Humeurs

Je ne fantasme pas sur les cintres, merci.

Je ne lis pas les magazines féminins. Il m’arrive parfois de feuilleter un glamour ou un elle qui traîne mais ça dure rarement plus de quarante secondes. Si je dis ça c’est parce qu’aujourd’hui je suis tombée sur les photos d’un shooting et que ces photos m’ont choquée. Vraiment choquée.

Je ne fantasme pas sur les cintres, merci.Et probablement que celles qui lisent régulièrement ces magazines sont blasées et me gratifieront d’un lever d’yeux au ciel accompagné d’un “rrrrrooooh”. Et bien si c’est le cas allez vous faire voir.

Ce qui m’a choqué c’est une nana maigrissime dans le vogue du mois d’avril. Dans le vogue france du mois d’avril putain, le vogue france, pas le vogue américain ni japonais, le vogue france, alors qu’il y a quelques semaines on s’auto-congratulait au sujet de cette proposition de loi visant à combattre l’incitation à l’anorexie, à protéger les filles qui lisent ces magazines et regardent les défilés sur fashion tv en fantasmant sur des silhouettes taille 32/34 sans seins ni fesses.

Alors peut-être qu’il y en a tous les mois dans vogue, dans elle ou je ne sais quel autre magazine, des nanas aussi maigres que celle dont je parle, j’en sais foutrement rien, mais ça, là, je trouve que c’est d’une part tout sauf sexy, et d’autre part tout à fait scandaleux. ça me choque, et pas qu’un peu.

le shooting en question, avec du lolcatz en prime.

46 Responses to “Je ne fantasme pas sur les cintres, merci.”

  • Rrrrooohhh !!!
    Nan, nan, je déconne, me fais pas foutre.
    Je viens d’aller voir les photos, c’est pire que scandaleux, c’est laid.
    J’adore les Lolcats, très bons.

  • Euh, elle sort tout droit d’un camp de concentration ou quoi?

    Je comprends que si les modélistes basent leur mode sur ce genre de (top?) modèles que je n’arrive pas à trouver des pantalons pour enfiler ma morphologie en forme de bouteille d’Orangina.

  • Il y a aussi la question de la longueur. En général, moi dans une cabine d’essayage, ça donne 40 cm x 2 qui traînent sur le sol, et une braguette qui bâille de 15 cm…

  • La Fille, oui, y a aussi la longueur, mais ça c’est moins gênant, ça se coupe. Si je pouvais trouver que des pantalons qui sont trop longs, je serai la plus heureuse des femmes.

  • Ben, il y a aussi les jupes… Tu les prends assez larges pour rentrer tes hanches, et comme t’es petite, la coupe est juste nulle.

  • Non, ça ne me gêne pas ça dans la mesure ou j’ai des poteaux à la place des jambes, donc ça permet de camoufler un peu. Le plus chiant, c’est les robes, je flotte au niveau des seins pour pouvoir rentrer les hanches.

  • On n’est pas aidées, hein…

  • Lol, non, c’est clair.
    Enfin, y a pire que nous.

  • Pourquoi donc?
    Je préfèrerais de loin être un homme, du point de vue vestimentaire.

  • Tu rigoles ?! C’est encore pire quand t’es un homme, pour t’habiller.
    Tu mets soit un t-shirt, soit une chemise, et soit un pantalon, soit un jeans. Super.

  • Bin justement, c’est moins prise de tête. Et ils ont pas le soucis des hanches, des fesses, …

  • Malheureusement si..
    Les jeans trop longs. Ou trop étroits.. Ou trop serrés..

    Et les chemises c’est encore pire..
    Je suis sur que les designers vivent dans un monde ou tous les mecs sont aussi bien gaulés qu’Amélie Mauresmo ou Laure Manaudou.

    Et les manches des chemises c’est comme les jambes de pantalon, ça se raccourcit/rallonge pas à la demande…

  • Je trouve marrant que le debat dévie de: la promotion de la maigreur est scnadaleux à les garcons ont du mal à trouver des fringues!

    J’ai aimé ton coup de gueule qui semblait sortir des tripes, j’ai l’impression d’être blasée de ses images et je suis contente que certaine personne me rappelle que ce n’est pas NORMAL!

  • îîrrk…elle me fait un peu peur la fille sur la photo.
    je trouve pas ça normal non plus une telle maigreur.

    j’avais lu dans un magazine des interviews de stylistes à ce propos, il y en avait un dont j’ai oublié le nom qui disait: “les fringues tombent mieux sur des filles maigres, c’est comme ça, c’est plus esthétique”. quand les gens comme ce gars auront compris que les fringues sont faites pour habiller des femmes réelles et pas des fantômes décharnés, on pourra peut-être avancer un peu…

  • C’est clair que la photo fait plutôt peur qu’envie, mais surtout comme dit DeeCurl, y’a la volonté du photographe, là, de mettre en valeur la maigreur de la fille, les joues creusées, le buste plat dénudé en avant… j’avais vu aussi un reportage où pour une collection le directeur de casting disait “il faut absolument qu’on ait des silhouettes longilignes avec cette collection”… comme si des fois ils cherchaient des silhouettes voluptueuses ! Bref le problème effectivement vient pas des mannequins ou des agences, mais des stylistes, photographes, directeurs de casting. Et je me demande vraiment comment ça fonctionne dans leur cerveau pour promouvoir cette image de la femme, qui n’a plus rien de féminin…

  • Hola moi je trouve qu’elle a un peu de ventre quand même sur les photos !

    (A prendre au 12000ème degré )

  • à quand les cheveux rasés et les sappes fabriquées avec ses propres cheveux, ce sera top pour la mode “auschwitz revival”!
    je suis moi aussi profondément choquée par l’apologie de la maigreur… pour esquisser un semblant de réponse à Lola_Valérie:
    en1: j’ai l’impression que cette maigreur est mise en valeur pour nier la connotation sexuelle d’un corps nu… (cela répondrait en ces termes à une formes de politiquement correct (l’hallu!) et oui notre société prospère actuellement dans le tout asceptisé.
    en 2: le corps de ses nenettes me fait penser au corps des petites filles et là il y a une négation de la femme qui fait perdre la tête par ses charmes (celle qu’on nous montre n’est donc pas dangerous pour ces messieurs) et puis il y a aussi le fantasme de la lolita pour ces messieurs: une tendance un tantinet pédophile quand même.
    en 3: j’ai l’impression que ces femmes sont attirées par cette maigreur parce que dans la société patriarcale dans laquelle on vit, on vit mieux si on n’est pas embarrassée par sa féminité. Du coup, ces femmes se sentent forte de cette ablation de féminité.
    Et comme elle sont mises en valeur de toutes part la mode ce répand chez tout pleins de jeunes filles…
    Bon ces explications n’engagent que moi et ils y a tous pleins d’autres facteurs qui contribuent à ce phénomène… mais je retiens ceux là par conviction… Mais je ne pense pas qu’on soit partis vers un retour aux rondeurs… même si on fait des lois…
    Malheureusement!

  • Aoh non, les filles! bbeeuwaark!
    je viens de prendre un tidéj (copieux, hein) et je tombe sur ça…
    bb’bb’…bbbeeeuwark.

    je pense que kyboon est dans le vrai quand elle dit qu’il y a une négation de la féminité dans ce type de mannequin. en plus de ça, ‘faut pas oublier que la grande majorité de ceux qui font la mode, grands ou petits, gros catalogue ou premiers ciseaux, sont des hommes… qui aiment les hommes. eeeet oui.

    cqfd : la femme asexuée et cadavérique ne peut pas rivaliser avec le modèle superbête de sexe masculin dominant.

    mais je suis assez d’accord avec sushitia… elle a quand même un ‘tite boudine quand on la regarde bien dans la vasque du bassin, là. et vous savez quoi ? je crois même que j’y ai vu un bout de sein qui dépasse dans le v (de la Victime).

    rrôôh! pitiéééé.
    j’ai deux filles, moi! qui s’approche à grands pas de l’adolescence, là. 7 et 10 ans, alors tuwaa. après demain, on y est.

    os court !

  • J’adhère aux propos de Kyboon et May nat. Faut vraiment pas aimer les femmes pour se réjouir de les voir ainsi. C’est “chéri, j’ai rétréci la féminité”. On croit entendre un cliquetis osseux quand on la regarde !

  • hum c’est assez laid en fait. enfin, elle a l’air maladive, la demoiselle. l’argument des couturiers, c’est “le vêtement bouge mieux sur les filles minces”, mais là, c’est juste ridicule.
    j’aurais bien aimé être un mec pour les fringues, mais c’est vrai que c’est compliqué aussi : pour avoir accompagner des tas de mecs (potes, copain, frères, pères, autres) dans leurs virées shopping, RRRHAAAAA !!
    limite si c’est pas pire : pantalons trop courts, manches de chemises idem, épaules trop ou pas assez larges par rapport à la longueur, c’est un putain de calvaire… j’ai la chance d’avoir une morphologie facile à vivre, mais pour les garçons, le standard est plus difficile à atteindre, j’ai l’impression !

  • dans le même genre pour répondre à schizo, je suis tombée sur un “femme actuelle” qui consacre un paragraphe à sa lutte contre l’anorexie et à sa signature de la chartre et 2 pages plus loin, un article spécial minceur…je pense que le problème est là aussi.
    A part quelques filles qui ont un réel problème, (et n’y voyez pas
    une critique) on est peu nombreuses à vouloir ressembler à ce truc osseux mais le corps de jessica alba, on ne cracherait pas dessus..et il est encore plus inaccessible ! alors bon…restons comme on est mes soeurs !

  • c’est si doux et beaux les contours de l’amour, pourquoi les gommer ainsi pour faire de ces jeunes femmes des *objets* fragiles au profit d’un créateur peu scrupuleux à les embaucher et à ne mettre en valeur que sa marque…

  • pour se rassurer, se dire que les secrétaires de rédaction n’ont plus à user de photoshop pour gommer les imperfections :p *mdr*

  • Niveau fringue c’est vrai que c’est la galère de s’habiller en france… Ou alors tu t’attaque à des styles des années 90 où c’était 90-60-90 ou alors tu vas dans les pays latinos, où les femmes ne sont pas pour la plupart anorexiques et où les hommes avouent préférer les formes.
    Kyboon est dans le vrai, qu’il y a négacion du corps féminin, de la gestation (les hanches pour accoucher et les seins pour nourrir). Cela dit, c’est vrai que les hommes sont derrière tout ça. Vous voulez être nos égales? Et bien, laissez tomber votre féminité! Les filles ont peur de la cellulite -qui est pourtant inévitable- de l’age, parce que c’est à la puberté qu’homme et femme se différencient. Comme je l’ai dit dans un autre article, être égaux n’exclue pas le fait d’être différent.
    Je suis pour la féminité, car une femme c’est ce qu’il y a de plus beau dans la nature. Et puis pour remédier à l’oubli de la mode concernant les corps de femme, mettons-nous à la couture, c’est tout ce que je peux vous dire.

  • Bon sang, c’est presque parodique.
    C’est juste “un peu plus” que d’habitude.
    Si tu ne fantasmes pas sur les cintres, moi je rêve d’un retour aux pin-ups des années 50 : des vraies femmes avec de vrais excès, trop de maquillage, trop de frou-frous, trop de tout, mais au moins un manque de rien.

    Ces ceintres vivants n’ont rien et n’ont l’air de rien. On n’a aucune envie d’en faire des objets sexuels (de peur de les casser?) et encore moins envie de les imaginer comme épouses/compagnes/mères. Ce sont tout sauf des femmes.

    Au passage, je suis le fils d’un couple de photographes et j’en ai vu des mannequins, je peux témoigner qu’elle ne sont pas aussi idiotes qu’elles en ont l’air, mais à l’époque elle étaient belles, vivantes, féminines.

    Quand je repense à cette tendance presque lancée il y a une dizaine d’années avec la belle Casta, ses formes, ses yeux vivants et pétillants et que je vois ce qu’on essaye de nous montrer maintenant j’ai peur.

    Cet excès me broute grave, je réclame le droit à la faiblesse, à la gourmandise, à la vie épanouie des femmes. Entre le trop ronde et le trop maigre j’ai choisi mon camp : celles qui s’assument et qui vivent. Le seul petit (microscopique) point positif de cette tendance c’est que l’on peut le renvoyer en pleine face à nos demoiselles tant aimées :
    ” j’ai trop de fesses/hanches/seins (rayez la mention inutile) !”
    ” tu préfèrerais être un cintre sur pattes ?”
    La discussion ne dure jamais, il n’y a rien à ajouter. Assumez-vous, belle commes vous êtes, et si votre conjoint critiques vos formes, proposez-lui d’aller diner avec une de ces crevettes…

    Les couturiers sont de “grands cons” entre-deux-sexes, sans humanisme et sans véritablement de talent. Car oui, le vrai talent serait de rendre chaque femme aussi belle qu’elle voudrait l’être et non de faire défiler des cintres blafards et décharnés en vantant des concepts aussi faibles que compréhensibles.

    Vive les femmes.

  • Joli message doureveur, ça fait plaisir à lire ! Par contre aucun homme ne m’a jamais dit qu’il faudrait que je me débarrasse de quelque rondeur ici ou là, il est clair que la grande majorité des hommes préfèrent les formes, et la recherche de la minceur c’est vraiment uniquement un truc de filles.
    Mais les derniers commentaires critiquent surtout les hommes, c’est curieux ! Je me rappelle sur un de ces blogs de mode avoir critiqué le fait que les vêtements soient toujours taillés pour “des poteaux”, et je m’étais littéralement faite insulter par l’auteure du blog qui me disait qu’elle y pouvait rien si j’étais petite et grosse (1m58 pour du 38 quand même), mais que je n’avais pas à être aussi désobligeante à l’égard des filles mieux foutues que moi… Bref si cette image-là de la femme est promue surtout par des hommes, il faut croire qu’elle parle quand même à beaucoup de femmes, et ça aussi ça reste un mystère pour moi…

  • Je trouve que pas mal de mecs sont hypocrite, pas que les mecs d’ailleure…
    J’explique, une fois j’avais un pote celibataire qui se cherchait une copine, alors avec un autre pote, on a fait un “casting” avec des filles qui pouraient lui plaire selon ces critères, une nana ni trop moche ni trop belle, une fille “normal pas un top model” (je cite), on lui a presenté Anne So pas trop grande, taille 36 pour 1m65.
    Il nous a dit qu’il la trouvait trop grosse, alors qu’avant on avait eu un discution sur les pro ana et il diasait qu’il trouvait les filles maigres trop moches, qu’elles ressemblaient à des filles sortis de camps de concentration, et il ose dire qu’une fille qui fait du 36 est grosse??
    Et les filles qui font du 38 elles sont quoi pour lui!??

  • elles doivent être obèses, apparemment…comme moi, puisque je fais du 38 (depuis peu, il y a six mois, je faisais du 42).

  • ce qui m’ennuie le plus c’est l’impression très nette que le monde est partagé entre anorexiques et obèses.
    Et pour les hommes, un type de ma connaissance a dit à une de mes collègues que sa belle soeur n’était pas son genre car trop forte….la belle soeur en question fait du 42 à tout péter et est objectivement plutôt pas mal. Par contre sa femme est non seulement moche et masculine mais aussi désagréable et médisante…bref, on a une furieuse envie de dire à ce type qu’il regarde qui il a dans son lit avant de critiquer les autres…..
    les mecs (du moins certains) sont hypocrites. Mais nous, sortirions nous avec un mec gros genre…laurent ournac ou cauet ? et troquerions nous notre corps contre celui d’une beth ditto ? Mince, alors, je me prends trop la tête moi….

  • au fait douxrêveur, qu’il est joli ton message….

  • Juste quatre mots : Marilyn faisait du 42…

  • oui ma belle bleue mais quand ta m… balance indique plus de 80 et que ta wifit t’engueule et que tu sais qu’elle a raison que faire ?

  • Effectivement. Mais Marylin faisait partie d’une époque où les femmes qui faisaient rever la majorité étaient des pin-ups, femmes aux attributs mis en valeur par des poses lascives. Autre chose que nos porte-manteaux des années 2000, où, de simple “porteuse de vêtements”, le mannequin est devenu “bombe sexuelle”. Les femmes adulées de cette époque, pour élégantes qu’elle aient été, étaient surtout de vraies icones et pas que pour la façon dont elle déambulent.
    Leur beauté, leur façon de vivre, leurs amants faisaient leur notoriété, bien plus que la marque de leur manteau ou leur engagement dans tel ou tel défilé.
    De nos jours, n’importe quel présentoir à habits peut devenir une star, une icone de la mode, une femme “ravissante”. (voir la nouvelle kate moss agyness je sais pas quoi, non mais quelle horreur).
    Dans le fond, nous sommes toutes des marilyn…

  • elle est laide cette nana tout simplement laide…à la limite, je préfère kate moss qui a quand même ce charme de rose anglaise. elle, c’est vraiment l’artifice total.

  • Agyness machin truc? Je suis bien d’accord avec toi. Cette fille ne devrait pas être mannequin.

  • moi, j’avoue je suis fan de Marilyn…je l’adore dans le film Certains l’aiment chaud! et puis, elle n’était pas aussi idiote qu’on l’a dit!

  • Agyness Deyn…mais ce n’est pas son vrai nom, et moi non plus , je serais un mec, je ne la regarderais même pas!

  • Par contre, elle était bien plus malheureuse que ce qu’on disait.
    Mais j’avoue, je voue aussi un culte bien plus grand à ces grandes dames inoubliables, qu’à ces mannequins à la mode, oubliés sitôt 30 ans passés.
    Audrey et Catherine Hepburn, Ava Gardner, Mae West, Marylin Monroe, toutes celles-là, minces ou pas, ont porté aux nues l’idéal féminin bien mieux que toutes les Laetitia Casta de ces dernières années.

  • tout à fait d’accord, Miss Lili…on me reproche souvent d’être une fille rétro parce que j’aime tout un tas de vieux “trucs”…Mais toutes ces femmes-là, c’étaient des vraies femmes!

  • Moi je suis désolé je ne trouve pas que Kate Moss soit belle, je ne comprend vraiment pas pourquoi tant de monde l’adule, il y a des mannequin beaucoup plus jolie, personnellement je trouve a Milla Jovovich est plus belle, bon c’est mon avis perso.
    Mais tout ces gens qui adulent Kate Moss, j’aimerais bien qu’on m’explique!

  • je n’adule pas kate moss fée clochette (tinkerbell signifie fée clochette) mais comparée à l’autre truc platine, elle est jolie….
    pour les anciennes stars, je vous suis pas une actuellement ne lui arrive à la cheville..non, pas scarlett, pas plus que les autres, il suffit de regarder “le dahlia noir” pour se convaincre que comme femme fatale, elle a du chemin à faire.
    quand à ava gardner…ah, sinatra, howard hugues, les nuits à picoler et surtout la liberté totale…je l’adore !
    j’ai la gorge serrée à chaque fois que je repense à ce qu’a dit mickey rooney à sa mort :
    “je suis bouleversé par la mort de mon premier amour…”

  • Ces photos sont horribles, morbides. Je suis d’accord avec le post de doureveur. Mais rassurez-moi il n’y a pas une législation en cours pour interdire ça? Ne pas acheter ces magazines ne me suffit pas pour boycotter cette approche qui se veut soi disant esthético – artistico – designo – modeuse. A ceux qui imposent ces diktats et s’en gargarisent, je n’ai qu’un mot : beuuuurkkk. Honte à eux et charge à nous de refuser que des milliers de gamines se tuent à petit feu pour ressembler à des cintres.

  • La loi ce n’est pas les faits c’est l’idéal à atteindre.
    Ce n’est pas parceque la drogue, les meutres, les violences sont réprimés, qu’ils n’existent pas.
    Malgré un projet de loi la maigreur extrême à encore de beaux jours devant elle: pour être dans la légalité, il suffit que ces filles ait un IMC supérieur ou égal à 18 (la limite avec la maigreur clinique). En restant à la limite de ce seuil, les mannequins restent très maigres (sans compter les retouches photoshop). Ca ne suffira pas à éradiquer l’aspiration obsessionnelle à la minceur ni l’anorexie.
    L’adversaire le plus redoutable d’une femme c’est le regard qu’elle porte sur elle même lorsqu’elle croise son reflet dans un un miroir.

  • qd je vois la photo, j’ai surtout envie de lui offrir un steak, mais bon…

    c’est sur que c’est alarmant, surtout pour les jeunes filles qui veulent ressembler à des “icones” de la mode.

  • je n’aime pas retrouver des articles des plombes après leur parution alors que j’aurais eu mon mot à dire même si je me serais fait lynché. m’agace. Bon je pondrais un article sur ça dès que j’aurai le temps entre 2 steaks.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>