Histoires

Cannes…

Cannes c’est magique… c’est beaucoup de boulot pour ceux qui y sont mais c’est aussi des moments complètement fous et hallucinants.

Cannes…Votre chère Loute de Jacuzzi a commencé à travailler au protocole ce lundi. Un lundi d’ailleurs un peu tristoune, l’affiche géante n’était pas encore de mise, le tapis rouge pas encore sorti et les paillettes encore dans leur boîte. Tout n’était que chantiers, travaux, mise en place… Mais avec une pointe d’excitation dans l’air.

Le mardi j’ai eu droit à un petit moment magique. C’est très bête en fait mais d’arriver au boulot pile au moment où ils mettaient en place l’affiche lynchéenne… ç’était juste whaouh ! Comme si on annonçait que la fête pouvait commencer… Mon coeur a fait un bond et je me suis dis : “ça y est”.

Le mercredi je me suis fait démonter la tronche. Il faut savoir que le Protocole est un art extrêmement difficile à maîtriser. Chapeau bas à Martine Offroy (chef du protocole) qui passe ses journées à ménager les susceptibilités des uns et des autres, en plaçant et déplaçant sans cesse les invités au gré des demandes. A tout prix éviter l’incident diplomatique : ne pas assoir le scénariste à côté d’un producteur qui vient de lui refuser un financement, ou donner la préséance à la mauvaise personne… Comment décider qui est plus important que l’autre?

Pour cela, je dois faire tampon aussi en maniant une sacrée langue de bois pour ne pas froisser les uns ou les autres. Savoir dire non à la Comtesse de machin truc (qui soit dit en passant n’a rien à faire là), caresser dans le sens du poil le gros producteur dont l’assistante a mal enregistré l’accréditation et qui du coup n’est pas invité… Ne pas défoncer la tronche de Mme H. grande productrice qui croit avoir le droit de marcher sur la tête de tout le monde et de te parler comme à une sous-merde, éconduire poliment le badeau qui essaye de se faire passer pour une star…

Bref une journée épuisante sous tous rapports. En parlant de star on peut aussi parler des innombrables starlettes plus ou moins bien foutues qui espèrent se faire remarquer… Je suis cruelle mais il y a tout de même un sacré nombre de thon qui confondent sexy et vulgarité. Non… avoir la jupe raz l’utérus n’est pas sexy, ni avoir un décolleté plongeant sur des seins qui ressemblent à des gants Mappa. Tout comme jouer au rôti mal cuit avec des chaussures à brides hautes trop serrées n’est pas très appétissant… C’est fou comme souvent on dirait des catalogues ambulants pour fringues sexy minables…

Spécial dédicace aussi au pseudo agent qui me présente un Eddy Murphy qui ne parle pas anglais ! (ben oui dit-il, il est là incognito…), à la pseudo comédienne qui passe vingt fois dans la journée en clamant que son talent n’est pas reconnu (pardon à tous les vrais bons acteurs dont le talent n’est pas reconnu…), à la nana mal dans sa peau qui s’est fait faire le visage d’Angelina Jolie.

D’ailleurs Angie était à cannes aujourd’hui pour présenter Kung Fu Panda… Sublime, épanouie, souriante, gentille… et malgré son ventre elle donne toujours envie de devenir bi…enfin de le rester ; )

Demain je vous racontera la suite de mes aventures cannoises. Et si vous êtes sages je vous dirais ce que ça fait de vivre le GP de F1 de Monaco de l’intérieur…

2 Responses to “Cannes…”

  • des noms ! des noms ! surtout ceux des starlettes-rôtis…il y en a qu’on connaît?
    et vive Angelina! je l’adore et c’est quand même la seule femme qui réussit à avoir l’air sublime…alors qu’elle enceinte jusqu’au yeux !!! (d’ailleurs, hier, j’ai bien cru qu’elle allait accoucher sur le tapis rouge!)

  • ben en fait les rôtis sur pattes essayent justement de se faire connaitre… elles ont pas encore compris qu’il fallait coucher… LOL et angelina…Mamma Mia!!!!!!!! ça m’a donné faim tout ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>