Bas Les Masques

Pourquoi je n’ai jamais créé de blog?

Même si personne ne m’a jamais demandé de me justifier et que c’est pas obligatoire pour réussir dans sa vie d’adulte, moi j’ai jamais créé de blog…ben non voilà c’est pas la honte et je vis très bien comme ça…bon en même temps je suis vraiment pas toute seule dans cette situation…

Depuis longtemps j’ai pris l’habitude de consulter en lectrice anonyme les blogs des autres.Depuis le tout début en fait et avant même que mes amis n’aient l’idée d’en créer un…Je papillone selon les sujets traités et de liens en liens, un petit parcours qui a changé au fil des années et de comment tous ces blogs évoluent…Il y a ceux que s’arrêtent du jour au lendemain sans crier gare, ceux qui lassent, ceux des copains auxquels on est fidèles forcément , les blogs musicaux, culinaires, artistiques, comiques, plus sérieux, modeux, communautaires, les vitrines, les expatriés ,les frimeurs, les modestes, les bien écrits…Je pioche ça et là les tranches de vie sans m’y attacher  ou m’y attarder…peu ou pas de commentaires, juste une multitude de lectures ou de visions fascinantes comme une bibliothèque géante puisque c’est un peu ce qu’ internet représente…

J’écris et invente des histoires depuis toujours, je bricole, bidouille, prend des photos de tout et je “soule” mon entourage de tous mes états d’âmes et de mon grand besoin de communication…bon je sais les écouter aussi alors ils me le rendent bien…J’ai longtemps eu l’envie moi aussi de me lancer, de voir ce que ça pouvait donner et pour faire dans la sobriété je voulais créer un blog photo sans texte (pour ne pas avoir à confronter mes écrits très moyen à un lectorat trop critique peut-être) où chaque jour une photo exprimerait mon humeur:euphorique, déprimée, déçue, très heureuse…d’autres avaient eu l’idée avant moi et d’autres après moi, rien de révolutionnaire…Je voyais ma bonne copine Lili s’enfermer dans son monde virtuel, être addict aux commentaires sur son blog, à ne plus pouvoir supporter de rester plusieurs heures sans connexion…jusqu’au point ultime où un jour que je l’appelait pour prendre des nouvelles  j’entends la phrase “lis mon blog pour le savoir!”…

J’ai limité ma consommation d’internet en premier lieu et je me suis interrogé sur le but d’un blog…Des gens sont loin de chez eux et donnent par ce biais-là des nouvelles régulières à leur famille, leurs amis sans avoir à réecrire 36 fois le même mail, des gens ont un don artistisque, litéraire, informatique, que sais-je et leur blog est une vitrine un peu comme”myspace”, des gens souffrent et ont besoin de partager leurs émois…A part ça si tout va à peu près bien et que l’on fait parti du commun des mortels pourquoi un blog?

Lili va mieux et d’autres aussi dans mon entourage ont pris du recul…les blogs il y en a trop et puis je trouve qu’on a vraiment fait le tour de la question…c’est peut-être la fin, et alors ne survivrons que les très bons blogs…Car il y a d’excellents blogs, vraiment, qui à leur lecture vous apportent bien plus que la lecture d’un magazine lambda ou une émission télé un peu naze, ils peuvent être subversifs, marquants, esthétiquement très jolis…Je ne critique pas les blogs, je dis juste que moi je n’estime pas que ma vie mérite un blog!

Alors je reste lectrice peu investie et anonyme, j’écris un peu sur Ladies Room ou ailleurs parceque je trouve que le concept implique moins individuellement…Ce n’est pas de la lâcheté c’est de la discrétion!

18 Responses to “Pourquoi je n’ai jamais créé de blog?”

  • ça fait peur ce que tu racontes !

  • On est quand même loin des otaku qui meurent de faim parce qu’ils sont tellement accros à leurs jeux vidéo qu’ils en oublient de se nourrir.
    Cela dit, j’avoue avoir été assez obsédée par mes statistiques lorsque mon blog réunissait des centaines de connectés par semaine. Il y a une part de flatterie de l’ego là-dedans, mais de ma part, jamais vraiment d’exhibitionnisme.
    Et j’ai un blog parce que j’aime écrire et être lue, accessoirement.
    Concernant la discrétion : suffit de se mettre des limites, pas besoin de raconter sa vie dans tous ses détails pour être lu…
    Enfin, je crois.

  • @La Fille:ah oui je comprends tout à fait ce que tu dis là et je ne traite en aucun cas les bloggeurs d’exhibitionnistes!!
    juste ça ne me ressemble pas vu que dans la vraie vie j’ai beau être une grande bavarde je ne parle que peu des sujets de fond, tu vois ce que je veux dire?
    c’était juste un petit billet d’humeur et vu que tout le monde cause blog or not blog aujourd’hui sur LR alors j’ai ajouté ma goutte d’eau!!
    et j’irais jeter un oeil à ton blog promis ;)

  • cette façon que certains ont de perdre contact avec la réalité vis à vis du blog !!!

  • Voilà qui va flatter mon égo : une nouvelle lectrice. Mais avec son lectorat, c’est comme avec les garçons : facile de les harponner, plus difficile de les garder.
    Peut-être que n’étant pas une grande bavarde dans la “vraie vie” tu pourrais justement explorer beaucoup de toi en écrivant sur des sujets de fond. Que ce soit sur un blog ou dans un cahier à spirales.
    L’écriture me fait du bien, je trouve ça très thérapeutique.

  • oui c’est une addiction mais bon mon amie a retrouvé le fil de sa vraie vie…mais je peux comprendre:ça a un côté “euphorisant”, avoir de plus en plus de lecteurs, connaître son fameux quart d’heure de gloire…c’est peut-être que moi j’évite de m’y introduire, j’ai toujours été un peu peureuse!!

  • la réponse précédente était pour serena :)
    @La Fille:ton blog a l’air rigolo, je viens d’y faire un saut!
    je comprends le côté thérapeutique…ado j’écrivais des nouvelles et je dessinais beaucoup et maintenant quand j’ai besoin de voir clair dans ma vie je bricole (bijoux, mosaïque, réparations en tous genres)…ou je fais le ménage!!!

  • @amaya, j’aime bien ton article et je me retrouve, moi non plus je n’ai pas envie de faire un blog… je ne saurais pas par où commencer et puis j’use et j’abuse d’internet, des blogs des autres pour puiser dans cette foisonnante source d’informations en tous genres… être un éléctron libre sur la blogosphère c’est que du bonheur et puis faire le parasite aussi parfois j’aime bien… hihihi!

  • @kyboon:oui “électron libre” voilà tu as tout dit en un mot!

  • @amaya : Je comprends tres tres bien ce que tu veux dire, je suis avant tout comme toi au depart, plus butineuse que creatrice, et puis je ne me trouvais ni suffisamment interssante, ni cool ni bonne redactrice ni bonne photographe ni rien pour commencer un blog.
    Afficher ses looks de tous les jours comme le font tant de filles me semble par exemple une activite narcissique au plus haut point. Et parler de sa vie, un comportement a la fois egoiste et pretentieux : on oserait croire que notre vie minuscule serait susceptible d’interesser des gens, de les pousser a nous consacrer quelques minutes par jour sur internet?
    Et puis je suis partie aux US, j’ai perdu tout contact avec la France, pas trop de telephone, pas de news tele, le son familier de la langue aussi s’est efface avec le temps. Alors j’ai voulu reprendre contact avec des amis. Mais pas directement en leur parlant de ma vie ou avec des photos de chez moi. Tout le monde s’en fout. Plutot avec des articles sur ce qui me passionne, qui m’enerve, qui m’interesse ou que je deteste. Pour leur montrer ma vie a travers ce qui m’anime.
    C’est pour ca que j’ai finalement cree un blog….

  • @JelizaRose:et je trouve ta raison est une très bonne raison de créer un blog…j’apprécie d’ailleurs tout particulièrement les blogs d’”expats” pour leur “exotisme”, leur fraîcheur…bref je comprends complètement ce que tu dis et d’ailleurs moi je n’ai rien contre les blogs des autres, quel qu’en soit le contenu…moi je ne vis pas aux US, je voyage une fois ou deux par an maxi, j’ai une vie de trentenaire assez tranquille finalement et puis je vis intérieurement mes émotions, j’ai du mal à “donner” alors sur internet en plus, tu imagines!!alors je vis ça par procuration en quelque sorte et ça me va…comme dans la vie, pas d’attaches!

  • C’est marrant ton article, j’y retrouve exactement ce que je pensais avant de faire mon blog. Je disais que je n’écrirais jamais de blog. Et puis je ne sais pas, un jour (tout récemment), à force de lire de bons blogs j’ai eu envie d’essayer. Comme quoi, il ne faut jamais dire jamais… Depuis, c’est une révélation. J’ai un lieu à moi où écrire quand j’en ai envie. Internet me permet d’être lue (imaginairement), du coup ça me motive, ce que le journal intime n’a jamais su faire. Alors je tiens ce carnet un peu protéiforme, entre le billet d’humeur et l’activité diariste, qu’on peut décorer, animer, agrémenter de vidéos, mettre en lien… Et je constate, à l’instar de La Fille, que thérapeutiquement ça n’est pas rien. Mon moral a grimpé en flèche (même si je me méfie de l’enthousiasme des débuts). Pour l’heure je dis : vive les blogs ! Qui sait, un jour, tu auras peut-être envie d’essayer…

  • j’irais faire un tour sur ton blog…car j’aime bien les blogs et en découvrir de nouveau encore plus!

  • Chouette ! C’est drôle, je pensais que seuls les auteurs de blogs aimaient en lire d’autres, preuve que non… Tu as l’air créative dans plein de domaines, je commence à avoir envie de te pousser à faire un blog ;) En tout cas j’aimerais bien voir tes mosaïques…

  • pour les mosaïques c’est pas du grand art…mais je ferais peut-être un article là-dessus un jour!!
    je ne sais pas si je suis créative mais hyperactive oui!!là je suis forcé d’être a home un samedi soir pour cause de maladie et j’enrage!! :)

  • J’attends ton article avec impatience ; je sens que tu es un peu dure avec tes propres créations… Perfectionniste en plus ? Courage pour ce soir et que ton rétablissement soit également hyperactif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>