps en temps dans mon blog pour Ladies Room. On ne peut pas me réduire à cela.
    Quant à celui-ci, le but était de faire râler et de vous faire tous ruer dans les brancards : cela a parfaitement fonctionner : vous avez râlé toute la journée des râleuses. mission accomplie !

  • c’est drôle à quel point ce texte a déplu à certains au vu des commentaires… et pourtant tout ça est tellement vrai!! ce qui prouve donc bien que le texte dit vrai..! le français est un gros raleur! après on peut ou ne pas être d’accord avec certains points, mais enfin quand même on voit bien qu’il y a une bonne dose de second degré là dedans! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>