Green My Life

Des labels bio, en veux-tu, en voilà…

Cosmebio, BDIH, Nature & Progrès, USDA, Ecocert… Que signifie réellement chacun de ces labels? Quelles sont leurs garanties? Quelles différences existe-il entre ces labels? Qu’apportent-ils vraiment aux cosmétiques bio? Des questions qui me sont régulièrement posées et auxquelles je souhaitais vous apporter des réponses claires et précises.

A défaut d’une législation européenne (que l’on nous promet chaque année!), plusieurs pays possèdent leur propre label bio et donc leur propre cahier des charges qui donnent lieu à des certifications réalisées par des organismes reconnus sur leur marché. Malgré les différences entre les labels bio, tous les cahiers des charges offrent de sérieuses garanties.

Voici des informations concernant les labels les plus fréquents:

  • Des labels bio, en veux-tu, en voilà…ECOCERT

Organisme Français de contrôle et de certification, Ecocert a défini une charte Ecocert concernant les cosmétiques écologiques et biologiques, qui oblige à un niveau d’exigence supérieur à celui de la réglementation conventionnelle des produits cosmétiques et qui garantit une réelle pratique du respect de l’environnement. Il est agréé par le Ministère de l’Agriculture et de la Peche, ainsi que par le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie.

Les garanties :

- Tous les cosmétiques certifiés contiennent au minimum 95% d’ingrédients d’origine naturelle et transformés selon des procédés validés par Ecocert (respectueux de l’environnement), les 5% restants devant faire partie d’une liste très restreinte
- Les parfums de synthèse, les colorants de synthèse, les silicones, les glycols… sont interdits . Seuls quelques ingrédients de synthèse indispensables et non encore disponibles en origine naturelle sont autorisés
- Pas de test des produits finis sur les animaux, l’interdiction des matières premières animales extraites d’animaux vivants ou morts

En savoir plus: www.ecocert.fr

  • Des labels bio, en veux-tu, en voilà…COSMEBIO

L’association professionnelle française Cosmebio, qui regroupe principalement des fabricants de cosmétiques bio, a mis en place la charte Cosmebio pour les cosmétiques naturels en 2002. Le contrôle est effectué par des organismes certificateurs indépendants et agréés comme Ecocert ou Qualité France.

Il existe deux niveaux de certification : le label Bio, pour ‘cosmétiques écologiques et biologiques’ et le label Eco pour des ‘cosmétiques écologiques’. Sont labellisés les produits cosmétiques, et non les marques.

Une marque peut être certifiée Ecocert (pour son fonctionnement) sans avoir de produit éligible au label Bio ou Eco. De même, une marque certifiée Ecocert peut produire des cosmétiques éligibles au label Bio ou Eco sans souhaité adhérer à cette association pour des raisons financières ou stratégiques.

Cosmebio BIO:

95% minimum des ingrédients sont naturels ou d’origine naturelle,

95% minimum des ingrédients végétaux sont issus de l’agriculture biologique,

10% minimum des ingrédients du produit fini sont issus de l’agriculture biologique

Cosmebio ECO:

95% minimum des ingrédients sont naturels ou d’origine naturelle,

50% minimum des ingrédients végétaux sont issus de l’agriculture biologique,

5% minimum des ingrédients du produit fini sont issus de l’agriculture biologique

Les garanties :- Sélections des ingrédients (produits garantis sans OGM, sans matières issues de la pétrochimie, sans parfum ni colorant de synthèse), sélection des procédés de transformation et de fabrication
- La mise sur le marché des produits cosmétiques se fait dans le respect et pour le bien-être des consommateurs
- Produits non testés sur les animaux
- Respect de l’environnement (emballages recyclables et non polluants, tri sélectif…)
- Développement durable, commerce équitable.

En savoir plus: www.cosmebio.org

  • Des labels bio, en veux-tu, en voilà…BDIH

Charte allemande qui respecte un cahier des charges précis concernant la production de produits de beauté naturels. L’élément clé du cahier des charges BDIH est la “liste positive” d’ingrédients autorisés. Cette liste contient 690 composants sur les 20 000 répertoriés. Un seul ingrédient non autorisé exclut la certification du produit entier.

Les garanties :

- Cosmétiques formulés à partir de matières premières naturelles, issues du règne végétal ou minéral. Priorité aux végétaux issus d’agriculture biologique
- Bases lavantes et émulsifiants d’origine végétale, obtenues par des techniques “douces” (hydrolyse, estérification)
- Tests sur des personnes volontaires ou des cultures de cellules, pas de tests sur les animaux
- Utilisation très restreinte de quelques conservateurs doux (acide benzoïque, acide sorbique)
- Produits garantis sans ingrédients issus de la pétrochimie, sans colorants ou parfums de synthèse, sans bases lavantes ou émulsifiants éthoxiliés, sans irradiation, sans OGM, sans matières premières d’origine animale, sauf issus de l’animal vivant (ex: lanoline), sans blanc de baleine ou collagène animale

En savoir plus: www.kontrollierte-naturkosmetik.de

Si de la même manière, vous souhaitez des informations concernant les autres labels: USDA, Nature et Progrès, SOIL…, vous pouvez aller faire un saut ici.

Enfin, le tout nouveau label qui vient de sortir:

  • Oasis, lancé par L’Oréal, Estée Lauder et une trentaine d’autres sociétés de la cosmétique conventionnelle, et présenté comme “le premier standard américain bio de l’industrie de la beauté et du bien-être”. On peut bien sur s’interroger sur les réelles intentions de ces marques, et sur la crédibilité d’un label contrôlé uniquement par des industriels de la cosmétique conventionnelle, sans intervention des consommateurs ou des services publics… A suivre donc!

Belle journée à vous toutes!!

6 Responses to “Des labels bio, en veux-tu, en voilà…”

  • et ta recommandation c’est quoi finalement ?

  • Oasis devrait etre plus restrictif encore que USDA Organic. Une maniere aussi de la part des marques, de prevenir le consommateur que tout n’est pas rose sur la planete des labels…. et de se faire mousser aussi !

  • Effectivement, s’y retrouver parmi tous les labels n’est pas évident et l’arrivée d’Oasis, ne va pas faciliter la chose surtout quand on connait ses origines!
    Quoiqu’il en soit les labels ci-dessus sont les plus présents en France. Stricts et rigoureux, ils représentent des produits de qualité, respectueux de la peau, de l’environnement, de l’Homme, des animaux. Mais, il existe des marques qui développent des soins de qualité similaire voire supérieure aussi respectueux mais non labelisés, et ce, souvent pour des raisons budgétaires. En effet, il faut savoir que la labelisation coute chère aux marques, et certaines préfèrent investir dans la recherche de nouveaux principes actifs, en R&D…
    Pas simple, donc!

  • Alors, j’achète quoi comme marques ?

  • Salut BritBrit, je serais ravie de t’orienter, pourrais tu m’indiquer ton type de peau, et tes préférences en matière de cosmétiques (marques, textures, parfums…)

  • je trouve que les labels impactent les prix différemment. Il me semble, à vue de nez, que les produits Ecocert sont moins chers que les produits Cosmebio, par exemple.
    Enfin en général, je consomme plutôt Ecocert, parce qu’ils sont plus faciles à trouver près de chez moi.
    Par ailleurs, est-ce que le Body Shop a un label en particulier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>