Humeurs

La blogosphère : Noeud de vipères ?

Puisqu’on est anonyme et par conséquent très courageux aujourd’hui, l’envie me prend de parler de ce monde si merveilleux qu’est la blogosphère.Féminine de surcroît.

La blogosphère : Noeud de vipères ?On parle mieux de ce qu’on connait. Sachant que souvent, les hommes, les “barons” de l’internet mondial, sont souvent de pauvres apprentis Ardisson, persuadés d’être arrivés parce qu’ils ont podcasté un malheureux candidat d’une émission de téléréalité de l’année passée.

Bref, il s’agit donc aujourd’hui de parler de l’internénette, de la blogonana, de la blogofille, quoi.Un univers fait de paillettes, de robes maje et d’invitations à des coquetels dans les endroits les plus hype de la capitale.Un univers qui ne vit que grâce à celles qui l’animent, les blogueuses.

Etrange espèce que celles-ci. Des filles, parisiennes pour la plupart, souvent jeunes mais pas que, dans ce cas mentant sur leur âge parce que forcément, passée 35 ans la robette est moins vendeuse. Des apprenties journalistes, photographes, rédactrices de mode et j’en passe. Des malignes qui ont au moment propice su voir qu’il y avait là un filon et qui de fil en aiguille sont passées professionnelles du billet sponsorisé, du publi déguisé et des conseils beauté. S’éloignant ainsi peu à peu de leur rêve initial: créer sur le net quelque chose de différent des féminins en permanence conspués.

Non qu’il n’y ait point de talents cachés chez les filles de la toile. Certaines ont la plume acérée, l’humour ravageur et toujours une idée d’avance. Mais également hélas, une appétence un peu trop aiguisée pour ce qui clinque et brille. Sans réaliser qu’elles mourront par où elles ont pêché.

Parce que malheureusement, à force de recommandations enflammées pour tel ou tel site fashion en ligne, telle crème de beauté ou marque de culotte, les blogueuses s’éloignent petit à petit de ce qui faisait l’intérêt de leur boutique dans laquelle rien n’était à vendre.

Et si se faire de l’argent n’est en rien critiquable – en général, dès qu’elle est remise en question sur ce point la blogueuse crie au complot fomenté par une vieille France conservatrice dans laquelle c’est MAL de gagner des sous – c’est habilement qu’il faut le faire si on ne veut pas devenir le bras armé d’agences d’événementiel trop heureuses d’avoir trouvé des relais aussi complaisants…

A part ça, il est évidemment de notoriété publique que la blogonana est une grande famille… dont tous les membres se détestent. Ou s’adorent. Ce qui finalement revient au même. Il y a les inséparables qui affichent leur complicité jusqu’au jour où l’une a le malheur de dépasser le maître en pulvérisant ses stats – que tout le monde se défend de regarder tout en en étant en réalité totalement obsédé – les fausses amies qui se mettent en scène parce que c’est vendeur, les fausses rebelles qui clament partout qu’on les déteste histoire de sortir un peu du lot et d’émerger de la basse-cour, les anciennes et les nouvelles, les ennemies jurées qui finalement se font de moins de mal que les soeurs de sang, etc etc etc.

Il y en a qui lisent en secret la prose de celles qu’elle méprisent, les autres qui revendiquent la propriété de telle ou telle phrase qui fit mouche, celles qui commentent masquées chez la paria ou qui envoient leur armée de courtisanes moquer leur plus sérieuse concurrente.

Toutes en tous cas redoutent l’arrivée d’une plus jeune, plus drôle, plus belle, plus fashion.

Toutes ces charmantes se retrouvent en général dans les réunions de leur régie publicitaire et le temps d’un macaron ladurée, font mine de s’adorer.Oui, vraiment, vous l’aurez compris, la blogosphère féminine est un univers fascinant qui devrait, si mes prévisions sont bonnes, s’autodétruire prochainement…

Un univers dont bien évidemment je fais partie et dont j’ai bien sûr tous les travers…

44 Responses to “La blogosphère : Noeud de vipères ?”

  • Pas un com’ ? amusant.
    Première question ; vu que tu ne dis rien de très grave, pourquoi publies tu de manière anonyme (ca n’est PAS une agression).

    Un bémol sur la blogo mecs. Ils se prennent plutôt pour des marketeux de folie, des politologues avertis, des futurs Bill Gates. Et ca surveille autant les stats.

    Personnellement cela fait trois mois que j’ai un blog (enfin on est deux) et trois mois que je connais le concept “blogs de fille”.
    Les premiers sujets sur lesquels je suis tombée était “les filles c’est con enfin sauf moi et vous, cher lectorat”. J’ai eu peur d’un coup.

    Enfin je ne vois ici rien de très différent que dans une société, n’importe laquelle où il y a possibilité d’avoir un minimum (ou maximum) d’argent.
    On verrait la même chose dans le militantisme, quel qu’il soit, pourtant censée véhiculer des vaaaleurs.

  • J’adore !! Je suis morte de rire ! Parce que c’est exactement ca. Je dois meme, allez c’est cadeau, cumuler quelques tares. Et ca se trouve, je dis ca à une bloggeuse que je deteste ! Arf…monde cruel…

  • @valerieCG : Juste une précision, tous les articles aujourd’hui seront anonymes car c’est la thématique de la journée.
    Demain ceux qui le souhaitent retrouveront leur identité.

    @tous les auteurs : Evidement si vous commentez vos articles vous gardez votre anonymat;-)

  • Anne-H : merci por la precision….lol…Parceque du coup, je me suis dit : Mais comment font les bloggeurs/euses pour commenter leur article tout en restant “anonyme”….ouf, me voilà soulagée d’un coup. En tout cas, ô équipe de ladiesroom…belle idée!

  • Ah ah, on se croirait dans Dallas avec cette description ! Il y a du vrai, évidemment, dans ce que tu dis (c’est la première fois de ma vie que je n’ose pas saluer certaines personnes, que je connais pourtant plus ou moins, dans une soirée… et je trouve ça, du dernier pathétique). Mais c’est comme partout, comme dans la vie, je veux dire : tout ça n’est qu’une vaste cour de récré avec premiers et derniers de la classe, meilleures amies/ennemies, croche pieds et coups en douce. D’un autre côté, tout ça a l’importance qu’on lui accorde… Et pour le bien commun, je suggère qu’on ne lui en accorde aucune.

  • Avatar of Lya
    Lya

    j’adore le terme “internenette”!
    comme le dit Cachemire et Soie, le Net c’est un Dallas bis: un univers impitoyable ou presque.
    Je pense qu’il faut garder un pied dans le virtuel et l’autre dans le réel et surtout garder la tête dans la réalité et pas tout prendre à cœur sur ce qui est dit ou pas sur dans les discussions.

  • J’ai pas fait le blog sponsorisé, mais bon si Elle ou Cosmo voire 20 ans me demandent un article avec piécettes à l’arrivée, je ne dirai pas non ;)

  • Anne H ; oui j’ai compris ca après… oh que je suis rapide :o)

  • Il est très drôle cette article, en même temps je pense qu’on retrouve ce genre d’attitude dans tous les microcosmes (ouh les vilaines filles !).

    En tout cas je me rends compte qu’avec mon pauvre blog non sponsorisé de 1/2 à 4 visiteurs qui ne parle absolument pas de mode, au fond je garde la liberté bloguesque, c’est beau…

  • ce qui est étrange c’est qu’il y a (aujourd’hui où c’est anonyme) plusieurs articles sur ce thème:l’autocritique de la “blogosphère” ou des réseaux internet…bien sûr je comprends tout à fait le but des articles:décontenancer par le fait qu’on ne sait pas qui a écrit justement!
    moi j’ai fait le choix depuis longtemps et pour diverses raisons de ne pas me facebooké, de ne pas créer de blog bien que l’envie artistique soit présente, et je ne pense même pas à me connecter sur le vieil MSN une fois sur deux…je trouve la vacuité de mon existence inintéressante aux yeux du monde mais là n’est pas le propos…bref je trouve étrange que des gens faisant parti d’un “système” le critique aussi rapidement MAIS SURTOUT de manière anonyme…CE N EST PAS UNE CRITIQUE QU ON SOIT BIEN D ACCORD juste une constatation qui me laisse perplexe…pourquoi cracher dans la soupe finalement?

  • Moi personnellement je trouve que ça résume assez bien ce qui se passe dans la blogosphère et je suis d’accord avec Cachemire et soie pour dire que ça n’a que l’importance qu’on lui donne.

    D’accord aussi pour dire que finalement ce qui se passe dans ce microcosme n’est que la reproduction d’une micro-société et pas propre à l’univers des blogs.

    Amaya, le concept de la journée c’est d’être anonyme. Rien ne dit que les auteurs ne se démasqueront pas demain. Et avoir un peu de recul par rapport à un univers auquel on appartient, ça ne s’appelle pas “cracher dans la soupe”, ça s’appelle “faire de l’autocritique”… Je serais d’accord avec toi s’il y avait dans ces billets de la délation ou des attaques ad nominem, là ça ne me plairait pas parce que c’est très facile de se lacher quand on est masqué. Mais ce n’est pas le cas je trouve…

  • Avant de faire mon blog, j’ai été à une soirée où de très nombreuses bloggeuses étaient présentes. Moi à la base j’étais que la copine du bloggeur Navo, donc une anonyme… Donc les langues se sont déliées et je peux vous dire que j’en ai appris de belles… C’était comme être la nouvelle stagiaire d’un bureau de nana à l’heure du café: j’ai été briffée…

    Aujourd’hui, j’ai un blog, pas mal de visiteurs, je suis pas non plus Caroline hein! Et je me dis que je vais agir comme dans la vie: par affinités et liberté.

  • Ah bah j’ai dû me tromper de chaîne avec mon blog meugnon car je ne suis jamais tombée sur Dynastie ou Dallas ^^

    Un peu comme dans la vie, loin du bling-bling, la vie est plus paisible. Je rejoins Lullupaf sur ce point.

    Mais c’est vrai que je ne fais pas beaucoup d’effort non plus pour m’intégrer à la blogopouffe : jamais rencontré personne IRL. Je me contente de passer de blog en blog et d’apprécier (ou pas) ce qu’on y offre.

  • @PenséeDeRonde:oui je comprends ce que tu dis et je suis bien d’accord sur le fait que c’est de l’autocritique donc ça n’a finalement rien de méprisant+ce que vous dites avec Cachemire et Soie est important:il faut rester détaché…mais ce qui m’a interpellé c’est juste que ce thème est revenu plusieurs fois aujourd’hui alors pourquoi aujourd’hui justement…en même temps je ne lance pas de débat car en tant que non-bloggeuse je n’ y connais pas grand chose!!Et puis l’article est très bien tourné et rapelle effectivement d’autres microcosmes féminins…

  • applauses à quatre mains!
    avec bémol à la clef : ça veut dire quoi, “(les filles sont une) Etrange espèce…” ?
    d’espèce il n’y en a qu’une, qui se partage en deux sexes distincts, mais souvent très proches. mmmmmh.
    c’est juste : blogs de mecs = “viens prendre ta leçon de vie chez El Mat’adore-casser-du-sucre-sur-tout-ce-qui-l’ignore” (et parfois qu’IL ignore).
    c’est juste : blogs de nanas = orgie consumériste, concentrant des complexées du porte-feuille comme du popotin, parisiennes péremptoires ou refoulées, et très largement potineuses pour le plaisir (?) de conforter les mecs dans l’idée que nous sommes teLLement superficieLLes.
    mais ce sont les exceptions qui confirment souvent la règle et assurent la surprise de faire de belles rencontres.

    ben quand je me balade sur les trottoirs, je pense croiser autant d’abruti(e)s qu’il s’en trouve sur la toile.
    l’originalité, la surprise, la rencontre, ça se provoque – du latin pro vocare : pour parler.

    on s’y brûle certainement moins les ailes qu’à se satisfaire du consensus mou (pour ne pas dire cloacal) qui prévaut et s’affiche dans l’appellation (déposée par qui, tiens au fait ?) “blog de nanas”.

    enfin, j’ai remarqué un truc marrant : l’extension hautetfort.com attire quand même un nombre conséquent de bloggueuses échappant à l’affligeant portrait que tu as dressé. (mecton ?)

  • pour ma part, je ne vais que sur le blog de caro

  • zut ! j’en profite d’ailleurs pour ajouter que je trouve le principe d’epidemik totalement nul et carrément stupide et inintéressant. Un blog pour se moquer des autres blogs, c’est vraiment faire du buzz sur rien. En même temps, c’est un concept très en vogue actuellement.

  • Avatar of N.C
    N.C

    @serena, merci! pour avoir une opinion,c’est que tu viens lire epidemik et c’est dejà pas mal. C’est rafraichissant toute cette franchise !

  • de rien j’y suis allée une fois pour être sincère !
    je sais que des filles d’epidemik viennent ici, donc, je savais que je m’exposais à d’éventuelles critiques ! merci à toi pour ta tolérance !

  • Avatar of N.C
    N.C

    @serena
    aucun probleme. C’est normal que certaines personnes réagissent ainsi. Je trouve ca assez sain finalement ;))

  • @serena : pour sûr, il y a sur Epidemik, un esprit très “qui s’y frotte s’y pique”, mais bon : c’est marqué dessus.
    dans une certaine mesure, j’en ai fait les frais, mais j’ai aussi, ainsi, pu mesurer les limites de CERTAIN(E)S de ses membres à tolérer les balles de fond de cours, en retour.
    le principal ennui ou le triste défaut de ce genre de blog, c’est de tourner en rond, dans une sphère de propos et de ton finalement très entendus, codés, bornés. ‘faut le code d’accès. être validé(e).
    tant et si bien que ça finit par s’apparenter à un club (très) privé.
    mais, là encore, ET ALORS ?! qu’ils y restent…

    leur liberté de ton, leur venin vipérin, leur haleine de hyène, ne dérange que qui vient s’y essayer.

    moi, j’en ai pris mon parti ; pour tout dire, je fourbis ma “revanche” depuis mon propre espace (puisque j’y suis désormais personna non gratta dans le sens du poil ras). pas perdu une plume en entrant, pas perdu une plume en sortant. juste déploré de m’être trouvée devant une porte soudain close, par manque de subtilité.

    mais allez-y, mettez les pieds dans ces noeuds de vipères (et je ne parle pas que d’Epidemik, chez qui j’ai fait aussi de belles rencontres), mettez des bottes, soyez à jour de vos vaccins, et lâchez ce que vous avez à dire : ça mange pas d’pain!

  • Avatar of N.C
    N.C

    @maynat
    merci de nous faire de la pub…t’arrives pas à nous lacher…
    Ceci dit je trouve qu’on s’éloigne du sujet ou plutot qu’on l’enferme ds un petit blog. Et je crois que l’objet de cet article est bcp plus general que notre cas.
    dc sur ce , je ne voudrais pas qu’epidemik ait l’air de se faire de la pub. Donc je me retire. Mais j’ai trouvé tres sincerement que ce billet etait tres bien.

  • eh oh, Je ne vous lâche pas, VOUS m’avez jetée, nuance d’importance, là quand même.
    mais non problemo, latino, je vous suis d’un oeil. à l’occase. la blogo est mucho grande. il y a de quoi délirer…

  • Avatar of kim
    kim

    eh oui…il y a des épidémiciennes à Ladies Room et des Ladies Roomettes à Epidemik !

    Personnellement j’ai fait des supers rencontres chez les deux .

    “Je pense qu’il faut garder un pied dans le virtuel et l’autre dans le réel et surtout garder la tête dans la réalité et pas tout prendre à cœur sur ce qui est dit ou pas sur dans les discussions.”
    Je suis d’accord avec Lya ! internet doit rester un plaisir…on a assez d’emmerdes dans la vie “réelle” pour se prendre le chou via internet avec des personnes que l’on connait à peine!

  • oui kim c’est bien joli mais tout dépend…j’ai subi sur le forum de “glamour” des attaques personnelles, notamment sur ma profession, j’ai eu du mal à rester zen. Maintenant, je n’y vais plus.
    Parce que autant les “si tu critiques kate moss c’est que t’es jalouse !” je rigole mais les “si tu raisonnes comme ça c’est parce que t’es que femme de ménage” là j’ai vraiment du mal à rester zen…
    en même temps, j’ai résolu le problème je n’y vais plus !

  • Avatar of kim
    kim

    ouh là oui en effet… opf, y a des cons partout…
    je crois que tu as raison de ne plus y aller !

  • Sujet trés intéréssant. Je découvre carrément en revanche lcet univers impitoyable.Il ne m’apparait pas du tout comme ça à mes yeux. Je vais sur des blogs depuis longtemps, j’en ai un moi même et je n’ai jamais rien remarqué de tel. Peut-être parce que je zappe d’office ceux qui font de la publi redaction. Peut-être parce que je suis une “vieille” donc un peu en dehors du coup. yé né sais pa.

  • non, je vous jure les filles, si vous avez 5 minutes, allez faire un tour sur le forum glamour et essayez de vous en prendre à certaines “stars” du forum ou de la vie genre kate moss ou angelina jolie…c’est pas triste ce que vous entendrez.

  • Disons qu’ à la base, comme ça, de toizamoi, Serena, un forum qui s’appelle Glamour ça me donne même pas envie d’y fourrer la pupille :) Donc je te crois sur parole ! (en plus je me contrecare de Jolie ou Moche…… hihih je ris de mon jeu de mot débile. bref.)

  • hi hi !!! excellent mona ! en fait c’est le forum du féminin “glamour” ! et ça attire les pires p…. de la terre.

  • Je repose donc la question que je m’étais posée en 1er com et je me cite comme tous les grands penseurs
    “Les premiers sujets sur lesquels je suis tombée étaient “les filles c’est con enfin sauf moi et vous, cher lectorat”.”

  • c’est quoi la question ValérieCG ?
    C’est rigolo parce que “c’est con les filles” c’est le titre d’un de mes posts du mois dernier(et d’une chanson à laquelle je faisais référence)… En l’occurrence là je ne m’excluais absolument pas, et encore moins mon stupide lectorat :))

  • oui bien sur les filles c’est con…c’est vrai mais les mecs parfois, c’est con aussi….

  • Une petite info que je fais passer entre parenthèses :

    Nous avons des casques dispo’ qu’on peut faire livrer par coursier pour les participants à Come in my world ce soir.

    Il faut nous envoyer un mail sur redaction@ladiesroom.fr, nous communiquer l’adresse de livraison et hop là un casque tout neuf.

    Merci!

  • La question est que je trouve étrange, chaque fois qu’il est question d’une société ou micro société féminine, que ses membres disent “de toutes façons les filles entre elles c’est des pestes” : c’est un peu ce qui ressort de l’article et de certains coms.

  • ValerieCG, je comprends ce que tu veux dire. Mais là il ets question en effet d’un univers très féminin. Est-ce pour ça qu’il est ce qu’il est ou est-ce plus à cause des enjeux (succès, notoriété, argent facile, etc) qu’il génère ? Je pencherais plus pour la seconde solution. D’autant que chez les blogueurs mecs, la subtilité n’est pas non plus toujours au rendez-vous et que les mesquineries sont quotidiennes également. En fait, c’est un milieu où la concurrence fait rage parce que les “places” ne sont pas nombreuses. Moi c’est comme ça que j’explique cette ambiance…

  • @Mona : je viens faire mon Obélixe… “Jolie ou Moche… zavè pas compris… gniihihihi… Jolie ou Moche…. gnniiii hi hihihi”

  • J’adore, j’adore, j’adore. J’applaudis à 2 mains tellement c’est criant de vérité.

  • maaaa, tout ça pour nous faire avaler… des cool-oeuvres !

  • “Jolie ou Moche”…

    pfff… pfff… pfggnnniiiihihihi

  • Avatar of kim
    kim

    Moi je ne comprends pas pourquoi il faut toujours que ça retombe sur Epidemik. Ben si vous n’aimez pas, n’y allez pas, point barre !

  • Franchement, je ne suis pas plus surprise que ça par ce que je lis ; non pas parce que je l’ai vécu (mon espace dans la Blogosphère est encore tout récent et très franchement je le vois plus comme une extension exacerbée de ce que je suis qu’un site fait pour en concurrencer d’autres), mais parce que j’ai souvent lu des articles un peu partout, en ce moment, traitant du même sujet. En même temps il faut savoir que cette course maladive aux stats et cette concurrence permanente constituent un bien piètre, mais réaliste, miroir de la réalité ; après, si certains ont envie de recréer volontairement ou non les tensions déjà difficilement supportables dans le quotidien et se lancer tête baissée dans une guerre factice qu’ils ont seuls suscitée, libre à eux.
    Je trouve juste ça complètement con, et d’une puérilité pathétique.

  • Avatar of
    La Chieuse

    Cachemire et Soie je comprend pas tu n’étais pas censée resté anonyme pour cette journée??? on voit tes articles apparaitre à gauche…

  • Bah une ambiance de filles quoi… Lol… Avec tous leurs travers et leurs richesses!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>